26 Mars 2018. FR. Copahue , Agung , Ruapehu , Popocatepetl .

Home / agung / 26 Mars 2018. FR. Copahue , Agung , Ruapehu , Popocatepetl .

26 Mars 2018. FR. Copahue , Agung , Ruapehu , Popocatepetl .

26 Mars 2018.

 

Copahue , Chili : 

L’Onemi a déclaré l’ alerte jaune pour la communauté d’Alto Biobío en raison d’une augmentation de l’activité du volcan Copahue, détectée dans les dernières heures par le Service national de géologie et d’exploitation minière (Sernagomin).

Un rapport spécial d’activité volcanique (REAV), publié par le Sernageomin, a rapporté l’occurrence d’une explosion de caractéristiques hydrothermales, et l’ enregistrement d’ une augmentation soutenue du niveau de tremor de fond, avec un léger déplacement au-dessus du niveau de base du volcan
Dans ce contexte, le Sernageomin a modifié son alerte technique au niveau jaune et l’Onemi a annulé l’alerte précoce préventive, en vigueur depuis le 6 septembre 2017, et a déclaré une alerte jaune pour la communauté d’Alto Biobío en raison de l’activité volcanique, valable à partir d’hier et jusqu’à ce que les conditions le justifient.
Le Sernageomin a rappelé que depuis Décembre 2012, le volcan Copahue a eu des changements successifs dans son niveau d’alerte et son activité a été caractérisée par de faibles explosions avec des émission de cendres fines dans l’atmosphère, au travers des colonnes éruptives ne dépassant pas trois kilomètres de hauteur au-dessus du volcan.
En ce sens, le directeur national du Sernageomin, Mario Pereira, a déclaré que le Réseau National de Vigilance Volcanique a déterminé une alerte préventive et a appelé la communauté à être informée par les canaux officiels.

« Nous surveillons le volcan Copahue 24 heures par jour. Nos spécialistes disposent d’une technologie adéquate pour surveiller l’activité volcanique. L’important est que les différentes institutions du système de protection civile disposent d’informations techniques sur ce qui se passe, y compris la carte des dangers potentiels », a-t-il déclaré.
Le volcan Copahue est situé à la frontière avec l’Argentine, dans la région de Biobío, à 110 kilomètres au Sud-Est de la ville de Los Angeles. Son voisin le plus proche est le volcan Callaqui, situé à 25 kilomètres à l’Ouest.
Il correspond à un stratovolcan principalement andésitique qui possède une douzaine de cratères, concentrant l’activité récente dans le cratère appelé El Agrio, qui a une activité fumerolienne permanente et un lac acide à l’intérieur.
Dans son dossier géologique, il existe également des signes d’activité fissurale et des dômes de lave rhyolitiques. Il a une couverture glaciaire permanente et, pour cette raison, il est un générateur potentiel de lahars qui peuvent atteindre de longues distances au travers des vallées du Chili et de l’Argentine.
Avec la déclaration de l’alerte jaune, les ressources nécessaires seront mises en place pour intervenir en fonction de l’évolution de l’événement, afin d’éviter sa croissance et sa gravité, en minimisant les effets négatifs sur les personnes, leurs biens et l’environnement. 

 

 

L’alerte jaune est déclarée pour la commune d’Alto Biobío en raison de l’activité du volcan Copahue

24/03/2018 | 21:51 | Biobío
Selon les informations fournies par l’OVDAS – SERNAGEOMIN, par rapport spécial d’activité volcanique (REAV), émis au cours de ces dernières heures , on note l’apparition d’une explosion avec des caractéristiques hydrothermales, et d’une augmentation constante du niveau de tremor rapportée en arrière-plan, avec un contenu spectral multi-pic compris entre 1 et 3,5 Hz, atteignant un déplacement maximal réduit de 11 cm2, ce qui constitue une augmentation par rapport au niveau de base du volcan.
À la suite de ce contexte, l’OVDAS-SERNAGEOMIN modifie son niveau d’alerte technique au niveau jaune et à son tour l’ONEMI annule l’alerte précoce préventive, qui est restée en vigueur depuis le 6 Septembre 2017 et a déclaré l’alerte jaune pour la municipalité de Alto Biobio à cause de l’activité volcanique, ceci valable dès aujourd’hui et jusqu’à ce que les conditions le méritent.
Le SERNAGEOMIN se poursuit avec une surveillance continue du volcan et la Direction régionale de l’ONEMI Biobio, maintiendra la coordination avec les membres du système de protection civile pour alerter par réponse rapide et adéquate à toute situation d’urgence.
 

