05 Mai 2019. FR. Japon : Asosan , El Salvador : Santa Ana (Ilamatepec) , Indonesie : Merapi , Mexique : Fuego de Colima , Philippines : Bulusan , Chili : Lanin .

Home / Asosan / 05 Mai 2019. FR. Japon : Asosan , El Salvador : Santa Ana (Ilamatepec) , Indonesie : Merapi , Mexique : Fuego de Colima , Philippines : Bulusan , Chili : Lanin .

05 Mai 2019. FR. Japon : Asosan , El Salvador : Santa Ana (Ilamatepec) , Indonesie : Merapi , Mexique : Fuego de Colima , Philippines : Bulusan , Chili : Lanin .

05 Mai 2019.

 

Désolé pour hier , panne d’internet .

 

Japon , Asosan :

Statut de l’activité volcanique:

Sur le cratère de Nakadake , une très petite éruption s’est produite aujourd’hui à 15h40. Les vapeurs ont atteint 600 m au-dessus du bord du cratère. La phase d’éruption a commencé depuis le 19 avril.

Selon l’enquête sur le terrain effectuée , les émissions de gaz volcanique (dioxyde de soufre) continuent d’être très élevées, à 3 200 tonnes par jour.

Dans le cratère de Nakadake Daiichi, nous avons observé de faibles incendies avec une caméra de surveillance à haute sensibilité  , dans la nuit du 2Mai jusqu’ au matin d’aujourd’hui.

Selon la caméra extrêmement sensible fournie par le musée du volcan Aso, dans le cratère Nakadake Daiichi , on observe une lueur rouge ; une partie du fond du cratère est rouge la nuit.

L’amplitude des tremors volcaniques est passée dans un état plus important.
Il y a beaucoup de tremblements de terre isolés et de tremblements de terre volcaniques.

En observation continue avec les stations GNSS, une légère tendance à l’allongement est observée au niveau de la ligne de base de Kusensen. Une chambre magmatique est supposée comme étant située dans la partie profonde.

L’activité volcanique étant en augmentation, il est possible qu’une éruption affecte une distance d’environ 1 km autour du premier cratère de Nakadake.

 

Attention, la prévention des catastrophes est primordiale.
À environ 1 km du premier cratère de Nakadake, soyez attentif aux grands clastes et aux écoulements pyroclastiques qui entraînent et dispersent les fragments balistiques qui accompagnent l’éruption.
Sous le vent, sachez que non seulement les cendres volcaniques, mais aussi les petites cendres peuvent être emportées par le vent. Faites également attention au gaz volcanique.
Ne pas pénétrer dans des zones dangereuses conformément aux instructions du gouvernement local, etc.

Source : Data JMA.

Photos : Aso Unesco Global Geopark

 

El Salvador ,  Santa Ana (Ilamatepec) :

Localisation: partagé par les départements de Santa Ana et de Sonsonate
Altitude: 2381 mètres d’altitude.
Type de volcan: Stratovolcan
Type d’activité: Vulcanienne – Strombolienne
Dernière éruption: le 1er octobre 2005.

La vibration sismique du volcan a fluctué entre 28 et 32 ​​unités RSAM en moyenne par jour, soit dans la plage normale. La station sismique de San Blas a enregistré 39 séismes liés au mouvement des fluides dans le système volcanique. En ce qui concerne les tremblements de terre associés à la rupture d’un matériau solide, quatorze évènements (14) ont été enregistrés et seulement 11 (onze) étaient localisés sur les flancs Nord-Ouest et Sud-Est du cratère du volcan, à une profondeur de 9 km et avec une magnitude maximale de M 2,3. Aucun n’a été signalé comme ressenti par les habitants de la région.

En ce qui concerne les émissions de dioxyde de soufre (SO2), elles ont fluctué entre 286 et 448 tonnes par jour, avec une moyenne de 354 tonnes.  Ces valeurs sont des valeurs proches de la ligne de base (<300 tonnes / jour) et typiques d’un système volcanique à émission de gaz constante. Les ressources de garde du MARN qui visitent le cratère ne signalent pas de changement d’activité. Les changements enregistrés à travers les instruments et les visites effectuées indiquent que le volcan présente une activité normale comme tout volcan actif.

Source : Marn .

Photo : USAF.C-130.3 , 10/2018.

