30 Juin 2018. FR . Indonésie : Agung , Hawai : Kilauea , Equateur / Galapagos : Sierra Negra , Kamchatka : Klyuchevskoy .

Home / agung / 30 Juin 2018. FR . Indonésie : Agung , Hawai : Kilauea , Equateur / Galapagos : Sierra Negra , Kamchatka : Klyuchevskoy .

30 Juin 2018. FR . Indonésie : Agung , Hawai : Kilauea , Equateur / Galapagos : Sierra Negra , Kamchatka : Klyuchevskoy .

30 Juin 2018. 

 

 

Agung , Indonésie :

Surveillance des données :

Visuellement, l’activité du Gunung Agung est encore dominée par les émissions de gaz et de cendres accompagnant l’effusion de lave dans le cratère (la croissance du dôme de lave à l’intérieur du cratère). La hauteur de la colonne d’ émission est comprise entre 1500 et 2500 m au-dessus du sommet. Dans la nuit (28 juin 2018) et tôt le matin (29 juin 2018) il y avait une incandescence au-dessus du cratère indiquant la présence de laves fraîches dans le cratère. L’intensité des émissions de gaz et de cendres a fortement diminué vers 05h00 WITA (29 juin 2018). Dans la période de 6h00 à 12h00, des rafales d’émission sont toujours observées avec des couleurs dominantes blanches atteignant 1500 m au-dessus du pic.

Séquentiellement, l’activité du Gunung Agung est toujours dominée par des tremblements de terre à basse fréquence. Les tremblements de terre à basse fréquence sont généralement liés à l’activité d’écoulement des fluides. Sur le Gunung Agung, les tremblements de terre enregistrés se manifeste généralement à la surface à cause des émissions de gaz et / ou de cendres. Le tremor  à basse fréquence enregistré indique des coulées de lave à la surface . Le nombre de tremblements de terre a augmenté depuis le 25 juin 2018 avec 15 séismes par jour ; le 28 juin 2018, leur nombre a atteint 69 tremblements de terre par jour. Le 27 juin 2018 un autre séisme de type tremor harmonique a été enregistré 5 fois avec des durées allant de 70 à 292 secondes. Le 28 juin 2018, des tremors  de basse fréquence sont enregistrées en continu à partir de 14h00 (28 juin 2018) et ont duré jusqu’à 04h00 environ  (29 juin 2018). Après cela jusqu’à 12:00 WITA, l’activité est dominée par les tremors d’émission . L’amplitude sismique du mont Agung a augmenté depuis le 27 juin 2018 vers 20h30 WITA ou environ 2 heures avant l’éruption . Le 28 juin 2018, l’augmentation de l’amplitude sismique observée a augmenté depuis environ 09:00 , l’amplitude maximale s’est produite aux environs de 21:30 . Après cela, l’amplitude sismique a eu tendance à être constante avant de finalement diminuer brusquement à 05:00 WITA. Après cela, le modèle d’amplitude sismique a eu tendance à être stable.

Les équipement mesurant la déformation (GPS et Tiltmetres) enregistrent un schéma d’ inflation depuis le 13 mai 2018 jusqu’à présent avec un soulèvement vertical d’environ 5 millimètres. Le soulèvement qui se produit est encore inférieur à la période de septembre à octobre 2017 qui a atteint 6 centimètres.

Géochimiquement, le gaz magmatique SO2,  la dernière fois avant l’éruption de juin 2018 , a été mesuré avec un flux de l’ordre de 200 tonnes par jour.

 Les images satellites thermiques enregistrent aujourd’hui des points chauds dans le cratère du Mont Agung avec 819 mégawatts d’énergie thermique et c’est la plus grande énergie thermique jamais enregistrée durant la crise du Gunung Agung de 2017-2018. À la fin de la période d’éruption de novembre 2017, l’énergie thermique maximale enregistrée avait atteint 97 mégawatts.

Analyse:
Les données de surveillance globale indique que le phénomène d’ émissions de gaz et de cendres qui se produisent en permanence d’hier jusqu’à aujourd’hui font partie de l’éruption du Mont Agung  , à savoir sous forme de coulées de lave de nouveau dans le cratère (dôme de croissance / bassins de lave). Ceci est également indiqué par l’énergie thermique élevée enregistrée dans le cratère du mont Agung où la lave qui a un flux de température très élevé (~ 1200 degrés Celsius) remplit le cratère. Le volume de lave dans le cratère est toujours imprévisible.

