10 Décembre 2018. FR. France / Guadeloupe : La Soufrière , Chili : Lascar , Philippines : Mayon , Costa Rica : Poas / Rincon de la Vieja / Turrialba .

Home / blog georges Vitton / 10 Décembre 2018. FR. France / Guadeloupe : La Soufrière , Chili : Lascar , Philippines : Mayon , Costa Rica : Poas / Rincon de la Vieja / Turrialba .

10 Décembre 2018. FR. France / Guadeloupe : La Soufrière , Chili : Lascar , Philippines : Mayon , Costa Rica : Poas / Rincon de la Vieja / Turrialba .

10 Décembre 2018.

 

 

France / Guadeloupe , La Soufrière :

Dimanche 9 décembre 2018 à 18h15 date:2018-12-09

Séquence de séismes dans la zone de La Soufrière de Guadeloupe – Basse Terre .

Une séquence de séismes volcaniques a débuté le 9 décembre 2018 à 9h46, heure locale (9 décembre 13h46 temps universel TU*) dans la zone du volcan de La Soufrière.

En date du 9 décembre 2018 à 18h00 locale, les réseaux de l’OVSG-IPGP ont enregistré 93 séismes de très faible magnitude (M < 1). Aucun séisme n’a été signalé ressenti. Les événements se localisent à une profondeur de < 2.5 km sous le sommet du dôme de La Soufrière.

Le niveau d’alerte reste à : jaune, vigilance.

Source :  Direction de l’OVSG-IPGP .

Photo : P Giraud / ctig

 

Chili , Lascar :

Durant la période évaluée , il a été enregistré un total de 89 évènements sismiques , parmi lesquels 11 ont été classés comme séismes de type volcano-tectoniques (VT) en relation avec des processus de fracturation de roches à l’intérieur de l’édifice volcanique avec des magnitudes locales inférieures à M 2,6 . L’évènement de plus grande énergie était localise à 0,3 km au Nord-Nord-Est du cratère actif , à une profondeur de 0,5 km .
Il a également été enregistré 78 séismes de type longue période ( LP) en relation avec la dynamique des fluides à l’intérieur du volcan avec des valeurs de déplacement réduits ( DRc) inférieures à 4,2 cm2 .

Les images fournies par les caméras IP installées autour du volcan montrent un dégazage récurrent provenant du cratère principal, atteignant une maximale de 1100 m au dessus du cratère actif. Au travers de certaines images , on observe des périodes d’incandescence .
Selon les données fournies par deux stations GNSS , on observe un allongement d’approximativement 0,4 cm , de la ligne de surveillance qui traverse le cratère du Nord au Sud, récupérant une partie du raccourcissement enregistré en Septembre. Les autre stations montrent une stabilité dans les composantes verticales.
Les émission de dioxyde de soufre (S02) , enregistrées par l’équipement de spectrométrie par absorption différentielle ( DOAS) présentent une valeur pour la période évaluée de 1033 +/- 127 T/Jour et une valeur maximale de 2246 t/j enregistrée le 30 Novembre. Les émissions de SO2 sont à des niveaux modérés pour ce volcan.

 

Il a été rapporté 18 alertes thermiques dans la zone associée au complexe volcanique au cours de la période, avec une Puissance Volcanique Rayonnée ( VRP) maximale de 12 MW, valeurs considérées comme modérées , selon les données traitées par l’observation en infrarouge de l’activité volcanique (MIROVA) (http://www.mirovaweb.it/) et par la Surveillance thermique temporelle des points chauds globaux (MODVOLC) (http://modis.higp.hawaii.edu/).

Le niveau d’activité présenté pendant la période considérée indique que le système volcanique conserve un état d’équilibre.

En raison de ce qui précède, l’avertissement volcanique est maintenu au niveau:
NIVEAU VERT : Volcan actif avec un comportement stable – Temps probable pour une éruption: MOIS / ANNEES.

Observation :
Est considéré comme zone de danger une zone de 500 m autour du cratère.

Source : Sernageomin

Photo : Gerard Prins, Pap.Ofess.

 

Philippines , Mayon :

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN MAYON 10 décembre 2018 08:00 AM

Le réseau de surveillance sismique du volcan Mayon a enregistré un (1) séisme volcanique au cours des dernières 24 heures. Un événement d’émission de cendres lié à ce séisme a généré un panache de cendres brunes / grisâtres à partir de 12h24 hier qui a duré quatre (4) minutes selon les données sismiques avant que sa dérive ne soit observée vers l’Ouest. On a observé une émission modérée de panaches blancs chargés de vapeur qui ont glissé vers le bas avant de se déplacer vers l’Ouest et l’Ouest-Sud-Ouest. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont été mesurées en moyenne à 1 377 tonnes par jour le 30 novembre 2018. Les données de nivellement précises obtenues les 22 et 31 octobre 2018 indiquaient une inflation de l’édifice dans le secteur Sud-Est, tandis que le secteur Nord indiquait une déflation à court terme du 30 août au 3 septembre 2018. Le volcan reste généralement gonflé par rapport aux lignes de base de 2010. Les données d’inclinaison électroniques montrent en outre une inflation prononcée des pentes moyennes à partir du 25 juin 2018, probablement en raison d’une intrusion asismique de magma au fond de l’édifice.


