11 Octobre 2019. FR. Italie / Sicile : Etna , Hawaii : Mauna Loa , Colombie : Nevado del Ruiz , Mexique : Popocatepetl .

Home / blog georges Vitton / 11 Octobre 2019. FR. Italie / Sicile : Etna , Hawaii : Mauna Loa , Colombie : Nevado del Ruiz , Mexique : Popocatepetl .

11 Octobre 2019. FR. Italie / Sicile : Etna , Hawaii : Mauna Loa , Colombie : Nevado del Ruiz , Mexique : Popocatepetl .

11 Octobre 2019.

 

 

Italie / Sicile , Etna :

COMMUNICATION sur l’activité volcanique du 10 Octobre 2019, 09:23:24 (UTC) – ETNA.

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo, annonce qu’à partir de 08h00 UTC, les caméras du système de vidéosurveillance montrent des émissions de cendres depuis le cratère Nord-Est.
La matière fine est dispersée par les vents vers le Sud-Ouest.
L’amplitude moyenne du tremor volcanique est maintenue à des valeurs moyennes, sans montrer de changements significatifs.

 

 

COMMUNICATION sur l’activité volcanique du 10 Octobre 2019,  16:38:59 (UTC) – ETNA.

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo, annonce qu’en raison d’une amélioration temporaire des conditions de visibilité, il a été observé qu’à partir de 16 h 30 UTC environ, l’émission de cendres du cratère Nord-Est avait fortement diminué par rapport à ce qui est rapporté dans le communiqué de presse n ° 24 du 10/10/2019. Les cendres fines encore présentes se dispersent rapidement dans l’atmosphère.
L’amplitude moyenne du tremor volcanique est maintenue à des valeurs moyennes, sans montrer de changements significatifs.

COMMUNICATION sur l’activité volcanique du 11 Octobre 2019, 04:41:20 (UTC) – ETNA.
L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo, annonce qu’à partir de 4 h 30 UTC environ, les caméras du système de vidéosurveillance montrent des émissions de cendres depuis le cratère Nord-Est.
La matière fine est dispersée par les vents du Sud.
L’amplitude moyenne du tremor volcanique est maintenue à des valeurs moyennes, sans montrer de changements significatifs.

Source : INGV.

Photos :Gio Giusa ,Willefotodive.

 

Hawaii , Mauna Loa :

19 ° 28’30 « N 155 ° 36’29 » W,
Sommet : 13681 pi (4170 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: AVIS
Code couleur de l’aviation actuel : JAUNE

Résumé de l’activité:
Le volcan Mauna Loa n’est pas en éruption. Les taux de déformation et de sismicité n’ont pas changé de manière significative au cours de la semaine écoulée et persistent au-dessus des niveaux de fond à long terme.

Observations:
Au cours de la semaine écoulée, environ 100 séismes de faible magnitude (tous inférieurs à M2.2) ont été détectés sous les altitudes les plus élevées du Mauna Loa. La plupart des séismes se sont produits à des profondeurs inférieures à 5 km sous le niveau du sol.

Vue verticale de toute la zone du Sulphur Cone, incluant un flux de soufre sortant de l’un des cônes (fond jaune de l’image). Le blanc au centre de l’image est dû à l’altération de la roche par le gaz volcanique.

Les mesures du système de positionnement global (GPS) et du radar à synthèse d’ouverture interférométrique (InSAR) montrent une inflation continue du sommet, compatible avec une alimentation magma du système de stockage peu profond du volcan.

Les lectures de la température des fumerolles et des concentrations de gaz sur le site de surveillance de Sulphur Cone dans la zone du Rift Sud-Ouest restent stables, mais sont légèrement supérieures à celles mesurées il y a plusieurs semaines en raison du repositionnement et de l’entretien des capteurs d’instrument lors de la maintenance effectuée à la mi-septembre par les équipes de terrain du HVO.

Source : HVO.

 

Colombie , Nevado del Ruiz :

Bulletin d’information hebdomadaire du volcan Nevado del Ruiz
Le niveau d’activité se poursuit au niveau : Niveau d’activité jaune ou (III): changements dans le comportement de l’activité volcanique.

