04 Janvier 2020 . FR. Alaska : Shishaldin , La Réunion : Piton de la Fournaise , Italie : Campi Flegrei , Chili : Nevados de Chillan .

Home / Alaska / 04 Janvier 2020 . FR. Alaska : Shishaldin , La Réunion : Piton de la Fournaise , Italie : Campi Flegrei , Chili : Nevados de Chillan .

04 Janvier 2020 . FR. Alaska : Shishaldin , La Réunion : Piton de la Fournaise , Italie : Campi Flegrei , Chili : Nevados de Chillan .

04 Janvier 2020 .

 

 

Alaska , Shishaldin : 

Avis d’activité volcanique AVO / USGS

Niveau d’alerte volcanique actuel: ATTENTION
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE

Émis: vendredi 3 janvier 2020, 11 h 38 AKST
Source: Alaska Volcano Observatory
Numéro de l’avis: 2020 / A1
Emplacement: N 54 deg 45 min W 163 deg 58 min
Altitude: 2873 m (9373 pi)
Région: Aléoutiennes.

Image satellite du Shishaldin du 26 décembre 2019. Des dépôts de téphra recouvrent les pentes supérieures du volcan, tandis qu’une longue coulée de lave s’étend sur près de 1,5 km au Nord-Ouest et une deuxième petite coulée de lave s’étend sur environ 100 m au Nord-Est.

 

Résumé de l’activité volcanique:
Une activité éruptive se produit sur le volcan Shishaldin. L’activité de ce matin a produit un nuage de cendres à 20 000 – 24 000 pieds qui se déplace vers l’Est-Sud-Est. Le niveau d’activité sismique est passé à des niveaux modérés et plusieurs observations de nuages ​​de cendres par des pilotes ont été signalées à l’AVO. Le nuage de cendres est visible dans les données satellitaires et s’étend de 15 à 20 miles au-delà du volcan au Sud-Est. Le Shishaldin reste au code couleur de l’aviation ORANGE et au niveau d’alerte ATTENTION . Le National Weather Service a émis un message SIGMET à 24 000 pieds d’altitude (https://www.weather.gov/aawu/).

Le Shishaldin reste à un niveau élevé d’agitation et des explosions peuvent se produire avec peu d’avertissement.

Le Shishaldin est surveillé par des capteurs sismiques et infrasons locaux, des données satellite, une caméra Web, un réseau géodésique télémétrique et des réseaux distants de capteurs d’infrasons et d’éclairs.

Observations récentes:
[Hauteur des nuages ​​volcaniques] 24 000
[Autres informations sur les nuages ​​volcaniques] Inconnu.

Eruption Shishaldin volcano, Alaska on January 3, 2020, with ash cloud rising to 6 – 7.3 km (20 000 – 24 000 feet)

Publiée par Alicja Szojer sur Vendredi 3 janvier 2020

Remarques:
Le volcan Shishaldin, situé près du centre de l’île Unimak dans les îles Aléoutiennes orientales, est un cône symétrique spectaculaire avec un diamètre de base d’environ 16 km (10 mi). Un cratère sommital en forme d’entonnoir de 200 m de large (660 pieds) émet généralement un panache de vapeur et occasionnellement de petites quantités de cendres. Le Shishaldin est l’un des volcans les plus actifs de l’arc volcanique des Aléoutiennes, avec au moins 54 épisodes d’agitation, dont plus de 24 éruptions confirmées depuis 1775. La plupart des éruptions sont relativement petites, bien que l’événement d’avril à mai 1999 ait généré une colonne de cendres qui a atteint 45 000 pieds. au dessus du niveau de la mer.

L’éruption du volcan Shishaldin qui a commencé fin juillet 2019 se poursuit avec une activité explosive de courte durée depuis le cratère sommital et un épanchement de coulées de lave sur les flancs supérieurs du volcan. Ce matin, à partir d’environ 9h30 AKST, la sismicité sur le volcan a commencé à augmenter sur une période de plusieurs heures et a finalement conduit à une brève période d’émission de cendres soutenue résultant en un nuage de cendres qui a atteint jusqu’à 27000 pieds au-dessus du niveau de la mer selon les rapports des pilotes de passage. Le nuage de cendres se composait d’un panache de cendres linéaire et dirigé qui s’étendait du volcan vers le Sud-Est sur au moins 75 miles. Le nuage de cendres a également produit de petites quantités de foudre volcanique. La sismicité a brusquement diminué et pour l’instant il ne semble y avoir aucun signe d’émission continue de cendres. Les images satellites du volcan obtenues tout au long de la semaine ont montré des températures de surface constamment élevées indiquant un épanchement continu de lave.

Source : AVO.

Photos : Loewen, Matt , Schaefer, Janet .

 

 

La Réunion , Piton de la Fournaise :

Sismicité :
Au mois de décembre 2019, l’OVPF a enregistré au niveau du massif du Piton de la Fournaise au total : 25 séismes volcano-tectoniques superficiels (0 à 2 km de profondeur) sous les cratères sommitaux ; 4 séismes profonds (> à 2 km de profondeur) ; 270 effondrements (dans le Cratère Dolomieu et au niveau des remparts de l’Enclos Fouqué).

