13 Fevrier 2018. FR . Kilauea , Mayon , Sabancaya , Agung .

Home / agung / 13 Fevrier 2018. FR . Kilauea , Mayon , Sabancaya , Agung .

13 Fevrier 2018. FR . Kilauea , Mayon , Sabancaya , Agung .

13 Février 2018.

 

Kilauea , Hawai :

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Sommet : 4091 pi (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: ATTENTION
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE

Résumé de l’activité:
Pas de changement significatif. Le Kīlauea continue son éruption à son sommet et à partir de l’évent Pu’u’Ō’ō sur la zone de Rift Est. Ce matin, le niveau du lac de lave se trouvait à environ 40,5 m (133 pi) sous le plancher du cratère Halema’uma’u. L’écoulement de lave de l’épisode 61g produit une activité de flux de surface dispersée sur le Pali, à la base du Pali, et sur le champ d’écoulement supérieur. La lave ne pénètre pas dans l’océan en ce moment, et les flux actifs ne représentent actuellement aucune menace pour les communautés voisines.

Observations du Sommet:
Les inclinomètres du sommet ont commencé à enregistrer des battements d’inclinaison déflationnistes la nuit dernière; cette tendance se poursuit ce matin. Mesuré ce matin, le niveau du lac de lave sommital se trouvait à 40,5 m (133 pi) sous le plancher du cratère Halema’uma’u, soit une baisse de 4 m (13 pi) par rapport à samedi après-midi. Les taux d’émission de dioxyde de soufre restent élevés. La sismicité est à des niveaux normaux, avec des fluctuations de tremor liées à la vigueur des éclaboussures du lac de lave.

Observations sur Pu’u’Ō’ō  :
L’inclinomètre sur le cône du Pu’u’Ō’ō a peu changé au cours de la dernière journée. Les vues de la webcam pendant la nuit montrent la lueur continue d’un petit bassin de lave sur le côté occidental du cratère. Le taux d’émission de dioxyde de soufre provenant des évents de la zone Est du Rift reste significativement inférieur au taux d’émission du sommet.

Observations des coulées de lave:
L’écoulement de l’épisode 61g est toujours actif, mais aucune lave ne coule dans l’océan. Sur la base des vues de la caméra Web, l’activité des flux de lave de surface continue sur la partie supérieure du champ d’écoulement près du Pu’u’Ō’ō, sur le Pali, et près de la base du Pali. Ces coulées de lave ne représentent aucune menace pour les communautés avoisinantes en ce moment.

Source : HVO

Photos : Bruce Omori

 

Mayon , Philippines :

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN MAYON , 13 février 2018 , 08:00 A.M.

L’activité du Mayon au cours des dernières 24 heures a été caractérisée par des fontaines de lave sporadiques et faibles, des coulées de lave et un dégazage depuis le cratère sommital. Bien que les pentes supérieures aient été fortement obscurcies, les enregistrements sismiques ont indiqué des épisodes discrets de fontaines de lave qui ont duré de trois (3) à cinquante-cinq (55) minutes. Tout au long de la nuit, des coulées de lave et des éboulements incandescents ont été observés dans les ravins Miisi et Bonga-Buyuan. Les volumes effusés de coulées de lave incandescente ont progressé à 3,3 km, 4,5 km et 900 mètres le long des gorges de Miisi, Bonga et Basud, respectivement, depuis le cratère sommital. Des courants de densité pyroclastique ou PDC se sont déposés respectivement sur 4,6, 4,5 et 4,2 kilomètres dans les ravins Miisi, Bonga et Basud.

 

Un total de soixante-seize (76) tremblements de terre volcaniques, dont la plupart correspondaient à des événements de fontaines de lave, ont été enregistrés par le réseau de surveillance sismique du Mayon. Les mesures d »inclinaison électronique et GPS en continu enregistrent toujours un gonflement soutenu ou une inflation de l’édifice depuis novembre et octobre 2017, ce qui correspond à la pressurisation par intrusion magmatique.
Le niveau d’alerte 4 reste en vigueur sur le volcan Mayon. Il est fortement recommandé au public d’être vigilant et de ne pas pénétrer dans la zone dangereuse de huit (8) kilomètres de rayon et d’être vigilant contre les courants de densité pyroclastique, les lahars et les coulées de sédiments le long des canaux drainant l’édifice. Les autorités de l’aviation civile doivent également conseiller aux pilotes d’éviter de voler à proximité du sommet du volcan car les cendres provenant de toute éruption soudaine peuvent être dangereuses pour les aéronefs.

