15 Mai 2018. Pu’u ‘Ō’ō / Kilauea , Shinmoedake , Dukono , Piton de la Fournaise , Poas , Turrialba .

Home / blog georges Vitton / 15 Mai 2018. Pu’u ‘Ō’ō / Kilauea , Shinmoedake , Dukono , Piton de la Fournaise , Poas , Turrialba .

15 Mai 2018. Pu’u ‘Ō’ō / Kilauea , Shinmoedake , Dukono , Piton de la Fournaise , Poas , Turrialba .

15 Mai 2018.

 

Pu’u ‘Ō’ō / Kilauea , Hawai :

Dimanche 13 mai 2018, 20h28 HNT (lundi 14 mai 2018, 06:28 UTC)

Éruption de la région du Lower East Rift:

L’éruption de lave continue à partir de l’extrémité nord-est du système de fissure active. Les résidents du bas Puna devraient rester informés et tenir compte des fermetures, des avertissements et des messages de la défense civile du comté d’Hawaii (http://www.hawaiicounty.gov/active-alerts).

À la fin de la journée, l’activité était dominée par des fontaines de lave, des explosions , des éclaboussures éjectant des bombes à des centaines de mètres dans les airs et plusieurs coulées de lave progressant généralement au Nord-Est de la fissure 17 , à l’extrémité Nord-Est du nouveau système de fissures. Vers 19 h, un lobe avait 2 yards d’épaisseur et avançait à peu près parallèlement à l’autoroute 132. Le front d’écoulement se trouvait à un peu plus d’un demi-mille au Sud-Est de l’intersection de la route 132 et du chemin Noni Farms.

 

Sur la base des images de survol tard cet après-midi, des laves supplémentaires provenant de la fissure 17 se déplaçaient également lentement vers le Sud-Est. Les émissions de gaz volcaniques demeurent élevées.

Les équipes de terrain du HVO sont sur place pendant la nuit pour suivre la coulée de lave lorsque les conditions le permettent et pour communiquer des informations à la police civile du comté d’Hawaii.

Cette éruption est toujours en cours d’évolution et d’autres poussées de lave sont possibles. L’emplacement des futures fractures pourrait comprendre des zones à la fois situées en amont (sud-ouest) et en aval (nord-est) des fissures existantes, ou les fissures existantes peuvent être réactivées. Les communautés situées en aval de ces fissures pourraient être menacées par l’inondation de lave. L’activité peut changer rapidement.

Après une nuit de fontaine de lave, la fissure 17 continue d’être active. Ce matin, la Défense Civile du Comté d’Hawaii a déclaré qu’une «coulée de lave étroite a été générée et se déplace lentement vers l’océan, qui est à environ deux miles de distance».
Il n’y a pas de maisons ou de routes menacées en ce moment, affirme la défense civile.
Les habitants de Puna ont entendu les explosions à des kilomètres autour de la fissure dimanche soir, alors que des bombes et des éclaboussures ont été lancées à des centaines de mètres dans les airs. Les scientifiques de l’Observatoire du volcan hawaïen de l’USGS ont rapporté la nuit dernière que plusieurs lobes d’écoulement de lave avancent généralement au nord-est de la fissure 17 à l’extrémité nord-est, ou en aval, du nouveau système de fissure.
Vers 19 h, un lobe avait 2 mètres d’épaisseur et avançait à peu près parallèlement à l’autoroute 132. Le front d’écoulement se trouvait à un peu plus d’un demi-mille au sud-est de l’intersection des routes 132 et Noni Farms.

Sommet du volcan Kīlauea :

L’inclinaison déflationniste continue. Un puissant panache de vapeur et de gaz volcanique, parfois mélangé à des cendres, a émergé de l’évent Overlook du cratère Halemaumau. Au cours de la journée, des éboulis provenant des parois escarpées entourant le cratère Overlook ont ​​généré des nuages ​​de cendres mélangés à de la vapeur et du gaz par intermittence tout au long de la journée. Ces nuages ​​de cendres ont été relativement peu concentrés et se sont élevés au maximum de quelques milliers de pieds au-dessus du sol, quelques-uns produisant des chutes de cendres très localisées sous le vent. Une activité plus explosive générant de plus gros nuages ​​de cendres reste possible et peut se produire sans avertissement.

L’activité sismique au sommet reste élevée avec plusieurs événements fortement ressenties au HVO aujourd’hui. La plupart de ces tremblements de terre sont liés à l’affaissement continu de la zone sommitale et aux tremblements de terre sous le flanc Sud du volcan.