En ce qui concerne le suivi de l’activité du volcan Nevado del Ruiz, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN rapporte que:

La semaine dernière, la sismicité liée aux processus de la dynamique des fluides dans le système volcanique était prédominante. Cela indique l’instabilité dans laquelle se trouve le volcan depuis un certain temps, comme le montrent les différents paramètres de surveillance volcanique. Cette sismicité était caractérisée par la présence de tremors volcaniques continus, de pulses de tremors volcaniques, de tremblements de terre de type longue période (LP) et de très longue période (VLP), à niveaux d’énergie variables, localisés principalement dans le cratère Arenas et ses environs.

Certains de ces signaux étaient associés à de petites émissions de gaz et de cendres, confirmées par les cameras installées dans la région du volcan, ainsi que par des responsables du SGC et du parc naturel national de Los Nevados (PNNN). Avec en plus des chutes de cendres signalées par les habitants de la municipalité de Manizales et des zones d’influence du volcan. 

La sismicité causée par la fracturation des roches a montré des niveaux similaires en nombre de séismes et en énergie sismique libérée par rapport à la semaine précédente. Une légère augmentation sismique enregistrée le 5 octobre est mise en évidence. Les événements survenus au cours de cette augmentation étaient situés à une distance approximative de 2,1 km au Sud-Est du cratère Arenas à des profondeurs comprises entre 2,0 et 3,9 km. Les autres sources actives étaient le cratère Arenas et, dans une moindre mesure, les zones Sud-Ouest. La magnitude maximale enregistrée au cours de la semaine correspond au séisme du 5 octobre à 17h48 (heure locale), d’une magnitude de 2,0 ML (magnitude locale), situé dans le cratère Arenas, à une profondeur de 3,5 km.

Il convient également de noter la survenue d’un épisode de séismicité de type « drumbeat » de séismes volcano-tectoniques, de courte durée et de très basse énergie, enregistrée aux premières heures du 8 octobre. Ce type de sismicité est lié aux processus d’ascension et d’évolution de dôme  à la surface d’un volcan.

La déformation volcanique mesurée à partir d’inclinomètres électroniques et de stations GNSS (Global Navigation Satellite System) a montré des changements mineurs au cours de la semaine.

La colonne de gaz et de vapeur a atteint une hauteur maximale de 1050 m, mesurée au sommet du volcan le 4 octobre. La direction de la dispersion de la colonne était régie par la direction du vent dans la région, principalement vers le Nord-Ouest et l’Ouest du volcan.

Le volcan Nevado del Ruiz continue au niveau d’activité jaune.

Source : SGC.

Photos : Cesar Rios , SGC.

 

Mexique , Popocatepetl :

10 octobre à 11h00 (10 octobre à 16h00 GMT)

Grâce aux systèmes de surveillance du volcan Popocatepetl, 207 exhalations ont été identifiées, accompagnées de gaz et de légères quantités de cendres . En outre, deux explosions modérées ont été enregistrées, la première hier à 12h52 , et la deuxième aujourd’hui à 07h01 , ainsi que 567 minutes de tremor et un tremblement de terre de type volcano-tectonique, enregistré aujourd’hui à 02:28 h avec une magnitude calculée de M2,0.

 

Au moment de ce rapport, il y avait une visibilité partielle du volcan, toute émission sera dispersée dans la direction Ouest  .

En raison de l’activité récente du volcan, il a été signalé des chutes de cendres dans les municipalités d’Amecameca, Tenango del Aire, Tlalmanalco, Cocotitlán et Temamatla appartenant à l’État de Mexico et dans la municipalité de Tláhuac, à Mexico.

Le CENAPRED demande instamment de ne PAS se rapprocher du volcan et en particulier du cratère, en raison du risque de chute de fragments balistiques , et en cas de fortes pluies de rester loin du fond des ravins en raison du risque de coulées de boue et de débris.

Le feu de signalisation d’alerte du Popocatépetl  est en JAUNE PHASE 2.

Source : Cenapred.

Photo :  Ricardo Barragan

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search