21 Aout 2019. FR. Italie / Sicile : Etna , Ethiopie : Erta Ale , Kamchatka : Karymsky , Colombie : Chiles / Cerro Negro , Guatemala : Fuego .

Home / blog georges Vitton / 21 Aout 2019. FR. Italie / Sicile : Etna , Ethiopie : Erta Ale , Kamchatka : Karymsky , Colombie : Chiles / Cerro Negro , Guatemala : Fuego .

21 Aout 2019. FR. Italie / Sicile : Etna , Ethiopie : Erta Ale , Kamchatka : Karymsky , Colombie : Chiles / Cerro Negro , Guatemala : Fuego .

21 Aout 2019.

 

 

Italie / Sicile , Etna :

COMMUNICATION sur l’activité volcanique du 20 Aout 2019 à 11:04:00 (UTC) – ETNA.

L’Osservatorio Etneo, de l’Institut national de géophysique et de volcanologie, a annoncé que les réseaux de surveillance avaient enregistré une émission de cendres à 13h04 (11h04 UTC).
En particulier, il y a une émission de cendres du cratère Nord-Est (NEC) visible depuis les caméras de surveillance de l’INGV et les observatoires au sol. Le phénomène pourrait être lié à l’effondrement des murs à l’intérieur du NEC. Des manifestations similaires, mais moins intenses et continues, ont déjà eu lieu les jours précédents.
L’émission de cendres se produit de manière intermittente: à certains moments, elle pulse et est abondante, colorant le panache gazeux émis par le volcan en brun foncé. À d’autres moments, les cendres sont émises par le NEC en quantités plus petites mais assez continues, se diluant rapidement dans le panache gazeux.
Il n’y a pas de signes particuliers d’anomalie sur le tracé sismique. Les amplitudes du tremor volcanique sont stationnaires, avec de légères fluctuations autour des valeurs basses.
À l’heure actuelle, les réseaux inclinométriques et GPS (HF) n’enregistrent pas de changements significatifs par rapport aux données observées ces derniers jours.

Etna: emissioni di cenere dal Cratere di Nord-Est, 20-08-2019

COMUNICATO DI ATTIVITA' VULCANICA del 2019-08-20 08:33:56(UTC) – ETNA.L'Istituto Nazionale di Geofisica e Vulcanologia, Osservatorio Etneo, comunica che le reti di monitoraggio hanno registrato alle ore 10:33 (08:33 UTC), una emissione di cenere.In particolare si osserva una emissione di cenere dal Cratere di NE (NEC), visibile dalle telecamere di sorveglianza. Il fenomeno sembra correlato a crolli delle pareti interne al NEC.L'emissione di cenere avviene ad intermittenza: a tratti è pulsante ed abbondante, colorando di marrone scuro il pennacchio gassoso emesso dal vulcano. In altri momenti, la cenere è emessa dal NEC in minori quantità ma in modo abbastanza continuo, diluendosi rapidamente nel pennacchio gassoso. Il materiale ricade prevalentemente in prossimità dell'area craterica sommitale. Il materiale a granulometria minore tende a galleggiare nel pennacchio, distribuendosi sopra i quadranti occidentali dell'Etna ad un'altezza stimata di circa 4000 metri di quota sul livello del mare.Per quanto riguarda l'ampiezza media del tremore vulcanico, essa mostra deboli fluttuazioni intorno a valori bassi.

Publiée par INGVvulcani sur Mardi 20 août 2019

 

Bulletin hebdomadaire ETNA 12 Aout 2019 – 18 Aout 2019 (date d’émission 20 Aout 2019).

Au cours de la semaine, le suivi de l’activité de l’Etna  a été effectué à l’aide des caméras de surveillance de la section INGV – Catane et d’inspections effectuées dans la zone des sommets par le personnel de l’INGV. Au cours de la période considérée, l’activité de l’Etna était caractérisée par une activité de dégazage ordinaire des cratères du sommet , associée à des émissions de cendres du cratère Nord-Est, avec une intensité et une fréquence variables.

