25 Février 2018 . FR. Mayon , Nevado del Ruiz , Kilauea , Santiaguito , Ibu .

Home / blog georges Vitton / 25 Février 2018 . FR. Mayon , Nevado del Ruiz , Kilauea , Santiaguito , Ibu .

25 Février 2018 . FR. Mayon , Nevado del Ruiz , Kilauea , Santiaguito , Ibu .

25 Février 2018 .

 

Mayon , Philippines : 

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN MAYON , 25 février 2018 , 08:00 A.M.

L’activité du Mayon au cours des dernières 24 heures a été caractérisée par une courte accalmie qui a été suivie par des effondrements de lave, un dégazage généralement calme, une faible fontaine de lave , un épanchement et un dégazage du cratère sommital. Entre 7h23 et 14h02 hier, cinq (5) épisodes de courants de densité pyroclastique (PDC) causés par des effondrements de lave ont été visuellement observés dans les ravins de Miisi, Basud et Bonga-Buyuan , à 4-5 kilomètres du cratère sommital. L’activité sporadique au sommet a repris à 14h56 et a généré des panaches de cendres à 100-500 mètres au-dessus du sommet qui ont dérivé vers le Sud-Ouest. Dans la soirée, on a observé que l’épanchement de lave alimentait les coulées de lave qui ont maintenu des fronts à 3,3 km, 4,5 km et 900 mètres respectivement dans les gorges de Miisi, Bonga et Basud depuis le cratère sommital.

Au total, cent vingt-trois (123) tremblements de terre volcaniques et deux (2) évènements de chutes de pierres ont été enregistrés par le réseau de surveillance sismique du Mayon. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont été mesurées en moyenne à 2070 tonnes / jour le 23 février 2018. La déflation des pentes inférieures entamée le 20 février a été enregistrée par tiltmètret électronique, cohérente avec la transition vers une effusion de lave calme depuis le cratère sommital, une brève accalmie et la reprise des fontaines sporadiques. Néanmoins, l’inclinaison électronique globale et les données GPS continues d’indiquer que l’édifice est encore gonflé par rapport aux mois de novembre et d’octobre 2017, ce qui correspond aux données de nivellement de précision de la campagne de cette semaine.

Le niveau d’alerte 4 reste actif sur le volcan Mayon. Il est fortement recommandé au public d’être vigilant et de ne pas pénétrer dans la zone dangereuse de huit (8) kilomètres de rayon et d’être vigilant contre les courants de densité pyroclastique, les lahars et les coulées de sédiments le long des canaux drainant l’édifice. Les autorités de l’aviation civile doivent également conseiller aux pilotes d’éviter de voler à proximité du sommet du volcan car les cendres provenant de toute éruption soudaine peuvent être dangereuses pour les aéronefs.

Le DOST-PHIVOLCS maintient une surveillance étroite du volcan Mayon et tout nouveau développement sera communiqué à toutes les parties prenantes concernées.

Source : Phivolcs.

 

Nevado del Ruiz , Colombie :

Sujet: Bulletin  d’activité du volcan Nevado del Ruiz.
Le niveau d’activité se poursuit dans: Niveau d’activité jaune ou (III): changements dans le comportement de l’activité volcanique.

En ce qui concerne le suivi de l’activité du volcan Nevado del Ruiz, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN informe que:

Au cours de la dernière semaine, les différents paramètres de surveillance montrent que le volcan Nevado del Ruiz continue d’afficher un comportement instable.

La sismicité causée par la fracturation des roches qui composent le volcan a montré une légère augmentation du nombre d’événements et de l’énergie sismique libérée, par rapport à la semaine précédente. Les tremblements de terre sont situés principalement dans le secteur Nord-Est de la structure volcanique et de manière dispersée dans les secteurs du Nord, du Sud-Est  et du Sud-Ouest de la structure volcanique ainsi que dans le cratère Arenas , à des profondeurs comprises entre 1,0 et 7,6 km. La magnitude maximale enregistrée au cours de la semaine a été de 1,5 ML (Magnitude locale) pour le tremblement de terre du 14 Février à 17h12 (heure locale), situé à 2,8 km au Nord-Est du cratère Arenas, à une profondeur de 3,0 km.

En ce qui concerne la sismicité liée à la dynamique des fluides dans les conduits volcaniques, il a montré une légère augmentation du nombre de tremblements de terre et de l’énergie sismique libérée, par rapport à la semaine précédente. Ce type d’activité se caractérise principalement par la survenue de tremblements de terre de fluides multiples, de type longue période et de très longues périodes, ainsi que par des impulsions de tremor. Ces tremblements de terre ont été localisés principalement dans le cratère Arenas et dans le secteur Sud du volcan. 

La déformation volcanique mesurée à partir des inclinomètres électroniques, des stations GNSS (Global Navigation Satellite System) et des images radar, montre un comportement de stabilité sans enregistrer d’importants processus de déformation de la structure volcanique. Le volcan continue d’émettre de la vapeur d’eau et des gaz dans l’atmosphère, parmi lesquels du dioxyde de soufre (SO2) , comme en témoignent les valeurs obtenues par les stations SCANDOAS installées sur le volcan et l’analyse des images satellites. Dans le suivi des informations fournies par les portails MIROVA et NASA FIRMS, une anomalie thermique a été signalée par ces derniers au voisinage du cratère Arenas.

La colonne de gaz et de vapeur a atteint une hauteur maximale de 950 m mesurée sur le sommet du volcan, le 13 février. La direction de la dispersion de la colonne a été gouvernée par la direction du vent dans la zone, qui pendant la semaine a prévalu vers le Sud-Est et le Nord-Est par rapport au cratère Arenas.

