28 Aout 2019. FR . Italie : Stromboli , Colombie : Galeras , Indonésie : Karangetang , Mexique , Popocatepetl .

Home / blog georges Vitton / 28 Aout 2019. FR . Italie : Stromboli , Colombie : Galeras , Indonésie : Karangetang , Mexique , Popocatepetl .

28 Aout 2019. FR . Italie : Stromboli , Colombie : Galeras , Indonésie : Karangetang , Mexique , Popocatepetl .

28 Aout 2019.

 

 

Italie , Stromboli : 

Bulletin hebdomadaire Stromboli 08/19/2019 – 25/08/2019 (date de publication du 27/08/2019)
1. RÉSUMÉ DE L’ACTIVITÉ

À la lumière des données de surveillance, nous soulignons:
1) OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES: Au cours de cette période, une activité explosive de type strombolien a été observée, accompagnée d’activités de dégazage, d’éclaboussures et de déversement de lave. La fréquence horaire des explosions a fluctué entre des valeurs moyennes-élevées (18 événements / h le 20 août) et des valeurs très élevées (26 événements / h les 22 et 23 août). L’intensité des explosions était principalement moyenne à basse dans la zone des cratères Nord et moyen-supérieur dans la zone des cratères Centre-Sud.
2) SISMOLOGIE: Les paramètres sismologiques ne montrent pas de changements significatifs.
3) DÉFORMATIONS: Il n’y a pas de changement significatif concernant les réseaux permanents GPS et Tilt.
4) GEOCHIMIE: le flux de SO2 indique un dégazage à un niveau moyen. Les valeurs enregistrées du rapport C / S de la station restaurée sont à des niveaux moyen à élevé. Le rapport isotopique 3He / 4He est stable à des niveaux moyens-faibles.

 

OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES.
Au cours de la période considérée, l’activité éruptive de Stromboli a été caractérisée par l’analyse d’images thermiques et visibles enregistrées par les caméras situées à 400 mètres, à Punta dei Corvi et à une altitude de 190 mètres. Des observations morpho-structurelles et volcanologiques ont également été effectuées par le personnel de l’INGV-OE dans le cadre des enquêtes sur le terrain du 25 août et du survol du 23 août avec l’hélicoptère mis à disposition par la 2e unité aérienne des garde-côtes de Catane.

Les observations ont confirmé que l’activité strombolienne se poursuivait de manière durable à la fois dans la zone Centre-Nord et dans la zone Centre-Sud . En particulier, dans la zone Nord, les évents situés dans la partie Nord présentaient principalement une activité explosive d’intensité moyenne à faible (moins de 120 m de hauteur) émettant des matériaux grossiers (lapilli et bombes), tandis que les bouches dont certaines sont placées sur le rebord du cratère face à la Sciara del Fuoco ont montré une activité de projection intense et continue parfois interrompue par des explosions de faible intensité et des émissions de matériaux grossiers. La fréquence des explosions dans la zone Nord était comprise entre 7 et 15 événements / h.

Dans la zone CS, des explosions intenses émettant des matériaux fins (cendres) ont été observées avec des matériaux mélangés grossiers, dépassant 250 m au-dessus de la terrasse du cratère, à partir des bouches placées dans le cône de scorie principal  ; tandis que de la bouche située dans la zone centrale , des explosions de faible intensité de matériaux grossiers ont été observées, parfois mélangées avec du matériel fin . La fréquence des explosions dans la zone CS était comprise entre 9 et 16 événements / h.

Le jour 23 août, pendant le survol, il a été observé que la zone du cratère Nord présente une structure morpho-structurale caractérisée par au moins 13 bouches alignées dans la direction Nord-Ouest et situées le long du bord du cratère qui surplombe la Sciara del Fuoco . Alors que la zone Centre-Sud du cratère présente un grand cône de scorie avec deux bouches à l’intérieur  , un cratère d’effondrement   et deux petits cônes de scories  . En particulier, à partir de la base du cône 5 , un court tunnel de lave se développe à l’intérieur de la terrasse du cratère , qui change de pente avec la Sciara del Fuoco et alimente deux bouches éphémères , qui génèrent deux petites coulées de lave, de longueur environ 50 m maximum, dont les fronts sont situés à environ 700 m d’altitude  . Quant à l’activité effusive produite par les deux bouches éphémères situées dans la zone Centre Sud de la terrasse du cratère, elle se caractérisait par la présence de modestes coulées de lave qui jusqu’au 20 août se situaient dans la partie supérieure de la Sciara del Fuoco produisant l’ accumulation de blocs le long du littoral  . À partir du 21 août, les émissions de lave émises par les évents éphémères, qui ne produisaient que de petites coulées de lave qui restaient confinées immédiatement en dessous de la zone du cratère Centre-Sud, ont nettement diminué, comme en témoigne le survol du 23 août  .

Au cours de la dernière semaine, 11 signaux sismiques ont été enregistrés pouvant être associés à des glissements de terrain à petite échelle, visibles depuis les stations STRE, STRA et STRG.
L’amplitude du tremor volcanique a montré des valeurs généralement comprises entre moyen-bas et moyen-élevé, avec certains pics à des valeurs moyennes-élevées.
La fréquence d’occurrence des séismes de type VLP avait des valeurs comprises entre 18 et 24 événements / heure.
La magnitude des événements de type VLP avait des valeurs généralement faibles, avec certains événements moyens-bas, montrant une légère augmentation le 21/08 avec des valeurs comprises entre bas et moyen-bas.