Le DOST-PHIVOLCS maintient une surveillance étroite du volcan Mayon et tout nouveau développement sera communiqué à toutes les parties prenantes concernées.

 

Source : Phivolcs

Photo : Earl Recamunda

 

 

Sabancaya , Pérou :

L’activité explosive reste similaire à celle de la semaine précédente, atteignant en moyenne 18 explosions par jour. Les événements associés aux mouvements des fluides (type Longue Période) et aux émissions de cendres (Tremor) continuent de prédominer. Les séismes associés à la remontée du magma (type Hybrides) restent faibles en nombre et en énergie 
Les colonnes éruptives de gaz et de cendres sont restées similaires par rapport à la semaine précédente, atteignant une hauteur maximale de 3900 m au-dessus du cratère. La dispersion de ces matériaux s’est produite dans un rayon d’environ 50 km, principalement vers le Sud, le Sud-Est, le Sud-Ouest et le Nord-Ouest. 

 

 

La surveillance de la déformation à la station SBSS GNSS montre une déflation à partir du 7 février. 
Le flux de gaz volcanique (SO2) enregistré le 10 février a une valeur maximale de 2062 tonnes / jour, une valeur considérée comme grande. 
Trois anomalies thermiques ont été enregistrées selon le système MIROVA, avec des valeurs comprises entre 1 MW et 10 MW de VRP (Puissance Volcanique Rayonnée ).

En général, l’activité éruptive maintient des niveaux modérés. Aucun changement majeur n’est prévu dans les jours à venir.

 

Source : IGP

 

Agung , Indonésie:

Sur la base de l’analyse des données visuelles et sismiques et en considérant les menaces potentielles de danger, le statut du G. Agung a été abaissé du niveau IV (Awas) au niveau III (Siaga) le 10 Février 2018 à 09h00. Depuis hier et jusqu’à aujourd’hui visuellement le volcan est généralement couvert de brouillard . L’émission de fumées blanches, de faible intensité et de basse pression , atteint une hauteur de 200 à 400m au-dessus du sommet . Le vent se dirige vers l’Est .  

Les enregistrements des sismographes en date du 12 Février 2018 ont noté:
7 tremblements de terre d’émission
1 Séisme  volcanique peu profond (VB)
1 tremblement de terre volcanique profond  (VA)
1 tremblement de terre tectonique local (TL)
1 tremor harmonique .


 

En date du 13 Février 2018 (00:00 à 18:00) il a été enregistré:
1 Séismes volcaniques peu profond  (VB)
1 tremblement  de terre volcanique  profond  (VA)

Recommandations:
Les communautés autour du G. Agung et les alpinistes / visiteurs / touristes ne doivent pas monter, ne pas escalader et faire des activité dans la zone de danger autour de la zone du cratère du G. Agung et dans toutes les zones à moins de 4 km du cratère du G. Agung. Les risques de zone estimés sont dynamiques et continuellement évalués et peuvent être modifiés à tout moment en fonction des données d’observation les plus récentes du G. Agung.
Le niveau 3 (SIAGA) n’est valable que pour un rayon de 4 km comme mentionné ci-dessus . En dehors de la zone d’activité , tout peut fonctionner comme NORMAL et toujours SÛR.

 

 

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA.

Délivré: 13 Février 2018.
Volcan: Agung (264020)
Code de couleur actuel de l’aviation: ORANGE
Code couleur aviation précédent: orange
Source: Observatoire du volcan Agung
Numéro de l’avis: 2018AGU15
Localisation du volcan : S 08 deg 20 min 31 sec E 115 deg 30 min 29 sec
Région: Bali, Indonésie
Altitude du sommet: 10054 FT (3142 M)

Résumé de l’activité volcanique:
Éruption avec nuage de cendres volcaniques à 03h49 UTC (11h49 local). L’éruption et l’émission de cendres ne se poursuivent pas.

Hauteur du nuage volcanique:
La meilleure estimation du sommet des nuages ​​de cendres est d’environ 14424 FT (4642 M) au-dessus du niveau de la mer, peut être plus élevé que ce qui peut être observé clairement. Source de données de hauteur: observateur au sol.

Autres informations sur le nuage volcanique:
Nuage de cendres se déplaçant vers l’Est

Remarques:
L’activité sismique est dominée par des séismes de basse fréquence liés à l’émission de vapeur et de gaz du cratère. Certains séismes volcaniques de haute fréquence sont encore enregistrés, indiquant que le mouvement du magma à l’intérieur du volcan reste notable, mais avec une intensité faible.

Sources : Magma , VSI .

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search