10 Mars 219. FR. Kamchatka : Sheveluch , La Réunion : Piton de la Fournaise , Indonésie : Merapi , Mexique : Popocatepetl .

Home / blog georges Vitton / 10 Mars 219. FR. Kamchatka : Sheveluch , La Réunion : Piton de la Fournaise , Indonésie : Merapi , Mexique : Popocatepetl .

10 Mars 219. FR. Kamchatka : Sheveluch , La Réunion : Piton de la Fournaise , Indonésie : Merapi , Mexique : Popocatepetl .

10 Mars 2019.

 

 

Kamchatka , Sheveluch :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA).

Émis: 09 Mars 2019 
Volcan: Sheveluch (CAVW # 300270)
Code couleur actuel de l’aviation: ROUGE
Code couleur d’aviation précédent: rouge
Source: KVERT
Numéro d’avis: 2019-55
Localisation du volcan: N 56 ° C 38 min E 161 ° C 18 min
Région : Kamtchatka, Russie
Élévation du sommet: 3283 m (10768,24 pi), élévation du dôme ~ 2500 m (8200 pi).

Résumé de l’activité volcanique:
L’ activité éruptive du volcan continue. Les données satellitaires du KVERT ont montré le panache de cendres à une hauteur de 10 à 11,2 km d’altitude , qui continue de dériver sur environ 70 km au Nord du volcan.
Cette activité gaz-vapeur modérée du volcan continue. Des explosions de cendres jusqu’à 32-1500-49.200 ft (10-15 km) pourraient se produire à tout moment. Les activités en cours pourraient affecter les avions internationaux et les avions volant à basse altitude.

Hauteur des nuages ​​volcaniques:
32800-36736 ft (10000-11200 m) AMSL Heure et méthode de détermination du panache de cendres / de la hauteur des nuages: 20190309 / 0630Z – Himawari-8

Autres informations sur les nuages ​​volcaniques:
Distance du panache de cendres / nuage du volcan: 70 km
Direction de la dérive du panache de cendres / nuage du volcan: N / azimut 17 °
Heure et méthode de détermination du panache de cendres / du nuage: 20190309 / 0630Z – Himawari-8.

Résumé de l’activité volcanique: ( 10/03)
La croissance du dôme de lave se poursuit (une lave visqueuse s’épanche sur son flanc Nord), une forte activité fumerolienne , une incandescence des blocs du dôme et des avalanches chaudes accompagnent ce processus. Selon des données vidéo et par satellite, un panache de gaz et de vapeur contenant une certaine quantité de cendres continue de dériver du volcan vers le Nord-Est.

Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE
Code couleur d’aviation précédent: ROUGE

Source : Kvert.

 

La Réunion , Piton de la Fournaise :

Bulletin d’activité du samedi 9 mars 2019 à 13h00 (Heure locale).

L’activité éruptive qui a repris le 19 février 2019 au Piton de la Fournaise aux alentours de 19h10 heure locale se poursuit. Suite à la forte augmentation observée depuis plus de 48h, l’intensité du trémor éruptif reste très élevée (Figure 1).


Figure 1 : Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre le 18 février 09h48 (05h48 UTC) et le 9 mars 13h00 (09h00 UTC) sur la station sismique de FLR. (© OVPF/IPGP)

Cette forte augmentation du trémor est à mettre en relation avec l’ouverture de deux nouvelles fissures les 5 et 7 mars dernier. Suite à ces deux nouvelles ouvertures, les débits de surface estimés à partir des données satellites, via la plateforme HOTVOLC (OPGC – université d’Auvergne), ont augmenté de manière significative avec des valeurs comprises entre < 1 (valeur affectée/minorée par la couverture nuageuse) et des pics > à 50 m3/s (valeur environ 10 fois supérieure aux valeurs moyennes enregistrées lors des éruptions de 2017-2018 au Piton de la Fournaise) ; la moyenne sur les dernières 24h se situant aux alentours de 20-25 m3/s.

Ces augmentations de débits ont favorisé une progression rapide des coulées sur les dernières 24h. D’après les retours visuels depuis la RN2 et les observations depuis la webcam de l’OVPF située à Piton des Cascades, le front de coulée actif a pu être estimé à 650 m – 700 m d’altitude ce matin 8h. Le front de coulée a ainsi parcouru environ 1km en 24h et se situait ce matin entre 2,5 et 3 km de la route nationale 2 (Figure 2).