Les éruptions effusives (coulées) peuvent se transformer en éruptions explosives (explosions). Cela dépend de la dynamique du magma sous le batiment volcanique. Dans la phase d’ éruptions effusives, certains phénomènes d’accompagnement peuvent être des sons tonitruants, des sons retentissants jusqu’à ce qu’une fracture autour du cratère puisse se produire.

Jusqu’à présent, le Mont Agung est encore dans une phase d’ éruption longue et l’activité enregistrée indique que le système magmatique du Gunung Agung est encore très dynamique et pas encore stable.

Source : PVMBG, Magma Indonésie

Photo : Antara/Nyoman Budhiana , Ed Fetahovic .

 

Kilauea , Hawai :

Vendredi 29 juin 2018, 10 h 28 HST (vendredi 29 juin 2018, 20:28 UTC)

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Sommet : 4091 pi (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: AVERTISSEMENT
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE

Volcan Kīlauea , Lower East Rift Zone :

L’éruption dans la zone inférieure du Rift Est (LERZ) se poursuit sans changement significatif au cours des dernières 24 heures.

Les fontaines de la Fissure 8 continuent de fournir de la lave au canal ouvert avec de petits débordements intermittents de courte durée. Ces débordements s’étendent rarement au-delà du champ d’écoulement existant. Aucun débordement actif n’a été observé pendant le survol de l’hélicoptère ce matin. Le cône de projection atteint maintenant environ 55 m (180 pi) à son point le plus élevé et les fontaines dépassent rarement ce point. Sur la côte, la marge Nord du champ d’écoulement suinte encore de la lave fraîche à plusieurs endroits dans la région de Kapoho Beach Lots et quelques zones brûlantes ont été observées du côté Sud de la coulée et à l’Ouest de la route 137.

You can get some scale on this lava berg at the end of the clip when it floats by some people standing on the edge of this massive river of lava. #kapoho #puna #lavariver #kilauea #volcano #hawaii #gbradlewis #aloha

Publiée par G Brad Lewis sur Vendredi 29 juin 2018

 

La lave entre dans la mer sur une large zone ce matin principalement sur le côté Nord de la zone d’entrée. Comme le montre la carte thermique d’hier du champ d’écoulement, le chenal de lave s’est recouvert d’une croute sur environ 0,8 km (0,5 mi) à l’intérieur des terres; la lave se déplace sous la croûte et à l’intérieur encore liquide sur les écoulements antérieurs avant d’entrer dans la mer.

Les cheveux de Pelé et d’autres fragments de verre volcanique léger provenant de la fontaine de lave de la Fissure 8 continuent de retomber sous le vent de la fissure, recouvrant le sol à quelques centaines de mètres de l’évent. Les vents violents peuvent projeter des particules plus légères sur de plus grandes distances. Les résidents sont invités à minimiser l’exposition à ces particules volcaniques, qui peuvent causer une irritation de la peau et des yeux semblable à celle des cendres volcaniques.

Les équipes de terrain du HVO sont sur place pour suivre les fontaines, les coulées de lave et les éclaboussures de la Fissure 8 lorsque les conditions le permettent et rapportent ces informations à la Défense Civile du Comté d’Hawaii. Les observations sont également recueillies quotidiennement à partir de fissures dans le secteur de la route 130; aucun changement de température, de largeur de fissure ou d’émission de gaz n’a été constaté depuis plusieurs jours.

Les émissions de gaz volcaniques restent très élevées à cause des éruptions de la Fissure 8.  

 


L’entrée dans l’océan est une zone dangereuse. S’aventurer trop près d’une entrée océanique sur terre ou dans l’océan vous expose à des débris volants provenant d’une interaction explosive soudaine entre la lave et l’eau. De plus, le delta de lave est instable parce qu’il est construit sur des fragments de lave non consolidés et du sable. Ce matériau meuble peut facilement être érodé par le ressac, ce qui fait que la nouvelle terre n’est plus supportée et glisse dans la mer. De plus, l’interaction de la lave avec l’océan crée un «laze», un panache d’eau de mer corrosif chargé d’acide chlorhydrique et de fines particules volcaniques qui peuvent irriter la peau, les yeux et les poumons.

Fissure 8 lava channel on Friday, June 29th.Video by USGS

Publiée par Ryan Finlay sur Vendredi 29 juin 2018

Le magma continue d’être approvisionné dans la zone du Lower East Rift. La sismicité reste relativement faible dans la zone avec de nombreux séismes de faible magnitude et des tremblements de fond de faible amplitude. Des tremblements d’amplitude plus élevée sont parfois enregistrés sur les stations sismiques proches de l’entrée dans l’océan.