L’enquête a été effectuée le 16 août entre 10 h et 14 h, heure locale, par Daniele Andronico et Francesco Ciancitto, qui ont observé au Cratère du Sud-Est / Nouveau Cratère du Sud-Est une activité de fumeroles persistantes et soutenues dans la région du sommet . Le cratère de la Bocca Nuova présentait un dégazage continu de la zone Ouest (BN-1) où un dégazage prolongé pouvait être entendu , interrompu toutes les 10 à 15 minutes par une explosion apparemment non associée à une expulsion ou à une chute de produits, la  BN-2. à l’inverse , présentant un dégazage doux  . En ce qui concerne le cratère de la Voragine, il y avait trois cratères, deux sans dégazage (le plus bas formé pendant l’activité de juin) et un avec un dégazage léger (celui formé le 7 août 2016)  .

Face à face avec le Cratère Nord-Est

Enfin, le Cratère du Sud-Est a dégazé de manière soutenue avec une émission de cendres discontinue associée. Ces émissions forment de modestes nuages ​​de cendres généralement pulsantes. Parfois, les cendres sont émises en quantités plus soutenues et continues pendant des périodes allant jusqu’à 10-15 minutes. Le nuage de cendres qui se forme s’agrandit dès qu’il quitte le cratère ou s’élève jusqu’à une centaine de mètres en restant confiné à la zone du sommet . Les études thermiques réalisées ont permis d’enregistrer des températures élevées le long d’une fracture atteignant environ 800 ° C, présentes le long du bord Nord de la Voragine, avec une extension d’environ dix mètres.

Sismicité:
L’activité sismique a été faible au cours de la semaine du 12/08. Aucun événement enregistré n’avait une magnitude 2 ou supérieure.
Tremor volcanique:
L’amplitude du tremor était faible. Les sources sont situées sous le cratère Sud-Est à une profondeur d’environ 3000 m sous le niveau de la mer.

Source : INGV Vulcani.

Lire l’article : file:///C:/Users/Utilisateur/AppData/Local/Packages/Microsoft.MicrosoftEdge_8wekyb3d8bbwe/TempState/Downloads/Bollettinoetna20190820%20(2).pdf

Vidéo : INGV.

Photo : Gio Giusa .

 

 

Ethiopie , Erta Ale :

Actualités du volcan Erta Ale (Ethiopie):
Mise à jour de l’activité du volcan Erta Ale (Danakil, Éthiopie): une nouvelle coulée de lave en surface localisée à 3-4 km au Sud-Est de la caldera sommitale
Lundi 19 août 2019 11:07 .

Image satellite de l’Erta Ale du 17 août 2019 montrant les zones de nouvelles coulées de lave en surface (image: Sentinal-hub)

Une série d’écoulements de lave relativement importants est visible sur les images satellites récentes, à des emplacements compris entre 3 et 4 km au Sud-Est de la caldera du sommet.
Les reporters locaux ont parlé de « nouvelles fissures », mais plus vraisemblablement, il s’agit de nouveaux écoulements de laves de lave provenant d’écoulements canalisés (souterrains) par ailleurs recouverts par les laves de l’éruption de fissure toujours en cours , qui a commencé début 2017.


De plus, le lac de lave semble être toujours présent (bien que toujours profond) dans le cratère de la fosse Sud de la caldera du sommet.

Source : Volcanodiscovery .  

Photo : Sentinal hub , Sylvie Malassenet .

 

Kamchatka , Karymsky:

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA).

Émis: 21 Aout 2019.
Volcan: Karymsky (CAVW # 300130)
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE
Code couleur de l’aviation précédent: orange
Source: KVERT
Numéro de l’avis: 2019-120
Localisation du volcan  : N 54 ° C 2 min E 159 ° C 26 min
Région : Kamtchatka, Russie
Altitude du sommet: 4874,08 pi (1486 m)

Résumé de l’activité volcanique:
Les données satellitaires montrent qu’un panache de cendres s’étend sur environ 52 km au Sud-Ouest du volcan.
Une activité éruptive modérée du volcan continue. Des explosions de cendres allant de 4 à 6 km d’altitude pourraient se produire à tout moment. L’ activité en cours pourrait affecter les avions volant à basse altitude.

