01 Fevrier 2020 . FR. Philippines : Taal , Alaska : Shishaldin , Equateur : Sangay , Costa Rica : Turrialba / Poas / Rincon de la Vieja , Islande : Mt Thorbjorn .

Home / Alaska / 01 Fevrier 2020 . FR. Philippines : Taal , Alaska : Shishaldin , Equateur : Sangay , Costa Rica : Turrialba / Poas / Rincon de la Vieja , Islande : Mt Thorbjorn .

01 Fevrier 2020 . FR. Philippines : Taal , Alaska : Shishaldin , Equateur : Sangay , Costa Rica : Turrialba / Poas / Rincon de la Vieja , Islande : Mt Thorbjorn .

01 Février 2020 .

 

 

Philippines , Taal : 

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN TAAL , 01 février 2020 , 8:00 A.M.

L’activité dans le cratère principal au cours des dernières 24 heures a été caractérisée par une faible émission de panaches de vapeur blancs à blancs sales de 50 mètres de haut qui ont dérivé vers le Sud-Ouest. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont été mesurées à une moyenne de 65 tonnes / jour.

 

https://www.facebook.com/delrosario19/videos/2663354507116531/

 

Le réseau de capteurs du volcan Taal a enregistré cent quatre-vingt-deux (182) tremblements de terre volcaniques, dont un (1) événement à basse fréquence et un (1) tremor harmonique qui a duré 3 minutes. Ces tremblements de terre signifient une activité magmatique sous l’édifice du Taal qui pourrait conduire à une activité éruptive du cratère principal.

Source : Phivolcs .

Vidéo : Jomer del Rosario.

 

Alaska , Shishaldin :

54 ° 45’19 « N 163 ° 58’16 » O,
Altitude du sommet : 9373 pi (2857 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: ATTENTION
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE

Aucune activité significative ne s’est produite sur le volcan Shishaldin depuis l’éruption du 19 janvier. Des températures de surface légèrement élevées ont été observées sur les images satellites la majeure partie de la semaine. Des vues claires de la caméra Web ont montré la vapeur de l’évent du sommet un jour (26 janvier) au cours de la semaine dernière. La sismicité reste au-dessus du fond mais a été à des niveaux bas au cours de la semaine dernière.

Bien que l’activité ait diminué au cours des derniers jours, l’activité éruptive du Shishaldin a été épisodique au cours des derniers mois. Il est possible que les troubles s’intensifient à tout moment avec peu d’avertissement, et des coulées de lave, des lahars et des éruptions produisant des cendres supplémentaires peuvent se produire.

Le Shishaldin est surveillé par des capteurs sismiques et infrasons locaux, des données satellite, des caméras Web, un réseau géodésique et d’inclinaison télémétrique, et des réseaux distants de capteurs d’infrasons et de foudre.

Le volcan Shishaldin, situé près du centre de l’île Unimak dans les îles Aléoutiennes orientales, est un cône symétrique spectaculaire avec un diamètre de base d’environ 16 km (10 mi). Un cratère sommital en forme d’entonnoir de 200 m de large (660 pieds) émet généralement un panache de vapeur et occasionnellement de petites quantités de cendres. Le Shishaldin est l’un des volcans les plus actifs de l’arc volcanique des Aléoutiennes, avec au moins 54 épisodes d’agitation dont plus de 24 éruptions confirmées depuis 1775. La plupart des éruptions sont relativement petites, bien que l’événement d’avril à mai 1999 ait généré une colonne de cendres qui a atteint 45 000 pieds. au dessus du niveau de la mer.

Source : AVO.

Photo : elysha agne

 

Equateur , Sangay : 

VOLCÁN SANGAY , Bulletin d’information , VENDREDI 31 JANVIER 2020

Aujourd’hui, à 19h01 (TL), les caméras de l’ECU-911 ont observé l’expulsion continue de blocs de lave sur le flanc Sud-Est qui va du cratère et se dirige vers le pied du volcan. Ce phénomène est récurrent depuis la renaissance du volcan en mai 2019. Le matériau volcanique produit est limité au voisinage du cône volcanique, mais est ensuite remobilisé par de fortes pluies dans le secteur formant des lahars secondaires.
L’Institut géophysique de l’École nationale polytechnique surveille l’activité sur le volcan et rendra compte des changements qui pourraient être enregistrés.

Débit de Gaz (SO2, tonne / jour): 2594,0 +/- 820,0 , 2 mesures validées.
Pluies / lahars: Il y a eu de légères pluies hier après-midi, qui n’ont pas généré de lahars. ** En cas de fortes pluies, le matériel volcanique accumulé peut être remobilisé, générant des coulées de boue et de débris (lahars secondaires) dans les rivières Volcan et Upano.

