07 Janvier 2020 . FR . Nouvelle Zélande : White Island , Pérou : Sabancaya , Indonésie : Anak Krakatau , Pérou : Ubinas .

Home / blog georges Vitton / 07 Janvier 2020 . FR . Nouvelle Zélande : White Island , Pérou : Sabancaya , Indonésie : Anak Krakatau , Pérou : Ubinas .

07 Janvier 2020 . FR . Nouvelle Zélande : White Island , Pérou : Sabancaya , Indonésie : Anak Krakatau , Pérou : Ubinas .

07 Janvier 2020 .

 

 

Nouvelle Zélande , White Island :

Bulletin d’alerte volcaniqueWI – 2020/01 , Lun 6 janv 2020 20h30; Volcan White Island
Le niveau d’alerte volcanique reste à 2
Le code couleur de l’aviation est abaissé au jaune

Whakaari / White Island reste dans un état d’agitation élevé. Du gaz et de la vapeur très chauds continuent de s’échapper des évents du 9 décembre. De nouvelles éruptions sur 24 heures un jour donné sont très peu probables au cours des quatre prochaines semaines. Le niveau d’alerte volcanique reste au niveau 2. Le code de couleur de l’aviation passe au jaune car des cendres ne sont que rarement émises par l’évent.

 

Aucune autre activité éruptive n’a été observée depuis l’éruption du 9 décembre. De fortes émissions de vapeur et de gaz se poursuivent depuis la zone d’évent du 9 décembre qui reste très chaude, provoquant une lueur dans cette zone que l’on voit sur nos caméras infrarouges . Le niveau de tremors volcaniques est resté faible depuis le 14/12/2019. Ceci, ainsi que les taux d’émission de SO2 dans la plage normale, suggèrent qu’aucune quantité significative de magma n’a été en mouvement depuis son arrivée à la surface peu de temps après l’éruption.
Parfois, de petites quantités de cendres peuvent être émises par l’évent actif en raison de l’érosion. Cela a été observé à deux reprises les 23 et 26 décembre. Aucun des deux n’était suffisamment important pour transporter des cendres au-delà de l’île.

Les données satellitaires montrent le mouvement continu des terres du mur du cratère arrière à l’Ouest du glissement de terrain de 1914. Nous continuons de surveiller la vitesse de déplacement et évaluons la probabilité de futurs glissements de terrain dans la zone d’évent.
Ce matin, les experts de notre équipe ont estimé la probabilité qu’une autre éruption se produise et affecte la zone au-delà du bord du lac de cratère d’ici à lundi 3 février. Cette expertise indique qu’une autre éruption est très peu probable (1 – 2%) pour une période de 24 heures jusqu’à midi le lundi 3 février. Par conséquent, les distances pour les zones d’accès du personnel du GNS Science ont été réduites mais restent trop grandes pour que le personnel du GNS Science puisse accéder à l’île pour des opérations standard. La demande d’expertise sera réexaminée le lundi 3 février, ou plus tôt si le niveau d’activité change.

Une éruption explosive de la zone d’évent de gaz chaud reste possible et pourrait se produire sans activité précurseur, surtout s’il y a un effondrement de matériau instable autour de l’un des évents, ou si les émissions de gaz diminuent considérablement, permettant à l’eau de pénétrer dans l’évent de gaz chaud . Des éruptions soudaines de vapeur / gaz provenant d’autres évents actifs sont également possibles.
Si une activité explosive produit un nuage de cendres, la probabilité que des cendres affectent le continent au cours de la semaine prochaine reste faible.
Tous nos équipements de surveillance sur l’île fonctionnent. Nous nous efforçons de réintégrer les webcams de Whakaari White Island dans le site Web GeoNet et informerons via GeoNet Facebook et Twitter de leur disponibilité.

L’alerte volcanique de niveau 2 indique des troubles modérés à accrus avec des risques d’éruption, y compris des éruptions imprévisibles et potentiellement mortelles entraînées par la vapeur.
Le niveau d’alerte volcanique reflète le niveau actuel d’activité volcanique et n’est pas une prévision de l’activité future.

Source : Geonet / Yannik Behr / Volcanologue de service .

Lire L’article : https://www.geonet.org.nz/vabs/5eYMPLyVaBq4M6HxE1F38v

Photos : George Novak , Geonet .

 

Pérou , Sabancaya :

Période d’analyse: 30 décembre 2019 au 5 janvier 2020 . Arequipa, 6 janvier 2020.
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya s’est maintenue à des niveaux modérés; c’est-à-dire avec l’enregistrement continu d’explosions modérées et des émissions de cendres qui en résulte. En conséquence, pour les jours suivants, aucun changement significatif d’activité n’est attendu.

