06 Juillet 2019. Fr. Italie : Stromboli , Alaska : Semisopochnoi , Mexique : Colima , Chili : Copahue , Indonésie : Merapi .

Home / Alaska / 06 Juillet 2019. Fr. Italie : Stromboli , Alaska : Semisopochnoi , Mexique : Colima , Chili : Copahue , Indonésie : Merapi .

06 Juillet 2019. Fr. Italie : Stromboli , Alaska : Semisopochnoi , Mexique : Colima , Chili : Copahue , Indonésie : Merapi .

06 Juillet 2019.

 

 

Italie , Stromboli : 

COMMUNICATION Sur L’ACTIVITE VOLCANIQUE du 05 Juillet 2019  à 08:45:37 (UTC) – STROMBOLI.

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo, signale qu’après des observations effectuées par le personnel de l’INGV sur le terrain vers 5 heures du matin le 5 juillet, une activité explosive persistante sur la terrasse des cratères de Stromboli a été produite au moment de l’inspection, par deux bouches actives dans la région centre-Sud. Ces bouches, spatialement proches les unes des autres, ont produit une intense activité d’ éclaboussures et ont formé un petit cône de scorie. La zone Nord de la terrasse du cratère était caractérisée par des explosions sporadiques de faible intensité. Quant à la coulée de lave alimentée par la zone du cratère centre-Sud, elle s’est présentée dans l’après-midi du 4 juillet en recul avec les quatre coulées de lave qui, ces derniers jours, avaient atteint la côte , en train de se refroidir .

La zone du sommet de Stromboli prise par S. Branca (INGV) le matin du 4 juillet 2019, à partir de l’hélicoptère du 2° Nucleo Aereo des garde-côtes de Catane.

 

Les fronts de lave actifs étaient au milieu de la Sciara del Fuoco. Au cours des observations de ce matin, à partir du Pizzo Sopra La Fossa, le débordement de lave n’est plus alimenté , d’autres mises à jour seront annoncées après le survol de l’hélicoptère prévus pour cet après-midi. Le 4 juillet, le signal sismique était caractérisé par des explosions d’intensité modérée et une largeur de tremor volcanique fluctuant entre les valeurs faibles et intermédiaires. L’enregistrement est resté presque immobile ce matin, tant en ce qui concerne les tremors que l’intensité et la fréquence des signaux relatifs aux événements explosifs. Depuis hier, les déformations du sol, à la fois GPS et données inclinométriques, n’ont pas montré de changements significatifs. Enfin, le flux de SO2 mesuré par le réseau FLAME le 4 juillet indique une augmentation avec des valeurs supérieures au dégazage ordinaire (~ 250-300 t / j). La moyenne quotidienne était d’environ 180 t / j , ce qui situe le régime de dégazage à un niveau moyen.

La zone du sommet de Stromboli prise par S. Branca (INGV), l’après-midi du 5 juillet 2019, à partir de l’hélicoptère du 2e Nucleo Aereo des garde-côtes de Catane.

 

COMMUNICATION Sur L’ACTIVITE VOLCANIQUE du 05 Juillet 2019  16:38:00 (UTC) – STROMBOLI.
L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo, annonce que les données acquises lors du survol de ce jour, effectuées entre 14 h 40 et 15 h 30, par hélicoptère mis à disposition par la 2e unité des garde-côtes de Catane, ont démontré que l’activité éruptive au niveau des deux bouches actives dans le cratère Centre-Sud est passée d’ intenses éclaboussures décrites dans la version précédente à une intense activité strombolienne. Les explosions atteignent des hauteurs allant jusqu’à 150 m avec des produits qui se déposent occasionnellement sur la Sciara del Fuoco, générant des roulements de roches le long de la pente qui atteignent le littoral. Une activité explosive sporadique subsiste au Nord de la terrasse du cratère. De plus,  au cours des survols, il a été établi que l’activité effusive a cessé et que le trop-plein de lave du cratère Centre-Sud et ses coulées de lave dans la Sciara del Fuoco n’étaient plus alimentées et donc en refroidissement.
 

Source : INGV Vulcani.

Photo : S. Branca (INGV) 

 

Alaska , Semisopochnoi :

Avis d’activité volcanique AVO / USGS

Niveau d’alerte volcanique actuel: AVIS
Niveau d’alerte volcanique précédent: NON ATTRIBUE
Code couleur de l’aviation actuel : JAUNE
Code couleur d’aviation précédent: NON ATTRIBUE
Publié: Jeudi 4 juillet 2019, 22h51 AKDT
Source: Observatoire du volcan Alaska
Localisation: N 51 ° C 55 min E 179 ° C 35 min
Altitude: 800 m
Région: Aléoutiennes.

