12 Avril 2019. FR . Indonésie : Agung , Iles Kouriles : Ebeko , Colombie : Cumbal , Mexique : Popocatepetl , Guatemala : Fuego .

Home / agung / 12 Avril 2019. FR . Indonésie : Agung , Iles Kouriles : Ebeko , Colombie : Cumbal , Mexique : Popocatepetl , Guatemala : Fuego .

12 Avril 2019. FR . Indonésie : Agung , Iles Kouriles : Ebeko , Colombie : Cumbal , Mexique : Popocatepetl , Guatemala : Fuego .

12 Avril 2019.

 

 

Indonésie , Agung :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA.

Émis: 11 Avril 2019 
Volcan: Agung (264020)
Code couleur de l’aviation actuel : ORANGE
Code couleur d’aviation précédent: orange
Source: Observatoire du volcan Agung
Numéro de l’avis: 2019AGU15
Localisation du volcan : S 08 deg 20 min 31 sec E 115 deg 30 min 29 sec
Région: Bali, Indonésie
Altitude du Sommet: 10054 FT (3142 M)

 

Résumé de l’activité volcanique:
Eruption avec nuage de cendres volcaniques à 10h47 UTC (18h47 locale). L’éruption et les émissions de cendres ne se poursuivent pas.

Hauteur du nuage volcanique:
La meilleure estimation du sommet des nuages de cendres se situe autour de 16454 FT (5142 M) au-dessus du niveau de la mer, peut être supérieure à ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur: observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques:
Nuage de cendres se déplaçant vers l’ouest

Remarques:
L’activité sismique est caractérisée par des séismes volcaniques.

Informations sur l’éruption du G. Agung , 11 avril 2019.

L’éruption du mont Agung a eu lieu le 11 avril 2019 à 18h47 avec la hauteur de la colonne de cendres observée à ± 2 000 m au-dessus du sommet (± 5 142 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres était grise, d’intensité épaisse et inclinée vers l’Ouest. Cette éruption a été enregistrée sur un sismogramme d’amplitude maximale de 25 mm et d’une durée de ± 2 minutes 8 secondes. Un rugissement faible a été entendu depuis le poste de Rendang.

Actuellement, le G. Agung est au niveau III (SIAGA) avec des recommandations:
Les communautés autour du mont Agung et les alpinistes / visiteurs / touristes ne doivent pas monter et ne réaliser aucune activité dans la zone de risque estimée située dans un rayon de 4 km autour du mont Agung  . La zone de risque estimée est dynamique et continue d’être évaluée. Elle peut être modifiée à tout moment pour suivre les données d’observation du G. Agung les plus récentes.
Les communautés qui vivent et se déplacent autour des rivières qui se trouvent en aval de Gunung Agung sont sensibilisées aux dangers secondaires potentiels sous la forme de descente de lahars qui peuvent se produire surtout pendant la saison des pluies et si le matériel d’éruption est toujours exposé dans la zone du sommet. 

Source : Magma Indonésie, PVMBG .

Photos : Peter rendez vous ( Archives ) , Telkom indonesia .

 

Ebeko , Iles Kouriles :

50,69 N, 156,01 E;
Altitude : 3792 ft (1156 m)
Code couleur de l’aviation : ORANGE.

L’ activité éruptive modérée du volcan continue. Des explosions de cendres jusqu’à 19 700 ft (6 km) d’altitude pourraient se produire à tout moment. Les activités en cours pourraient toucher les aéronefs volant à basse altitude et l’aéroport de Severo-Kurilsk.
Cette activité explosive modérée du volcan continue. Selon les données visuelles recueillies par les volcanologues de Severo-Kurilsk, des explosions ont envoyé des cendres jusqu’à 2,2 km  le 09 avril. Les données satellites du KVERT montrent que le volcan a été obscurci par les nuages par la suite .

Source : Kvert

Photo :  roskosmos

 

Colombie , Cumbal :

Bulletin hebdomadaire d’activité du complexe volcanique de Cumbal.
Le niveau d’activité du volcan se poursuit au niveau : NIVEAU JAUNE ■ (III): CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DE L’ACTIVITÉ VOLCANIQUE.

Suite à l’activité du COMPLEXE VOLCANIQUE CUMBAL, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC) signale que:

Pour la période évaluée entre le 2 et le 8 avril 2019, l’activité sismique s’est maintenue à des valeurs similaires à celles rapportées lors des périodes précédentes, passant de 316 à 334 séismes. Les événements associés à la fracture de matériaux solides à l’intérieur du volcan se sont dispersés dans la zone d’influence du complexe volcanique Cumbal à des profondeurs inférieures à 2 km par rapport à son sommet (4700 m d’altitude) et  une magnitude inférieure à 0,1 à l’échelle de Richter.  