 

 

Le niveau d’alerte 2 prévaut actuellement sur le volcan Mayon. Cela signifie que le Mayon est à un niveau d’agitation modéré. Le DOST-PHIVOLCS rappelle au public que des explosions soudaines, des effondrements de lave, des courants de densité pyroclastiques ou PDC et des chutes de cendres peuvent toujours se produire et menacer des zones situées sur les pentes supérieures à moyennes du Mayon. Le DOST-PHIVOLCS recommande que pénétrer dans la zone de danger permanent ou ZDP de 6 km de rayon et dans une zone de danger étendue de 7 km de rayon ou EDZ de précaution dans le secteur Sud-Sud-Ouest à Est-Nord-Est, qui s’étend de Anoling, Camalig à Sta. Misericordia, Sto. Domingo soit strictement interdit. Les personnes résidant à proximité de ces zones dangereuses doivent également observer les précautions associées aux chutes de pierres, aux PDC et aux chutes de cendres. Les autorités de l’aviation civile doivent conseiller aux pilotes d’éviter de voler à proximité du sommet du volcan, car des cendres et des débris balistiques aériens provenant d’explosions soudaines et de PDC peuvent présenter des risques pour les aéronefs.

Source : Phivolcs.

Photo : Raffy Tima.

 

Costa Rica , Poas / Rincon de la Vieja / Turrialba :

Rapport quotidien sur l’état des volcans. Date: 2018-12-09 ,Mise à jour à: 10:24:00.

Volcan Poás:
Aucune éruption n’est rapportée.
L’activité sismique est similaire à celle d’hier.
Au moment de la rédaction de ce rapport, les vents soufflent du Sud-Ouest.
Le volcan Poás , depuis hier et jusqu’à aujourd’hui 10 décembre 2018 continue de présenter un léger dégazage avec des fumerolles présentes au fond du cratère. A cette heure , les conditions météorologiques ne permettent pas d’observer avec précision le cratère actif.


Grâce au rapport de nos collègues gardes forestiers hier, nous avons pu observer un changement de couleur dans la lagune du volcan Poas, qui est passé d’une couleur turquoise à une autre nuance de couleur verte. Il convient de noter que cette couleur est observée pour la première fois . « Il existe une bouche de fumerole très active sous l’eau qui injecte beaucoup de dioxyde de soufre, de sorte que la lumière visible bleue se combine avec le jaune du soufre et génère éventuellement cette nouvelle couleur si particulière au  Poás », explique notre partenaire María Martínez (Géochimie).

Volcan Rincón de la Vieja :
Aucune éruption n’est rapportée.
L’activité sismique est similaire à celle d’hier.
La direction du vent est inconnue pour le moment.
Un panache de gaz et de vapeurs diffuses et faibles de quelques dizaines de mètres seulement de haut peut être observé de temps en temps s’élevant du cratère principal du Rincón de la Vieja. Ce panache est particulièrement visible par beau temps, par vent clair et réduit.

Volcan Turrialba :
Le 09 décembre 2018 à 6 h 52, heure locale, il y a une éruption sur le volcan Turrialba, avec une colonne qui a culminé à 1 000 mètres au-dessus de la hauteur du cratère et à 3 440 mètres au-dessus du niveau de la mer.  (14235.2 ft).
Durée de l’activité: en cours.
L’activité sismique est similaire à celle d’hier.
Au moment de ce rapport, les vents soufflent du Nord-Ouest.

Hier, le 8 décembre 2018, à 7h49, une éruption a été enregistrée, générant une colonne de matériaux qui s’est élevée d’environ 800 mètres au sommet du volcan. Aujourd’hui, on peut observer des éruptions de cendres, de vapeur et de gaz , émettant des colonnes dont la hauteur varie entre 100 m et 1 000 m. Hier, le volcan Turrialba a connu des secousses d’amplitude moindre que celles observées entre octobre et novembre dernier.
Des émissions de cendres pourraient toucher des zones telles que le Parc du volcan Turrialba, Coronado, San Jerónimo, Granadilla, Guadalupe, Ipís, Moravie, Tibás, San José, Pavas, Zapote, San Pedro, Sabanilla, Heredia, San Isidro, Saint-Domingue, San Rafael, Santa Barbara, Barva, Alajuela, Finca Central, Finca Silvia, Finca San Bosco, Finca Lara, Finca Echandi, Finca Volio,  , parc national du volcan Irazú, parc national Braulio Carrillo.

Source : Ovsicori.

Photos : RSN.

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search