05 Janvier 2018 . FR. Dukono , Ticsani , Nevado Del Ruiz , Fuego .

Home / blog georges Vitton / 05 Janvier 2018 . FR. Dukono , Ticsani , Nevado Del Ruiz , Fuego .

05 Janvier 2018 . FR. Dukono , Ticsani , Nevado Del Ruiz , Fuego .

05 Janvier 2018 .

 

Dukono , Indonésie :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA.

Délivré: 04 Janvier 2018 
Volcan: Dukono (268010)
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE
Code couleur aviation précédent: orange
Source: Observatoire du volcan Dukono
Numéro de l’avis: 2018DUK03
Localisation du volcan : N 01 deg 41 min 35 sec E 127 deg 53 min 38 sec
Région: Maluku du Nord, Indonésie
Altitude du sommet: 3933 FT (1229 M)

Résumé de l’activité volcanique:
L’éruption a produit un nuage de cendres volcaniques gris foncé à 00h14 UTC (09h14 local).

Hauteur du nuage volcanique:
La meilleure estimation du sommet des nuages de cendres est d’environ 1929 M (6173 pi) au-dessus du niveau de la mer, peut être plus élevée que ce qui peut être observé clairement. Source de données de hauteur: observateur au sol.

Autres informations sur le nuage volcanique:
Nuage de cendres se déplaçant vers l’Ouest

Remarques:
L’éruption et l’émission de cendres se poursuivent.

 

Niveau d’activité de niveau II (WASPADA). Le Dukono (1229 m au-dessus du niveau de la mer) présente une éruption continue. Depuis hier à ce matin , visuellement , le volcan est généralement couvert par la brume. Lorsque le temps est ensoleillé , il a été observé la fumée émise par le cratère , blanche / grise ,  épaisse , de moyenne pression avec une hauteur de 500-600 m au-dessus du pic. Le vent soufflait moyennement vers l’ Est.

Les sismographes en date du 4 janvier 2018 ont enregistré:
Des émissions de cendre associées à des tremors continus d’une amplitude de 0,5 à 12 mm (valeur dominante de 2 mm).
2 tremblements de terre d’ éruption.
Il n’y a pas eu de grondement entendus au Dukono Post, à 10 km au Nord du sommet.

Recommandation: Les communautés autour de G. Dukono et les visiteurs / touristes ne doivent pas bouger, grimper et approcher du cratère Malupang Warirang dans un rayon de 2 km.

Source : VSI , Magma.

Photos : Marc Szeglat , Sylvain Chermette ( http://80joursvoyages.com/ )

 

Ticsani , Pérou :

1.- Surveillance sismo-volcanique :
 La surveillance sismo-volcanique au cours de cette période montre de faibles niveaux d’activité. Les taux de sismicité sont comparables à ceux du début de 2017, avec la caractéristique habituelle de présenter les événements volcano-tectoniques comme la sismicité dominante de la région.
 Les tremblements de terre VTP (Volcano-Tectonic Proximal), liés à la fracture de la roche, continuent de présenter des taux d’occurrence faibles. Un taux de sismicité moyen de 5 VT par jour ont été observés. De même, les essaims sismiques et les pics sismiques n’ont pas été observés pendant cette période. 
 La sismicité distale VTD (séismes volcano-tectoniques distaux) présentait également de faibles niveaux. Un taux de sismicité moyen de 3 VTD par jour a été observé.

2.- Localisation des événements :
Le calcul des paramètres hypocentraux montre une distribution spatiale dispersée, avec des séismes superficiels atteignant une magnitude locale de 3,0 ML et une distribution en profondeur allant jusqu’à 17 km par rapport à la surface. Il convient de noter que 18 séismes de type fracture ont été localisés, qui n’ont pas été perçus par les populations environnantes.

3.- Surveillance par satellite :
 Anomalies de SO2: Le système de satellites GSDM-NASA « EOS Aura » (http://so2.gsfc.nasa.gov/) a enregistré de faibles valeurs de densité de gaz SO2 au cours de cette période.
 Anomalies thermiques: Le système MIROVA (www.mirovaweb.it) n’a pas détecté d’anomalies thermiques sur le volcan Ticsani (VPR = 0 mégawatts).

Conclusions :
 L’activité sismo-volcanique dans la région du Ticsani maintient de faibles niveaux. Les événements sismiques qui prédominent dans cette région sont liés aux processus de fracture de la roche.
 Les taux de sismicité sont présents en petit nombre, comme c’est le cas de la sismicité VTP avec 5 séismes par jour. D’autre part, les essaims sismiques et la sismicité de type hybride n’ont pas été observés.
 La distribution spatiale de la sismicité montre des tremblements de terre de type fractures dispersées, avec des amplitudes atteignant jusqu’à 3,0 ML.

