30 Décembre 2017. FR . Sabancaya, Misti , Ubinas , Ticsani , Cleveland , Ibu , Ebeko .

Home / Alaska / 30 Décembre 2017. FR . Sabancaya, Misti , Ubinas , Ticsani , Cleveland , Ibu , Ebeko .

30 Décembre 2017. FR . Sabancaya, Misti , Ubinas , Ticsani , Cleveland , Ibu , Ebeko .

30 Décembre 2017.

 

 

Sabancaya, Misti , Ubinas , Ticsani , Pérou :

Les volcans du sud du Pérou actuellement surveillés par l’IGP ont montré des comportements différents tout au long de l’année. Trois d’entre eux restent en alerte verte, tandis que l’un d’entre eux, le Sabancaya, continue au niveau d’alerte orange pour perpétuer sa pleine éruption.

Dans le Sud du pays il y a 402 volcans, dont 16 sont considérés actifs ou potentiellement actifs. L’Institut géophysique du Pérou (IGP) surveille en temps réel 4 d’entre eux, qui ont présenté différents niveaux d’activité en 2017. Voici le résumé général de l’analyse du comportement de ces volcans .

Volcan Sabancaya.
La direction scientifique et technique pour le risque volcanique dans la région d’Arequipa, composé de l’Institut Géophysique du Pérou, de l’INGEMMET, du SENAMHI et de l’IG-UNSA,  a publié 52 rapports décrivant l’activité en 2017 du Sabancaya. Ce volcan a enregistré environ 15 000 explosions dans l’année, avec un taux moyen de 43 explosions par jour. Pour cette raison, en plus du fait que les tremblements de terre liés au mouvement et à l’ascension des fluides magmatiques continuent d’être enregistrés, le niveau d’alerte de ce volcan reste à orange.
En outre, la hauteur des colonnes de cendres a oscillé entre 3 km et 5 km, de sorte que la recommandation est maintenue à la population vivant à moins de 40 km du volcan de se protéger et éviter tout contact avec ce produit volcanique . En outre, les précipitations de la saison des pluies peuvent causer l’apparition possible de lahars qui peuvent dévaler les flancs du volcan Ampato , du Sabancaya et du Nevado de Hualca Hualca. Le ravin qui descend vers la ville de Pinchollo, où se trouve le geyser du même nom, est le plus dangereux.

Emission de cendres après une explosion enregistrée sur le volcan Sabancaya.

Volcan Misti.
Situé à seulement 17 km du centre d’Arequipa, le Misti est un volcan actif qui menace le million d’habitants qui vivent dans cette ville. Heureusement, en 2017, son activité s’est poursuivie à des niveaux très bas et sans changements majeurs par rapport aux années précédentes. En moyenne, 45 tremblements de terre ont été enregistrés quotidiennement, la plupart d’entre eux liés à des fracturations de roche à l’intérieur du bâtiment volcanique. Une grande partie des tremblements de terre qui se sont produits sous le Misti étaient situés à une profondeur comprise entre 1 km et 4 km en dessous du cratère. Des fumerolles de vapeur sporadiques ont été observées, ce qui est une caractéristique commune chez ce volcan actif.

Le volcan Misti et la ville d’Arequipa.

 

Volcan Ubinas.
L’ Ubinas a enregistré le 24 janvier 2017 sa seule explosion dans l’année. Ce volcan, le plus actif au Pérou, est passé du niveau jaune au niveau vert en mai, après avoir observé une diminution notable de son activité sismique et fumerolienne . Bien que tout au long de l’année, précisément en juin et en août, il y ait eu des tremblements de terre associés à la pression du magma en profondeur, cela ne suffisait pas pour déclencher les phases suivantes précédant le début d’une nouvelle phase explosive. En 2017, l’ Ubinas a présenté une moyenne de 22 tremblements de terre par jour, une valeur bien inférieure aux 102 tremblements de terre quotidiens que le volcan avait enregistré en 2014 lorsqu’il était en pleine éruption.

 

Émissions de vapeur d’eau sur le volcan Ubinas en janvier de cette année.

Volcan Ticsani.
Le Ticsani est le quatrième volcan du sud du Pérou à disposer de réseaux de surveillance en temps réel. L’activité de ce volcan en 2017, suivi depuis 2015 par l’IGP, a montré de faibles niveaux. Les tremblements de terre enregistrés dans son voisinage étaient principalement liés aux processus de fracturations de roches, bien que des événements sporadiques aient été observés liés au mouvement des fluides magmatiques. La moyenne quotidienne des séismes survenus sur le Ticsani en 2017 était de 28 événements.

