18 Mai 2018. FR. Pu’u ‘Ō’ō / Kilauea , Öræfajökull , Sabancaya , Piton de la Fournaise , Klyuchevskoy .

Home / blog georges Vitton / 18 Mai 2018. FR. Pu’u ‘Ō’ō / Kilauea , Öræfajökull , Sabancaya , Piton de la Fournaise , Klyuchevskoy .

18 Mai 2018. FR. Pu’u ‘Ō’ō / Kilauea , Öræfajökull , Sabancaya , Piton de la Fournaise , Klyuchevskoy .

18 Mai 2018.

 

Pu’u ‘Ō’ō / Kilauea , Hawai :

17 Mai 2018 5:00 am , Défense civile du comté d’Hawaii, une éruption explosive s’est produite sur le Kilauea:
Un message de COMTÉ D’HAWAII

Ceci est un message de défense civile pour le 17 mai à 05h00. L’observatoire du volcan hawaïen rapporte qu’une éruption explosive a eu lieu au sommet du Kilauea. Le panache de cendres résultant couvrira la zone environnante. Le vent portera le panache vers le Sud-Est. Vous devriez vous mettre à l’abri si vous êtes sur le chemin du panache de cendres. Les conditions de conduite peuvent être dangereuses. Si vous conduisez, arrêtez la route et attendez que la visibilité s’améliore.
Cet e-mail vous a été envoyé par le COUNTY OF HAWAII.  

 

Avis d’activité volcanique HVO / USGS

Niveau d’alerte volcanique actuel: AVERTISSEMENT
Code couleur actuel de l’aviation: RED

Émise: jeudi 17 mai 2018, 06:33 HST
Source: Observatoire du volcan hawaïen
Lieu: N 19 deg 25 min L 155 deg 17 min
Altitude: 4091 ft (1247 m)
Région: Hawaii

Résumé de l’activité volcanique:
Vers 4 h 15 ce matin, une explosion provenant de l’évent Overlook dans le cratère Halemaumau au sommet du volcan Kilauea a produit un nuage volcanique atteignant jusqu’à 30 000 pieds, qui a dérivé vers le Nord-Est. Les émissions continues du cratère atteignent jusqu’à 12 000 pieds .

A tout moment, l’activité peut à nouveau devenir plus explosive, augmentant l’intensité de la production de cendres et produisant des projections balistiques près de l’évent.

Observations récentes:
[Hauteur des nuages ​​volcaniques] jusqu’à 30 000 pi asl
[Autres informations sur les nuages ​​volcaniques] Dérive généralement au Nord-Est

Analyse de risque:
[Nuage de cendres] Le nuage de cendres dérive vers le Nord-Est
[Chute d’eau] Des chutes de cendres ont été signalées dans le parc national des Volcans et peuvent se produire plus loin sous le vent.
[Autres dangers] Des projectiles balistiques peuvent être produits si des explosions phréatiques se produisent. Les impacts seront limités à une zone autour du cratère  Halemaumau.
[Gaz volcanique] Une pollution par le Vog ou l’air volcanique produite par le gaz volcanique a été signalée à Pahala.

Jeudi 17 mai 2018, 10h40 HST (jeudi 17 mai 2018, 20:40 UTC)

LOWER EAST RIFT ZONE

L’éruption de lave continue à partir de plusieurs points le long de l’extrémité Nord-Est du système de fissures actives. Les résidents du bas Puna devraient rester informés et tenir compte des fermetures, des avertissements et des messages de la défense civile du comté d’Hawaii (http://www.hawaiicounty.gov/active-alerts)

Les éclaboussures continuent à partir de Fissure 17, mais la coulée de lave de la fissure n’a pas progressé de manière significative au cours de la dernière journée.

Les équipes de terrain du HVO sont sur place pour suivre la coulée de lave et les éclaboussures provenant de multiples fissures lorsque les conditions le permettent et pour rapporter des informations à la Défense Civile du Comté d’Hawaii.

Vue aérienne des fissures au sol sur la route de Pohoiki lors d’un survol de la zone de fissure éruptive vers 7 h HST. Des fissures ont continué à s’ouvrir et à s’élargir, certaines avec des décalages horizontaux et verticaux, dans la zone au cours des dernières 24 heures. Ces fissures sont causées par l’intrusion sous-jacente du magma dans la zone inférieure du Rift oriental.

Les émissions de gaz volcaniques demeurent élevées dans toute la zone située sous le vent des évents. Les vents faibles aujourd’hui signifient que d’autres zones de l’île d’Hawaï peuvent connaître des niveaux variables de vog.
Cette éruption est toujours en cours d’évolution et d’autres poussées de lave sont possibles. La déformation du sol continue et la sismicité reste élevée dans la région.

De futures fractures pourraient se produire à la fois en amont (Sud-Ouest) et en aval (Nord-Est) des fissures existantes, ou les fissures existantes peuvent être réactivées. Les communautés situées en aval de ces fissures pourraient être menacées par l’inondation de lave. L’activité peut changer rapidement.

