09 Fevrier 2018. FR. Mayon , Mauna Loa , Tenorio , Popocatepetl , Sinabung .

Home / blog georges Vitton / 09 Fevrier 2018. FR. Mayon , Mauna Loa , Tenorio , Popocatepetl , Sinabung .

09 Fevrier 2018. FR. Mayon , Mauna Loa , Tenorio , Popocatepetl , Sinabung .

09 Février 2018.

 

Mayon , Philippines :

Bulletin d’activité du volcan MAYON , 09 février 2018 , 08:00 A.M.

L’activité du Mayon au cours des dernières 24 heures a été caractérisée par des fontaines de lave quasi continues, des coulées de lave et un dégazage depuis le cratère sommital. Soixante-neuf (69) épisodes successifs de fontaines de lave depuis 12h35 le 7 février 2018 ont été enregistrés par le réseau sismique. Des épisodes discrets ont duré de trois (3) à deux cent trente-trois (233) minutes et ont été accompagnés par des grondements et des sons haletants audibles au-delà de 10 kilomètres du cratère sommital. Des fontaines de lave incandescentes de 100 mètres de haut ont généré des panaches chargés de vapeur qui se sont élevés jusqu’à 800 mètres au dessus du sommet avant de dériver vers le Nord-Est. Tout au long de la nuit, des coulées de lave et des éboulements incandescents ont été observés dans les ravins Miisi et Bonga-Buyuan. Les volumes effusés des coulées de lave incandescente ont progressé à 3,3 km, 4,5 km et 900 mètres le long dans les gorges de Miisi, Bonga et Basud, respectivement, depuis le cratère sommital. Des courants de densité pyroclastique ou PDC se sont déposés respectivement sur 4,6, 4,5 et 4,2 kilomètres dans les ravins Miisi, Bonga et Basud.

Un total de cinquante-quatre (54) tremblements de terre volcaniques, dont la plupart correspondaient à des événements de fontaines de lave, ont été enregistrés par le réseau de surveillance sismique du Mayon. Les émissions de dioxyde de soufre ont été mesurées à une moyenne de 2526 tonnes / jour le 07 février 2018. Les GPS électroniques et les inclinomètres en continu enregistre toujours un gonflement soutenu ou inflation de l’édifice depuis novembre et octobre 2017, compatible avec la pressurisation par intrusion magmatique.
Le niveau d’alerte 4 reste en vigueur sur le volcan Mayon. Il est fortement recommandé au public d’être vigilant et de ne pas pénétrer dans la zone dangereuse de huit (8) kilomètres de rayon et d’être vigilant contre les courants de densité pyroclastique, les lahars et les coulées de sédiments le long des canaux drainant l’édifice. Les autorités de l’aviation civile doivent également conseiller aux pilotes d’éviter de voler à proximité du sommet du volcan car les cendres provenant de toute éruption soudaine peuvent être dangereuses pour les aéronefs.

Le DOST-PHIVOLCS maintient une surveillance étroite du volcan Mayon et tout nouveau développement sera communiqué à toutes les parties prenantes concernées.

Source : Phivolcs .

Photo : FRANCIS R. MALASIG

 

Mauna Loa , Hawai :

19 ° 28’30 « N 155 ° 36’29 » W,
Sommet : 13681 pi (4170 m)
Niveau d’alerte actuel du volcan: AVIS
Code couleur actuel de l’aviation: JAUNE

Résumé de l’activité:
Le volcan Mauna Loa n’est pas en éruption. Les taux de déformation et de sismicité restent supérieurs aux niveaux de fond à long terme.

Observations:
Des séismes de faible magnitude continuent de se produire sous le volcan, principalement sous la caldeira du sommet et la zone supérieure du Rift Sud-Ouest à des profondeurs de moins de 5 km (3 miles). Le taux de sismicité près du sommet était légèrement plus élevé au cours de la dernière semaine qu’au cours des dernières semaines et comprenait six séismes de magnitude M2. Une sismicité plus profonde à des profondeurs inférieures à 13 km a été dispersée sous les flancs du volcan.

Les mesures du système de positionnement global (GPS) et du radar à synthèse d’ouverture interférométrique (InSAR) continuent de montrer une lente déformation liée au gonflement d’un réservoir magmatique sous le sommet et dans la zone supérieure du Rift Sud-Ouest, mais les taux ont diminué comparés à ceux de l’année passée. Des baisses similaires se sont produites dans le passé au cours de la période de troubles en cours; on ne sait pas si ces taux plus bas persisteront ou reprendront dans un proche avenir.

Aucun changement significatif des émissions de gaz volcaniques n’a été mesuré.

Source : HVO

 

Tenorio , Costa Rica :

Des scientifiques du Costa Rica étudient l’activité sismique élevée sur le volcan Tenorio .

7 FÉVRIER 2018. Le volcan Tenorio  est classé comme volcan dormant ou inactif; cependant, la zone présente six failles sismiques qui génèrent une activité sismique.
Cette année, cependant, l’activité a augmenté, et depuis le 9 janvier jusqu’à ce jour la zone a été affectée par un essaim de tremblement de terre qui a enregistré 505 événements de magnitude différente, les plus forts enregistrés étaient de M4,5 et M5,0.
La situation a attiré l’attention des scientifiques du Réseau national de sismologie qui cherchent à savoir si les tremblements de terre ont un lien avec le mouvement des fluides volcaniques tels que le magma.