Figure 2 : Prise de vue du site éruptif le 9 mars 2019 à 1h24 heure locale (21h24 heure TU) depuis la webcam de l’OVPF situé à Piton des Cascades, avec la localisation du front de coulée sur les dernières 48 heures. (© OVPF/IPGP)

– Les stations NOVAC de l’OVPF localisées sur le pourtour de l’Enclos Fouqué ont détecté pour la journée d’hier des émissions de SO2 dans l’air 3 à 4 fois plus importantes que celles enregistrées au début de l’éruption. En parallèle, les satellites américains (Gome2 et OMI) mais aussi le satellite européen Sentinel 2 ont détecté sur la journée d’hier un panache de SO2 se propageant plein Est. Sur les données des satellites Gome 2 et OMI, le panache peut être suivi respectivement sur 450 km et 550 km (résolution différente), ce qui le fait passer au sud de l’île Maurice.

– Les concentrations en CO2 dans le sol en champ proche (secteur gîte du volcan) semblent chuter depuis ce matin, ce qui indiquerait une accélération du transfert superficiel du magma (du réservoir vers la surface) par rapport au transfert profond (des profondeurs vers le réservoir). Ce paramètre sera à confirmer ces prochains jours.

– Les données de déformation n’enregistrent pas de signaux particuliers sur les dernières 24 heures.

Eruption du 19 mars 2019 : fontaines de lave "en folie"

Des fontaines de lave impressionnantes vues depuis la Route des Laves vers 21h15 (à ~6 km à vol d'oiseau) au zoom x24.Il semble que ce soir, les projections au niveau du cône éruptif atteignaient les 80 à 100 m. Cela n'avait pas été observé depuis l'éruption mémorable d'avril 2007.

Publiée par Actus Météo 974 sur Samedi 9 mars 2019

– Sur les dernières 36 heures, plus d’une centaine de séismes volcano-tectoniques superficiels (au dessus du niveau de la mer, soit à une profondeur < à 2,5 km) ont été enregistrés sous la zone sommitale. Ce nombre est largement sous estimé du fait de la difficulté à les comptabiliser compte tenu de l’intensité du trémor. A noter que cette FORTE sismicité sous la zone sommitale ne cesse d’augmenter depuis 48h avec souvent des mécanismes en compression à la source, qui pourraient correspondre à des effondrements du toit de la chambre magmatique superficielle due à sa vidange importante. Cette sismicité est suivie de près par l’OVPF, en effet en cas de propagation de cette sismicité vers la surface (ce qui n’est pas le cas actuellement), cela pourrait engendrer la formation d’un pit-crater (dépression formée par un affaissement de la surface au-dessus d’un réservoir de magma qui se vide) comme cela a déjà été observé par le passé au Piton de la Fournaise (ex. Décembre 2002).

De plus compte tenu de l’ensemble de ces paramètres (augmentation des débits de surface, transfert rapide du magma du réservoir vers la surface, sismicité), l’ouverture de nouvelle(s) fissure(s) éruptive(s) au niveau du site éruptif actuel ou ailleurs (plus en amont ou plus en aval, à l’intérieur ou à l’extérieur de l’Enclos), n’est pas exclue.

Bulletin d’activité du dimanche 10 mars 2019 à 7h00 (Heure locale) .

Après une phase de très forte activité de surface observée dans la nuit du 9 au 10 mars (fontaines de lave de l’ordre de 50-100m de hauteur et nombreux bras de coulée), l’activité éruptive de surface au Piton de la Fournaise s’est arrêtée aux alentours de 6h28 heure locale (Figure 1). Suite à l’arrêt des émissions de lave en surface la sismicité a fortement ralenti.

Un trémor éruptif résiduel est toujours enregistré (Figure 1), ainsi aucune hypothèse n’est écartée quant à l’évolution de la situation à venir (arrêt définitif, reprise de l’activité sur le même site, reprise de l’activité sur un autre site).

Niveau d’alerte : Alerte 2-2

Source : OVPF

Video : Actus Meteo 974 via Alexandre Dijoux.

