14 Mars 2020 . FR . Alaska : Semisopochnoi , Kamchatka : Klyuchevskoy , Indonésie : Merapi , Etats-Unis , Mont Rainier , Mexique : Popocatepetl .

Home / Alaska / 14 Mars 2020 . FR . Alaska : Semisopochnoi , Kamchatka : Klyuchevskoy , Indonésie : Merapi , Etats-Unis , Mont Rainier , Mexique : Popocatepetl .

14 Mars 2020 . FR . Alaska : Semisopochnoi , Kamchatka : Klyuchevskoy , Indonésie : Merapi , Etats-Unis , Mont Rainier , Mexique : Popocatepetl .

14 Mars 2020 .

 

 

Alaska , Semisopochnoi :

51 ° 55’44 « N 179 ° 35’52 » E,
Altitude du sommet : 2625 pi (800 m)
Niveau actuel d’alerte volcanique: AVIS
Code couleur actuel de l’aviation: JAUNE

Un schéma de courtes secousses périodiques et de petits tremblements de terre s’est poursuivi cette semaine sur le Semisopochnoi. Ces événements n’étaient associés à aucune indication d’activité de surface, à l’exception d’une éventuelle détection d’ infrasons jeudi matin. Des tremors sismiques de faible intensité mais continus ont été observés au cours de la dernière journée. Des vues satellite claires, surtout plus tard dans la semaine, n’ont pas non plus indiqué d’activité de surface significative. Le 9 mars, une image claire à haute résolution a montré que de la vapeur remplissait le cratère North Cerberus où des émissions de vapeur actives ont été observées tout au long de la période actuelle de troubles. Bien qu’il n’y ait aucune indication que l’activité augmente vers une éruption à court terme, l’activité explosive pourrait reprendre avec peu ou pas d’avertissement.

Le Mt Cerberus vu depuis l’Est. Photos de l’île de Semisopochnoi prises en mai 2017 lors des activités de maintenance de la station AVO et prises en charge par la Garde côtière américaine.

Le Semisopochnoi est surveillé avec un réseau sismique sur l’île et à distance par satellite et capteurs de foudre. De plus, un réseau de capteurs d’infrasons sur l’île d’Adak peut détecter les émissions explosives du Semisopochnoi avec un retard de 13 minutes si les conditions atmosphériques le permettent.

Le lointain volcan Semisopochnoi occupe la plus grande et jeune île volcanique des Aléoutiennes occidentales. Le volcan est dominé par une caldeira de 8 km (5 miles) de diamètre qui contient un petit lac et un certain nombre de cônes et de cratères post-caldeira. L’âge de la caldeira n’est pas connu avec certitude mais il est vraisemblablement de l’Holocène précoce . La dernière éruption connue du Semisopochnoi s’est produite en 1987, probablement à partir du Sugarloaf Peak sur la côte Sud de l’île, mais les détails manquent. Le Mont Cerberus, un groupe de cônes à trois sommets dans la partie Sud-Ouest de la caldeira, est un autre relief post-caldeira important et jeune. L’île est inhabitée et fait partie de l’Alaska Maritime National Wildlife Refuge. Elle est située à 65 km (40 mi) au Nord-Est de l’île d’Amchitka et à 200 km (130 mi) à l’Ouest d’Adak.

Source : AVO.

Photo : Kaufman, Max.

 

Kamchatka , Klyuchevskoy :

56,06 N, 160,64 E;
Altitude : 15580 ft (4750 m)
Code couleur de l’aviation : ORANGE

Une éruption explosive modérée du volcan se poursuit. Des explosions de cendres jusqu’à 16 400-23 000 pi (5-7 km) d’altitude pourraient survenir à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les aéronefs volant à basse altitude.

 

Cette éruption se poursuit, une activité strombolienne et gaz-vapeur a été notée toute la semaine. Le nombre d’avalanches chaudes descendant le long de toutes les pentes du volcan a considérablement augmenté. Les données satellitaires ont montré une anomalie thermique intense dans le cratère au sommet du volcan toute la semaine. Des panaches gaz-vapeur contenant une certaine quantité de cendres se sont étendus sur 135 km vers l’Est, le Nord-Est et le Nord du volcan les 08-09 et 12 mars.

Source : Kvert.

Photo : Yu Demyanchuck , IVS FEB RAS , KVERT.

 

Indonésie , Merapi :

Rapport d’activité du volcan Merapi du 6 au 12 mars 2020.

RÉSULTATS D’OBSERVATION.
Visuels
Le temps autour du mont Merapi est généralement ensoleillé le matin et la nuit, tandis que l’après-midi jusqu’au soir est brumeux. On note l’émission d’une fumée blanche, d’épaisseur faible à épaisse avec une faible pression. La hauteur maximale de fumée de 20 m a été observée depuis le poste d’observation du mont Merapi à Kaliurang le 11 mars 2020 à 05 h 50 . L’analyse morphologique du pic et du cratère cette semaine n’a pas pu être effectuée car la caméra et ses dispositifs de support étaient en maintenance. Le volume du dôme de lave basé sur des mesures utilisant la photographie aérienne avec des drones le 19 février 2020 s’élevait à 291 000 m3.