Les conditions autour des fissures en éruption peuvent changer très rapidement. Les résidents du bas Puna devraient rester informés et tenir compte des fermetures, des avertissements et des messages de la défense civile du comté d’Hawaii (http://www.hawaiicounty.gov/active-alerts).

 

SOMMET DU KILAUEA

Éruption explosive de cendres ce matin. Explosions supplémentaires possibles à tout moment.

Juste après 4 heures ce matin, une explosion ou une série d’explosions de l’évent Overlook dans le cratère Halemaumau au sommet du volcan Kilauea a produit un nuage volcanique atteignant jusqu’à 30 000 pieds d’altitude sur la base des informations radar du NWS. Le nuage a dérivé généralement vers le Nord-Est et des traces de cendres sont tombées avec de la pluie dans le Volcano Golf Course , Volcano Village, et d’autres zones immédiatement autour du sommet du Kilauea.

En ce moment, basé sur les caméras Web du HVO, un panache robuste de gaz, de vapeur et de cendre s’échappe de l’évent Overlook et dérive généralement vers le Sud-Ouest.

A tout moment, l’activité peut à nouveau devenir plus explosive, augmentant l’intensité de la production de cendres et produisant des projectiles balistiques très près de l’évent. Les communautés sous le vent devraient être préparées aux chutes de cendres tant que cette activité se poursuivra.

 

 

Jeudi 17 mai 2018, 16 h 54 HST (vendredi 18 mai 2018, 02:54 UTC)

Sommet du volcan Kīlauea :
Après l’éruption explosive tôt ce matin, les niveaux sismiques ont progressivement augmenté, mais à la suite de ce rapport, aucune explosion supplémentaire n’est survenue.
Aucun séisme de magnitude supérieure à M3,5 ne s’est produit au cours de la dernière journée.
Les émissions de gaz volcaniques au sommet restent élevées
Kīlauea Lower East Rift Zone
Cet après-midi, la fissure 17 produit encore activement des éclaboussures mais le flux est presque arrêté. De plus, les fissures 18, 19 et 20 se sont réactivées et une nouvelle fissure (21) s’est ouverte entre les fissures 7 et 3. Une zone de 50-100 mètres de large , parallèle et au Nord de la ligne de fissures entre la route 130 et Lanipuna Gardens , a légèrement diminué. Cette longue dépression est actuellement remplie par des coulées de lave pahoehoe provenant des fissures 20 et 21.

Les émissions de gaz volcaniques demeurent élevées dans toute la zone située sous le vent des fissures.

A 15h00 HST, vue aérienne d’une nouvelle fissure en éruption (21, située entre les fissures 3 et 7) et de la coulée de lave dans Leilani Estates. Cette vue est orientée vers l’Ouest. Les géologues du HVO suivront l’évolution de l’activité tout au long de la nuit.

Le magma continue d’être approvisionné dans la zone inférieure de la Rift Est, comme l’indique le déplacement continu vers le Nord-Ouest d’une station de surveillance GPS. L’activité de tremblement de terre élevée continue, mais les emplacements de tremblement de terre n’ont pas déplacé plus loin la dérive au cours des deux derniers jours.

L’USGS / HVO continue de surveiller l’activité de la zone est du Rift 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, en coordination avec Hawaii County Civil Defence, avec des géologues sur place pour suivre l’activité des fissures et l’avancée des coulées de lave.

 

Source : COUNTY OF HAWAII , HVO

Photos : HVO, Andrew Hara .

Vidéo : Big Island Video news

 

Öræfajökull , Islande :

L’OMI et l’Agence islandaise de protection civile réévaluent le statut de l’Öræfajökull
Les risques localisés sont toujours possibles. Le volcan ne présente aucun danger imminent pour l’aviation.

Il y a près de neuf mois que des troubles sur l’ Öræfajökull ont été détectés. L’agitation était évidente à cause de la séismicité élevée, du développement d’une dépression dans la surface de la glace (chaudron) à l’intérieur de la caldeira et de la présence de gaz géothermiques provenant d’une rivière glaciaire. À cette époque, l’activité géothermique sous l’Öræfajökull a été jugée élevée par rapport aux décennies précédentes.
Comme ce comportement était au-dessus des conditions de fond connues, il pouvait potentiellement indiquer un risque accru d’activité éruptive pouvant affecter le trafic aérien. En conséquence, l’Office météorologique islandais avait fait passer le code couleur de l’aviation de l’Öræfajökull du vert au jaune. Dans le même temps, la Protection civile islandaise et la gestion des situations d’urgence ont relevé leur niveau d’alerte à la phase d’incertitude.

