25 Novembre 2018. FR. Indonésie : Merapi , Alaska : Veniaminof , France / Guadeloupe : La Soufrière , Costa Rica : Turrialba / Poas , Mexique : Popocatepetl .

Home / Alaska / 25 Novembre 2018. FR. Indonésie : Merapi , Alaska : Veniaminof , France / Guadeloupe : La Soufrière , Costa Rica : Turrialba / Poas , Mexique : Popocatepetl .

25 Novembre 2018. FR. Indonésie : Merapi , Alaska : Veniaminof , France / Guadeloupe : La Soufrière , Costa Rica : Turrialba / Poas , Mexique : Popocatepetl .

25 Novembre 2018.

 

 

Indonésie , Merapi :

RAPPORT D’ACTIVITE DU MERAPI, 16-22 novembre 1818

I. RÉSULTATS DE L’OBSERVATION
Visuel:
Le temps est ensoleillé le matin et l’après-midi , le soir brumeux. La fumée observée est blanche, épaisse, avec une pression de gaz faible. La hauteur maximale de 125 m est observée depuis le poste d’observation du mont Merapi à Babadan , le 16 novembre 2018.

Dôme de lave et morphologie du pic :
L’analyse morphologique basée sur des photos du secteur Sud-Est a montré des changements morphologiques sous la forme de croissance du dôme. L’annexe 1.a présente l’analyse morphologique de pointe effectuée par la station de caméra de Deles.
Le volume du dôme de lave au 21 novembre 2018 était de 308 000 m3 avec un taux de croissance moyen de 2 600 m3 / jour, légèrement supérieur à celui de la semaine précédente. Actuellement, le dôme de lave est encore stable avec un taux de croissance faible (<20 000 m3 / jour). L’Annexe 1.b présente une analyse des dômes de lave de la station de caméra de Puncak.

Séismicité :
Cette semaine, la sismicité du mont Merapi a enregistré 28 séismes d’émission (DG), 2 séismes volcanique peu profonds (VTB), 2 séismes à phases multiples (MP), 261 séismes d’avalanche (RF), 21 séismes basse fréquence (LF) et 4 tremblements de terre tectoniques (TT). L’intensité sismique de cette semaine est inférieure à celle de la semaine précédente.

Déformation :
La déformation du G. Merapi contrôlée par EDM et GPS cette semaine n’a pas montré de changement significatif. L’annexe 1.c pointe vers le graphique de déformation dans Merapi G.

Émissions de SO2:
Au cours de cette semaine, la mesure DOAS (spectroscopie d’absorption optique différentielle) a donné une valeur moyenne des émissions maximales de SO2 du mont Merapi à 80,15 tonnes / jour, toujours dans les limites de la normale. 

Pluie et lave:
Cette semaine, il y a eu des pluies au poste d’observation du mont Merapi avec une intensité de pluie faible, soit 9 mm / heure pendant 90 minutes au poste de Kaliurang le 22 novembre 2018. Aucun cas de lahar et d’augmentation de débit dans les rivières situées en aval du mont Merapi n’a été signalé. 

 

II. CONCLUSION ET CONSEIL
Conclusion:
Sur la base des résultats des observations visuelles et instrumentales, il a été conclu que:
1. Le dôme de lave est actuellement dans un état stable avec un taux de croissance relativement faible.
2. L’activité volcanique du mont Merapi est encore assez élevée et se situe au niveau d’activité « WASPADA ».
Suggestion :
Avec le niveau d’activité Waspada du G. Merapi , il est recommandé de:
• Une zone d’un rayon 3 km autour du sommet du mont Merapi doit être interdite aux activités de la population et à l’escalade.
• En cas de changement significatif dans l’activité du mont Merapi, le statut de l’activité du mont Merapi sera réexaminé.
• En ce qui concerne le moment où on entre dans la saison des pluies, les personnes qui se déplacent autour des rivières en aval du mont Merapi doivent être conscientes du danger de lahars.
• Il est recommandé aux collectivités locales de socialiser l’état actuel du mont Merapi.
 

Source : BPPTKG

Photos : BPPTKG , Oystein Lund Andersen .

 

Alaska , Veniaminof :

56 ° 11’52 « N 159 ° 23’35 » W,
Altitude du sommet : 8225 pi (2507 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: ATTENTION
Code couleur de l’aviation actuel : ORANGE

Le volcan Veniaminof continue son éruption avec l’épanchement d’une coulée de lave depuis le cône sommital jusque dans la caldera  et avec des tremors sismiques continus de faible amplitude. Les vues satellites du volcan au cours de la journée écoulée ont révélé des températures de surface très élevées dues à l’épanchement actif de lave. Les nuages masquent les vues de la webcam sur le sommet.
Les émissions de cendres et de vapeur se poursuivent et il est possible de détecter des chutes de cendres dans les communautés voisines dans des conditions de vent favorables.

