09 Mai 2018. FR. Pu’u ‘Ō’ō / Kilauea , Piton de la Fournaise , Nevados de Chillan , Popocatepetl , Osorno .

Home / blog georges Vitton / 09 Mai 2018. FR. Pu’u ‘Ō’ō / Kilauea , Piton de la Fournaise , Nevados de Chillan , Popocatepetl , Osorno .

09 Mai 2018. FR. Pu’u ‘Ō’ō / Kilauea , Piton de la Fournaise , Nevados de Chillan , Popocatepetl , Osorno .

09 Mai 2018.

 

Pu’u ‘Ō’ō / Kilauea , Hawai :

 

Lundi 7 mai 2018, 17h59 HST (mardi 8 mai 2018, 03:59 UTC)

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Sommet : 4091 pi (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: AVERTISSEMENT
Code  couleur actuel de l’aviation: ORANGE

Éruption de la zone du Lower East Rift:
L’éruption intermittente de lave dans la subdivision de Leilani Estates dans la zone inférieure est du Rift du volcan Kīlauea se poursuit. L’emplacement de l’activité aujourd’hui était concentré sur la partie Sud-Ouest de la région.

À 10 h HST, de la vapeur est sortie de la fissure 9 de la rue Moku dans la subdivision Leilani Estates. Des scientifiques du HVO sur les lieux ont rapporté avoir entendu des grondements dans la région.

Ce matin, deux nouveaux segments de fissure ont fait leur apparition. Le premier (fissure 11) s’est ouvert dans le Sud-Ouest boisé de Leilani Estates vers 9h30 et n’a été actif que pendant 3 heures. La seconde (fissure 12) s’est ouverte vers 12h20 entre les anciennes fissures 10 et 11. A 15h15, les deux nouvelles fissures étaient actives mais l’extrémité Ouest de la fissure 10 fumait fortement.
Les fissures sur la route 130 s’élargissent de 7 cm à 8 cm au cours de la journée et des fissures supplémentaires se sont formées juste à l’Ouest de la route en raison des fissures éruptives.

Mardi 8 mai 2018,  8 h 15 HNT (le mardi 8 mai 2018, 18 h 15 TU) .

Résumé: A partir de 7h00, l’éruption de la zone Est du Rift Est du volcan Kīlauea dans la subdivision de Leilani Estates a fait une pause. De fortes émissions de gaz continuent à partir du système de fissure qui est maintenant d’environ 2,5 miles de long. Cette pause est probablement temporaire et la reprise des émissions de lave ou des foyers de fissures supplémentaires sont possibles à tout moment.

L’inclinaison déflationniste au sommet du volcan continue et le niveau du lac de lave continue de baisser. Il n’y a pas de lave active dans la région du Pu’u’Ō’ō. Les répliques du tremblement de terre de magnitude 6.9 continuent et d’autres sont attendues. Les éboulements dans l’évent Overlook dans le cratère Halema’uma’u produisent des émissions de cendres intermittentes. La sismicité au sommet du Kīlauea reste élevée.

L’USGS / HVO continue de surveiller la situation 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, en coordination avec le Département de la protection civile du comté d’Hawaii et d’autres autorités. Les équipes de terrain sont sur place ce matin en examinant les évents de la fissure, la coulée de lave d’hier et en cherchant tout signe d’activité nouvelle ou reprise.

A 14h47 TVH. Une nouvelle fissure (13) s’est ouverte à travers la rue Leilani. Vue vers le Sud-Ouest sur la rue Leilani près de l’intersection avec Pohoiki Road. La fissure 13 est située entre les fissures 1 et 6.

 

Observations de la zone du Lower East Rift:

L’émission de lave à partir des fissures était minime pendant la nuit. Un fort dégazage continue depuis plusieurs fissures. Il n’y avait aucune coulée de lave active à partir de 7h00 ce matin.

La déformation du sol dans la région continue. Des fissures au sol ont été signalées traversant la route 130 à environ 1 mille à l’Ouest de la fissure la plus à l’Ouest.

La sismicité globale dans la région n’a pas changé de manière significative du jour au lendemain et reste élevée. Les stations sismiques les plus proches des fissures enregistrent une sismicité probablement liée à un dégazage vigoureux continu.

Observations du Sommet:
Les inclinomètres au sommet continuent d’enregistrer la tendance déflationniste de la semaine dernière et le niveau du lac de lave au sommet continue de baisser. Les taux élevés d’émission de dioxyde de soufre au sommet persistent.
Les éboulements dans le cratère Overlook produisent par intermittence de petites émissions de cendres qui volent à plusieurs milliers de pieds au-dessus du sol et voyagent sous le vent.

