25 Juillet 2018. Fr. Italie / Sicile : Etna , Hawai : Kilauea , Colombie : Galeras , Indonésie : Anak Krakatau , Indonésie : Agung .

Home / agung / 25 Juillet 2018. Fr. Italie / Sicile : Etna , Hawai : Kilauea , Colombie : Galeras , Indonésie : Anak Krakatau , Indonésie : Agung .

25 Juillet 2018. Fr. Italie / Sicile : Etna , Hawai : Kilauea , Colombie : Galeras , Indonésie : Anak Krakatau , Indonésie : Agung .

25 Juillet 2018.

 

 

Italie / Sicile , Etna : 

L’Etna montre des signes d’éveil: activité strombolienne au sommet.

Plus de 14 mois se sont écoulés depuis la dernière éruption de l’Etna. Une activité éruptive qui, entre janvier et avril 2017, a produit de nombreuses coulées de lave et des explosions stromboliennes à partir du sommet du nouveau cratère Sud-Est. Maintenant, l’Etna montre des signes de réveil progressif, avec une activité éruptive strombolienne qui se concentre sur les embouchures du volcan, en particulier la Nouvelle Bocca et le Cratère Nord-Est.

Figure 1 – Vue aérienne du sommet de l’Etna, prise le 25 avril 2018 par Boris Behncke (INGV-OE) lors d’un vol au-dessus de l’Etna avec Orazio Alep.

La première à se « réveiller » est la Bocca Nuova, qui produit depuis quelques semaines un rugissement fort et continu. Ces derniers jours, l’intensité de l’activité a progressivement augmenté et maintenant, les images thermiques prises lors des inspections de surveillance montrent clairement des explosions stromboliennes qui se produisent à partir de deux bouches situées au fond du cratère. De temps en temps, les lambeaux de lave incandescente sont projetés dans les airs jusqu’à ce qu’ils dépassent le bord de la Nouvelle Bouche,  retombant principalement à l’intérieur (figure 2)..

 

Figure 2 – Images thermiques d’une explosion strombolienne, localisée au bas du cratère de la Bocca Nuova (de 1 à 4). Au fond du cratère se trouvent deux ouvertures (A et B), qui projettent des lambeaux de lave incandescente jusqu’à quelques dizaines de mètres de hauteur. Les images ont été prises le 17 juillet 2018  par Giuseppe Salerno (INGV-OE) lors d’une inspection de surveillance directe de l’activité éruptive de l’Etna.

Même le cratère du Nord-Est a été réactivé de manière significative. Rappelons que lors de l’éruption de mai 2016, ce cratère a été complètement bloqué par les produits d’ éruption, mais en novembre 2017 il s’est rouvert et a recommencé à émettre le panache gazeux qui le caractérise. Ces jours-ci, le cratère Nord-Est montre un crescendo d’activité, avec l’ouverture progressive de plusieurs bouches sur le fond de son cratère, dont l’une produit de petites explosions stromboliennes. Dans ce cas également, les lambeaux de lave incandescente retombent, pour l’instant, dans le même cratère Nord-Est (Figure 3).

 

Figure 3 – Des explosions stromboliennes se sont produites au fond du cratère Nord-Est et ont repris les 20 et 21 juillet 2018 , photo prise par Michele Mammino, remercié pour la concession. Au fond du cratère, il y a trois évents dont l’un projette dans l’air des laves incandescentes jusqu’à quelques dizaines de mètres de hauteur.

Le suivi direct de l’activité volcanique complète les analyses réalisées à travers les réseaux instrumentaux de l’INGV et permet donc d’avoir une image complète et précise du statut d’activité du volcan. Un travail particulièrement nécessaire en cet été, lorsque le volcan est fréquenté par une multitude de touristes et de fans de l’Etna.

Source : Dr Boris Behncke et Marco Neri

L’Etna dà segni di risveglio: attività stromboliana in area sommitale

 

 

Hawai , Kilauea :

Mardi 24 juillet 2018, 12h43 HST (mardi 24 juillet 2018, 22h43 UTC)

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Altitude : 4091 ft (1247 m)
Niveau d’alerte du volcan actuel: AVERTISSEMENT
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE

Volcan Kilauea , Lower East Rift Zone

La fissure 8 continue de faire éruption de  lave dans le chenal partant de l’évent vers le Nord-Est. Les équipages sur le terrain aujourd’hui ne signalent pas d’ augmentation de la production de lave de la Fissure 8 suite à l’effondrement du sommet de ce matin à 6h41 HST.

Au cours des derniers jours, les débordements au bord de la coulée de lave dans la région d’Ahalanui ont provoqué une expansion du flux vers l’ouest. Le flux est maintenant à environ 175 m (0,1 miles) de la rampe de mise à l’eau de Pohoiki dans le parc Isaac Hale. L’entrée océanique active l’est encore à quelques centaines de mètres à l’Est de ce bord de la coulée de lave.

Aucune autre fissure n’est active ce matin.

Sommet du volcan Kīlauea.