 

Indonésie , Merapi :

Rapport d’activité du mont Merapi du 26 avril au 2 mai 2019

I. RÉSULTATS DE L’OBSERVATION
Visuel:
La météo autour du mont Merapi est généralement ensoleillée le matin tandis que l’après midi jusqu’à la nuit est nuageux et brumeux. On note une fumée blanche de dégazage , mince à épaisse avec une pression faible. La hauteur de fumée maximale de 150 m était observée depuis le poste d’observation du mont Merapi , à Kaliurang le 1er mai 2019 à 05h14 WIB.
L’analyse morphologique de la zone du cratère basée sur des photographies du secteur Sud-Est n’a révélé aucun changement morphologique significatif.  Le volume du dôme de lave est basé sur une analyse de photographie aérienne avec un drone réalisée le 9 avril 2019 avec 466 000 m3. Depuis janvier 2019, le volume du dôme de lave est relativement constant en raison du fait que la plupart des extrusions de magma s’éboulent directement dans les parties supérieures de la Kali Gendol sous forme d’avalanches et de nuages chauds.
En une semaine, il y a eu deux nuages ​​d’avalanches avec une distance de glissement maximale de 850 mètres en amont de la Kali Gendol.

 

Séismicité:
Cette semaine, la sismicité du mont Merapi a enregistré :

2 tremblements de terre de nuages chauds (AP),
24 séismes d’émission (DG),
1  séisme volcanique profond (VTA),
8 tremblements de terre  volcaniques peu profonds (VTB),
38 tremblements de terre de phase multiple (MP),
186 séismes d’ avalanche (RF),
21 séismes basse fréquence (FL) 
2 séismes tectoniques (TT).

L’intensité du tremor cette semaine était supérieure à celle de la semaine dernière.  

Déformation:
La déformation du mont Merapi, surveillée par EDM et GPS cette semaine, n’a pas montré de changement significatif. 

 

Pluie et lahars:
Cette semaine, il pleuvait autour du mont Merapi avec une intensité de pluie de 34 mm / heure pendant 195 minutes, mesurée au poste d’observation du mont Merapi , à Babadan le 28 avril 2019. Il n’a été signalé aucun cas de lahars ou d’écoulements supplémentaires dans les rivières originaires du G Merapi.

II. CONCLUSION ET CONSEIL
Conclusion
Sur la base des résultats des observations visuelles et instrumentales, il a été conclu que:
1. Le dôme de lave est actuellement dans un état stable avec un taux de croissance relativement faible.
2. L’activité volcanique du mont Merapi est encore assez élevée et se situe au niveau d’activité « WASPADA ».

Source : BPPTKG

Photo :  Antara Foto/ Aloysius Jarot Nugroho , Avril 2019 . Antara/Hendra Nurdiyansyah , Mars 2019 .

 

Mexique , Fuego de Colima :

Bulletin technique hebdomadaire sur l’activité du Volcan de Colima
Date: 03-mai-2019 Bulletin n ° 119

Activité sismique:
La semaine dernière, 324 événements de type haute fréquence (HF), 8 événements de type longue période (LP), 5 glissements de terrain et 35,7 min de tremors de faible amplitude ont été automatiquement enregistrés. Sur le sismogramme du 26 avril à la station SOMA située à 1,7 km du cratère du volcan, on a pu observer une augmentation considérable des séismes de types hautes fréquences (HF) ou de type volcano-tectoniques (VT ). Les plus grandes manifestations ont été localisées, beaucoup d’entre elles ont une profondeur comprise entre 3 000 et 500 mètres dans les parties Nord et Nord-Est du bâtiment volcanique. Leurs magnitudes sont comprises entre 2,4 et 3 Mc.

Observations visuelles :
Au cours de la période considérée, il n’a été possible d’observer une émission de vapeur et de gaz que dans la partie orientale du cratère  . Un vol avec un véhicule aérien sans pilote (UAV) a également été effectué dans le cratère du volcan le 30 avril. Aucun changement morphologique n’a été observé à l’intérieur du cratère par rapport au dernier vol  . La caméra thermique n’a enregistré aucune anomalie liée à d’éventuels changements de l’activité volcanique externe .

Géochimie:
Aucune mesure du débit de SO2 au cours de la semaine n’a été réalisée.

Perception à distance:
Aucune anomalie thermique détectée par le système de satellites MIROVA n’a été observée au cours de la semaine dernière.

Diagnostic:
La semaine dernière, le volcan a continué avec une activité sismique interne modérée, sans que cela se traduise par une augmentation de l’activité volcanique de surface. Cela avait été observé au cours des années précédentes avant les explosions et / ou la croissance d’un nouveau dôme. Le personnel en charge de la surveillance du volcan est attentif aux éventuels changements et à l’évolution de l’activité.

