28 Avril 2020. FR. Pérou : Sabancaya , Pérou : Ubinas , Italie : Vesuve , Guatemala : Pacaya , Mexique : Popocatepetl .

Home / blog georges Vitton / 28 Avril 2020. FR. Pérou : Sabancaya , Pérou : Ubinas , Italie : Vesuve , Guatemala : Pacaya , Mexique : Popocatepetl .

28 Avril 2020. FR. Pérou : Sabancaya , Pérou : Ubinas , Italie : Vesuve , Guatemala : Pacaya , Mexique : Popocatepetl .

28 Avril 2020.

 

Pérou , Sabancaya :

Période d’analyse: 20 au 26 avril 2020 .Arequipa, 27 avril 2020
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya reste à des niveaux modérés; c’est-à-dire avec l’enregistrement continu d’explosions avec des colonnes pouvant atteindre 2 km de hauteur au-dessus du sommet du volcan et d’émissions conséquentes de cendres et de gaz. En conséquence, pour les jours suivants, aucun changement significatif n’est attendu concernant son activité.

L’IGP a enregistré et analysé la survenue d’environ 297 tremblements de terre d’origine volcanique, associés à la circulation de fluides (magma, gaz, etc.) à l’intérieur du volcan. De plus, en moyenne 9 explosions d’intensité faible à moyenne ont été enregistrées quotidiennement. Entre le 21 et le 25 avril, des tremblements de terre majeurs ont été enregistrés dans la région de la vallée du Colca, avec des magnitudes comprises entre M3,2 et M4,1, associés à une activité tectonique et volcanique; les épicentres de ces tremblements de terre étaient situés dans un rayon de 20 km autour du cratère du volcan Sabancaya.

Le suivi de la déformation de la structure volcanique, à l’aide de données GNSS (traitées avec des orbites rapides), ne présente pas d’anomalies significatives; cependant, la présence d’une légère inflation dans la zone du volcan Sabancaya et dans son secteur Nord (près du volcan Hualca Hualca) a été observée. La surveillance visuelle a permis d’identifier des colonnes de gaz et de cendres jusqu’à 2 km de haut au dessus du sommet du volcan, qui étaient dispersées vers les secteurs Sud-Ouest, Sud et Sud-Est du Sabancaya. La surveillance par satellite a identifié la présence de 8 anomalies thermiques avec des valeurs comprises entre 3 MW et 15 MW, associées à la présence d’un corps de lave (dôme) à la surface du cratère du volcan.

Source : IGP.

Photo : archive ingemmet.

 

Pérou , Ubinas :

Période d’analyse: 20 au 26 avril 2020 . Arequipa, 27 avril 2020.
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que le comportement dynamique du volcan Ubinas reste à de faibles niveaux. À ce jour, l’enregistrement de tremblements de terre associés à la remontée du magma vers la surface est rare.Il y a des émissions légères et sporadiques de gaz bleutés (d’origine magmatique) et de vapeur d’eau. Selon ce scénario, la possibilité d’apparition d’explosions et / ou d’émissions de cendres est faible.

Entre le 20 et le 26 avril, l’IGP a enregistré et analysé un total de 55 événements sismiques associés au comportement dynamique du volcan Ubinas, avec la prédominance de signaux sismiques de type Volcano-Tectonique (VT), liés à la fracturation des roches à l’intérieur du volcan. En moyenne, 7 tremblements de terre ont été enregistrés par jour avec des magnitudes inférieures à M1,6.

Les caméras de surveillance ont enregistré des émissions légères et sporadiques de gaz d’origine volcanique et de vapeur d’eau, avec des hauteurs inférieures à 300 m au-dessus du sommet du volcan. Le suivi de la déformation de la structure volcanique n’enregistre pas d’anomalies significatives. La surveillance par satellite MIROVA n’a enregistré aucune anomalie thermique.

Source : IGP.

Photo : archive ingemmet.