Source : Publimetro, Onemi .

Photo : Silvy Erice, Sernageomin . 

 

Agung , Indonésie :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA .

Délivré: 26 Mars 2018.
Volcan: Agung (264020)
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE
Code couleur aviation précédent: orange
Source: Observatoire du volcan Agung
Numéro de l’avis: 2018AGU18
Localisation du volcan : S 08 deg 20 min 31 sec E 115 deg 30 min 29 sec
Région: Bali, Indonésie
Altitude du sommet: 10054 FT (3142 M)

Résumé de l’activité volcanique:
Éruption avec nuage de cendres volcaniques à 02h09 UTC (10h09 local). L’éruption et l’émission de cendres ne se poursuivent pas

Hauteur du nuage volcanique:
La meilleure estimation du sommet de nuages de cendres est d’environ 11424 FT (3642 M) au-dessus du niveau de la mer, peut être plus élevé que ce qui peut être observé clairement. Source de données de hauteur: observateur au sol.

Autres informations sur le nuage volcanique:
Le nuage de cendres se déplace au Nord-Ouest

Remarques:
L’activité sismique est dominée par les séismes volcaniques de basse fréquence et de haute fréquence.

Sur la base de l’analyse des données visuelles et sismiques et en considérant les menaces potentielles de danger, le statut du G. Agung a été abaissé du niveau IV (Awas) au niveau III (Siaga) le 10 Février 2018 à 09h00. Depuis hier et jusqu’à aujourd’hui , il a été possible d’ observer visuellement le volcan jusqu’à ce qu’il soit couvert de brouillard. . L’émission de fumées blanches, de faible intensité et de basse pression , atteint une hauteur de 150 m au-dessus du sommet . Le vent se dirige vers l’Ouest .

Les enregistrements des sismographes en date du 25 Mars 2018 ont noté:
9 tremblements de terre d’émission
2 tremblement de terre volcanique peu profond .
5 tremblement de terre tectonique local (TL)

En date du 26 Mars 2018 (00:00 à 18:00) il a été enregistré:
1 tremblement de terre volcanique .
2 tremblement de terre tectonique .

Recommandations:
Les communautés autour du G. Agung et les alpinistes / visiteurs / touristes ne doivent pas monter, ne pas escalader et faire des activité dans la zone de danger autour de la zone du cratère du G. Agung et dans toutes les zones à moins de 4 km du cratère du G. Agung. Les risques de zone estimés sont dynamiques et continuellement évalués et peuvent être modifiés à tout moment en fonction des données d’observation les plus récentes du G. Agung.
Les gens qui vivent et se déplacent autour des ruisseaux qui déversent du Gunung Agung doivent être conscients du danger potentiel d’une forme secondaire de coulées , les lahars , qui peuvent se produire, surtout pendant la saison des pluies . La zone de lahars suit les cours d’eau du cours supérieur du Gunung Agung.
Le niveau 3 (SIAGA) n’est valable que pour un rayon de 4 km comme mentionné ci-dessus . En dehors de la zone d’activité , tout peut fonctionner comme NORMAL et toujours SÛR.

 

Source : Magma , VSI.