Le volcan Veniaminof est surveillé à l’aide d’un réseau sismique local en temps réel, qui permet généralement à l’AVO de détecter les changements d’agitation susceptibles d’entraîner une éruption explosive plus importante. La détection rapide d’un tel événement serait réalisée à l’aide d’une combinaison de données sismiques, infrasons, foudre et satellites.

Source : AVO.

Photo : Chris Waythomas.

 

France / Guadeloupe , La Soufrière :

Une série de séismes volcaniques sous la Soufrière.

Une séquence de séismes volcaniques a débuté, vendredi, à 21h16, heure locale, dans la zone du volcan de La Soufrière. Ce samedi, à 13 heures, les réseaux de l’OVSG-IPGP (Observatoire volcanologique et sismologique de Guadeloupe – Institut de physique du globe de Paris) ont enregistré 79 séismes de très faible magnitude (M < 1). Aucun séisme n’a été signalé comme ressenti. Les événements se localisent à une profondeur de 2.5 km sous le sommet du dôme de La Soufrière. Le niveau d’alerte reste jaune, vigilance.

Le volcan La Soufrière de la Guadeloupe occupe l’extrémité Sud de la Basse-Terre, la moitié Ouest de l’île en forme de papillon de la Guadeloupe. La construction du volcan Grand Découverte, il y a environ 0,2 million d’années (Ma), a été suivie de la formation d’une caldera après une éruption plinienne d’environ 0,1 Ma, puis de la construction du volcan Carmichaël dans la caldera. Deux épisodes d’effondrement de l’édifice et d’avalanches de débris associés ont formé les cratères Carmichaël et  Amic il y a environ 11 500 et 3100 ans, respectivement. Le volcan La Soufrière, actuellement actif, s’est ensuite développé dans le cratère Amic. Le sommet consiste en un dôme de lave à sommet plat et plusieurs autres dômes se trouvent sur les flancs Sud. La plupart des éruptions historiques ont pour origine des systèmes de fissures avec une orientation Nord-Ouest / Sud-Est qui traversent le sommet et les flancs supérieurs. Une éruption phréatique relativement mineure survenue en 1976-1977 a provoqué de graves perturbations économiques lorsque Basse-Terre, la capitale de l’île, située juste en dessous du volcan, a été évacuée.

Source : guadeloupe.franceantilles.fr, GVP.

 

Costa Rica , Turrialba / Poas :

Rapport quotidien sur l’état des volcans. OVSICORI-UNA ,Date: 2018-11-24 , Mise à jour à: 10:38:00.

Volcan Turrialba:

Depuis le 23 novembre 2018, le volcan Turrialba est en éruption continue. Sa colonne s’élève à 100 mètres au dessus du cratère et à 3 440 mètres d’altitude. (11283.2 ft).
L’activité sismique est plus importante qu’hier.
Au moment de ce rapport, les vents soufflent vers l’Ouest.

Erupción volcán Turrialba 24-11-2018, 00:19

Erupción volcán Turrialba ocurrida este 24 de noviembre a las 00:19.

Publiée par Red Sismológica Nacional, Costa Rica sur Samedi 24 novembre 2018

Le volcan Turrialba est en éruption continue depuis hier, le 23 novembre à partir de midi. Occasionnellement, de petites explosions sont enregistrées avec la libération de fragments de roche. Pendant les explosions, la colonne atteint 500 mètres au-dessus du cratère. Au moment de la rédaction du présent rapport, aucune chute de cendres ou odeur de soufre n’a été signalée; les cendres sont donc dispersées dans des lieux inhabités.

Volcan Poas:

Aucune éruption n’est rapportée.

L’activité sismique est inférieure à celle d’hier.
Au moment de ce rapport, les vents soufflent vers l’Ouest.
Le volcan Poás ne montre pas de signes d’activité importante, bien que de fréquents tremblements de terre volcaniques de faible fréquence et de très faible amplitude soient enregistrés.

Source : Ovsicori.

Vidéo : RSN.

Photo : RSN ,  Paulo Ruiz.

 

Mexique , Popocatepetl :

Au cours des dernières 24 heures, grâce aux systèmes de surveillance du volcan Popocatépetl, 63 exhalations ont été identifiées, accompagnées de vapeur d’eau, de gaz et de légères quantités de cendres. En outre, quatre tremblements de terre de type volcano-tectoniques ont été identifiés, deux hier à 10h28 et 11h04 avec une magnitude de 1,8 et le reste aujourd’hui à 04h58 et à 09h20 , les deux de magnitude 1,7.

Au moment de la rédaction de ce rapport, il a été observé que les émissions de vapeur d’eau, de gaz et de faibles quantités de cendres étaient dispersées vers le Nord-Est.

Le CENAPRED insiste pour que le volcan, et en particulier le cratère, ne soient pas abordés, à cause du risque de chute de fragments balistiques et, en cas de fortes pluies, de s’éloigner des fonds de ravins à cause du danger de glissements de terrain et de coulées de boue.

Le feu de signalisation d’alerte volcanique du Popocatepetl  est situé à Amarillo Phase 2.

Source : Cenapred.

Photo : Erik Gómez Tochimani Fotógrafo

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search