 

 

 

Lundi 14 mai 2018, à 8 h 36 HNT (le lundi 14 mai 2018, 18:36 UTC)

ZONE DE RIFT EAST EAST

L’éruption de lave continue à partir de plusieurs points le long de l’extrémité nord-est du système de fissure active. Les résidents du bas Puna devraient rester informés et tenir compte des fermetures, des avertissements et des messages de la défense civile du comté d’Hawaii (http://www.hawaiicounty.gov/active-alerts)

Ce matin, l’activité est dominée par des fontaines de lave, des explosion et des projections à plus de 100 pieds dans l’air, et une coulée de lave qui avance à partir de la fissure 17 à l’extrémité nord-est du système de fissures. À 6 h 30 du matin, l’écoulement de la fissure avait parcouru un peu moins d’un mille environ à l’est-sud-est, parallèlement à la zone du rift. Elle tourne légèrement vers le sud et se trouve à environ un demi-mille au sud de la route 132.

La fissure 18 qui est devenue active tard hier est faiblement active.

L’activité éruptive continue au niveau de la fissure no 17 , qui a alimenté une coulée de 1,5 mille de long à moins de 150 yards de l’autoroute 132 et un mille de l’autoroute 137 (route Red). Plusieurs maisons dans le voisinage immédiat sont menacées, tout comme les deux artères principales. Les alizés soufflent les émissions toxiques de l’éruption sur la côte, vers Opihikao et Kalapana.

 

Une fissure 19 a été repérée très près de la fissure 15 vers 8 heures du matin, juste au nord-est de la route Pohoiki et au nord de la rue Hinalo, à l’extrémité Est des jardins de Lanipuna. Elle produit une coulée de lave paresseuse.

Les émissions de gaz volcaniques demeurent élevées dans toute la zone située sous le vent des évents. Hier, avec le début de l’activité à la fissure 17, de puissants jets de vapeur se sont produits par intermittence près de l’extrémité Ouest de la fissure. Ces jets peuvent être responsables de certains des bruits forts signalés par les résidents et les travailleurs d’urgence.

Les équipes de terrain du HVO surveillent la coulée de lave lorsque les conditions le permettent et rapportent des informations à la Défense civile du comté d’Hawaii.

Cette éruption est toujours en cours d’évolution et d’autres poussées de lave sont possibles. La déformation du sol continue et la sismicité reste élevée dans la région.

Cette coulée de 100 pieds , de faible hauteur , alimente un flux massif de lave A A  qui menace plusieurs maisons et les deux principaux moyens d’évacuation pour les résidents et les visiteurs de la région, les autoroutes 132 et 137.

 

L’emplacement des futures fractures pourrait comprendre des zones à la fois situées en amont (sud-ouest) et en aval (nord-est) des fissures existantes, ou les fissures existantes peuvent être réactivées. Les communautés situées en aval de ces fissures pourraient être menacées par l’inondation de lave. L’activité peut changer rapidement.

Les conditions autour des fissures en éruption peuvent changer très rapidement. Les résidents du bas Puna devraient rester informés et tenir compte des fermetures, des avertissements et des messages de la défense civile du comté d’Hawaii (http://www.hawaiicounty.gov/active-alerts).

SOMMET DU KILAUEA
L’inclinaison déflationniste au sommet du volcan continue et la sismicité reste élevée. La nuit dernière, plusieurs forts tremblements de terre ont secoué le HVO et les environs.

Ce matin, un panache de vapeur vigoureux et régulier et parfois des quantités mineures de cendres montent de l’évent Overlook et dérivant vers le sud-ouest. Comme cela a été observé au cours des derniers jours, on s’attend à ce que des éboulements occasionnels dans l’évent profond produisent des impulsions intermittentes d’émissions de cendres légèrement plus vigoureuses. En fonction des conditions de vent, des panaches de cendres peuvent se produire dans la zone du sommet du Kilauea et sous le vent. Des émissions de cendres plus énergétiques sont possibles si une activité explosive commence .

Source : HVO

Photos et videos : USGS / HVO , Bruce Omori , 

 

Shinmoedake , Japon :

Le Mt. Shimmoe, sur l’île principale de Kyushu, au sud-ouest du Japon, a de nouveau fait éruption lundi, ce qui a incité l’agence météorologique à avertir sur la chute de cendres et de roches dans les régions avoisinantes.


Le volcan de 1 421 mètres, situé à cheval sur les préfectures de Kagoshima et de Miyazaki, est entré en éruption vers 14h45, avec de la fumée volcanique s’élevant jusqu’à 3 300 mètres dans les airs, selon l’Agence météorologique japonaise. Le volcan était entré en éruption le 6 avril.
L’agence a maintenu une alerte de niveau 3 sur une échelle de 5, avertissant les gens de ne pas s’approcher du volcan. Il a également averti des projections de roches dans des zones jusqu’à 3 kilomètres du cratère.

Source :  english.kyodonews.net .

Photo : Asahi Simbun

 

Dukono , Indonésie :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA.