Colonne Émissions / Cendres: L’agence VAAC a signalé des émissions de gaz et de cendres d’une hauteur d’environ 1200 mètres au-dessus du niveau du cratère vers l’Ouest. Aujourd’hui dans la matinée , depuis Alao, une ville située au Nord-Ouest du volcan , il a été signalé que toute la végétation de ce secteur était recouverte de cendres fines de couleur blanche. Depuis hier après-midi le volcan reste nuageux. Cependant, pendant la nuit, à travers les caméras de l’ECU-911, le roulement de blocs incandescents le long du flanc Sud-Est a été observé. Le volcan est actuellement nuageux. En raison de problèmes de transmission, seules les données correspondant à 22 heures sont disponibles.

Source : IGEPN.

Photo : Volcanodiscovery

 

Costa Rica , Turrialba / Poas / Rincon de la Vieja :

Rapport quotidien de l’état des volcans. Date: 31 Janvier 2020 , Mise à jour à: 10:32:00.

Volcan Turrialba.

Aucune éruption n’a été détectée depuis la mi-décembre 2019. La sismicité présente toujours des évènements de type LP et quelques évènements de type VT mais en général il y a une diminution de l’activité au fil du temps. Le bâtiment volcanique a tendance à la déflation. Les conditions environnementales ne permettent pas de nombreuses mesures de gaz, les rapports CO 2 / SO 2 et H 2 S / SO 2 se sont maintenus dans une fourchette normale pendant cette période et le flux de SO 2 s’est maintenu faible (~ 100-400 t / j le 26 janvier).

Volcan Poas.

Cratère du volcan Poás, pris par Brandon Acosta le 24 janvier 2020. Le personnel de RSN a visité le volcan ce matin pour entretenir certains équipements.

L’activité sismique a augmenté avec des évènements de type VT, et une augmentation du nombre de tremors continus (d’une durée> 30 min),. De courts tremors ont recommencé à être enregistrés. Bien que les déformations ne soient pas significatives, un schéma d’extension est observé dans les 4 stations GPS situées au sommet , avec un peu d’inflation, à confirmer. Le rapport SO 2 / CO 2 montre une lente augmentation. Il n’y a presque pas de H 2 S. En raison des conditions météorologiques, de bonnes mesures du débit de SO 2 n’ont pas pu être effectuées, mais une augmentation de la concentration de SO 2 a été observée. La concentration de SO2 dans la zone du point de vue a atteint des valeurs comprises entre 5 ppm et 15 ppm plusieurs fois au cours de la semaine. Le niveau du lac a augmenté d’environ 40 cm au cours des deux dernières semaines, ce qui représente une augmentation de ~ 10% de son volume. Dans le lac, on observe une concentration en chlorure supérieure à la concentration en sulfate qui sort de l’ordinaire.

Volcan Rincon de la Vieja.

À 12 h 13, heure locale, le 31 janvier 2020, une éruption a été enregistrée sur le volcan Rincon de la Vieja, avec une colonne qui s’est élevée à 2000 mètres au-dessus de la hauteur du cratère et à 3916 m d’altitude. (mètres au-dessus du niveau de la mer , 12844,48 pi).
Durée de l’activité: 5 minutes.
L’activité sismique est similaire à celle d’hier.
La direction du vent est inconnue pour le moment.
14 heures après l’arrêt brutal du tremor mercredi vers 22h, une éruption phréatique qui a atteint une hauteur approximative de 2000 mètres au-dessus du niveau du cratère. Cette éruption a généré des lahars dans les rivières au Nord du volcan qui ont atteint les zones peuplées, à 7-10 km, 40 minutes après l’éruption (selon les rapports des populations locales).
Le tremor a repris hier après-midi (jeudi) en augmentant progressivement son amplitude. Cependant, aujourd’hui (vendredi 31 janvier) à 3 heures du matin, il a commencé à diminuer en amplitude jusqu’à presque disparaître vers 8 heures du matin. Les observations géodésiques ne montrent aucun changement significatif ces derniers jours.

Source : OVSICORI-UNA.

Photos : RSN.

 

Islande , Mt Thorbjorn :

Un tremblement de terre de M 4,3 s’est produit ce soir à 5,2 kilomètres de Grindavík à 22 h 23. Environ une minute plus tôt, un séisme de magnitude 4,0 s’était produit. Un autre tremblement de terre de M 3,4 s’est produit peu de temps avant, à 21h46.

Le Mt Thorbjörn plane au-dessus de Grindavík. Kristinn Magnússon

De forts tremblements de terre semblent être en cours et les habitants de Reykjanes les ont ressentis , ainsi que dans la région de la capitale et à Akranes. Il s’agit du plus grand tremblement de terre détecté depuis le début de l’essaim de séisme le 21 janvier.
Au moins sept répliques se sont produites, dépassant M 1 en taille, dont deux dépassant M 2 en taille.
Des dizaines de répliques se sont produites après le plus gros tremblement de terre,  dont au moins quatre de plus de M 2.

Source : https://www.mbl.is/frettir/innlent/2020/01/31/jardskjalfti_upp_a_4_3_vid_grindavik/

Photo : mbl.is/​Krist­inn Magnús­son 

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search