La sismicité sous le Piton de la Fournaise au cours du mois de décembre 2019 est restée faible avec une moyenne moins de 1 séisme volcano-tectonique superficiel par jour sous les cratères sommitaux  . Quatre séismes profonds ont également été enregistrés dont deux ont pu être localisés sous le flanc Est  .

Déformation .
Au cours des trois premières semaines de décembre et dans la continuité des tendances observées depuis mi-novembre, aucune déformation significative n’a été enregistrée, ou seulement une très légère déflation . Une reprise de l’inflation (gonflement) de l’édifice est enregistrée depuis la dernière semaine de décembre.

Illustration de la déformation en décembre 2019 . Sont ici représentées les variations de distance entre deux récepteurs GPS traversant l’édifice du Piton de la Fournaise, au sommet ( référence SNEG ; en haut), à la base du cône terminal ( référence FJAG ; au milieu) et en champ lointain ( référence PRAG ; en bas) (cf. localisation sur la Figure 5) . Une hausse est synonyme d’élongation et donc de gonflement du volcan ; inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan (© OVPF – IPGP) .

 

Bilan: 
Le mois de décembre 2019 aura été marqué au Piton de la Fournaise par une faible sismicité sous les cratères sommitaux et peu de déformation significative lors des trois premières semaines. En revanche la reprise de l’inflation la dernière semaine de décembre, associée à la poursuite de l’augmentation des teneurs en CO2 en champs lointain dans le sol, montre une reprise de la mise en pression du réservoir magmatique superficiel (localisé entre 1,5 et 2,5 km de profondeur) du fait de sa ré-alimentation par des fluides magmatiques plus profonds à la fin décembre.

Source : OVPF.

Lire l’article en entier : http://www.ipgp.fr/sites/default/files/ovpf_20200102_bullmensu.pdf

 

Italie , Campi Flegrei :

Bulletin hebdomadaire , 24 Décembre 2019 – 31 Décembre 2019 2019
(Mise à jour le 31 décembre 2019 à 12h00 heure locale).

ÉTAT D’ACTIVITÉ :
A la lumière des données de surveillance:
1) Sismologie: Cette dernière semaine , les Campi Flegrei ont enregistré 2 tremblements de terre de faible amplitude (Mdmax = 0,2).
2) Déformation : La valeur moyenne du soulèvement d’environ 0,7 cm / mois depuis Juillet 2017 dans la zone de déformation maximale semble montrer une légère augmentation de la vitesse qui sera évaluée dans les semaines à venir. La levée enregistrée à la station RITE GPS est d’environ 58,5 cm depuis Janvier 2011.

3) Géochimie: Le flux de CO2 à partir du sol mesuré la semaine dernière a montré aucun changement significatif par rapport à la période précédente, ce qui confirme la persistance de la tendance à long terme; la semaine dernière, la  valeur moyenne de température de la principale fumerole  de Pisciarelli était d’ environ 113 ° C.

Sismologie:
Au cours des sept derniers jours dans les Campi Flegrei ont été enregistrées 2 tremblements de terre de faible magnitude (Mdmax = 0,2). Il a été possible de déterminer les paramètres des hypocentres des deux événements enregistrés.

Source : INGV.

Lire l’article en entierhttp://www.ov.ingv.it/ov/bollettini-campi-flegrei/Bollettino_Flegrei_2019_12_31.pdf

 

Chili : Nevados de Chillan :

Rapport d’activité volcanique (RAV) Observatoire volcanologique des Andes du Sud – Ovdas, région de Ñuble.

Activité sismique:
Au cours des dernières 24 heures, le réseau de surveillance instrumentale du Complexe volcanique a enregistré une sismicité de type volcano-tectonique (VT) et de longue période (LP), libérant de l’énergie sismique à des niveaux faibles à modérés.
Observations:
Le tremblement de terre VT avec l’énergie la plus élevée était situé à 3,8 km au Sud-Sud-Est (SSE) du cratère actif, à une profondeur de 3,7 km.

Observations:
La production d’émissions passives de gaz est enregistrée dans certains secteurs du cratère actif.

Autres observations:
Le groupe MIROVA (3) n’a pas signalé d’anomalies thermiques associées au complexe volcanique.
Les capteurs infrasons n’ont pas enregistré de signaux associés aux explosions.
Le réseau de stations GNSS qui permet de mesurer la déformation du Complexe volcanique, continue d’enregistrer un processus inflationniste, mis en évidence par l’allongement des lignes de contrôle qui traversent le cratère actif et par l’élévation des 5 stations de surveillance. La hausse verticale la plus forte est enregistrée à la station située à 1,5 km à l’Ouest du cratère actif, accumulant 11,0 cm à un rythme de 1,8 ± 0,3 cm / mois au cours des 30 derniers jours. Les taux d’allongement des lignes de contrôle montrent un taux maximum de 1,37 ± 0,06 cm / mois pour les 30 derniers jours, accumulant un allongement d’environ 6,5 cm.

Source : Sernageomin .

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search