 

Indonésie , Merapi :

RAPPORT D’ACTIVITE DU MERAPI, 1er au 7 mars 2019

I. RÉSULTATS DE L’OBSERVATION

Visuel:
Le temps est ensoleillé du matin au soir, alors que la nuit est brumeuse. La fumée observée est blanche / grise,  mince à épaisse, avec une pression de gaz forte . La hauteur maximale de 1000 m était observée depuis le poste d’observation du mont Merapi à Kaliurang le 2 mars 2019.
L’analyse morphologique basée sur des photographies du secteur Sud-Est n’a révélé aucun changement morphologique.   Le volume du dôme de lave basé sur des mesures utilisant des photographies aériennes avec des drones le 5 mars 2019 de 470 000 m3 est relativement identique aux semaines précédentes. En effet, l’extrusion de lave tombe directement dans le sillon de la Kali Gendol.  
Au cours de cette semaine, 14 occurrences d’ avalanches chaudes ont été observées les 2, 3 et 7 mars 2019, avec des distances de glissement allant de 500 à 1900 m. Par conséquent, depuis le 29 janvier 2019, il y a eu 28 fois plus d’avalanches avec une distance de glissement maximale de 2 000 m.

 

Séismicité:
Durant cette semaine, la sismicité du mont Merapi a enregistré 14 séismes d’avalanches chaudes (AP), 35 séismes d’émission (DG), 3 séismes volcaniques superficiels (VTB), 23 séismes de Phases Multiples (MP), 327 séismes d’avalanches (RF), 21 séismes de basse fréquence (LF) et 12 séismes tectoniques (TT). Le nombre de séismes de type VTB cette semaine a diminué par rapport à la semaine dernière, tandis que le nombre de séismes de type AP, MP, RF, LF et DG a augmenté. 

Déformation:
La déformation du G. Merapi, surveillée par EDM et GPS cette semaine, n’a pas montré de changement significatif. 

Pluie et lahars :
Cette semaine, la pluie est tombée autour du mont Merapi, avec une intensité de pluie de 26 mm / heure pendant 15 minutes, mesurée au Babadan Post le 24 février 2019. Aucun cas de lahars ou d’écoulement supplémentaire n’a été signalé dans les rivières en aval du Merapi .

II. CONCLUSION:
D’après les résultats des observations visuelles et instrumentales, il a été conclu que:
1. Le dôme de lave est actuellement dans un état stable avec un taux de croissance relativement faible.
2. L’activité volcanique du mont Merapi est encore assez élevée et se situe au niveau d’activité « WASPADA ».

Source : BPPTKG

Photo : Antara/Hendra Nurdiyansyah.

 

Mexique , Popocatepetl :

Le 09 mars à 11h00 (le 09 mars à 17h00 GMT)

Au cours des dernières 24 heures, grâce aux systèmes de surveillance du volcan Popocatépetl, 65 expirations ont été identifiées, accompagnées d’une émission continue de vapeur d’eau, de gaz et de légères quantités de cendres . De plus, une explosion a été enregistrée hier à 15h24, qui a initialement atteint une hauteur de 1500 m au-dessus du cratère. Par la suite, lorsque les vents se sont déplacés vers le Sud-Ouest, les émissions ont atteint environ 3 000 m . On a signalé une légère chute de cendres dans des communautés de ce secteur, telles que Tochimilco, San Francisco Huilango et Huaquechula. De plus, un tremblement de terre de type volcano-tectonique a été enregistré hier à 23h13, avec une magnitude préliminaire de M 1,8, ainsi que 29 minutes de tremor de faible amplitude et 102 minutes de séquences d’exhalations de faible amplitude, entre 4h25 et 6h07 aujourd’hui, une période au cours de laquelle on a observé la sortie de quelques fragments incandescents  .

Au moment de ce rapport, il n’y avait aucune visibilité sur le sommet du volcan en raison des nuages. Cependant, au cours des heures précédentes, une émission continue de vapeur d’eau et de gaz était visible, avec une orientation Sud-Est .

 

9 mars, 23h50 (10 mars, 5h50 GMT)

À 11 h 16 aujourd’hui, une explosion d’intensité modérée s’est produite, projetant des fragments incandescents sur le cône du volcan atteignant des distances pouvant atteindre 1 200 m . La colonne de cendres générée avait une hauteur initiale de 1,5 km au-dessus du cratère qui se déplaçait vers le Nord-Est. Il est possible d’ avoir de faibles chutes de cendres dans les communautés de ce secteur. Après cet événement, l’activité générale du volcan a retrouvé ses niveaux précédents.

Le CENAPRED demande instamment de NE PAS APPROCHER le volcan et surtout le cratère, en raison du risque de chute de fragments balistiques, et en cas de fortes pluies, de s’éloigner du fond des ravins en raison du risque de chute de blocs et d’écoulements de boue

Le feu de signalisation d’alerte volcanique du Popocatepetl est situé à Amarillo Phase 2.

Source : Cenapred

Photo : Ricardo Barragan

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search