10 Juillet 2018. FR. Chili : Puyehue-Cordon Caulle , Pérou : Sabancaya , Indonésie : Agung , Mexique : Popocatepetl , Hawai : Kilauea.

Home / agung / 10 Juillet 2018. FR. Chili : Puyehue-Cordon Caulle , Pérou : Sabancaya , Indonésie : Agung , Mexique : Popocatepetl , Hawai : Kilauea.

10 Juillet 2018. FR. Chili : Puyehue-Cordon Caulle , Pérou : Sabancaya , Indonésie : Agung , Mexique : Popocatepetl , Hawai : Kilauea.

10 Juillet 2018.

 

Chili , Puyehue-Cordon Caulle :

 

Durant cette période , il a été enregistré 333 évènements sismiques parmi lesquels 48 ont été classés comme tremblements de terre de type longue période (LP), liés à la dynamique des fluides à l’intérieur du système volcanique, le plus grand d’entre eux avait une valeur de déplacement réduit (RDC) de 15,2 cm  . 
De plus, 276 tremblements de terre de type volcano-tectoniques ( VT) associés à des processus de fracturation de roches, avec des magnitudes locales maximales de M 2,3 correspondant à un évènements localisé à 0,6 km à l’Ouest du centre d’émission de 2011  et à une profondeur de 2,8 km.  Enfin il a été enregistré 9 évènements de type Hybrides ( HB) , avec un mécanisme complexe (  processus de fracturation de roches et  dynamique des fluides à l’intérieur du système volcanique ) , le plus grand d’entre eux avait magnitudes locales maximales de M 2,3 et une valeur de déplacement réduit (RDC) égale à 300 cm et a été localisé à 5,2 km au Sud-Est du centre d’émission de 2011 et à une profondeur de 1,7 km.     

     

Les images fournies par les caméras IP installées autour du volcan n’ont pas montré de changements superficiels.
D’après les données fournies par trois stations GNSS, on observe que le processus inflationniste signalé précédemment se poursuit. Le taux horizontal maximal enregistré est de 0,4 cm / mois et le taux vertical est de 0,3 pour la station la plus proche du point de déformation maximal .
Aucune émissions de dioxyde de soufre (S02) dans l’atmosphère dans le secteur du volcan n’ont été signalés, selon les données publiées par l’instrument de surveillance de l’ozone (OMI) Groupe de dioxyde de soufre (http://so2.gsfc.nasa.gov/ ) et du service national de données et d’information par satellite de l’environnement (NESDIS) (http://satepsanoine.nesdis.noaa.gov).
Aucune alerte thermique n’a été signalée dans la région du volcan tout au long du mois, selon les données traitées par infrarouge , moyen d’observation de l’activité volcanique (Mirova) (http://www.mirovaweb.it/) et  surveillance en temps réel des points chauds thermiques globaux (MODVOLC) (http://modis.higp.hawaii.edu/). 

L’activité d’ évènements de type Hybrides , de magnitude modérée associée à l’augmentation de la sismicité volcano – tectonique , l’occurrence d’évènements de type longue période et l’évidence de la déformation de l’édifice volcanique indique la survenue de processus qui peuvent déséquilibrer le système volcanique .  De plus , la présence d’un corps magmatique rémanent , localisé à l’emplacement du centre d’émission de 2011 , relativement superficiel , ( lacolito : Masse volumineuse de matériaux volcaniques qui se forme dans la croûte terrestre en raison d’une augmentation de la lave qui n’atteint pas la surface ) pourrait faciliter ce déséquilibre .

Pour tout ceci , le niveau d’alerte volcanique se maintient au niveau :

NIVEAU JAUNE: Changements dans le comportement de l’activité volcanique – Temps probable pour une éruption: SEMAINES / MOIS.

Source : Sernageomin

 

Pérou , Sabancaya :

Une moyenne de 22 EXP / jour a été enregistrée. Les séismes associés à la remontée du magma (type Hybride ) restent très faibles en nombre et en énergie. 
Les colonnes éruptives de gaz et de cendres ont atteint une hauteur maximale d’environ 2500 m au-dessus du cratère. La dispersion de ces matériaux s’est produite dans un rayon d’environ 30 km, principalement vers le Sud, Sud-Est, et Est. 

Le flux de gaz volcanique (SO2) enregistré le 3 juillet présentait une valeur maximale de 4715 Tonnes / jour, une valeur considérée comme grande. 
La station GPS SBSE a enregistré au cours de la dernière période un processus inflationniste probablement associé à l’activité volcanique. 
Il y a eu 9 anomalies thermiques enregistrées selon le système MIROVA, avec des valeurs comprises entre 1 MW et 21 MW de VRP (Puissance Volcanique Rayonnée).
En général, l’activité éruptive maintient des niveaux modérés. Aucun changement significatif n’est prévu dans les jours suivants.

Source : IGP.

 

Indonésie , Agung :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA.

Délivré: 09 Juillet 2018 
Volcan: Agung (264020)
Code  couleur actuel de l’aviation: ORANGE
Code couleur aviation précédent: orange
Source: Observatoire du volcan Agung
Numéro de l’avis: 2018AGU51
Localisation du volcan : S 08 deg 20 min 31 sec E 115 deg 30 min 29 sec
Région: Bali, Indonésie
Altitude du sommet: 10054 FT (3142 M)

Résumé de l’activité volcanique:
Éruption avec nuage de cendres volcaniques à 03h20 UTC (11h20 local). L’éruption et l’émission de cendres se poursuivent.