La poussière qui jaillit du côté sud du cratère est due à une chute de pierres prolongée cet après-midi.

Le dernier événement d’effondrement s’est produit à 06h41 HST aujourd’hui, le 24 juillet, et son caractère et son ampleur étaient similaires à ceux des événements précédents. La sismicité est actuellement relativement calme, mais le nombre de séismes devrait encore augmenter dans les prochaines heures. Le prochain événement d’effondrement est attendu demain après-midi ou en soirée.

Source : HVO.

 

Colombie , Galeras :

Objet: Bulletin d’activité hebdomadaire du volcan Galeras

Le niveau d’activité du volcan se poursuit au niveau:
NIVEAU JAUNE ■ (III): CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DE L’ACTIVITÉ VOLCANIQUE.

Suite à l’activité du volcan GALERAS, le SERVICIO GEOLÓGICO COLOMBIANO informe que:

Pour la période du 17 au 23 Juillet 2018 , continuent de prédominer les tremblements de terre associés à la fracturation des roches, appelés type volcano-tectoniques, montrant une légère augmentation à la fois en nombre et de l’énergie sismique libérée par rapport à la semaine précédente. La plupart des tremblements de terre continuent d’être enregistrés au Nord-Est  du sommet du bâtiment volcanique jusqu’à une distance de 9 km, avec des profondeurs de moins de 9 km par rapport au sommet du volcan (4.200 m.s.n.m.) .  D’autres séismes sont dispersés, à des distances pouvant atteindre 17 km, avec des profondeurs inférieures à 15 km du sommet du volcan. Les événements enregistrés le 18 juillet à 12h12, 23 juillet à 3h57 et 23 juillet à 4h31 de magnitudes respectivement 2,3, 1,4 et 1,7,  ont été signalés comme ressentis par les habitants au nord de la ville de Pasto.

Au cours de la période d’évaluation, lorsque les conditions météorologiques dans la région du volcan l’ont permis, il était possible d’observer les émissions de gaz des principaux champs de fumerolles sur le dessus du cône actif avec une faible pression de sortie, une couleur blanche, une altitude basse et une direction de dispersion variable selon la direction des vents.

Les autres paramètres du type géophysique et géochimique de la surveillance volcanique du Galeras n’enregistrent pas de variations montrant une modification du niveau d’activité du volcan.

Le SERVICIO GEOLÓGICO COLOMBIANO reste attentif à l’évolution du phénomène volcanique et continuera à informer en temps utile les changements observés.

Source : SGC

 

Indonésie , Anak Krakatau :

Niveau d’activité de niveau II (WASPADA ). L’ Anak Krakatau (305 m au dessus du niveau de la mer) a connu une augmentation de son activité volcanique depuis le 18 juin 2018.
D’hier à ce matin, le volcan a été recouvert de brouillard. Les vents étaient faibles et orientés au Nord et au Nord-Ouest. La fumée du cratère n’a pas été observée.

Grâce aux sismographes du 24 juillet 2018, il a été enregistré:
Tremor continu avec une amplitude maximale de 5 à 78 mm (valeur dominante : 65 mm)

Recommandation: Les personnes / touristes ne sont pas autorisés à s’approcher du cratère dans un rayon de 1 km du cratère.

VONA: Le dernier rapport VONA a reçu le code couleur ORANGE, publié le 16 juillet 2018 à 18h45  , relatif à l’éruption enregistrée avec un sismogramme d’amplitude maximale de 30 mm pour une durée d’environ 44 secondes. La hauteur de la colonne d’éruption était d’environ 805 m au-dessus du niveau de la mer ou 500 m au-dessus du pic.

Source : PVMBG.

Photo : Xavier Grobet , Activité éruptive des 17/18/19 Juillet.

 

Indonésie , Agung :

Il y a eu une éruption du mont Agung, à Bali, le 25 juillet 2018 à 00h41 WITA avec une hauteur de la colonne de cendres observée à ± 700 m au-dessus du sommet (± 3 842 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres observée est de couleur blanche à grise avec une intensité forte , inclinée vers l’Est et le Sud-Est. Cette éruption est enregistrée sur les sismogrammes avec une amplitude maximale de 7 mm et une durée de ± 2 minutes 15 secondes.

À l’heure actuelle, l’ Agung est au niveau III (SIAGA) avec les recommandations:
Les communautés autour du mont Agung et les grimpeurs / visiteurs / touristes ne doivent pas être présents, grimper et n’exercer aucune activité dans la zone estimée de danger , dans toutes les zones situées dans un rayon de 4 km autour du cratère du mont Agung. La zone d’estimation des dangers est dynamique et continue à être évaluée et peut être modifiée à tout moment après le développement des données d’observation du G. Agung  les plus actuelles.

Les personnes qui vivent et se déplacent autour des rivières qui se déversent depuis le mont Agung sont conscientes de la menace potentielle de risques secondaires sous la forme de lahars , notamment pendant la saison des pluies et si le matériau éruptif est toujours déposé. La superficie des coulées de lahars suit les cours d’eau en amont du mont Agung.

Source : PVMBG

 

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search