 

Ruapehu , Nouvelle Zélande :

Bulletin d’alerte volcanique RUA – 2018/02
2018-03-26 14:00:00 +1300 +1300; Volcan Ruapehu
Le niveau d’alerte volcanique reste à 1
Le code couleur de l’aviation reste au vert

L’épisode des tremblements de terre volcaniques sous le Mt Ruapehu est terminé . Les observations et les modèles indiquent que la phase de chauffage du lac Crater (Te Wai-moe) a également pris fin.
Entre le 15 et le 21 mars (heure locale en Nouvelle-Zélande), les volcanologues du GNS Science ont détecté une séquence d’événements sismiques sous le Ruapehu qui peuvent être classés en séismes volcaniques (voir RUA 2018-01). La séquence semble maintenant être terminée. Ces tremblements de terre avaient une magnitude relativement faible et correspondaient à une source sous la zone sommitale.

La température du lac Crater (Te Wai-moe) est actuellement de 38°C. Alors que la température est à une température élevée depuis août 2017 (voir aussi RUA – 2017/01), les observations et les modèles suggèrent que l’apport de chaleur par le volcan a commencé à diminuer la semaine dernière. Une visite de surveillance de routine à Te Wai-moe ce matin pour recueillir des échantillons d’eau et de gaz a observé une remontée d’eau, des odeurs de gaz et un léger débordement, ce qui correspond à de faibles niveaux d’activité.
Depuis que Te Wai-moe s’est reformé en 2003, le lac a subi de nombreux cycles de chauffage et de refroidissement. Les observations actuelles sont cohérentes avec le comportement d’agitation mineur normal. Le niveau d’alerte volcanique reste donc à 1 et le code couleur de l’aviation à vert.
Le niveau d’alerte volcan 1 correspond à une agitation mineure. Des éruptions volcaniques, des gaz volcaniques, des tremblements de terre, des glissements de terrain, des soulèvements, des affaissements, des changements de sources chaudes et / ou des lahars (coulées de boue) peuvent provoquer des troubles volcaniques sur le volcan et à proximité. Les éruptions peuvent se produire avec peu ou pas d’avertissement.
Le GNS Science continue de suivre de près le Mt Ruapehu et ses autres volcans actifs à travers le projet GeoNet.

Source : Geonet.

 

Popocatépetl , Mexique :

25 mars, 11h00 (25 mars, 17h00 GMT)

Au cours des dernières 24 heures, au travers des systèmes  de surveillance du volcan  Popocatepetl, 20 exhalaisons de faible intensité accompagnées de vapeur, de gaz et parfois par de faibles quantités de cendres ont été identifiées.   Cinq tremblements de terre volcano- tectoniques à 15:21 h, 16:50 h, 18:06 h hier et 00:54 h, 06:51 h aujourd’hui avec des magnitudes de 3,0, 1,8, 1,9, 1,6 et 2,7 ont également été enregistrées respectivement.

Pendant la nuit, une légère incandescence a été observée dans la zone du cratère .

Au moment de ce rapport, il y a une légère émission de vapeur d’eau et de gaz avec une direction prédominante vers l’Ouest-Sud-Ouest.

Le 16 mars 2018, un survol de  reconnaissance du volcan Popocatépetl a été effectué avec le soutien de la police fédérale. Au cours de celui ci, il pouvait être corroboré que le cratère interne conserve ses dimensions de 320 m de diamètre et environ 100 m de profondeur. Dans son fond, il était possible d’observer un petit dôme (n ° 78) de 50 m de diamètre et d’environ 30 m d’épaisseur. Sur les murs du cratère interne, on pouvait voir des restes de dômes antérieurs. Pendant le survol, des émissions de gaz pouvaient être observées à la surface de ce nouveau dôme. Il est probable que dans les prochains jours à quelques semaines ce dôme augmentera en taille et sera finalement détruit par des explosions.

Le CENAPRED a demandé de ne pas approcher le volcan et en particulier du cratère, à cause du risque de chute de projectiles , et en cas de forte pluie de rester loin du fond des ravins à cause du  danger de glissements de terrain et de coulées de boue.

Le feu de signalisation d’alerte volcanique du volcan Popocatepetl est situé à Amarillo Phase 2.

Source : Cenapred .

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search