 

Italie , Vésuve :

En mars 2020, l’activité du Vésuve est restée faible. 95 tremblements de terre ont été enregistrés (magnitude maximale = 2,4). Parmi ceux-ci, 94 événements (soit 98,94% du total) avaient une magnitude inférieure ou égale à 1,5 et un seul événement avait une magnitude supérieure ou égale à 2,0 confirmant un niveau d’activité sismique de très faible énergie. Dans l’ensemble, en mars 2020, il a été possible de localiser 85 tremblements de terre (89% de ceux enregistrés) situés principalement dans la zone du cratère à des profondeurs ne dépassant pas 2,5 kilomètres.

Les données des réseaux de surveillance géodésique ne montrent pas de déformations imputables à des sources volcaniques mais uniquement à des effets gravitationnels, à des processus de compactage du matériau de surface incohérent ou à des effets locaux pouvant influencer l’inclinaison du sol. Les mesures thermographiques effectuées dans la zone du cratère montrent une tendance constante de la température maximale. Les analyses géochimiques effectuées sur le bord et sur le fond du cratère ne montrent pas de variations significatives.

Source : INGV.

Photo : Wikipédia.

 

Guatemala , Pacaya :

Bulletin spécial volcanologique
Mis à jour par Fredy Arnoldo Esquit Chiquitá le 27 avril 2020, 23h58 heure locale

AUGMENTATION DE L’ACTIVITÉ EFFUSIVE , VOLCAN PACAYA .

 

Type d’activité: Strombolienne.
Morphologie: stratovolcan composite
Situation géographique: 14 ° 22’50˝ Latitude N; 90 ° 36’00˝ Longitude O.
Hauteur: 2,552 m d’altitude.

Le réseau sismique de l’INSIVUMEH situé sur le volcan Pacaya a enregistré une augmentation de l’activité sismique aujourd’hui 27 avril à 21h40. Cette augmentation de la sismicité est liée à une coulée de lave qui s’étend dans une direction Sud-Ouest sur une distance de 400 mètres depuis le cratère MacKenney. Simultanément, des explosions de type strombolienne sont enregistrées qui émettent des matériaux incandescents à une hauteur pouvant atteindre 100 mètres.

Figure 1: Signal sismique de la station PCG5

 

Figure 2: Image satellite du 24 avril. une coulée de lave en direction sud-ouest de 130 mètres est observée.

Les coulées de lave sont un produit volcanique commun sur le volcan Pacaya, mais elles peuvent provoquer une augmentation de la sismicité lorsque le magma remonte et fracture des parties du bâtiment volcanique qui n’étaient pas auparavant ouvertes et qui expulsent maintenant les matériaux incandescents.

Source : Insivumeh .

Photos : tn8.tv , Insivumeh.

 

Mexique , Popocatepetl :

27 avril, 11h00 (27 avril, 16h00 GMT)

Au cours des dernières 24 heures, à l’aide du système de surveillance du volcan Popocatépetl, 129 exhalations ont été identifiées, accompagnées de vapeur d’eau, de gaz volcaniques et de légères quantités de cendres. Les émissions de cendres ont été dispersées dans le secteur Sud (S) . Une explosion mineure a également été détectée hier à 23 heures Locale. De plus, 303 minutes de tremors ont été enregistrées.

Pendant la nuit, une légère incandescence a été observée dans la zone du cratère  .

Au moment de ce rapport, il y a de la visibilité. Au cours de la matinée, il y a eu des émissions de gaz volcaniques et de légères quantités de cendres dispersées au Sud (S).

Le CENAPRED exhorte à NE PAS S’APPROCHER du volcan et surtout du cratère, en raison du danger impliqué par la chute de fragments balistiques  et, en cas de fortes pluies, de s’éloigner du fond des ravins en raison du danger de coulées de boue et décombres.

Le feu de signalisation d’alerte volcanique du Popocatépetl est en PHASE JAUNE 2.

Source : Cenapred.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search