02 Mars 2020. FR. Kamchatka : Klyuchevskoy , Indonésie : Semeru , Nouvelle Zélande : Ruapehu , Guatemala : Fuego .

Home / blog georges Vitton / 02 Mars 2020. FR. Kamchatka : Klyuchevskoy , Indonésie : Semeru , Nouvelle Zélande : Ruapehu , Guatemala : Fuego .

02 Mars 2020. FR. Kamchatka : Klyuchevskoy , Indonésie : Semeru , Nouvelle Zélande : Ruapehu , Guatemala : Fuego .

02 Mars 2020.

 

 

Kamchatka , Klyuchevskoy :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA).

Émis: 02 Mars 2020
Volcan: Klyuchevskoy (CAVW # 300260)
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE
Code couleur de l’aviation précédent: orange
Source: KVERT
Numéro de l’avis: 2020-28
Emplacement du volcan: N 56 deg 3 min E 160 deg 38 min
Région: Kamchatka, Russie
Altitude du sommet: 15580 pi (4750 m).

Résumé de l’activité volcanique:
L’ éruption explosive modérée de type strombolienne du volcan se poursuit. Selon les données vidéo, une forte activité gaz-vapeur du volcan a été observée toute la journée. Une certaine quantité de cendres dans le panache gaz-vapeur a commencé à être notée à partir de 03h30 UTC  . Un panache de gaz-vapeur avec une certaine quantité de cendres s’étend à l’Ouest du volcan.
Cette éruption se poursuit. Des explosions de cendres jusqu’à 16 400-23 000 pi (5-7 km) d’altitude pourraient survenir à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les aéronefs volant à basse altitude.

Hauteur des nuages ​​volcaniques:
18040-19680 ft (5500-6000 m) AMSL Heure et méthode de détermination du panache de cendres / hauteur des nuages: 20200302 / 0410Z – Données vidéo

Autres informations sur les nuages ​​volcaniques:
Distance du panache de cendres / nuage du volcan: 15 km
Direction de la dérive du panache de cendres / nuage du volcan: W
Heure et méthode de détermination du panache de cendres / nuages: 20200302 / 0410Z – Données vidéo.

Source : Kvert.

Photo : Yuri Demyanchuk.

 

Indonésie , Semeru :

Niveau d’activité de niveau II (WASPADA). Le G. Semeru (3 676 m d’altitude) connait une éruption continue. La dernière éruption s’est produite le 1er mars 2020 avec la hauteur de la colonne d’éruption non observée.
Le volcan est bien visible . Aucune fumée issue du cratère n’est observée. Le temps est nuageux, les vents faibles , orientés vers le Sud. La température est d’environ 23-25 ​​° C. Une coulée de lave incandescente descend de 750 mètres .

Selon les sismographes du 1er mars 2020, il a été enregistré:
49 tremblements de terre d’éruption.
14 tremblements de terre d’avalanche
6 tremblements de terre harmonique.

Recommandation:
La communauté ne doit pas effectuer d’activités dans un rayon de 1 km et dans la zone jusqu’à 4 km dans le secteur de pente Sud-Sud-Est du cratère actif qui est une zone d’ouverture du cratère active du G.Semeru (Jongring Seloko) en tant que canal de glissement de nuages ​​chauds.

Soyez conscient de la présence d’un dôme de lave dans le cratère Seloko Jongring.

VONA: Le dernier code couleur VONA ORANGE envoyé, a été publié le 7 février 2020 à 05:12:00 WIB. Des cendres volcaniques étaient observées à une altitude de 4076 m au dessus du niveau de la mer ou à environ 400 m au dessus du sommet.

Déclenché par une augmentation de l’approvisionnement en magma depuis la semaine dernière, le mont Semeru, dans la régence de Lumajang, dans l’Est de Java, a émis de la lave incandescente jusqu’à 1 000 mètres du sommet du cratère. Malgré cela, jusqu’à dimanche (1/3), le statut du plus haut volcan de l’île de Java reste au niveau Waspada II.

Source : PVMBG. Tempo .

Photo : Cucuk Donartono/Koz/pd/12 ( archive Tempo.co 2014).