L’activité sismique élevée dans la zone du sommet se poursuit après le séisme de magnitude 6,9 ​​de vendredi et en conséquence de la déflation au sommet.

 Observations sur Pu’u’Ō’ō :
l’ inclinomètre sur le cône du Pu’u’Ō’ō continue d’enregistrer le modèle déflationniste qui a suivi l’effondrement du fond du cratère le 30 avril. Les chutes de pierres des parois abruptes du cratère continueront probablement à s’effondrer par intermittence, produisant de petits panaches cendrés. La coulée de lave de 61g n’est plus active

Analyse de risque:
Une activité éruptive continue (fluctuante et intermittente) dans la zone inférieure de la Rift Est est probable. De nouveaux foyers ou la reprise de la production de lave aux bouches existantes peuvent se produire à tout moment.
Les zones situées en aval des fissures en éruption risquent d’être inondées par la lave. La zone générale de Leilani Estates reste le plus à risque. Cependant, au fur et à mesure que l’éruption progresse, d’autres zones de la zone inférieure du Rift oriental peuvent également être en péril.

Des niveaux élevés de gaz volcanique, y compris le dioxyde de soufre, sont émis par les évents des fissures. En outre, la fumée des maisons en feu et de l’asphalte brûlant est un problème de santé et devrait être évitée.
Au fur et à mesure que le niveau du lac de lave baisse à l’intérieur du cratère Halema’uma’u  , les chutes de pierres des murs d’enceinte peuvent augmenter en fréquence, provoquant des explosions d’éclaboussures du lac sur le rebord du cratère et des panaches de cendres. Les poussières de cendres provenant de ces événements peuvent produire des panaches sous le vent

Des répliques supplémentaires du séisme de magnitude 6,9 sont attendues et certaines peuvent être fortes.

Éruption de la zone du Rift Est
Message d’urgence de la Défense civile pour le mardi 8 mai 2018 à 14h30.

Mise à jour d’éruption:
ÉVACUATION – L’observatoire du volcan hawaïen confirme 2 nouveaux évents. Tous les résidents de Lanipuna doivent évacuer maintenant. Evacuer vers l’océan Isaac Hale Beach Park. L’évent numéro 13 s’est ouvert près de l’intersection de l’avenue Leilani et du chemin Kahukai et de l’évent numéro 14 près de la rue Kaupili et de l’avenue Leilani. Les deux sont en éruption active.

Source : HVO

Photos : HVO , Ryan Finlay.

Vidéos : HVO

 

 

Piton de la Fournaise , La Réunion :

Bulletin d’activité du mardi 8 mai 2018 à 16h30 (Heure locale).

L’éruption débutée le 27 avril 2018 à 23h50 heure locale se poursuit. Après une baisse progressive observée depuis trois jours, l’intensité du trémor volcanique (indicateur de l’intensité éruptive en surface) est relativement stable depuis 24 heures (Figure 1).

Figure 1 : Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 20h00 (16h UTC) le 27 avril et 16h00 (16h00 UTC) le 8 mai sur la station sismique de BOR (située au sommet). (© OVPF/IPGP).

– Les débits de surface estimés à partir des données satellites, via la plateforme HOTVOLC (OPGC – Clermont Ferrand), relevés ce jour étaient toujours compris entre 1 et 2,5 m3/s.
– Aucune déformation significative n’est enregistrée.

– Aucun séisme volcano-tectonique n’a été enregistré au cours de ces dernières 24 heures sous l’édifice du Piton de la Fournaise.

Niveau d’alerte : Alerte 2-2 – Eruption dans l’Enclos.

Alors que le Piton de la Fournaise continue son éruption, de nombreux incendies se sont déclarés en pied de rempart et même dans le rempart. Ce lundi, les flammes se sont propagées le long de la falaise, embrasant la végétation. Un incident qui a nécessité l’intervention des pompiers, restés sur place pour une mission de surveillance.

 

Retour en images sur cet incident brûlant dans une vidéo signée Alain Bertil .

Source : OVPF. Zinfos974.

Photo : IPR

Video : Zinfo974 , Alain Bertil.

 

Nevados de Chillan , Chili :

Rapport d’activité volcanique (RAV) , Observatoire Volcanologique des Andes du Sud – Ovdas
Date : 06 May 2018 16h30 HL.
Niveau d’alerte actuel : ORANGE

1. Surveillance volcanique
1.1 Activité sismique:
Au cours des dernières 24 heures, au travers de la surveillance du complexe volcanique Nevados del Chilian il a été observé une augmentation de l »énergie sismique des séismes liés à l’occurrence d’explosions, la permanence de la sismicité de type longue période (LP) et des épisodes de tremors (TR) la plupart d’entre eux avec des énergies sismiques modérées. De plus, le début de chaque explosion était souvent accompagné de tremblements de terre de type LP suivis d’épisodes de tremor , ainsi que des signaux sismiques en relation avec la fréquence des explosions ( EX) , à des niveaux superficiels et au processus d’extrusion du dôme de lave dans le cratère actif.

