19 Novembre 2018. FR. Indonésie : Merapi , Indonésie : Anak Krakatau , Guatemala : Fuego , Philippines : Kanlaon .

Home / blog georges Vitton / 19 Novembre 2018. FR. Indonésie : Merapi , Indonésie : Anak Krakatau , Guatemala : Fuego , Philippines : Kanlaon .

19 Novembre 2018. FR. Indonésie : Merapi , Indonésie : Anak Krakatau , Guatemala : Fuego , Philippines : Kanlaon .

19 Novembre 2018.

 

 

Indonésie , Merapi : 

RAPPORT D’ ACTIVITÉ  DU MONT MERAPI , Du 9 au 15 novembre 2018 .
9-15 novembre 2018

I. RÉSULTATS DE L’OBSERVATION
Visuel
Le temps est ensoleillé le matin et l’après-midi , le soir est brumeux La fumée observée est blanche, épaisse, avec une pression de gaz faible. Une hauteur maximale de 200 m est observée depuis le poste d’observation du mont Merapi à Kaliurang , le 10 novembre 2018.

Dôme de lave et morphologie du pic.
L’analyse morphologique basée sur des photos du secteur Sud-Est a montré des changements morphologiques sous la forme de la croissance du dôme. L’annexe 1.a présente l’analyse morphologique du pic effectuée par la station de caméra Deles.
Le volume du dôme de lave au 14 novembre 2018 est de 290 000 m3 avec un taux de croissance moyen de 2 400 m3 / jour, inférieur à celui de la semaine précédente. Actuellement, le dôme de lave est encore stable avec un taux de croissance faible (<20 000 m3 / jour). L’Annexe 1.b présente une analyse des dômes de lave de la station de caméra de Puncak.


Séismicité:
Au cours de cette semaine, les séismographes du mont Merapi ont enregistré 46 séismes d’émission (DG), 1 séisme volcanique superficiel (VTB), 19 séismes à phases multiples (MP), 302 séismes d’avalanche (RF), 28 tremblements de terre  à basse fréquence (LR) et 6 séismes tectoniques (TT). La sismicité de type DG, MP et RF de cette semaine est plus élevée que la semaine précédente. L’Annexe 1.c présente un graphique du séisme survenu au mont Merapi.

Déformation:
La déformation du G. Merapi contrôlée par EDM et GPS cette semaine n’a pas montré de changement significatif. L’annexe 1.c pointe vers le graphique de déformation dans Merapi G.

Émissions de SO2:
Au cours de cette semaine, la mesure DOAS (spectroscopie d’absorption optique différentielle) a donné une valeur moyenne des émissions maximales de SO2 du mont Merapi à 79,14 tonnes / jour, toujours dans les limites de la normale.  

Pluie et lahars :
Le 14 novembre 2018, il pleuvait au poste d’observation du mont Merapi, avec une intensité de pluie de 49 mm / heure pendant 35 minutes au poste de Kaliurang. Aucun cas de lahar et d’augmentation de flux n’a été signalé dans les rivières en aval du Merapi G.

II. CONCLUSION ET CONSEILS.
Conclusion:
Sur la base des résultats des observations visuelles et instrumentales, il a été conclu que:
1. Le dôme de lave est actuellement dans un état stable avec un taux de croissance relativement faible.
2. L’activité volcanique du mont Merapi est encore assez élevée et se situe au niveau d’activité « WASPADA ».
Suggestions:
Avec le niveau d’activité du G. Merapi , aux parties prenantes dans la gestion des catastrophes sur le mont Merapi, il est recommandé de:
• Une zone d’un rayon de 3 km autour du sommet du mont Merapi doit être interdite d’activités à population et à l’escalade.
• En cas de changement significatif dans l’activité du mont Merapi, le statut de l’activité du mont Merapi sera réexaminé.
• Il est recommandé aux collectivités locales de socialiser l’état actuel du mont Merapi.

Source : BPPTKG.

Photo : Oystein Lund Andersen.

