08 Mars 2018. FR. Shinmoedake , Mayon , Turrialba , Descabezado Grande , Sabancaya .

Home / blog georges Vitton / 08 Mars 2018. FR. Shinmoedake , Mayon , Turrialba , Descabezado Grande , Sabancaya .

08 Mars 2018. FR. Shinmoedake , Mayon , Turrialba , Descabezado Grande , Sabancaya .

08 Mars 2018.

 

Shinmoedake , Japon :

31,934 ° N, 130,862 ° E
Élévation 1700 m

Le JMA a rapporté que les tremblements de terre volcaniques sur le Shinmoedake (Shinmoe peak), un stratovolcan du groupe de volcan Kirishimayama, ont augmenté entre les 24 et  25 février. Un tremor volcanique a commencé à être enregistré à 08h15 le 1er mars et s’est intensifié en quelques heures. Les habitants de Takahara-machi, 12 km à l’ Est (préfecture de Miyazaki), ont signalé des chutes de cendres à 11h00; les mauvaises conditions météorologiques ont empêché les observations visuelles du volcan. Plus tard dans la journée, une petite éruption a été confirmée. Des chutes de cendres ont été signalées dans le quartier de Takahara-cho, à 12 km à l’Est (préfecture de Miyazaki), vers 16h15.

 

L’éruption a été observée à 17h07 lors d’un survol. Le flux de dioxyde de soufre était de 5 500 tonnes / jour, mais a ensuite diminué à 2 200 tonnes / jour le 2 mars. Pendant les 2 et 3 mars, les panaches de cendres grises ont atteint 1 km au-dessus du cratère et des cendres sont tombées à Takahara-cho le 3 mars. Les panaches de cendres se sont élevés de 400 m le 4 mars. Les explosions du 6 mars ont généré des panaches de cendres qui se sont élevées de 2,3 km. Au cours d’un survol, des observateurs ont noté de nouvelles laves sur le côté Est du cratère, et des panaches s’élevant à la fois du centre du cratère et d’une zone du côté Nord. Les chutes de cendres ont été confirmées sur une vaste zone de la préfecture de Kirishima et de la préfecture de Kagoshima au Sud, et sur la ville de Miyakonojo (préfecture de Miyazaki) à l’Est. Un nombre élevé de séismes volcaniques a continué à être enregistré. Le niveau d’alerte est resté à 3 (sur une échelle de 1 à 5).

Source: Agence météorologique japonaise (JMA) , GVP.

Photo : Reuters ( 06/03)

Mayon , Philippines :

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN MAYON , 6 mars 2018 , 8:00 AM.

Ceci sert comme avis pour l’abaissement du statut d’activité du volcan Mayon , du niveau d’alerte 4 (éruption dangereuse imminente) au niveau d’alerte 3 (diminution de la tendance vers une éruption dangereuse).
L’état du volcan Mayon au cours de la semaine dernière a été caractérisé par une baisse générale des troubles ,reflétée par une sismicité et un dégazage modérés, une déflation de l’édifice et une diminution de l’activité éruptive du cratère. Ces observations sont supportées par les paramètres de surveillance suivants:
L’activité a été réduite à un dégazage sporadique avec des panaches de cendres associés, de faibles fontaines de lave, des coulées de lave calmes et des effondrements de lave, entrecoupés de deux à quatre jours de quiescence relative. Le déclin de l’intensité et de la fréquence des événements suggère un appauvrissement progressif de l’alimentation en magma  aux niveaux peu profonds de l’édifice.