Guillermo Alvarado Induni, volcanologue du Réseau national de séismologie, a expliqué que puisqu’il s’agit d’un volcan endormi, il devient un laboratoire d’investigation, car il peut à tout moment montrer des signes d’activité; il a également confirmé que la surveillance du volcan Tenorio a montré la présence de tremors (bruit ou vibration), mais ce n’est pas un signe de mouvement de magma à l’intérieur du volcan puisqu’il pourrait être lié aux flux géothermiques, à l’eau ou aux gaz.
Cet essaim de tremblements de terre a provoqué des glissements de terrain dans le Parc National, des matériaux sont tombé dans les rivières et ont fait changer de couleur le Rio Celeste, passant de sa couleur bleu clair ou turquoise à marron , deux fois durant le mois de janvier.
Le volcan Tenorio s’élève à 1.916 mètres de haut et est formé par trois cônes avec plusieurs cratères, ses pentes ont une activité de fumerolles et de  sources chaudes.
Les scientifiques continueront à surveiller l’activité du volcan Tenorio et à étudier son comportement depuis les années précédentes.

Source :  COSTA RICA STAR

 

Popocatépetl , Mexique :

Résumé de l’activité des dernières 24 heures:

8 février, 11h00 (8 février, 17h00 GMT)

Au cours des dernières 24 heures, au travers des systèmes de surveillance du volcan Popocatepetl, 56 exhalaisons de faible intensité ont été identifiées, accompagnées de vapeur et de gaz, plus deux explosions à 22h13 et 04h57  .

Au moment de ce rapport, il y a une émission de vapeur d’eau et de gaz que le vent disperse vers le Nord  .

Le CENAPRED demande instamment de ne pas approcher le volcan et surtout le cratère, en raison du risque de chute de fragments balistiques , et en cas de fortes pluies, de s’éloigner du fond des ravins en raison des glissements de terrain et des coulées de boue.

Le feu de signalisation d’alerte volcanique du Popocatepetl est situé à Amarillo Phase 2.

Source : Cenapred.

Photo : GPE Martinez

 

Sinabung , Indonésie :

Niveau d’activité de niveau IV (AWAS). Le Sinabung (2460 m d’altitude) est en éruption constante depuis 2013 . Depuis hier jusqu’à ce matin était souvent couvert de brouillard. La fumée qui s’élève du cratère a été observée de couleur blanche , à haute pression , s’élevant de 50 à 300 m au dessus du sommet. Le vent souffle vers le Sud , l’Ouest et le Sud-ouest.  Aujourd’hui , il n’y a pas eu d’éruption
Des matériaux incandescents ont été déposés 19 fois avec des distances de glissement de 500 à 2000 m sur les pentes Sud , Sud – Est et Est .

Grâce à l’enregistrement des sismographes du 8 Février 2018 , il a été enregistré :
19 tremblements de terre d’émission
1 tremblement de terre d’ avalanche
8 tremblements de terre basse fréquence
2 tremblements de terre de phase .
2 séisme tectonique local ( pas ressenti ).
1 tremblement de terre d’émission

Recommandations:
Les communautés/ visiteurs ne doivent pas effectuer d’ activités dans un rayon de 3 km autour du sommet, et par secteur , à 7 km vers le Sud-Sud-Est, à 6 km à l’Est-Sud-Est et à 4 km au Nord-Est.
Les dépôts ont formé un barrage en amont sur la rivière Laborus . Les personnes vivant dans des bassins fluviaux en aval , et autour de la rivière Laborus doivent maintenir une vigilance parce que ces barrages peuvent s’effondrer à tout moment et ne plus retenir le volume d’eau , avec pour résultat en aval des lahars / inondations.

 

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA.

Délivré: 05 Février 2018.
Volcan: Sinabung (261080)
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE
Code couleur aviation précédent: orange
Source: Observatoire du volcan Sinabung
Numéro de l’avis: 2018SIN85
Localisation du volcan : N 03 deg 10 min 12 sec E 98 deg 23 min 31 sec
Région: Sumatra du Nord, Indonésie
Altitude du sommet: 7872 pi (2460 m)

Résumé de l’activité volcanique:
Éruption avec des nuages de cendres à 00:30 UTC (07:30 heure locale) , le 05 Février 2018. . L’éruption a duré 127 secondes.

Hauteur du nuage volcanique:
La meilleure estimation du sommet des nuages de cendres se situe autour de 3472 m au-dessus du niveau de la mer, peut être plus élevée que ce qui peut être observé clairement. Source de données de hauteur: observateur au sol.

Autres informations sur le nuage volcanique:
Le nuage de cendres se déplace au sud-ouest

Remarques:
L’activité sismique est caractérisée par des séismes volcaniques profonds, des tremblements de terre à basse fréquence et des tremblements de terre hybrides.

Source : VSI

Photo : Beidar Sinabung

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search