Scénarios possibles de jours en semaines:
1. Explosion modérée et / ou série d’explosions.
2. Il y a une nouvelle croissance de dôme de lave au sommet avec effondrements de matériel incandescent et coulées de lave.

Source : RESCO-CUEV-Faculté des sciences Université de Colima.

Photos : Radio Nacional , El Informador ( mai 2019) .

 

Philippines , Bulusan :

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN BULUSAN , 05 mai 2019 , 11h10.

Il s’agit d’un avis permettant de relever le statut d’activité du volcan Bulusan depuis le niveau d’alerte 0 (normal) au niveau d’alerte 1 (anormal).

Du 4 mai 2019 au 5 mai 2019, l’activité sismique du volcan Bulusan a augmenté. Un total de seize (16) séismes volcaniques ont été enregistrés par le réseau de surveillance sismique du volcan Bulusan. Les données d’inclinaison du 29 avril 2019 au 5 mai 2019 indiquent un léger gonflement des pentes supérieures. Il y a également une augmentation notable de la température de l’eau des sources chaudes surveillées, tandis qu’une émission légère ou faible de panaches de vapeur blanche a été observée à partir des évents du Sud-Est.

Compte tenu de ces activités, le PHIVOLCS relève actuellement le niveau d’alerte du volcan Bulusan du niveau d’alerte 0 au niveau d’alerte 1 (anormal). Cela indique que des processus hydrothermaux peuvent être en cours sous le volcan et entraîner des éruptions phréatiques. Il est rappelé aux administrations locales et au public qu’il faut éviter d’entrer dans la zone de danger permanent (ZDP) de 4 km de rayon. La vigilance dans la zone de danger étendue (EDZ) sur les pentes Sud du volcan Bulusan qui s’étend sur deux kilomètres en aval de la PDZ doit être exercée en raison des risques d’éruptions phréatiques soudaines et dangereuses, de chutes de pierres et de glissements de terrain. Les autorités de l’aviation civile doivent également conseiller aux pilotes d’éviter de voler à proximité du sommet du volcan, car les cendres résultant de toute éruption phréatique soudaine peuvent être dangereuses pour les aéronefs. En outre, les personnes vivant dans les vallées et le long des cours d’eau devraient être vigilantes vis-à-vis des débits de cours d’eau chargés de sédiments et des lahars en cas de précipitations abondantes et prolongées.

Le DOST-PHIVOLCS surveille de près l’état du volcan Bulusan et tout nouveau développement sera communiqué à toutes les personnes concernées.

Source : Phivolcs.

Photo : Auteur inconnu , juillet 2015.

 

Chili , Lanin :

Rapport spécial sur l’activité volcanique (REAV) , Région de la Auracania   , Volcan Lanin , 04 Mai 2019, 23h50 Heure locale (Chili continental).

Le Service national de géologie et des mines du Chili (Sernageomin) publie les informations PRELIMINAIRES suivantes, obtenues grâce aux équipements de surveillance du Réseau national de surveillance volcanique (RNVV), traitées et analysées à l’Observatoire volcanologique des Andes du Sud (OVDAS) :

Hier , Samedi 04 Mai 2019 à 23h11 Heure locale (03h11 UTC ), les stations de surveillance installées à proximité du volcan Lanin ont enregistré un séisme , associés à un processus de fracturation de roches ( type volcano-tectonique). Cet évènement a été localisé à 6,6 Km au Nord-Nord-Est du cratère principal.

Les caractéristiques de l’évènement , après son analyse, sont les suivantes:
TEMPS D’ ORIGINE : 23h11 (GMT -4)
LATITUDE: -39.588 ° S
LONGITUDE :  71.458 °O
PROFONDEUR: 8,8 KM
MAGNITUDE LOCALE : 3,0 ( ML)

OBSERVATIONS:
Au moment de l’émission de ce rapport , il n’a pas été observé de répliques de plus faible magnitude . Les communautés des environs du volcan ont informé d’avoir ressenti l’évènement. De plus , les images obtenues avec la caméra fixe ne montrent aucune anomalie superficielle provenant des flancs Nord du volcan Lanin .

Le niveau d’alerte technique volcanique reste au niveau : Vert.

Le Sernageomin poursuit la surveillance en ligne et informera de manière opportune sur les changements éventuels observés.

Source : Sernageomin.

Photo : Tierras Patagónicas

 

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search