1er Mai 2018. FR. Piton de la Fournaise , Sabancaya , Agung , Kilauea , Tenerife .

Home / agung / 1er Mai 2018. FR. Piton de la Fournaise , Sabancaya , Agung , Kilauea , Tenerife .

1er Mai 2018. FR. Piton de la Fournaise , Sabancaya , Agung , Kilauea , Tenerife .

1er Mai 2018.

 

 

 

Piton de la Fournaise , La Réunion :

Bulletin d’activité du lundi 30 avril 2018 à 16h00 (Heure locale). 

L’éruption débutée le 27 avril 2018 à 23h50 heure locale se poursuit. L’intensité du trémor volcanique (indicateur de l’intensité éruptive en surface) est restée relativement stable ces dernières 48h (Figure 1). Seules quelques fluctuations de faible amplitude ont été observées, et sont à mettre en relation avec des modifications morphologiques au niveau du site éruptif (édification de cônes volcaniques).

Figure 1 : Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 20h00 (16h UTC) le 27 avril et 15h0 (11h00 UTC) le 30 avril sur la station sismique de BOR (située au sommet). (© OVPF/IPGP)

– Ce matin une reconnaissance aérienne par un personnel de l’OVPF/LGSR a permit de faire un point sur l’évolution de la situation.

Trois évents sont toujours actifs au sud du Cratère Rivals (Figure 2).

Figure 2 : Prise de vue du site éruptif le 30/04/2018 à 10h20. (© OVPF/IPGP)

L’évent le plus au nord a une activité réduite. Les deux fontaines qui s’en échappent ne semblent pas dépasser la quinzaine de m en vue aérienne.

L’évent le plus au sud est constitué d’un cône qui ne dépasse pas cinq mètres de haut. La vue aérienne permet de comprendre que ce cône est presque complètement fermé. Par le petit orifice situé à son sommet de la lave est encore visible à l’intérieur. C’est par ce même orifice que s’échappent des fumeroles soufrées (point commun aux trois évents).

Entre ces deux évents un troisième situé au centre est beaucoup plus actif. Formé tout en longueur (3 fois sa hauteur soit environ 30 à 40 m de long), il est occupé par un lac où de grosses bulles de lave sont visibles donnant des fontaines lorsqu’elles explosent (Figure 2).

Lors du survol (10h20 en heure locale) seul ce dernier cône laissait s’échapper des coulées de lave. Malgré l’épais panache, trois bras de coulées actifs ont été observés. A 10h20 locale les deux bras de coulée plus à l’est n’avaient pas parcouru plus de 150 m alors que celle plus à l’ouest contournait par l’est le Cratère Cassien et avait parcouru environ 1,2 km.

L’observation aérienne confirme les éléments recueillis hier selon lesquels la coulée avait alors atteint dans la journée 2,6 km dont 400 m en longeant le rempart sud de l’Enclos. Les observations faites sur cette partie de la coulée semblent montrer qu’elle s’est refroidie (en surface au moins). Aucun épanchement liquide n’est visible en son front et aucune fumée n’est visible dans le rempart (Figure 3).

Figure 3 : Prise de vue du rempart de la coulée au pied du rempart de l’Enclos Fouqué le 30/04/2018 à 10h20. (© OVPF/IPGP)

– Une deuxième équipe de l’OVPF s’est rendue sur site pour procéder à des prélèvements de lave et à des prises de vue du site éruptif en vue de modélisation 3D du site.
– Compte tenu de l’orientation des vents, le panache de gaz était rabattu ce jour côté Piton Bert / Plaine des Sables.
– Les débits de surface estimés à partir des données satellites, via la plateforme HOTVOLC (OPGC – Clermont Ferrand) et MIROVA (université de Turin), relevés ce jour étaient de 4.3 ± 1.5 m3/s.
– Aucune déformation significative n’a été enregistrée ces dernières 24 heures sur le cône terminal.

– Deux séismes volcano-tectoniques sommitaux ont été enregistrés ces dernières 24 heures sous l’édifice du Piton de la Fournaise.

Source : OVPF.

Photo : Photography & Co

 

Sabancaya , Pérou :

L’activité explosive a atteint une moyenne de 22 explosions / jour, une valeur similaire à celle enregistrée la semaine précédente. La prédominance des événements associés aux mouvements des fluides (type Longue Période) et aux événements associés à l’émission de cendres (Tremor) se poursuit. Les séismes qui dénotent la remontée du magma (type Hybrides) restent faibles en nombre et en énergie. 
Les colonnes éruptives de gaz et de cendres ont atteint une hauteur maximale d’environ 2000 m au-dessus du cratère. La dispersion de ces matériaux s’est produite dans un rayon d’environ 30 km, principalement vers le Nord-Est et le Sud-Est. 
Aucune anomalie thermique n’a été enregistrée selon le système MIROVA. En général, l’activité éruptive maintient des niveaux modérés.

Aucun changement majeur n’est attendu dans les prochains jours.
Restez informés en permanence par les rapports publiés conjointement par l’OVI (INGEMMET) et l’IGP. 
Restez préparés contre la descente d’éventuels coulées de boue (lahars). 
Ne pas s’approcher dans un rayon inférieur à 12 km du cratère.