1.2 Activité de surface
Hauteur maximale de la colonne (km) : 0.2 .
Direction : Sud.
Distance principale Panache (km) : non détecté .
Source d’information : caméra IP OVDAS
Incandescence (oui / non) : Oui

Observations:
Les valeurs de DR ( Déplacement réduits) sont liées à la taille des signaux sismiques. L’enregistrement d’une explosion d’intensité modérée à élevée a été mise en évidence, à 08:05 HL aujourd’hui, avec un DR de 533 cm2. En raison de la présence de nuages il n’a pas été possible d’observer son développement en surface.

La colonne de dégazage active de ce processus a montré une correspondance avec l’enregistrement de la sismicité . Depuis la caméra de l’Ovdas , a présenté une direction verticale, de coloration de couleur blanchâtre, et de direction de dispersion de préférence vers le Sud-Sud-Est . La nuit , il est observé une incandescence , accompagnées dans certaines occasions par des projections de balistiques atteignant une hauteur maximale de 100 m de hauteur au dessus du bord du cratère.

1.3 Autres observations
⦁Les capteurs d’infrason ont enregistré pendant la période des signaux acoustiques dus à des explosions avec des amplitudes inférieures ou égales à 3,5 pascals (Pa) réduits à 1 km.
⦁ Les informations relatives au rayonnement thermique traité par le groupe MIROVA ont signalé une anomalies thermiques de 2 MW sur le Nevados del Chilian .

La zone de danger potentiel, est déterminée sur la base d’une phase éruptive explosive modérée à élevée, associée à une destruction partielle du dôme de lave niché dans le cratère actif. La procédure prévue avant cet événement serait la génération d’une colonne éruptive de 10 km de haut qui s’ effondre ce qui pourrait générer des surtensions pyroclastiques qui affecteraient radialement autour du cratère.

Eventuellement, en fonction de la disponibilité des sédiments et de l’eau , il pourrait se produire des inondations dans les grandes vallées qui drainent le sous-complexe Las Termas, principalement vers Estero Renegado, Vallée de Shangri-La , le cours supérieur du Rio Nuble . En outre, il est envisagé l’effondrement gravitationnel du dôme de lave du cratère Nord-Est, ce qui pourrait affecter les rivières Gato et Las Minas au travers de flux pyroclastiques , cendres et blocs.
Enfin, le scénario le plus probable est la génération sporadique d’impulsions éruptives mineures (colonnes non supérieure à 5 km d’altitude) associées à des explosions de gaz, de particules de pyroclastes dont les projections balistiques fluctue sur une distance de 2 à 3 km autour du cratère actif.

Source : Sernageomin

Photo : N. Luengo.

 

 

Popocatépetl , Mexico :

7 mai, 11h00 (7 mai, 16h00 GMT).

Au cours des dernières 24 heures, grâce aux systèmes de surveillance du volcan Popocatepetl, 81 exhalaisons de faible intensité accompagnées de vapeur d’eau et de gaz ont été identifiées. De plus, trois séismes volcanotectoniques ont été enregistrés, deux hier à 15h15 et 17h39, et le dernier aujourd’hui à 01h54, tous d’une magnitude de M 1,8.

Pendant la nuit, on a observé une incandescence qui augmentait lors de certaines exhalaisons.

Au moment de ce rapport, le cratère du volcan n’est pas observé, mais dans la matinée il était possible de voir une émission de vapeur d’eau et de gaz avec une direction Sud-Sud-Ouest.

Le CENAPRED demande instamment de ne pas approcher le volcan et surtout le cratère, en raison du risque de chute de fragments balistiques  , et en cas de fortes pluies , de s’éloigner du fond des ravins en raison des risques de glissements de terrain et de coulées de boue.

Le feu de signalisation d’alerte volcanique du Popocatepetl est situé à Amarillo Phase 2.

Source : Cenapred. 

 

Osorno , Chili :

La sismicité volcano-tectonique récurrente enregistrée en continu montre une augmentation progressive, à la fois dans le nombre d’événements et dans leur magnitude.

Les emplacements sur le bâtiment volcanique sont concentrés sur le flanc Nord-Nord-Ouest (NNO) du cratère, ce qui suggère l’apparition de processus de plus grande instabilité du système volcanique. Pour ce qui précède, son niveau d’ alerte volcanique est changé  pour passer au niveau :
NIVEAU JAUNE: Changements dans le comportement de l’activité volcanique – Temps probable pour une éruption: SEMAINES / MOIS.

Source : Sernageomin

 

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search