Les conditions climatiques favorables ont permis d’observer les émissions de gaz provenant principalement du champ fumerolien d’El Verde au Nord-Nord-Est du complexe volcanique . Ces émissions étaient blanches, de faible hauteur et de direction variable en fonction de l’action des vents.

Le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN est attentif à l’évolution du phénomène volcanique et continuera d’informer en temps utile des changements observés.

Source : SGC

 

Mexique , Popocatepetl :

11 avril, 11h00 (11 avril, 16h00 GMT)

Au cours des dernières 24 heures, grâce aux systèmes de surveillance du volcan Popocatépetl, 16 exhalations ont été identifiées, dont certaines accompagnées de gaz volcaniques et de légères quantités de cendres  .

De plus, hier à 11h19, un épisode de tremor a commencé, accompagné d’une émission de cendres, générant une colonne d’une hauteur maximale de 1 km au-dessus du cratère, qui s’est dispersée principalement au Sud-Sud-Est. Au total, 110 minutes de tremblement de faible amplitude ont été enregistrées .

Depuis l’après-midi d’hier et pendant les premières heures de ce matin, une légère émission de gaz volcaniques a été observée, qui s’est dispersée en direction Nord-Est, ce qui se poursuit jusqu’à cet instant .

Le 8 avril, avec le soutien de la police fédérale (PF), des experts du Centre national de prévention des catastrophes (CENAPRED) et de l’Institut de géophysique de l’Université nationale autonome du Mexique (UNAM), ont effectué un vol de reconnaissance, afin d’évaluer les conditions du cratère Popocatepetl.

Pendant le survol, il n’a pas été possible de corroborer ou d’exclure la présence d’un nouveau dôme de lave en raison de la nébulosité intense, en plus d’une émission élevée de vapeur et de gaz dans la zone du cratère . Cependant, la surveillance du volcan Popocatépetl est effectuée en continu sur 24 heures  . Tout changement d’activité sera signalé rapidement.

Il convient de noter que, depuis le 1er décembre 2018, neuf survols ont déjà été effectués, ce qui permet de disposer de données plus précises et plus actualisées sur le volcan. La détermination à effectuer le survol découle de l’analyse des risques précédemment effectuée pour déterminer les conditions de sécurité de l’équipage. En analysant les vidéos des explosions, il a été déterminé que les fragments balistiques atteignaient une hauteur comprise entre 500 m et un kilomètre en 8 à 10 secondes environ et que leur portée horizontale était de 1 à 3 km.


Le vol a donc lieu à 20 000 pieds (environ 6 100 m d’altitude), c’est-à-dire à plus de 1 km au-dessus du sol du cratère, et obliquement pour ne pas être au-dessus de celui-ci. Le pilote sait qu’en cas de détection d’une explosion, il doit immédiatement modifier l’itinéraire pour s’éloigner rapidement du volcan.

Le CENAPRED demande instamment de NE PAS APPROCHER le volcan et surtout le cratère, en raison du danger que représentent la chute de fragments balistiques , et en cas de fortes pluies de rester loin des fonds de ravins en raison du danger de coulées de boue et de débris.

Le sémaphore d’alerte volcanique Popocatepetl est situé dans la PHASE 3 JAUNE.

Source : Cenapred
Photos : Cenapred , Felipe Pérez Fotoblog.

 

Guatemala , Fuego :

Type d’activité: Vulcanienne
Morphologie: Stratovolcan composite
Localisation géographique: 14 ° 28’54˝ Latitude N; 90 ° 52’54˝Longitude W.
Hauteur: 3 763 mètres d’altitude.
Conditions météorologiques: Clair
Vent: de l’ouest à 5 km / h
Précipitations: 2,1 mm

 

Activité:
Présence de fumerole de dégazage de couleur blanche . L’observatoire du volcan et les stations sismiques enregistrent de 18 à 22 explosions entre faibles, modérées et un peu fortes par heure qui expulsent des colonnes de cendres grises à une hauteur de 4500 – 4800 m  (14765-15750 pieds) dispersés sur 15 à 20 km vers l’Est, la nuit et tôt le matin, des impulsions incandescentes ont été observées à une altitude de 200 à 300 m avec des avalanches faibles à modérées sur le contour du cratère vers les ravins de Seca, Taniluya, Ceniza Trinidad, Las Lajas et Honda. Dans le canyon  Seca , il est observé une coulée de lave de 500 mètres de long. Certaines explosions génèrent des grondements modérés qui provoquent des ondes de choc provoquant des vibrations dans les toits des habitations des communautés proches du volcan. Il est possible également d’entendre des sons similaires à ceux des locomotives de train avec un intervalle de 15 minutes, provoquant la chute de fines particules de cendres dans Alotenango, Ciudad Vieja, La Reunión. Il y a une probabilité de chute de cendre à Antigua Guatemala.

Source : Insivumeh

Photo : elinformador.com

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search