Sismicité :
Cette semaine, la sismicité du mont Merapi a montré
2  tremblements de terre volcaniques peu profonds (VTB),
8 tremblements de terre à phases multiples (MP),
14 séismes d’avalanche (RF),
6 tremblements de terre à basse fréquence (LF)
10 tremblements de terre tectonique (TT).  
La sismicité cette semaine est inférieure à celle de la semaine dernière.

Déformation:
La déformation du G. Merapi, qui a été surveillée par EDM et GPS cette semaine, n’a montré aucun changement significatif.  

Pluie et lahars :
Cette semaine, il y a eu de la pluie au poste d’observation du mont Merapi avec l’intensité de pluie la plus élevée de 36 mm / heure pendant 50 minutes au poste de Kaliurang le 10 mars 2020. Il n’y a eu ni lahars ni écoulement supplémentaire dans les rivières qui descendent du mont Merapi.

Conclusion:
Sur la base des résultats des observations visuelles et instrumentales, il a été conclu que:
1. Le dôme de lave est actuellement dans un état stable.
2. L’activité volcanique du mont Merapi est encore assez élevée et est déterminée par le niveau d’activité « WASPADA ».
3. Le danger potentiel actuel se présente sous la forme de descente de nuages chauds provenant de l’effondrement du dôme de lave et d’ explosions de matières volcaniques provenant d’éruptions explosives.

Source : BPPTKG.

Photos : Oystein Lund Andersen , BPPTKG.

 

Etats-Unis , Mont Rainier :

Un autre essaim sismique sur le mont Rainier.
12 mars 2020

À compter du 10 mars 2020, un essaim mineur d’environ 20 tremblements de terre s’est produit sous le sommet du mont Rainier. Treize de ces événements étaient suffisamment importants pour être localisés. Le tremblement de terre le plus important de l’essaim a été de magnitude 1,5 et les profondeurs se sont concentrées entre 1,5 et 2,0 km (environ 1 à 1,2 miles) sous le niveau de la mer. Les taux de tremblement de terre sont revenus depuis à des niveaux de fond normaux.

Les essaims sous le sommet du mont Rainier sont assez communs, le dernier se produisant fin 2019. On pense que ces essaims se produisent en raison de changements mineurs dans le système hydrothermal du volcan.
Des données sismiques pour le mont Rainier et d’autres volcans de la chaîne des cascades sont disponibles auprès du réseau sismique du Nord-Ouest du Pacifique. Des mises à jour d’activité pour les volcans de la zone de responsabilité de l’observatoire des volcans de la chaine des cascade sont publiées chaque semaine.

Observations récentes:
Les systèmes de surveillance montrent que l’activité des volcans de la chaîne des Cascades est restée au niveau de fond tout au long de la semaine. De petits tremblements de terre ont été détectés sur le mont St. Helens et sur le mont Rainier, conformément à la gamme normale d’activité sismique de ces volcans.

L’US Geological Survey et le Pacific Northwest Seismic Network (PNSN) continuent de surveiller ces volcans de près et publieront des mises à jour et des modifications supplémentaires du niveau d’alerte, le cas échéant.

Source : CVO.

Photos : USGS.

 

Mexique , Popocatepetl :

13 mars, 11h00 (13 mars, 11h00 GMT)

Au cours des dernières 24 heures, à l’aide des systèmes de surveillance du volcan Popocatépetl, 163 exhalations ont été identifiées, accompagnées de vapeur d’eau, de gaz volcaniques et de légères quantités de cendres . De plus, une explosion mineure a été enregistrée plus tôt aujourd’hui à 07 h 01 , qui avait une faible teneur en cendres qui s’est dispersée dans une direction Sud-Ouest. Il y a également eu 97 minutes de tremors.

Au moment de ce rapport, des émissions de gaz volcaniques et de légères quantités de cendres ont été présentées, se dispersant préférentiellement vers le Sud-Ouest .

 

Le CENAPRED exhorte à NE PAS S’APPROCHER du volcan et surtout du cratère, en raison du danger qu’implique la chute de fragments balistiques et, en cas de fortes pluies, de s’éloigner du fond des ravins en raison du danger de coulées de boue et décombres.

Le feu de signalisation d’alerte volcanique du Popocatépetl est en PHASE JAUNE 2.

À 20 h 45, une explosion a généré une colonne éruptive d’une hauteur d’environ 1 500 mètres et contenant des cendres et des matériaux incandescents, qui se sont dispersés vers le Nord-Ouest de l’État.

Source : Cenapred . municipiospuebla.mx

 

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search