Tout changement sera publié en temps opportun.

Source : IGP

Photos : T Dockx , IGP.

 

Nevado Del Ruiz , Colombie :

Sujet: Bulletin d’activité du volcan Nevado del Ruiz.
Le niveau d’activité se poursuit au niveau: Niveau d’activité jaune ou (III): changements dans le comportement de l’activité volcanique.

En ce qui concerne le suivi de l’activité du volcan Nevado del Ruiz, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN informe que:

Au cours de la dernière semaine, les différents paramètres de surveillance montrent que le volcan Nevado del Ruiz continue d’afficher un comportement instable.

La sismicité causée par la fracturation des roches qui composent le volcan a présenté une légère diminution par rapport au nombre de séismes et à l’énergie sismique libérée, par rapport à la semaine précédente. Les tremblements de terre se situaient principalement dans les secteurs  Nord-Est, Sud-Est et près du cratère Arenas. La profondeur des séismes variait entre 1,2 et 6,3 km. La magnitude maximale enregistrée au cours de la semaine était de 1,5 ML (Magnitude locale), correspondant au séisme enregistré le 1er janvier 2018, à 00h31 (heure locale), situé au Nord-Est du cratère Arenas, à une profondeur de 3,5 km .

L’activité sismique associée à la dynamique des fluides dans les canaux de la structure volcanique a montré une diminution du nombre de séismes enregistrés et de l’énergie sismique relâchée, par rapport à la semaine précédente. Ce type d’activité se caractérise principalement par la survenue de tremblements de terre de fluides multiples, de type longue période et très longues périodes, ainsi que par des impulsions de tremor. Les tremblements de terre ont été localisés principalement dans le voisinage du cratère Arenas et dans le secteur Sud – Est du volcan. 

La déformation du volcan , mesurée à partir des inclinomètres électroniques, des stations GNSS (Global Navigation Satellite System) et des images radar, montre un comportement de stabilité sans enregistrer d’importants processus de déformation de la structure volcanique.

Le volcan continue d’émettre de la vapeur d’eau et des gaz dans l’atmosphère, parmi lesquels le dioxyde de soufre (SO2) se distingue, comme en témoignent les valeurs obtenues par les stations SCANDOAS installées sur le volcan et l’analyse des images satellites. Dans le suivi des informations fournies par les portails MIROVA et NASA FIRMS, plusieurs anomalies thermiques ont été enregistrées à proximité du cratère Arenas.

La colonne de gaz et de vapeur a atteint une hauteur maximale de 950 m mesurée sur le sommet du volcan, le 31 décembre 2017. La direction de la dispersion de la colonne a été régie par la direction du vent dans la zone, qui pendant la  semaine a prédominé vers le Sud-Ouest par rapport au cratère Arenas.

Le volcan Nevado del Ruiz continue au niveau d’activité jaune.

Source : SGC

Photos : Milton H. Arias.

 

Fuego , Guatemala :

Type d’activité: Vulcanienne
Morphologie: Stratovolcan composite
Localisation géographique: 14 ° 28’54˝ Latitude N ; 90 ° 52’54˝ Longitude W.
Hauteur: 3,763msnm
Conditions météo: Claires
Vent: Nord 2 k / h
Précipitations: 3.8 mm

Activité:
Le volcan maintient une fumerolle blanche , faible , d’une hauteur de 4400 mètres au dessus du niveau de la mer, qui se disperse à l’Ouest, au Sud et au Sud-Ouest. Il y avait 3 à 5 explosions faibles et quelques explosions modérées par heure, qui ont éjecté des colonnes grises avec des hauteurs à 4600 m (15,091 pieds) qui se sont dispersées sur 10 à 15 kilomètres vers l’Ouest, le Sud et le Sud-Ouest. Les explosions ont été accompagnées de faibles grondements et certaines , modérées , ont donné lieu à une faible onde de choc. Des impulsions incandescentes de 200 mètres au-dessus du volcan, ont généré des avalanches faibles à modérées sur le contour du cratère, des blocs incandescents retombant vers le bord de la végétation. Des chute de fines particules de cendres ont été notées dans la région des villages de  Panimache I, Morelia, Santa Sofia, Porvenir, Rochela, Ceylan et autres.

Source : Insivumeh

Photo : Archive , Juin 2016.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search