L’activité sismique a été dominée par des événements de basse fréquence associés au dégazage au sommet et des signaux de chutes de pierres et de flux pyroclastiques de faible volume générées par l’effondrement des fronts et des marges des coulées de lave dans les canaux Miisi, Bonga et Basud. Cela se reflète dans la diminution globale de l’énergie sismique relâchée par le volcan malgré l’occurrence peu fréquente d’activité effusive du cratère. Au cours des dernières 24 heures, un total de seulement quatre (4) tremblements de terre volcaniques et quarante-quatre (44) évènements de chutes de pierres ont été enregistrés par le réseau de surveillance sismique.
Les données sur les déformations au sol issues des levés de nivellement précises et de mesures d’inclinaison électroniques en temps réel continuent d’enregistrer la déflation des pentes inférieures entamée le 20 février 2018. La tendance baissière de la déformation du sol suit une période d’inflation continue débutant en octobre-novembre 2017 et indique une diminution de la recharge de magma des niveaux profonds à peu profonds de l’édifice. Cependant, sur la base des données PL à moyen terme, le volcan est toujours gonflé par rapport aux valeurs de référence de janvier 2010.
Le dioxyde de soufre magmatique mesuré ou le flux de SO2 tout au long de l’éruption a varié d’un maximum de 4 270 tonnes / jour le 21 février à 1 400 tonnes / jour le 3 mars. Ces concentrations sont significativement inférieures à celles mesurées pour les éruptions passées (par exemple jusqu’à> 8 000 tonnes / jour en 2009) et correspondent à des lots de magma partiellement dégazé qui se sont progressivement élevés à des profondeurs peu élevées dans l’édifice. Les émissions de SO2 ont été mesurées en moyenne à 2 560 tonnes / jour le, 5 mars 2018.

Au vu des observations ci-dessus, le PHIVOLCS-DOST abaisse le statut d’alerte du Mayon du niveau d’alerte 4 au niveau d’alerte 3 afin de refléter la diminution globale du niveau d’agitation. Le niveau d’alerte 3 signifie qu’il y a une tendance réduite vers une éruption explosive dangereuse MAIS ne doit pas être interprété comme signifiant que les troubles ont cessé. On peut s’attendre à ce que le volcan continue de générer des tremblements de terre volcaniques, des gaz magmatiques et des processus superficiels faibles tels que dégazage sporadique et effusion de lave, explosions de vapeur, chutes de pierres et PDC, tandis que le magma reste peu profond dans l’édifice. Si le potentiel d’éruption explosive dangereuse change par une tendance haussière ou une modification marquée des paramètres de surveillance, le niveau d’alerte peut être ramené au niveau d’alerte 4. Inversement, si les paramètres de surveillance persistent, le niveau d’alerte sera  abaissé au niveau d’alerte 2.
Le PHIVOLCS-DOST rappelle au public qu’au niveau d’alerte 3, des explosions soudaines, des effondrements de lave, des PDC et des chutes de cendres peuvent encore se produire et menacer des zones dans les pentes supérieures à moyennes du Mayon. Le PHIVOLCS-DOST recommande que l’entrée dans la zone de danger permanent de six kilomètres et la zone de danger prolongée de sept kilomètres dans le secteur Sud-Sud-Ouest à Est-Nord-Est, s’étendant d’Anoling, Camalig à Sta. Misericordia, Sto. Domingo, doit être strictement interdite. Les personnes résidant à proximité de ces zones dangereuses sont également invitées à observer les précautions associées aux chutes de pierres, aux PDC et aux chutes de cendres. Les canaux fluviaux actifs et ceux qui sont éternellement identifiés comme des zones sujettes aux lahars dans les secteurs méridionaux et orientaux devraient également être évités, en particulier lorsque le temps est mauvais ou lorsque les précipitations sont abondantes et prolongées. Les autorités de l’aviation civile doivent conseiller aux pilotes d’éviter de voler à proximité du sommet du volcan car les cendres en suspension dans l’air et les fragments balistiques provenant des explosions soudaines et des PDC peuvent présenter des dangers pour les aéronefs.

Le PHIVOLCS-DOST surveille de près l’activité du Mayon  et tout nouveau développement important sera immédiatement communiqué à toutes les parties prenantes.

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN MAYON ,08 mars 2018 , 08:00 A.M.

L’activité du Mayon au cours des dernières 24 heures a été caractérisée par une quiescence générale, une coulée de lave entraînée par la gravité et un dégazage du cratère sommital. Trois (3) événements entre 05h52 et 12h51 ont généré des panaches de cendres qui se sont élevés de 100 à 150 mètres au-dessus du cratère sommital avant de dériver vers le Sud-Ouest. La nuit, les coulées de lave ont continué de se déplacer vers le bas sur 3,3 kilomètres, 4,5 kilomètres et 1,9 kilomètres du cratère dans les rigoles de Miisi, Bonga et Basud, respectivement.
Au total, un (1) séisme volcanique et cinquante-trois (53) évènements de chutes de pierres ont été enregistrés par le réseau de surveillance sismique du Mayon. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont été mesurées en moyenne à 2 312 tonnes / jour le 07 mars 2018. La déflation des pentes inférieures qui a débuté le 20 février est toujours enregistrée par inclinaison électronique et par levées de nivellement précises (PL). Néanmoins, les données générales sur la déformation du sol indiquent que l’édifice est encore gonflé  par rapport aux lignes de base antérieures à l’éruption.