Hauteur des nuages ​​volcaniques:
6560-8200 ft (2000-2500 m) AMSL Heure et méthode de détermination du panache de cendres / de la hauteur des nuages: 20190821 / 0200Z – MODIS AQUA (31m32)

Autres informations sur les nuages ​​volcaniques:
Distance du panache de cendres / nuage du volcan: 52 km
Direction de la dérive du panache de cendres / nuage du volcan: WSW / azimut 241 degrés
Heure et méthode de détermination du panache de cendres / du nuage: 20190821 / 0200Z – MODIS AQUA (31m32).

Source : Kvert.

Photo : Dmitry Melnikov.

 

Colombie , Chiles / Cerro Negro :

Bulletin d’activité hebdomadaire des volcans Chiles et Cerro Negro
Le niveau d’activité des volcans se poursuit au niveau : NIVEAU JAUNE ■ (III): CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DE L’ACTIVITÉ VOLCANIQUE.

À la suite de l’activité des VOLCANS CHILES ET CERRO NEGRO, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC) signale que:

Entre le 13 et le 19 août 2019, l’activité sismique dans la région des volcans Chiles – Cerro Negro a montré une augmentation de la sismicité, reflétée principalement par la survenue d’événements volcaniques-tectoniques (associés à la fracture de matériaux rocheux dans le bâtiment volcanique), passant de 392 tremblements de terre la semaine précédente à 1329 pendant cette période. Cette séismicité était localisée principalement au Sud du complexe volcanique, à des distances épicentrales inférieures à 8 km du volcan Chiles, à des profondeurs allant jusqu’à 10 km et avec une magnitude locale maximale de M 2,9 sur l’échelle de Richter.

 

Aucun des tremblements de terre enregistrés n’a été ressenti par les habitants de la zone d’influence du complexe volcanique Chiles – Cerro Negro. Les autres paramètres géophysiques et géochimiques de la surveillance volcanique n’ont pas montré de variations significatives.

Le service géologique colombien et l’Institut de géophysique de l’École polytechnique nationale de l’Equateur sont attentifs à l’évolution du phénomène volcanique et informent en temps utile les changements observés. En raison du développement fluctuant et permanent de l’activité sismique dans la région de ces volcans, la possibilité d’apparition de séismes de niveaux d’énergie supérieurs à ceux rapportés ne peut pas être exclue.

Source : SGC.

Photo : researchgate.

 

Guatemala , Fuego :

BULLETIN VOLCANOLOGIQUE SPÉCIAL . LAHARES FAIBLES A MODÉRÉS DANS LA BARRANCA LAS LAJAS AFFLUENT DU RIO GUACALATE . Guatemala 20 août 2019, 18h20 (Heure locale) .

Les précipitations qui se produisent dans la région du volcan Fuego au cours des dernières heures et l’accumulation d’humidité entraînent actuellement la descente de lahars qui passe de faible à modérée dans le ravin de Las Lajas, affluent de la rivière Guacalate. Le lahar est enregistré par la station FG13 située dans la partie inférieure du ravin de Las Lajas.

Le lahar transporte des matériaux volcaniques tels que des cendres, du sable et des blocs de 1 à 2 mètres de diamètre qui font vibrer le sol. Le matériel entraîné a été déposé par l’activité éruptive constante et il est prévu que des événements similaires se poursuivent, la probabilité qu’ils puissent augmenter et devenir plus forts dans leur descente vers l’ aval ne doit pas être exclue.

Comme les pluies se poursuivent, la probabilité que des lahars puissent être générés dans n’importe lequel des canyons du volcan Fuego n’est pas exclue. Il est recommandé de prendre les précautions nécessaires lors de la traversée des ravins.

Source : Insivumeh.

Photo : Caroline Sarrazin , Rés-EAUx .

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search