Au cours de la période du 30 décembre 2019 au 5 janvier 2020, l’IGP a enregistré et analysé la survenance d’environ 1179 tremblements de terre d’origine volcanique, dont le pourcentage le plus élevé est associé à la circulation des fluides (magma, gaz, etc.) à l’intérieur du volcan. Pendant cette période, il y a eu en moyenne 9 explosions par jour d’intensité moyenne à faible.

Le suivi de la déformation de la structure volcanique, à l’aide de données GNSS (traitées avec des orbites rapides), n’enregistre pas d’anomalies significatives. La surveillance visuelle, à l’aide de caméras de surveillance, nous a permis d’identifier la présence de colonnes de gaz et de cendres jusqu’à 2 km de haut au dessus du sommet du volcan, dispersées au Nord, au Sud-Est et à l’Est du Sabancaya. La surveillance par satellite a permis d’identifier la présence d’une anomalie thermique de 4 MW, associée à la présence d’un dôme de lave dans le cratère du volcan, d’environ 280 m de diamètre. Il convient de noter que le nombre d’anomalies a été réduit en raison de la forte nébulosité dans la région.

Source : IGP.

Photo : Martin Rietze .

 

Indonésie , Anak Krakatau :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA.

Émis: 07 Janvier 2020.
Volcan: Anak Krakatau (262000)
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE
Code couleur de l’aviation précédent: orange
Source: Observatoire du volcan Anak Krakatau
Numéro de l’avis: 2020KRA02
Emplacement du volcan: S 06 deg 06 min 07 sec E 105 deg 25 min 23 sec
Région: Lampung, Indonésie
Élévation du sommet: 502 FT (157 M)

Résumé de l’activité volcanique:
éruption enregistrée à 00:36 UTC (07:36 local)

Hauteur des nuages volcaniques:
La meilleure estimation du sommet du nuage de cendres se situe à environ 1142 FT (357 M) au-dessus du niveau de la mer, ce qui peut être supérieur à ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur: observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques:
Visuellement depuis la camera de vidéosurveillance , les cendres volcaniques se déplacent vers l’Est. Les cendres volcaniques sont de couleur blanche/grise à 200 mètres de hauteur au dessus du fond du cratère.

Remarques:
Éruption enregistrée sur sismogramme avec une amplitude maximale de 36 mm et une durée de 101 secondes.

 

Le Gunung Anak Krakatau est de nouveau entré en éruption à 07:36 WIB, mardi (7/1). Cette éruption est la première éruption de 2020.
La hauteur de la colonne de cendres a atteint 200 mètres du haut au dessus du cratère. Maintenant, la hauteur du mont Anak Krakatau atteint 157 mètres d’altitude  .
« La hauteur de la colonne de cendres a été observée à 200 mètres ou 357 mètres au-dessus du niveau de la mer. C’est la première  éruption  en 2020 « , a déclaré Andi Suandi, chef du poste de surveillance de Gunung Anak Krakatau Lampung, une fois confirmé par sa connexion cellulaire, depuis Serang, mardi.

Source : Magma Indonésie , Merdeka.com.

Video : Kondisi .

 

Pérou , Ubinas  :

Période d’analyse: 30 décembre 2019 au 5 janvier 2020 . Arequipa, 6 janvier 2020 .
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Ubinas reste à de faibles niveaux. À ce jour, l’énergie des tremblements de terre associés à la remontée du magma à la surface a considérablement diminué. On note des émissions faibles et sporadiques de gaz bleuâtres (d’origine magmatique) et de vapeur d’eau, observées à travers des caméras de surveillance. Selon ce scénario, la possibilité d’apparition d’explosions volcaniques et / ou d’émissions de cendres est faible.

Au cours de la période du 30 décembre 2019 au 5 janvier 2020, l’IGP a enregistré et analysé un total de 68 événements sismiques associés au comportement dynamique du volcan Ubinas, avec la prédominance de signaux sismiques de type Volcano-Tectonic (VT) lié à la fracturation des roches à l’intérieur du volcan qui, en moyenne, a enregistré 7 tremblements de terre par jour, tous de magnitude inférieure à M2.4. Les signaux sismiques liés à la remontée du magma (type hybride) ont diminué, tant dans le nombre d’événements (2 tremblements de terre quotidiens) que dans leur énergie. Il convient de noter que le 4 janvier, des signaux sismiques ont été enregistrés qui étaient liés à la descente de deux lahars dans la gorge de Volcanmayo, qui se sont produits entre 16h00 et 17h30.

La surveillance visuelle, bien que limitée par la couverture nuageuse à cette période de l’année, enregistre de très faibles émissions de gaz volcaniques. Le suivi de la déformation de la structure volcanique, à l’aide de données GNSS (traitées avec des orbites rapides), n’enregistre pas d’anomalies. La surveillance par satellite MIROVA n’a pas non plus enregistré d’anomalies thermiques sur le volcan.

Source : IGP.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search