L’amplitude des séismes d’explosions avait des valeurs généralement faibles, avec quelques événements moyens-faibles, montrant une légère augmentation le 22/08 avec certains événements moyens-faibles.

Veuillez noter la présence de certains événements de type hybrides à basse énergie.

…/…

Source : INGV Vulcani.

Lire l’article en entier : file:///C:/Users/Utilisateur/AppData/Local/Packages/Microsoft.MicrosoftEdge_8wekyb3d8bbwe/TempState/Downloads/BollettinoStromboli20190827%20(1).pdf

Photos : Marco Iacono , LGS – Laboratorio Geofisica Sperimentale.

 

Colombie , Galeras :

Bulletin hebdomadaire du volcan Galeras.
Le niveau d’activité du volcan se poursuit au: NIVEAU JAUNE ■ (III): CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DE L’ACTIVITÉ VOLCANIQUE.

Suite à l’activité du VOLCÁN GALERAS, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC) signale que:

Au cours de la période allant du 20 au 26 août 2019, les occurrences sismiques ont été faibles, semblables à celles des dernières semaines et caractérisées principalement par l’enregistrement de sismicité associé à la fracture de la roche (séismes de type VT). L’énergie libérée par cette sismicité a augmenté en raison principalement de la survenue de deux séismes de magnitude 2,3 et 2,7, enregistrés le 21 août à 17h35. et 19h20 respectivement, qui ont été rapportés comme ayant été ressentis dans la ville de Pasto. Le premier était situé à environ 6,0 km à l’Est-Nord-Est du volcan Galeras et le second à environ 5,0 km au Sud-Sud-Est du volcan.

Les 21, 22, 25 et 26 août, des conditions climatiques favorables ont permis d’observer les émissions de gaz de couleur blanche, de basses pressions et avec une direction de dispersion variable par action des vents provenant de différents secteurs du cône actif.

Les autres paramètres de surveillance géophysique et géochimique du volcan Galeras n’ont pas montré de variations significatives.

Le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN reste attentif à l’évolution du phénomène volcanique et continuera à rendre compte des changements observés dans les meilleurs délais.

Source : SGC.

Photo : capra

 

Indonésie , Karangetang :

Niveau d’activité de niveau III (SIAGA). Le G. Karangetang (1 784 m d’altitude) a réintégré une période d’éruption depuis le 25 novembre 2018.
Depuis hier et jusqu’à ce matin, le volcan était clairement visible jusqu’à ce qu’il soit recouvert par le brouillard . La fumée issue du cratère est observée à une hauteur maximale de 150 mètres au dessus du sommet, de pression moyenne , de couleur blanche et d’ intensité modérée.

Emission de cendres brunes et coulées de lave le 26.08.2019 / 05h12 – Webcam PVMBG

 

L’ enregistrement sismographique du 27 août 2019, a noté :
19  tremblements de terre d’avalanche
23 tremblements de terre d’explosion
3 tremblements de terre hybrides  
3 séismes tectoniques lointains
1 tremor harmonique  
Tremor continu d’amplitude 0,25 – 3 mm, dominant 1 mm.

Recommandation:
Au 27 août 2019, les recommandations techniques étaient les suivantes:
Il est conseillé au public et aux visiteurs / touristes de ne pas se déplacer dans un rayon de 2,5 km autour du cratère principal (Sud) et du cratère II (Nord), ainsi que dans la zone d’expansion sectorielle du cratère II vers le Nord-Ouest sur 4 km et à partir du cratère principal à l’Ouest jusqu’à 3 km.
Les communautés vivant autour des rivières qui prennent leur source au sommet du mont Karangetang doivent mieux se préparer face à la menace potentielle de lahars et d’inondations soudaines pouvant se propager jusqu’à la côte.

VONA:
Le dernier code VONA a reçu un code de couleur JAUNE, publié le 25 novembre 2018 à 13h32 WITA, lié à l’émission de cendres volcaniques d’une hauteur d’environ 2 284 mètres au dessus du niveau de la mer ou d’environ 500 mètres au dessus du sommet, le vent soufflant à l’Est.

Source : PVMBG

Photo : PVMBG via Bernard Duyck , hshdude .

 

Mexique , Popocatepetl :

27 août, 11h00 (27 août, 16h00 GMT) .

Au cours des dernières 24 heures, 99 exhalations ont été identifiées à l’aide des systèmes de surveillance du volcan Popocatepetl, accompagnées de vapeur d’eau, de gaz et de faibles quantités de cendres. En outre, 521 minutes de tremor et 2 explosions ont été enregistrées . Un séisme de type volcano-tectonique a également été enregistré à 07h59, avec une magnitude estimée à M3.

Aujourd’hui et au moment de ce rapport, le volcan présente des émissions de gaz volcaniques et de cendres qui sont dispersés vers le Nord-Ouest  .

Le CENAPRED demande instamment de ne PAS se rapprocher du volcan et en particulier du cratère, en raison du risque de chute de fragments balistiques , et en cas de fortes pluies de rester loin du fond des ravins en raison du risque de coulées de boue et de débris.

Le feu de signalisation d’alerte du Popocatépetl  est en JAUNE PHASE 2.

Source : Cenapred .

Photo : Cristobal Garciaferro

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search