 

Dôme récent du volcan Ticsani, situé à 60 km de la ville de Moquegua.

En 2017, l’IGP a également lancé des études préliminaires pour l’installation de réseaux de surveillance sur 6 autres volcans actifs dans le pays, dans le contexte de la mise en œuvre du projet d’investissement « Amélioration et système d’alerte de risques volcaniques ,  Extension au sud du Pérou « . Au cours des trois prochaines années, ce projet sera mis en œuvre, permettant à l’IGP de surveiller en détail l’activité de tous les volcans du Sud du Pérou et fournira des informations utiles à 1,6 million de personnes vivant dans ces zones de risques volcaniques différents .

Source : IGP

 

Cleveland , Alaska :

52 ° 49’20 « N 169 ° 56’42 » W,
Sommet : 5676 pieds (1730 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: ATTENTION
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE

Des gaz volcaniques émergent du cratère du mont Cleveland, avec en arrière-plan les sommets enneigés du volcan Tana.

 

Des températures de surface modérément élevées ont été observées au sommet du Cleveland mercredi de cette semaine. Aucune autre activité n’a été notée dans l’imagerie satellitaire, bien que la plupart des vues satellites aient été obscurcies par un temps nuageux. Quelques très petits séismes locaux ont été détectés au cours de la dernière journée. Sinon, les données sismiques et infrasonores ont été à des niveaux de fond au cours de la dernière semaine. Des températures de surface élevées peuvent indiquer un effusion de lave de faible niveau ou un refroidissement de la lave récemment érigée dans l’évent du sommet. La dernière petite explosion survenue sur le Cleveland a eu lieu le 17 décembre, ce qui a peut-être permis à l’évent de faire place à de la nouvelle lave dans le cratère.

Le volcan Cleveland est surveillé avec un réseau sismique en temps réel limité, ce qui inhibe la capacité de l’AVO à détecter les troubles précurseurs pouvant mener à une éruption explosive. La détection rapide d’une éruption produisant des cendres peut être possible en utilisant une combinaison de données sismiques, d’infrasons, d’éclairs et de données satellitaires.

Source : AVO

Photo : Power, John , 25 Juillet 2016 , 7:13 PM

 

Ibu , Indonésie :

Niveau d’activité de niveau II (WASPADA). Le G. Ibu (1340 m au dessus du niveau de la mer) est en éruption continuellement. Depuis hier à ce matin visuellement, la montagne est généralement couverte  de brouillard. Une haute fumée grise s’élève de 200 à 500 m au dessus du sommet. Le vent soufflait vers l’Est.

Grâce à des enregistrements sismographiques , le 29 Décembre 2017 , il a été enregistré:
84 tremblements de terre d’éruption  
49 tremblements de terre d’émission
26 tremblement de terre de type tremor harmonique
1 tremblement de terre tectonique

Recommandations:
Les communautés autour du G. Ibu et les visiteurs / touristes ne doivent pas avoir d’activité, grimper et s’approcher dans un rayon de 2 km, avec une expansion sectorielle de 3,5 km vers l’ouverture dans la partie Nord du cratère actif du G. Ibu.

VONA: Le dernier code couleur ORANGE enregistré a été publié le 28 août 2017 à 06:12  , éruption connexe avec une hauteur de cendres de 1725 m au dessus du niveau de la mer ou 400 m au-dessus du pic, colonne de cendres inclinée vers le Nord.

Source : VSI

Photo : S. Chermette ( 80joursvoyages.com )

 

Ebeko , Kamchatka :

50,69 N, 156,01 E;
Altitude : 3792 ft (1156 m)
Code couleur de l’aviation : ORANGE

Une activité gaz-vapeur modérée avec une certaine quantité de cendres continue sur le volcan  . Des explosion de cendres jusqu’à 16 400 pieds (5 km)  pourraient se produire à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les avions volant à basse altitude et l’aéroport de Severo-Kurilsk.

Cratère actif du volcan Ebeko le 13 septembre 2017.

Une activité éruptive modérée du volcan continue. Selon des données visuelles fournies par des volcanologues de Severo-Kurilsk, des explosions ont émis des cendres atteignant 1,5 km d’altitude le 25 décembre. Les données satellitaires du KVERT ont montré que le volcan était calme ou obscurci par les nuages la semaine dernière.

Source : Kvert.

Photo : Ivan and Nataliya Cherkashiny , 13/9/2017 .

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search