Source : IGP

 

Agung , Indonésie :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA.

Délivré: 30 Avril 2018.
Volcan: Agung (264020)
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE
Code couleur aviation précédent: orange
Source: Observatoire du volcan Agung
Numéro de l’avis: 2018AGU22
Localisation du volcan : S 08 deg 20 min 31 sec E 115 deg 30 min 29 sec
Région: Bali, Indonésie
Altitude du sommet: 10054 FT (3142 M)

Résumé de l’activité volcanique:
Éruption avec nuage de cendres volcaniques à 14h45 UTC (22h45 locales)

Hauteur du nuage volcanique:
La meilleure estimation du sommet des nuages de cendres est d’environ 14424 FT (4642 M) au-dessus du niveau de la mer, peut être plus élevé que ce qui peut être observé clairement. Source de données de hauteur: observateur au sol.

Autres informations sur le nuage volcanique:
Le nuage de cendres se déplace vers le Sud-Ouest

Remarques:
L’activité sismique est dominée par les séismes de type basse fréquence liés à l’émission de vapeur et de gaz dans le cratère.

Source : Magma Indonésie.

 

Kilauea , Hawai :

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Sommet : 4091 pi (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: ATTENTION
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE

Résumé de l’activité:
Les éruptions se poursuivent au sommet du volcan Kīlauea et dans la zone Est du Rift. Le  lac de lave du sommet n’a pas débordé de la bordure du cratère Overlook au cours des dernières 24 heures. Les inclinomètres du sommet ont continué d’enregistrer un signal déflationniste durant la nuit et ont basculé vers une inclinaison inflationniste vers 06h30 HST ce matin. Les inclinomètres et le GPS sur le cône du Pu’u’Ō’ō ont enregistré une légère inflation au cours des dernières 24 heures. Les émissions de gaz du Pu’u’Ō’ō sont plus faibles qu’au cours des derniers mois. L’écoulement de lave de l’épisode 61g reste actif à moins de deux kilomètres de l’évent. Il n’y a actuellement aucune lave active sur le pali, la plaine côtière, ou entrant dans l’océan. Le flux ne constitue pas une menace pour les communautés voisines en ce moment.

Observations du Sommet:
Le lac de lave est estimé à partir de vues de webcam à 15 m (49 pieds) en dessous du nouveau rebord élevé du lac de lave. Les inclinomètres du sommet ont continué d’enregistrer une tendance déflationniste au cours de la journée passée et, pendant la nuit, ils ont basculé vers un signal d’inclinaison inflationniste vers 6 h 30 HST. L’amplitude des tremors fluctue avec les éclaboussures du lacs de lave et les sismomètres ont enregistré quelques petits tremblements de terre dans la partie supérieure du Rift Est et dans la partie Sud de la caldeira. Les taux élevés d’émission de dioxyde de soufre au sommet persistent.

 Observations sur Pu’u’Ō’ō :
L’inclinaison globale sur Pu’u’Ō’ō a enregistré une légère inclinaison inflationniste au cours des dernières 24 heures. Le plancher du cratère continue de s’élever. Les vues de la webcam sont limitées par la météo ce matin, mais les images thermiques du jour n’ont pas montré de nouveaux flux dans le cratère. La sismicité n’a pas changé de manière significative. Le taux d’émission de dioxyde de soufre des évents de la zone Est du Rift est actuellement plus faible qu’au cours des derniers mois et reste significativement inférieur au taux d’émission du sommet.

Observations des coulées de lave:
Il n’y a pas d’activité de coulée de lave de la coulée de lave Episode 61g sur la plaine côtière ou pali, et aucune lave ne coule dans l’océan. L’activité des coulées de lave continue sur le champ d’écoulement supérieur, au-dessus du pali et plus près de Pu’u’Ō’ō, et ne constitue pas une menace pour les communautés voisines à ce moment. Les zones du champ d’écoulement supérieur avec des coulées de lave actives sont situées dans la réserve naturelle de Kahauale’a, qui a été fermée au public par DLNR depuis 2007 en raison des risques volcaniques.

Source : HVO

Photo : HVO , Bruce Omori , David Ford.

 

Tenerife , Canaries :

Essaim sismique entre Tenerife et Gran Canaria.
Depuis 16:00 UTC (17:00 heure Canarie) le 29 avril 2018, le réseau Sismique Canaria (Involcan) a détecté plus de 110 petits tremblements de terre localisés entre les îles de Tenerife et la grande Canarie. 

Jusqu’à présent, les responsables du programme de surveillance sismique d’ Involcan ont été en mesure de localiser 70 événements sismiques dont l’ampleur était essentiellement inférieure à M2, avec une magnitude maximale enregistrée de M2,5. Presque tous les hipocentres sont situés à des profondeurs proches de 30  kilomètres. La zone où cet essaim sismique a été enregistré est la zone où se concentre normalement la majeure partie de la sismicité enregistrée aux Canaries.


Les triangles rouges représentent les stations sismiques installées par Involcan dans les îles de Tenerife et de grande canarie et qui font partie du réseau Sismique Canaria (involcan). Les cercles jaunes représentent les événements sismiques localisés et liés à cet essaim sismique du 29-30 avril 2018.

Source : Instituto Volcanologico de Canarias

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search