Hauteur du nuage volcanique:
La meilleure estimation du sommet des nuages de cendres se situe autour de 5142 M (16454 pi) au-dessus du niveau de la mer, peut être plus élevée que ce qui peut être observé clairement. Source de données de hauteur: observateur au sol.

Autres informations sur le nuage volcanique:
Nuage de cendres se déplaçant vers l’Ouest.

Remarques:
Enregistré sur sismogramme avec une amplitude maximale de 24 mm et une durée de 162 secondes.

Niveau d’activité de Niveau III (SIAGA) . Le G. Agung (3142 m au-dessus du niveau de la mer) est entré en éruption depuis le 21 novembre 2018. Depuis hier et jusqu’à ce matin, le temps est ensoleillé à nuageux, le vent est faible vers l’Ouest. Le volcan était clairement visible jusqu’à ce qu’il soit couvert de brouillard. La fumée du cratère est observée de couleur blanche avec une intensité faible à épais. La colonne de fumée s’éleve à environ 1500 mètres au dessus du sommet . Les colonnes d’éruptions sont observées avec une hauteur de 500-1500 mètres et de couleur   blanche / grise.

Les sismographes en date du 8 juillet 2018 ont enregistré:
3   tremblements de terre d’éruption .
17   tremblements de terre d’émission
3  tremblements de terre volcanique peu profonds
2  séismes tectoniques lointains

Le 9 juillet 2018 (00:00 à 18:00) il a été enregistré:
7  tremblements de terre d’éruption
1 séisme volcanique
2  séismes tectoniques lointains

Source : Magma Indonesia , PVMBG.

Photo : The Jakartapost

 

Mexique , Popocatepetl :

Le 09 juillet, 11h00 (09 juillet, 16h00 GMT)

Au cours des dernières 24 heures, à travers les systèmes de surveillance du volcan Popocatepetl, 29 exhalaisons de faible intensité accompagnées de vapeur d’eau et de gaz ont été identifiées . De plus, 134 minutes de tremors harmoniques de faible amplitude ont été enregistrés.

Pendant la nuit, une incandescence a été observée  .

Au moment de ce rapport, on observe une émission continue de gaz volcaniques que les vents dispersent vers le Nord-Ouest  .

Le CENAPRED demande instamment de ne pas approcher le volcan et surtout le cratère, en raison du risque de chute de fragments balistiques  et en cas de fortes pluies pour s’éloigner du fond des ravins en raison des risques de glissements de terrain et de coulées de boue.

Le feu de signalisation d’alerte volcanique du volcan Popocatepetl est situé à Amarillo Phase 2.

Source : Cenapred.

 

Hawai , Kilauea :

Lundi 9 juillet 2018, 17h05 HNT (mardi 10 juillet 2018, 03:05 UTC)

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Sommet 4091 pi (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: AVERTISSEMENT
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE

Volcan Kīlauea Lower East Rift Zone

En début d’après-midi, les observateurs ont signalé de multiples débordements le long des deux côtés de la coulée de lave, dans une zone s’étendant de l’intersection «Y» du chemin Pohoiki vers l’Est jusqu’à une zone juste à l’Ouest du cratère Kapoho. Les débordements sur la partie supérieure du chenal ne s’étendaient pas au-delà des zones précédemment recouvertes de lave. Les débordements situés plus bas dans le chenal ont dépassé le champ d’écoulement, y compris un lobe d’écoulement qui se déplace vers le Nord-Est du chenal principal vers le chemin Cinder.

La fissure 8 (en bas à droite) et le canal de lave ouvert vers le nord-est. Les géologues ont noté de petites fluctuations dans le chenal pendant la nuit, ce qui indique des variations intermittentes du débit de la lave de la fissure 8. Une augmentation des niveaux de lave a été notée environ 1,5 heure après l’effondrement-explosion au sommet du volcan à 02:55 HST . Des preuves de quelques débordements de chenaux récents et de courte durée ont été observées tôt ce matin, mais ils n’avaient pas atteint le bord du champ d’écoulement. Les petits panaches de vapeur à distance marquent l’emplacement des fissures qui sont apparues au début de mai , au début de l’éruption en cours.

 

Les résidents sont invités à tenir compte des avertissements et des avis de la police civile du comté d’Hawaii.

Sur la base des informations fournies par les observateurs au sol et des survols du matin et de l’après-midi, la partie inférieure de la principale coulée de lave a subi une réorganisation importante. En particulier, le chenal qui avait été ouvert près de Four Corners est maintenant en grande partie recouvert de croûte et les panaches provenant de l’entrée dans l’ océan sont considérablement réduits.

 

Cela est probablement dû à un blocage qui s’est formé tôt le matin dans le chenal principal en amont du cratère de Kapoho. Les volumes de lave du flux sortant de la Fissure 8 restent significatifs, et il est possible que des changements dans les canaux d’écoulement continuent à se produire dans les prochains jours.

La fissure 22 continue à présenter de faibles projections.

Sommet du volcan Kīlauea.

Petit panache pauvre en cendres associé à l’explosion du sommet à 9 h 20 HST. Le panache gris rosâtre peut être vu sur le côté gauche de l’image près du sol.

 

À 9 h 20 HST le 9 juillet, un effondrement / explosion s’est produit sous la caldeira du Kilauea avec une énergie équivalente à un séisme de magnitude 5,3. Le nombre de tremblements de terre a chuté de 25-40 / h à moins de 10 / h. Nous nous attendons à ce que les tremblements de terre augmentent le jour suivant jusqu’au prochain effondrement / explosion demain. L’effondrement vers l’intérieur du bord et des parois du cratère Halema’uma’u continue en réponse à l’affaissement continu du sommet.

Source : HVO.

Photos : HVO , Bruce Omori

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search