Depuis les troubles de septembre 2017, le niveau de surveillance autour du volcan a considérablement augmenté grâce à l’ajout de nouveaux équipements de surveillance. Cette capacité accrue signifie que toute agitation future peut être suivie de plus près, ce qui, espérons-le, conduira à un avertissement précoce d’une éruption potentielle.
Le niveau d’activité sismique sur l’ Öræfajökull a été stable ces derniers mois, avec des signes que les tremblements de terre deviennent plus petits avec le temps. Les mesures hydrologiques et géochimiques montrent des valeurs stables. Les mesures faites à la fin de mars indiquent que la production de chaleur géothermique sous la caldeira a diminué de façon significative par rapport à ce qu’elle était lorsque le chaudron s’est formé. Sur l’ Öræfajökull, il existe un éventuel petit signal d’inflation en cours, mais il n’y a aucun signe d’une éruption imminente.
La phase d’incertitude déclarée par la Protection civile islandaise et la gestion des situations d’urgence reste en vigueur.



Compte tenu des informations ci-dessus, il est estimé que le volcan Öræfajökull ne présente actuellement aucun danger imminent pour l’aviation. Par conséquent, le code de couleur de l’aviation passe de jaune à vert.
Cependant, étant donné les troubles récents sur l’à Öræfajökull, les visiteurs de la zone doivent être conscients que des risques localisés sont toujours possibles. Ces risques comprennent des inondations glaciaires inattendues, la pollution par les gaz et les glissements de terrain qui pourraient se produire sans avertissement. Notez que la phase d’incertitude déclarée par la Protection civile islandaise et la gestion des urgences reste en vigueur.
L’Office météorologique islandais surveille l’Öræfajökull et tous les autres volcans actifs du pays, 24 heures sur 24. Toute modification sera communiquée immédiatement via les canaux standards.

Source : IMO.

 

Sabancaya , Pérou :

L’activité explosive s’est maintenue avec une moyenne de 27 explosions / jour. Les événements associés aux mouvements des fluides (type Longue Période) et aux émissions de cendres (type Tremor) continuent de prédominer. Les tremblements de terre associés à la remontée du magma (type Hybrides) continuent d’être faibles en nombre et en énergie. 
Les colonnes éruptives de gaz et de cendres ont atteint une hauteur maximale de 2000 m au-dessus du cratère. La dispersion de ces matériaux s’est produite dans un rayon d’environ 30 km, principalement vers le Nord-Est et le Sud. Aucune chute de cendres n’a été signalée. 

Le flux de gaz volcanique (SO2) enregistré le 10 mai a une valeur maximale de 2432 tonnes / jour, une valeur considérée comme grande. 
La déformation volcanique mesurée à la station UBGW ne montre pas de changements significatifs par rapport à la période précédente. 
Sept anomalies thermiques ont été enregistrées selon le système MIROVA, avec des valeurs comprises entre 1 et 18 MW de VRP (Puissance Volcanique Rayonnée). En général, l’activité éruptive maintient des niveaux modérés.
Aucun changement significatif n’est prévu dans les jours suivants.

Source : IGP

Photo : Martin Rietze.

 

Piton de la Fournaise , La Réunion :

Bulletin d’activité du jeudi 17 mai 2018 à 20h00 (Heure locale) :
L’éruption débutée le 27 avril 2018 à 23h50 heure locale se poursuit. L’intensité du trémor volcanique (indicateur de l’intensité éruptive en surface) est restée relativement stable ces dernières 24 heures sur des valeurs deux fois supérieures à celles enregistrées la semaine dernière .


Maintenant l’activité d’écoulement se déroule toujours majoritairement en tunnels de lave.
– Les débits de surface n’ont pu être estimés à partir des données satellites ces dernières 24 heures suite à la couverture nuageuse sur site.
– L’inflation de l’édifice se poursuit.
– Aucun séisme volcano-tectonique n’a été enregistré au cours de ces dernières 24 heures sous l’édifice du Piton de la Fournaise.

Niveau d’alerte : Alerte 2-2 – Eruption dans l’Enclos.

Source : OVPF

Photo : Wilfried Prigent.

 

Klyuchevskoy , Kamchatka :

56,06 N, 160,64 E;
Altitude : 15580 ft (4750 m)
Code de couleur de l’aviation : ORANGE

L’ activité accrue du volcan continue. Des explosions de cendres jusqu’à 26 240 pi (8 km)  pourraient se produire à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les avions internationaux volant à basse altitude.

Une activité accrue du volcan continue. Selon les données visuelles et satellitaires, un fort événement s’est produit le 14 mai à 15h15 UTC: des explosions ont fait retomber des cendres jusqu’à 10,5 km de distance, des nuages de cendres ont persisté pendant environ 8 heures sur le groupe de volcans Klyuchevskaya, se dissipant progressivement. Une avalanche chaude et une incandescence du sommet volcanique la nuit ont été notées. Des panaches de gaz-vapeur courts contenant une petite quantité de cendres ont parfois été détectés la semaine dernière. Une anomalie thermique au-dessus du volcan a été notée les 13-15 mai, le volcan a été obscurci par des nuages dans les autres jours de la semaine.

Source : Kvert

Photo : Y. Demyanchuk , Volkstat ru , 14/5/2018

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search