02 Fevrier 2020. FR. La Réunion : Piton de la Fournaise , Philippines : Taal , Indonésie : Semeru , Etats-Unis : Yellowstone .

Home / blog georges Vitton / 02 Fevrier 2020. FR. La Réunion : Piton de la Fournaise , Philippines : Taal , Indonésie : Semeru , Etats-Unis : Yellowstone .

02 Fevrier 2020. FR. La Réunion : Piton de la Fournaise , Philippines : Taal , Indonésie : Semeru , Etats-Unis : Yellowstone .

02 Février 2020.

 

 

La Réunion , Piton de la Fournaise :

Bulletin mensuel du samedi 1 février 2020. 

Sismicité :
Au mois de janvier 2020, l’OVPF a enregistré au niveau du massif du Piton de la Fournaise au total :

• 258 séismes volcano-tectoniques superficiels (0 à 2 km de profondeur) sous les cratères sommitaux ;
• 15 séismes profonds (> à 2 km de profondeur) ;
• 167 effondrements (dans le Cratère Dolomieu et au niveau des remparts de l’Enclos Fouqué).

Une reprise de la sismicité a été observée sous le Piton de la Fournaise au cours de la 1er quinzaine de janvier avec 258 séismes volcano-tectoniques superficiels enregistrés sous les cratères sommitaux entre le 1er et le 16 janvier 2020. Deux crises sismiques de courte durée et de courte intensité ont eu lieu les 7 et 12 janvier. Entre le 17 et le 31 janvier la sismicité a été plus faible avec une moyenne de 1 séisme par jour. 15 séismes profonds ont également été enregistrés en janvier 2019, la majorité entre le 18 et le 20 janvier, et localisés entre 1 et 1,5 km sous le niveau de la mer sous le flanc nord ouest de l’Enclos Fouqué .

Déformation: 
Suite à la reprise de l’inflation (gonflement) de l’édifice la dernière semaine de décembre 2019, l’inflation s’est poursuivie au mois de janvier 2020. Cette phase d’inflation est liée à une mise en pression du réservoir magmatique superficiel localisé à 1,52 km de profondeur sous le sommet. Aucune déformation rapide de la surface du sol n’a été enregistrée lors des deux courtes crises sismiques des 7 et 12 janvier, ce qui montre que le magma n’a pas quitté le réservoir magmatique superficiel.
Depuis le 18 janvier un ralentissement de l’inflation est observé. Seules les stations lointaines continuent d’enregistrer une inflation témoignant de l’implication d’une source plus profonde .

Géochimie des gaz :
Concentration en CO 2 dans le sol
En champ lointain (secteurs Plaine des Cafres et Plaine des Palmistes) : en 2019, le flux de CO2 dans le sol est resté à un niveau bas / intermédiaire sur les stations distales par rapport au signal obtenu depuis que le réseau est opérationnel. La période qui a suivi l’éruption du 25 au 27 octobre 2019 a été marquée par une nouvelle augmentation du flux de CO2 dans le sol. La dernière mise à jour mensuelle indique que le flux de CO2 dans le sol continue d’augmenter, atteignant maintenant des valeurs intermédiaires-élevées.

Bilan :
L’inflation continue de l’édifice enregistrée depuis fin décembre 2019, ainsi que l’augmentation de la sismicité la première quinzaine de janvier 2020, associées à des concentrations de CO2 dans le sol qui atteignent des niveaux intermédiaires-élevés en champ lointain, furent le témoin d’une réalimentation profonde en magma et d’une pressurisation du réservoir magmatique superficiel lors de la première quinzaine de janvier.
Par la suite la présence d’une sismicité profonde et de sources de déformation plus profondes indiquent pour la dernière quinzaine de janvier 2020 un nouvel épisode de réalimentation profonde n’ayant pas encore forcément atteint le réservoir superficiel.

Source : OVPF.

Lire l’article en entier :http://www.ipgp.fr/sites/default/files/ovpf_20200201_bullmensu.pdf

Photo : IPR

 

Philippines , Taal :

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN TAAL , 02 février 2020 , 8:00 A.M.

L’activité dans le cratère principal au cours des dernières 24 heures a été caractérisée par une faible émission de panaches blancs chargés de vapeur de 50 à 100 mètres de haut qui ont dérivé vers le Sud-Ouest. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont été mesurées à une moyenne de 97 tonnes / jour. Le réseau de capteurs du volcan Taal a enregistré cent cinquante-trois (153) tremblements de terre volcaniques, dont deux (2) événements à basse fréquence. Ces tremblements de terre signifient une activité magmatique sous l’édifice du Taal qui pourrait conduire à une activité éruptive du cratère principal.