Le volcan Nevado del Ruiz continue au niveau d’activité jaune.

Source : Ingeominas

Photo : Milton Arias

 

Kilauea , Hawai :

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Sommet : 4091 pi (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: ATTENTION
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE

Résumé de l’activité:
L’ éruption au sommet du volcan Kīlauea et sur sa zone du Rift Est se poursuivent sans changement significatif. L’activité du flux de lave de l’épisode 61g persiste sur la partie supérieure du champ d’écoulement et sur le Pulama pali. La lave n’entre pas dans l’océan en ce moment. Ces coulées de lave ne représentent aucune menace pour les communautés voisines. Le sommet du lac de lave se trouve à environ 41 m (134 pi) sous le plancher du cratère Halema’uma’u. Les faibles taux de déformation du sol et de sismicité continuent sur le volcan.

Une image téléobjectif des éclaboussures de l’étang de lave  contenu dans la fosse Ouest du Pu’u ‘Ō’ō. Le gaz et la vapeur soufflés par le vent réduisent la visibilité.

 

Observations du Sommet:
La hauteur du lac de lave au sommet du Kīlauea a été mesurée ce matin à environ 36 m (118 pi) sous le rebord du cratère Overlook . Un petit effondrement des parois (chute de pierres) dans le lac de lave s’est produit juste après 7 h  ce matin et était visible sur les images webcam du lac de lave. Après avoir enregistré l’inclinaison déflationniste pendant la plus grande partie de la journée, les inclinomètres du sommet ont commencé à montrer une inclinaison inflationniste à partir de 2 h  . Ceci est cohérent avec le passage de la phase de déflation à la phase d’inflation d’un événement DI au sommet  . La sismicité est dans les limites normales, à des taux de fond avec des fluctuations de tremor associées aux éclaboussures du lac de lave. Les taux d’émission de dioxyde de soufre au sommet restent élevés.

La partie la plus avancée de la coulée  » ‘a’ā  »  , exposant le noyau en fusion par endroits alors que les gravats sont poussés vers l’avant.

 

Observations sur Pu’u’Ō’ō  :
Les images de la webcam au cours des dernières 24 heures montrent la lueur persistante à des sources incandescentes dans le cratère et à partir d’un petit bassin de lave sur le côté Ouest du cratère. Il n’y a eu aucun changement significatif de la sismicité ou de l’inclinaison au cours des dernières 24 heures. Le taux d’émission de dioxyde de soufre provenant des évents de la zone du Rift Est a été stable au cours des derniers mois et reste significativement inférieur au taux d’émission du sommet.

Cette image time-lapse de la fosse Ouest a été prise le 19 février à 6h20 montrant les changements dans la région depuis  le 31 janvier  Le 10 février à 8h21 (heure exacte basée sur des données sismiques), une grande partie de la bordure Nord-Est de la fosse Ouest (côté droit de la fosse incandescente) s’est effondrée. Avant et pendant l’effondrement des bords, le sol adjacent s’est également affaissé.

Observations des coulées de lave:
L’écoulement de l’épisode 61g est toujours actif, mais aucune lave ne coule dans l’océan. Les vues des webcams montrent une activité de flux de surface continue sur la partie supérieure du champ d’écoulement et sur le Pulama pali. Aucun de ces flux ne constitue une menace pour les communautés avoisinantes pour le moment.

Source : HVO

 

Santiaguito , Guatemala :

Type d’activité: Peléenne
Morphologie: Complexe de dômes dacitiques
Situation géographique: 14 ° 44 ’33 ˝ Latitude N ; 91 ° 34’13˝ Longitude W.
Hauteur: 2,500msnm.
Conditions atmosphériques : Couvert
Vent: Est à 4 km / h
Pluie : 0mm

Activité:
Présence d’un dégazage blanc à 2900 m d’altitude qui se disperse vers le Sud-Ouest. La station sismique STG3 enregistre 8 explosions faibles à modérées pendant la nuit et tôt le matin qui émettent des colonnes de cendres blanches à 3100 m (10170 pieds) avec une direction de dispersion vers le Sud-Ouest . Des chutes de cendres retombent dans le périmètre volcanique. Des avalanches constantes faibles et modérées descendent sur le flanc Sud-Est .

Source : Insivumeh

 

Ibu , Indonésie :

Niveau d’activité de niveau II (WASPADA). Le G. Ibu (1340 m au-dessus du niveau de la mer) est entré en éruption depuis 2008.

Depuis hier jusqu’à ce matin visuellement le pic du volcan peut être observé jusqu’à ce qu’il soit couvert de brouillard. Des explosions de cendres sont observées de couleur blanc / gris , épaisses avec une altitude de 300 à 600 m au-dessus du pic , qui sont dispersées vers le Sud-Ouest.

Par les séismographes , en date du 24 février 2018, il a été enregistré:
147  tremblements de terre d’éruption
131 tremblements de terre d’émission .
36 évènements de Tremor Harmonique.

Recommandations:
Les communautés autour du G. Ibu et les visiteurs / touristes ne doivent pas avoir d’activité, grimper et s’approcher dans un rayon de 2 km, , avec une expansion sectorielle de 3,5 km vers l’ouverture dans la partie Nord du cratère actif du G. Ibu.

VONA:
Le dernier code VONA a été envoyé avec un code de couleur ORANGE, et a été publié le 28 août 2017 à 06:12 , pour une éruption connexe avec émissions de cendres à 1725 m au dessus du niveau de la mer ou 400 m au-dessus du pic, et une colonne de cendres inclinée vers le Nord.

Source : VSI

Photo : J Massolo

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search