 

Indonésie , Anak Krakatau :

Activités du mont Anak Krakatau:
Cette semaine, l’éruption explosive de type strombolienne est observée la nuit sous forme d’ incandescence et de projections de matériaux incandescents dans toutes les directions , qui atteignent une hauteur de 200 m au dessus du sommet. Les éruptions sont accompagnées de coulées de lave qui descendent le long du versant Sud et qui ont atteint la mer. L’éruption a également été accompagnée par des sons d »explosions  qui ont été entendus au poste du PGA à Pasauran-Banten. Au cours de la journée, la montagne est souvent recouverte de brouillard, bien que l’épaisse colonne de cendres éruptives noires atteigne une hauteur maximale de 500 m du sommet. Le sismographe a enregistré 1259 séismes d’éruption, 508 séismes d’émission , 207 séismes volcaniques peu profonds, 41 séismes volcaniques profonds, 5 séismes harmoniques et des tremors continus d’une amplitude de 1 à 57 mm.

Niveau d’activité de niveau II (WASPADA). Le volcan Krakatau (338 m d’altitude) a développé son activité volcanique depuis le 18 juin 2018.

 

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA.

Émis: 16 Novembre 2018 
Volcan: Anak Krakatau (262000)
Code couleur de l’aviation actuel : ORANGE
Code de couleur d’aviation précédent: orange
Source: Observatoire du volcan Anak Krakatau
Numéro de l’avis: 2018KRA75
Localisation du volcan  : S 06 deg 06 min 07 sec E 105 deg 25 min 23 sec
Région : Lampung, Indonésie
Altitude : 1082 FT (338 M)

Résumé de l’activité volcanique:
Eruption avec nuages de cendres à 22h32 UTC (05:32 heure locale). L’éruption a duré 207 secondes. L’éruption et les émissions de cendres se poursuivent.

Hauteur du nuage volcanique:
La meilleure estimation du sommet des nuages de cendres est d’environ 638 M (2042 FT) au-dessus du niveau de la mer, ce qui peut être plus élevé que ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur: observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques:
Nuage de cendres se déplaçant vers le Nord-Est.

Remarques:
Eruption enregistrée sur sismogramme avec une amplitude maximale de 56 mm et une durée maximale de 207 secondes.

Source : PVMBG , Magma Indonesia.

Video : Galih Jati ( www.volcanodiscovery.com).

 

Guatemala , Fuego :

BULLETIN SPÉCIAL VULCANOLOGIQUE BEFGO N ° 209-2018  . ERUPTION . Guatemala 18 novembre 2018, 22h30 (heure locale)

Type d’activité: Vulcanienne
Morphologie: Stratovolcan composite
Situation géographique: 14 ° 28’54˝ Latitude N; 90 ° 52’54˝Longitude W.
Hauteur: 3,763msnm.

L’éruption du volcan Fuego continu, d’après ce que montrent les stations sismo-volcaniques . Les observations de l’OVFGO montrent une augmentation des explosions qui sont modérées à fortes avec une colonne de cendres à une hauteur constante de 5000 mètres (16405 pieds) dispersée en directions Ouest et Sud-Ouest . La dispersion des cendres atteint une distance de 20 à 30 km. Des avalanches modérées à fortes sont générées vers les canyons de Ceniza, Taniluyá et Seca avec des distances menant au bord de la végétation. Une source incandescente s’élève à 500 – 600 m au-dessus du cratère, les matériaux balistiques atteignent des hauteurs de 800 mètres dans différentes directions. les explosions génèrent des grondements modérésà forts qui font vibrer les maisons qui se trouvent sur les flancs Ouest et Sud-Ouest. Les sons sont constants, tels que ceux d’une locomotive . Actuellement, les particules de cendres retombent abondamment dans les régions de Panimache II, Santa Sofia, Sangre de Cristo, Finca Palo Verde et d’autres sur ce flanc.

La coulée de lave a une longueur de 2500 m dans la direction du Canyon Cenizas, et à l’avant génère des avalanches qui provoque la remise en mouvement des cendres . Des avalanches sont générées vers les canyons Taniluyá et Seca , il est possible que des coulées de lave soient générées  dans ces directions.