 

Résumé de l’activité volcanique:
En raison d’une augmentation de la sismicité par rapport aux niveaux de fond au moins au cours des 8 dernières heures, l’AVO relève le code de couleur de l’aviation en JAUNE et le niveau d’alerte en AVIS sur le Semisopochnoi. Aucune activité explosive n’a été détectée sur le réseau d’infrasons d’Adak et les nuages ​​masquent actuellement les vues satellites du volcan.
L’AVO continuera à surveiller le volcan en utilisant des données satellitaires, infrasons et sismiques.

Observations récentes:
[Hauteur du nuage volcanique] Aucun nuage observé
[Autres informations sur les nuages ​​volcaniques] Aucun nuage observé
Avis suivant:
Un nouveau VAN sera émis si les conditions changent de manière significative ou si les niveaux d’alerte sont modifiés.

Le volcan lointain Semisopochnoi occupe la plus grande et jeune île volcanique de l’Ouest des Aléoutiennes. Le volcan est dominé par une caldera de 8 km (5 miles) de diamètre qui contient un petit lac et un certain nombre de cônes et de cratères post-caldera. L’âge de la caldera n’est pas connu avec certitude mais correspond probablement à l’Holocène précoce. La dernière éruption connue du Semisopochnoi a eu lieu en 1987, probablement à partir du pic Sugarloaf situé sur la côte Sud de l’île, mais les détails manquent. Le mont Cerberus, une grappe de cônes à trois pics dans la partie Sud-Ouest de la caldera, est une autre forme de relief post-caldera jeune et importante. L’île est inhabitée et fait partie du refuge faunique national maritime d’Alaska. Elle est située à 65 km au Nord-Est de l’île d’Amchitka et à 200 km à l’Ouest d’Adak.

Source : AVO Alaska .

Photo : Kim F.

 

Mexique , Colima :

Bulletin technique hebdomadaire de l’activité du Volcán de Colima . Date: 5 juillet 2019 Bulletin n ° 128

Activité sismique:
La semaine dernière, 3 explosions de faible intensité, 34 événements à haute fréquence (HF), 4 événements de type longue période (LP), 5 glissements de terrain et 14,23 min de tremors de faible amplitude ont été automatiquement enregistrés.  

Observations visuelles:
Au cours de la période considérée, de petites explosions et des émissions intermittentes de vapeur et de gaz provenant principalement du côté Nord-Est du cratère continuent d’être enregistrées  . Lorsque la visibilité le permettait, la caméra thermique fixe située au Sud du volcan a enregistré des anomalies thermiques associées aux émissions produites.

Géochimie:
Aucune mesure du débit de SO2 au cours de la semaine n’a été réalisée.

Perception à distance:
Aucune anomalie thermique détectée par le système de satellites MIROVA n’a été observée au cours de la semaine dernière.

Diagnostic:
Le volcan maintient une activité explosive de faible intensité. La survenue de ces événements indique que le gaz associé au magma en mouvement a atteint des niveaux superficiels. Cette activité peut se poursuivre et augmenter en intensité au cours des prochains jours ou des prochaines semaines. Le personnel en charge de la surveillance du volcan est attentif aux éventuels changements et à l’évolution de l’activité.

Source : UCOL

Photos : Protección Civil Jalisco Uepcbj.

 

Chili , Copahue :

Durant cette période, 86 événements sismiques classés comme volcano-tectoniques (VT) ont été enregistrés, associés à des processus de fracturation de matériaux rigides. L’événement ayant la plus grande énergie  a obtenu une magnitude locale égale à M 2,1 et a été localisé à 3,5 km en direction Ouest (O) du cratère actif El Agrio, à 3,6 km de profondeur.

De même, 9 séismes associés à la dynamique des fluides ont été enregistrés sous le bâtiment volcanique, classés comme événements de type longue période (LP), avec une valeur de déplacement réduit (DRC) maximale de 1,5 cm2. En outre, 6 évènements sismiques de type tremor (TR) ont été enregistrés, avec une valeur de déplacement réduite maximale de 1,9 cm2.

Le signal de tremor continu a montré des oscillations dans son amplitude entre les valeurs d’intensité faible et moyenne avec des fréquences dominantes comprises entre 0,6 et 3,5 Hz principalement.
Les caméras IP installées à proximité du volcan lorsque les conditions météorologiques ont permis d’observer le volcan ont permis d’observer d’occasionnels épisodes de dégazage blanchâtre de basse altitude du cratère actif (El Agrio) . Le 17 Juin 2019 , a été observé la plus haute colonne d’émission , atteignant 400 m au dessus du bord du cratère . Les images satellite ont montré une légère augmentation du niveau du lac de cratère , suggérant une recharge du système hydrothermal .