Le niveau d’alerte 3 est maintenu sur le volcan Taal. Le DOST-PHIVOLCS rappelle au public que des explosions phréato-magmatiques soudaines entraînées par la vapeur , même faibles, des tremblements de terre volcaniques, des chutes de cendres et des expulsions de gaz volcaniques mortelles peuvent encore se produire et menacer des zones de l’île du volcan Taal et des rives des lacs à proximité. Le DOST-PHIVOLCS recommande que l’entrée sur l’île du volcan Taal ainsi que dans les zones sur le lac Taal et les communautés à l’Ouest de l’île dans un rayon de sept (7) km du cratère principal soit strictement interdite. Il est conseillé aux unités gouvernementales locales d’évaluer les zones situées en dehors du rayon de sept kilomètres en ce qui concerne les dommages et l’accessibilité des routes et de renforcer les mesures de préparation, d’urgence et de communication en cas de reprise des troubles.
Il est également conseillé aux gens de prendre des précautions en raison du déplacement du sol à travers les fissures, des chutes de cendres fréquentes et des tremblements de terre mineurs. Les communautés situées à côté des canaux fluviaux actifs, en particulier là où les cendres de la phase d’éruption principale ont été épaisses, devraient accroître la vigilance en cas de pluies abondantes et prolongées car les cendres peuvent être emportées et former des lahars le long des canaux. Les autorités de l’aviation civile doivent conseiller aux pilotes d’éviter de voler près du volcan, car les cendres en suspension dans l’air et les fragments balistiques d’explosions soudaines et de cendres remobilisées par le vent peuvent présenter des dangers pour les avions.

Le DOST-PHIVOLCS surveille de près l’activité du volcan Taal et tout nouveau développement significatif sera immédiatement communiqué à toutes les parties prenantes.

Source : Phivolcs.

Photo : CNNPH , marcello Teofilo

 

Indonésie , Semeru :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA.

Émis: 02 Février 2020 
Volcan: Semeru (263300)
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE
Code couleur de l’aviation précédent: orange
Source: Observatoire du volcan Semeru
Numéro de l’avis: 2020SMR12
Emplacement du volcan: S 08 deg 06 min 29 sec E 112 deg 55 min 12 sec
Région: Java oriental, Indonésie
Altitude du sommet: 11763 FT (3676 M)

Résumé de l’activité volcanique:
Éruption avec nuage de cendres volcaniques à 22h56 UTC (05h56 local).

Hauteur des nuages volcaniques:
La meilleure estimation du sommet du nuage de cendres est d’environ 13363 FT (4176 M) au-dessus du niveau de la mer, peut être plus élevée que ce qui peut être observé clairement. Source des données d’altitude: observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques:
Nuage de cendres se déplaçant vers le Nord

Remarques:
L’activité sismique est caractérisée par des tremblements de terre d’éruption, d’avalanche et d’émission de gaz.

INFORMATIONS SUR L’ERUPTION DU SEMERU :
Il y a eu une éruption du G. Semeru, Java Est le 02 février 2020 à 05:56 WIB avec une hauteur de colonne de cendres de ± 500 m au-dessus du pic (± 4.176 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne du panache était de couleur blanche – grise , épaisse , orientée vers le Nord. Cette éruption a été enregistrée sur un sismogramme d’une amplitude maximale de 23 mm et d’une durée de ± 2 minutes 10 secondes.
CONCLUSION:
Actuellement, le Semeru est au niveau II (WASPADA).
RECOMMANDATIONS:
1. La communauté ne doit pas exécuter d’activités dans un rayon de 1 km et dans la zone jusqu’à 4 km dans le secteur des pentes Sud-Sud-Est du cratère actif qui est la zone active de l’ouverture du cratère du G. Semeru (Jongring Seloko) en tant que canal de descente des nuages chauds.
2. Soyez conscient de la présence du dôme de lave dans le cratère Seloko Jongring.

Source : Magma Indonésia , PVMBG .

 

Etats-Unis , Yellowstone :

44 ° 25’48 « N 110 ° 40’12 » O,
Altitude du sommet  9203 pi (2805 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: NORMAL
Code couleur actuel de l’aviation: VERT

Travaux récents et actualités:
Le Steamboat geyser, dans le bassin Norris Geyser, a connu deux éruptions d’eau au cours du dernier mois, les 9 et 23 janvier.

Sismicité:
En janvier 2020, les stations sismographiques de l’Université de l’Utah, responsables de l’exploitation et de l’analyse du réseau sismique de Yellowstone, ont localisé 41 tremblements de terre dans la région du parc national de Yellowstone. L’événement le plus important a été un micro tremblement de terre de magnitude 2,8 situé à 12 milles au nord de Pahaska Tepee, WY, le 10 janvier à 3 h 57 HNM.

Aucune activité d’essaim n’a été observée en janvier.
L’activité sismique de Yellowstone reste au niveau de fond.

Déformation du sol:
L’affaissement est clairement indiqué par les stations GPS dans le parc national de Yellowstone. La subsidence de la caldeira de Yellowstone est en cours depuis 2015, se produisant à un rythme moyen de 2 à 3 cm (environ 1 pouce) par an avec des fluctuations mineures liées aux changements saisonniers. Dans la zone du bassin Norris Geyser, les données GPS ont indiqué le début de l’affaissement en septembre 2019; depuis ce temps, la zone a baissé d’environ 3 cm (un peu plus de 1 pouce).

Source : YVO.

Photo : Parc National 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search