En raison de l’augmentation continue de l’éruption, la possibilité que des flux pyroclastiques , pouvant principalement descendre  dans les ravins Seca, Taniluyá, Cenizas, Las Lajas et dans les autres canyons du volcan Fuego soient générés n’est pas exclue. Vous ne devez donc pas rester près ou à l’intérieur des ravins où les produits volcaniques descendent.

Le Volcán de Fuego au Guatemala a commencé à entrer en éruption dimanche et son activité a augmenté, provoquant des évacuations et des inquiétudes dans la région, a annoncé l’Institut national de sismologie, volcanologie, météorologie et hydrologie. Selon l’agence scientifique du gouvernement guatémaltèque, le volcan aurait maintenu des colonnes de cendres atteignant une altitude de 16 404 pieds au-dessus du niveau de la mer, qui se sont dispersées sur une quinzaine de kilomètres à l’Ouest et au Sud-Ouest.
L’augmentation du nombre d’explosions est passée de modérée à forte, a annoncé l’agence, émettant une alerte pour les habitants. Le coordinateur national pour la réduction des catastrophes naturelles (Conred) a déclaré que des systèmes d’alerte seront mis en place, principalement dans le Sud-Ouest du volcan, par mesure de précaution. Les coordinateurs locaux pour la prévention des catastrophes ont également lancé des processus d’évacuation dans le contexte de la crise actuelle.
Selon un rapport local, les communautés d’El Porvenir, de La Reina et d’El Rodeo auraient été auto-évacuées. Quelque 75 familles auraient quitté leur domicile à El Porvenir.  


 

 

Álvaro Flores, habitant à Escuintla, a déclaré aux médias locaux que les habitants attendaient la Conred pour les informer de ce qu’ils devaient faire avant l’aggravation de l’éruption. Il a ajouté que certains habitants de la région avaient décidé d’évacuer mais n’avaient pas d’endroit où aller.
« Nous attendons l’arrivée de Conred, afin qu’il puisse dire dans quel refuge ou aller, car tout le monde est ici dans l’ incertitude », a déclaré Flores.
Rudiger Escobar Wolf, géologue et volcanologue guatémaltèque, a écrit sur Twitter que depuis 1999, le volcan de Fuego a eu 76 éruptions, dont la plus catastrophique a eu lieu en juin.

Source : Insivumeh , Ibtimes.com.

Photo:  Auteur inconnu.

 

Philippines , Kanlaon :

BULLETIN D’ ACTIVITE DU VOLCAN KANLAON 19 novembre 2018 08:00 AM

Le réseau de surveillance sismique du volcan Kanlaon a enregistré quatre (4) tremblements de terre volcaniques au cours des 24 dernières heures. Des émanations faibles à modérées de panaches chargés de vapeur blanche se sont élevées à 200 mètres du sommet avant d’observer une dérive Nord-Ouest. Les données de déformation du sol issues de mesures GPS continues indiquent un gonflement prononcé de l’édifice depuis décembre 2017, signifiant une pressurisation sous l’édifice. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont été mesurées à une moyenne de 381 tonnes / jour le 16 novembre 2018.


Le niveau d’alerte 2 prévaut sur le volcan Kanlaon, ce qui signifie que le volcan subit un niveau d’agitation modéré en raison de l’intrusion probable de magma en profondeur qui peut ou non provoquer une éruption magmatique. Il est rappelé aux administrations locales et au public qu’il est strictement interdit de pénétrer dans la zone de danger permanent (ZDP) de 4 km de rayon en raison des risques supplémentaires d’éruptions soudaines et dangereuses provoquées par la vapeur ou phréatiques. Les autorités de l’aviation civile doivent également conseiller aux pilotes d’éviter de voler à proximité du sommet du volcan, car les éjections de toute éruption soudaine peuvent être dangereuses pour les aéronefs.

Le DOST-PHIVOLCS surveille de près l’activité du volcan Kanlaon  et tout nouveau développement sera communiqué à toutes les personnes concernées.

Source : Phivolcs.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search