Selon l’analyse des données obtenues par quatre stations de surveillance géodésique, on observe des variations de faible amplitude , maintenant la tendance observée depuis Fevrier , qui ne suggère aucune déstabilisation importante du système volcanique .

Les émissions de dioxyde de soufre ( SO2) enregistré par les équipements de spectrométrie par absorption différentielle ( DOAS) correspondant à la station Mellizas , située à 5 km à l’Est-Nord-Est du cratère actif présentait une valeur moyenne de 1027 +/- 384 t/jour   , avec une valeur maximale de 2805 t/jour rapporté le 18 Juin . Les émissions de SO2 sont considérées comme modérées si on regarde l’état actuel du volcan.
Il n’a pas été rapporté d’ alerte thermique dans la zone associée au bâtiment volcanique au cours de la période considérée, selon les données traitées par l’observation infrarouge moyen. de l’activité volcanique (MIROVA) (http://www.mirovaweb.it/) et de la surveillance thermique en temps quasi réel des points chauds globaux (MODVOLC) (http://modis.higp.hawaii.edu/).


 

Bien que la sismicité affiche des valeurs considérées comme basse, celle ci présente une légère augmentation par rapport à la période antérieure , d’où se détache un essaim sismique avec une localisation proche du cratère actif. De plus , les paramètres sismiques montrent dans leur enregistrement spectral , un déplacement de l’énergie sismique en direction du cratère .

Selon les caractéristiques montrées durant le processus volcanique précédent et récent par le volcan , il n’est pas écarté l’apparition d’un déséquilibre du système magmatique , impliquant la possibilité d’occurrence d’explosions mineures qui affecteraient les environs du cratère et une augmentation de l’activité de surface .

Par conséquent, le niveau d’alerte est maintenu au niveau:
NIVEAU JAUNE: Changements dans le comportement de l’activité volcanique – Temps probable pour une éruption: SEMAINES / MOIS.

Observation: Est considérée comme zone d’affectation un rayon de 500m autour du cratère .

Source : Sernageomin.

Photos : Auteur Inconnu.

 

Indonésie , Merapi :

RAPPORT D’ ACTIVITE DU MERAPI DU 28 JUIN AU 4 JUILLET 2019.

RÉSULTATS D’OBSERVATION
Visuel :
Le climat autour du mont Merapi est généralement ensoleillé le matin et le soir est nuageux et brumeux. La fumée issue du cratère est blanche, mince à épaisse avec une pression faible. La hauteur maximale de la colonne est de 200 m, se dissipant vers l’Est depuis le poste d’observation du mont Merapi à Selo le 1er juillet 2019 à 06h15 WIB.
L’analyse morphologique de la zone du cratère basée sur des photographies du secteur Sud-Est n’a révélé aucun changement morphologique significatif.   Le volume de dômes de lave basé sur l’analyse de photographies aériennes avec des drones du 4 juillet 2019 est de 475 000 m3. Depuis janvier 2019, le volume du dôme de lave a été relativement constant en raison du fait que la majeure partie de l’extrusion de magma s’effondre directement dans les parties supérieures de la Kali Gendol sous la forme d’ avalanche de lave.
Durant cette semaine, il y avait un nuage d’avalanches d’une distance de 1 100 mètres menant à la Kali Gendol.

Séismicité :
Cette semaine, la sismicité du mont Merapi a enregistré :

1 tremblement de terre d’avalanche chaude (AP),
3 séismes d’émission (DG),
2  tremblements de terre volcaniques peu profonds   (VTB),
15 tremblements de terre de phase multiple(MP),
172 séisme d’avalanche (RF),
5 séismes basse fréquence (FL)  
8 séismes tectoniques (TT).  

Déformation :
La déformation de G. Merapi surveillée par EDM cette semaine n’a pas montré de changement significatif.  

Pluie et lahars :
Cette semaine, il n’y a pas eu de pluie sur le mont Merapi.

Conclusion :
Sur la base des résultats des observations visuelles et instrumentales, il a été conclu que:
1. Le dôme de lave est actuellement dans un état stable avec un taux de croissance relativement faible.
2. L’activité volcanique du mont Merapi est encore assez élevée et se situe au niveau d’activité « WASPADA ».

Source : BPPTKG

Photo : Yohannes Tyas Galih Jati

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search