 

Nouvelle Zélande , Ruapehu :

Mt Ruapehu: mise à jour sur l’activité sismique la semaine dernière , Publié: Lun.2 mars 2020 16:30

Le niveau d’alerte volcanique reste à 1
Le code couleur de l’aviation reste au vert

Le lac de cratère (Te Wai à-moe) a répondu aux tremblements de terre volcaniques sous le mont Ruapehu. Les volcanologues du GNS Science ont collecté des données cette semaine pour mieux comprendre l’activité actuelle.
En réponse à la séquence d’événements sismiques enregistrée la semaine dernière sous le mont Ruapehu, les volcanologues ont prélevé des échantillons d’eau du Crater Lake et mesuré les gaz volcaniques dans le panache. Les données sismiques ont été analysées en détail.
Les quantités de dioxyde de carbone (CO2) et de gaz sulfureux (SO2 et H2S) ont augmenté depuis les dernières mesures du 7 février 2020. Cependant, les valeurs ne sont pas du tout inhabituelles et se situent dans les fourchettes mesurées au cours de l’année écoulée. Des échantillons d’eau sont en cours d’analyse cette semaine, et les résultats chimiques devraient être connus la semaine prochaine.

Une nouvelle analyse des tremblements de terre volcaniques de la semaine dernière définit une zone source à 3 km sous le sommet du Ruapehu, ce qui est normal pour l’activité sismique du Ruapehu. Le tremor volcanique a augmenté brièvement le week-end dernier, puis a diminué au cours de la semaine et a maintenant augmenté à nouveau à des niveaux similaires.
En réponse aux tremblements de terre de la semaine dernière, le lac de cratère (Te Wai ā-moe) s’est lentement réchauffé depuis 24 ° C et est actuellement à 30 ° C. La remontée des sédiments gris et des nappes de soufre à la surface du lac a été observée lors de notre visite la semaine dernière. Le lac se mélange et déborde par le canal de sortie habituel. Le flux de gaz et de fluides hydrothermaux à travers le lac montre que la zone de ventilation sous-jacente est ouverte.

Il n’est pas rare d’observer des tremblements de terre volcaniques sur le Ruapehu et des épisodes similaires d’augmentation de l’activité sismique et du flux de gaz ont été observés en mars 2018 et 2019, septembre 2017 et avril 2016. Aucun de ces événements n’a entraîné une augmentation soutenue des troubles volcaniques.

Le niveau d’alerte volcanique reste au niveau 1. Le niveau d’alerte volcanique reflète le niveau actuel d’activité volcanique et n’est pas une prévision de l’activité future. Il n’y a aucun changement dans le code de couleur de l’aviation du vert.
Le GNS Science et le National Geohazards Monitoring Centre continuent de surveiller de près le mont Ruapehu pour de nouveaux signes d’activité. Le GeoNet surveille le mont Ruapehu via un réseau de capteurs sismiques et acoustiques, des récepteurs GPS, des capteurs dans le lac et des visites de la région du lac et des survols de mesures de gaz.

Source : Geonet / Michael Rosenberg / Volcanologue de garde.

Photo : Brad Scott , IGE .

 

Guatemala , Fuego :

Type d’activité: Vulcanienne
Morphologie: stratovolcan composite
Conditions atmosphériques: claires.
Vent: Nord à 11 km / h
Précipitations: 0,0 mm.

Activité:
Il y a des explosions modérées , certaines de type vulcaniennes , fortes, chargées de cendres grises, dans des intervalles de temps de 10 à 14 par heure, expulsant des colonnes de cendres, à une hauteur de 4500 à 4800 m d’altitude (14763 à 15748 pieds) qui se dispersent vers le Sud et le Sud-Est du bâtiment volcanique sur environ 205 kilomètres. Il est signalé des chutes de cendres sur les communautés de La Rochela, San Andres Osuna, Chuchu, El Rodeo, El Zapote, Fca La Reunion et d’autres dans cette région , avec probabilité de chute de cendres à Alotenango. Les explosions génèrent des grondements, des ondes de choc et des sons similaires à une locomotive de train pendant 5 minutes. La nuit, des impulsions incandescentes de 300 et 400 mètres de haut ont été observées, accompagnées d’avalanches de blocs, modérées à fortes, en direction des ravins Taniluyá, Ceniza, Las Lajas, Trinidad, Seca et Honda.

Source : Insivumeh .

Photo : Nath Duverlie

 

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search