Sommet du volcan Kīlauea

À 7 h 51 HST, après une quinzaine d’heures de sismicité élevée, une explosion s’est produite au sommet produisant un panache de vapeur pauvre en cendres qui s’élevait à environ 500 pi au-dessus du sol (environ 4 500 pi au-dessus du niveau de la mer) avant de dériver  SW. L’énergie libérée par l’événement était équivalente à un séisme de magnitude 5,2. La sismicité a brusquement chuté d’un maximum de 30-35 tremblements de terre par heure (beaucoup dans la gamme de magnitude 2-3) avant  l’effondrement jusqu’à 10 ou moins tremblements de terre par heure après.  

Les émissions de dioxyde de soufre du sommet du volcan ont chuté à des niveaux qui sont environ la moitié de ceux mesurés avant le début de l’épisode actuel d’activité éruptive. Ce gaz et des quantités mineures de cendres sont transportés sous le vent, avec de petites rafales de cendre et de gaz accompagnant une activité explosive intermittente.

Source : HVO

Photos : Bruce Omori. Teresa Lopez Munoz

Video : G Brad Lewis. USGS/Ryan Finlay.

 

Sierra Negra , Galapagos / Equateur :

Tremblement de terre de magnitude 4,6 sur l’île Isabela.
Publié le vendredi 29 juin 2018

Un tremblement de terre de 4,6 degrés sur l’échelle de Richter a été enregistré aujourd’hui sur l’île Isabela, la plus grande de l’archipel des Galapagos où est entré en éruption mardi dernier le volcan Sierra Negra, a déclaré l’Institut National de Géophysique de l’Ecole Polytechnique  .

Selon cette institution, le tremblement de terre s’est produit à 5h07 heure locale (10h07 GMT) à 5,43 km de profondeur et à 17,66 km de Puerto Villamil.
Deux autres tremblements de terre, de 3 et 3,6 degrés, ont précédé le tremblement de terre de magnitude 4,6 aux premières heures, selon les données du Geophysical Institute, qui a rapporté jeudi une douzaine de tremblements, le plus faible de M2,7 et le plus important de M4.1 sur l’île Isabela.
Le volcan Sierra Negra, qui est entré en éruption mardi dernier, est l’un des cinq volcans actifs de cette île Isabela, la plus occidentale de l’archipel.
Son cratère a un diamètre de 10 kilomètres et avant l’éruption de cette semaine, d’autres ont été enregistrés en 1979 et 2005, selon les données de la Direction du Parc National des Galapagos (DPNG).

Les autorités ont déclaré l’alerte orange,   et bien que mercredi dernier, avant la diminution de l’activité sismique, le Comité des opérations spéciales a décidé d’autoriser le retour dans leurs villages aux personnes évacuées à cause de l’éruption, les visites sur le volcan, elles ,  restent suspendus.
Selon le PNB, les quatre populations de tortues géantes de l’espèce « Chelonoidis guntheri » et une population d’iguanes terrestres situées sur le côté Est de l’île Isabela, sont protégés parce que les coulées de lave sont dirigés vers le Nord-Ouest de la caldeira.
Le volcan Sierra Negra a eu une activité sismique importante depuis la mi-2016 et son éruption actuelle a rejoint qui s’est présentée il y a quelques jours sur le volcan La Cumbre, île Fernandina, voisine de l’ile Isabela  , qui a émis des coulées de lave qui ont atteint la mer.

Source : La Republica

Photo : Giancarlo Toti .

 

 

Klyuchevskoy , Kamchatka :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA).

Délivré: 28 Juin 2018 .
Volcan: Klyuchevskoy (CAVW # 300260)
Code couleur actuel de l’aviation: JAUNE
Code couleur de l’aviation précédent: orange
Source: KVERT
Numéro de l’avis: 2018-54
Localisation du volcan : N 56 deg 3 min E 160 deg 38 min
Région: Kamtchatka, Russie
Altitude du sommet: 15580 pieds (4750 m)

Résumé de l’activité volcanique:
L’activité du volcan a diminué – seule une activité gaz-vapeur  est notée. Un seul panache de cendres provenant du volcan a été observé le 15 juin dernier;   les autres jours, le volcan était calme ou obscurci par les nuages. Le KVERT continue de surveiller le volcan Klyuchevskoy.

L’ activité gaz-vapeur du volcan continue. L’activité en cours pourrait affecter les aéronefs volant à basse altitude.

Hauteur des nuages volcaniques:
AUCUN NUAGE DE CENDRE PRODUIT
Autres informations sur les nuages volcaniques:
AUCUN NUAGE DE CENDRE PRODUIT

Source : Kvert

Photo : Volkstat ru , Yu. Demyanchuck.

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search