Source : Phivolcs

Photos : Géo , Charism Sayat . 

 

Turrialba , Costa Rica :

Rapport quotidien d’activité du  volcan Turrialba: 
7 mars 2018
Mise à jour à 11:00 heures.

 

Volcan Turrialba : activité au cours des dernières 24 heures
Le volcan Turrialba est en éruption depuis le 6 mars à 23h, avec des émissions de cendres et des colonnes jusqu’à 1000m au-dessus du sommet du cratère.
L’activité sismique présentait des tremors, qui ont débuté avec le commencement de l’éruption, avec plusieurs séismes de type LP et VT de faible amplitude.
Au moment de ce rapport, les vents au sommet du volcan se dirigent principalement vers le Nord-Ouest. Avec influence vers la vallée centrale.

7 mars 2018: Après une diminution de l’activité sismique et de dégazage observée ces derniers jours, le Turrialba entre de nouveau dans une phase éruptive strombolienne avec l’émission de gaz, de cendres et de fragments incandescents de lave fraîche à partir de 00h00 et jusqu’aux premières heures de la matinée du 7 mars 2018.

Source : Ovsicori

 

Descabezado Grande, Chili :

Rapport spécial sur l’activité volcanique (REAV)
Région del Maule, Volcân Descabezado Grande
5 mars 2018,14: 38 heure locale (Continental Chili)

Le Service national de géologie et d’exploitation minière du Chili (Sernageomin) publie les informations PRÉLIMINAIRES suivantes, obtenues grâce à l’équipement de surveillance du Réseau national de surveillance volcanique (RNVV), traitées et analysées à l’Observatoire volcanologique des Andes du Sud (OVDAS):

Le Lundi 5 Mars , à 11h15 heure locale , les stations de surveillance installées dans les environs du volcan ont enregistré un séisme associé à la fracturation des roches  ( type volcano -tectonique) , avec un épicentre localisé à 12 km au Nord-Ouest du cratère principal.

Les caractéristiques du séisme après son analyse sont les suivantes

TEMPS D’ORIGINE: 11h15 heure locale ( 14h15 GMT)

LATITUDE: 35.580° Sud

LONGITUDE: 70.761° Ouest

PROFONDEUR: 2.7 km

MAGNITUDE LOCALE : 3.7 ( ML)

OBSERVATIONS:
Au moment de la publication de ce rapport, 6 autres événements de localisation similaire et de magnitude locale inférieure à M3,0 ont été enregistrés.

L’alerte technique volcanique reste au niveau :Niveau d’avertissement VERT
Le Sernageomin effectue la surveillance de l’activité volcanique du pays en ligne et informe en temps opportun des changements éventuels .

Source : Sernageomin

 

Sabancaya , Perou :

L’activité explosive a diminué, atteignant en moyenne 12 explosions par jour. Les tremblements de terre associés aux mouvements des fluides (type longue période) et aux émissions de cendres (Tremor) continuent de prédominer. Les séismes associés à la remontée du magma (types hybrides) restent faibles en nombre et en énergie. 
Les colonnes éruptives de gaz et de cendres ont atteint une hauteur maximale de 2000 m au-dessus du cratère. La dispersion de ces matériaux s’est produite dans un rayon d’environ 30 km, principalement dans les directions Nord-Ouest, Ouest et Sud-Ouest. 


Le suivi de la déformation montre une stabilisation des composants par rapport à la semaine dernière. 
Le flux de gaz volcanique (SO2) enregistré le 03 Mars a atteint une valeur maximale de 2440 tonnes / jour, une valeur considérée comme grande. 
Aucune anomalie thermique n’a été enregistrée selon le système MIROVA.

En général, l’activité éruptive maintient des niveaux modérés. Aucune variation plus importante n’est attendue au cours de la semaine.

Source : IGP

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search