Délivré: 12 Mai 2018.
Volcan: Dukono (268010)
Code  couleur actuel de l’aviation: ORANGE
Code couleur aviation précédent: orange
Source: Observatoire du volcan Dukono
Numéro de l’avis: 2018DUK67
Localisation du volcan  : N 01 deg 41 min 35 sec E 127 deg 53 min 38 sec
Région: Maluku du Nord, Indonésie
Altitude du sommet: 3933 FT (1229 M)

Résumé de l’activité volcanique:
Éruption avec nuage de cendres volcaniques à 21h49 UTC (06h49 local). 12 Mai 2018.

Hauteur du nuage volcanique:
La meilleure estimation du sommet des nuages de cendres est d’environ 1929 M (6173 pi) au-dessus du niveau de la mer, peut être plus élevée que ce qui peut être observé clairement. Source de données de hauteur: observateur au sol.

Autres informations sur le nuage volcanique:
Nuage de cendres se déplaçant vers l’est

Remarques:
L’éruption et l’émission de cendres se poursuivent.

Niveau d’activité de niveau II (WASPADA). Le Dukono (1229 m au-dessus du niveau de la mer) présente une éruption continue.
Depuis hier jusqu’à ce matin, le volcan visuel peut être observé clairement jusqu’à ce qu’il soit couvert de brouillard. De la fumée sortant du cratère et des cendres éruptives sont observées jusqu’à 700-900 m au-dessus du pic. . Il a été observé 3 éruptions avec une colonne de fumée s’élevant de 700 à 900 m au-dessus du pic, de couleur blanche et grise. Le vent souffle faiblement à modérément à l’Est.

Grace aux sismographes en date du 13 mai 2018, il a été enregistré:
3   tremblements de terre d’éruption .
1 tremblement de terre tectonique
Tremor continu (microtremor) avec une amplitude maximale de 0,5-10 mm (dominante 2 mm)

Recommandations:
Les communautés autour du G. Dukono et les visiteurs / touristes doivent éviter les activités, l’escalade et l’approche du cratère Malupang Warirang dans un rayon de 2 km.

Source : Magma , VSI.

Photo : S Chermette / 80 jours voyage.

 

Piton de la Fournaise , La Réunion :

Bulletin d’activité du lundi 14 mai 2018 à 16h00 (Heure locale)
L’éruption débutée le 27 avril 2018 à 23h50 heure locale se poursuit. L’intensité du trémor volcanique (indicateur de l’intensité éruptive en surface) est restée relativement stable ces dernières 24 heures .

– L’activité se déroulant désormais majoritairement en tunnels de lave, les débits de surface n’ont pas pu être estimés ce jour à partir des données satellites.
Les concentrations en CO2 dans l’air au sommet et les concentrations en CO2 dans le sol dans la région des Plaines restent élevées.

– L’inflation (gonflement) de l’édifice semble reprendre. Ce paramètre sera à confirmer ces prochains jours.
– Aucun séisme volcano-tectonique n’a été enregistré au cours de ces dernières 24 heures sous l’édifice du Piton de la Fournaise.

Niveau d’alerte : Alerte 2-2 – Eruption dans l’Enclos.

Source : OVPF

Photo : Laurent Perrier / objectif volcan

 

Poas / Turrialba , Costa Rica :

Rapport d’activité des volcans  Poas et  Turrialba , 13 mai 2018, mise à jour de 10h40.

Volcan Poás:
Au cours des 24 dernières heures , les sismographes ont enregistré les signaux d’ une faible activité sismique. Le volcan Poás présente un dégazage persistant mais faible de vapeur d’eau, d’ aérosols et de gaz. Lorsqu’ il est possible de l’observer ,  le panache de vapeur s’élève entre 200 et 500 mètres depuis le fond du cratère.
La direction des vents dominants est orientée vers le sud-ouest; ces vents présentent des vitesses variables entre 6,3 km / h (vitesse actuelle) jusqu’à 31,2 km / h; données fournies par la station météorologique IMN.
Hier, il n’y avait aucun rapport de perception de l’odeur de soufre ou de chute de cendres.

Volcan Turrialba: ( photo ).
Au cours des dernières 24 heures, l’activité du volcan Turrialba a maintenu un tremor continu de faible amplitude comme observé dans la station VTun.
Le Turrialba présente des périodes de dégazage non continues de temps . Il a été observé à 9: 20 h aujourd’hui un panache faible de vapeur et gaz qui s’est élevé de 300 à 500 mètres au-dessus du sommet.
La direction des vents dominants est orientée vers le sud-ouest; ces vents présentent des vitesses variables comprises entre 4,1 km / h (vitesse actuelle) et 27,9 km / h; données fournies par la station météorologique IMN.
Hier et jusqu’à ce moment il n’y a aucun rapport de chute de cendres.

Source : Ovsicori

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search