20 Décembre 2017. FR. Bezymianny , Osorno , Nevados de Chillan , Kanlaon .

Home / Bezymianny / 20 Décembre 2017. FR. Bezymianny , Osorno , Nevados de Chillan , Kanlaon .

20 Décembre 2017. FR. Bezymianny , Osorno , Nevados de Chillan , Kanlaon .

20 Décembre 2017.

 

Bezymianny , Kamchatka :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA).
 
Délivré: 20 Décembre 2017
Volcan: Bezymianny (CAVW # 300250)
Code couleur actuel de l’aviation: ROUGE
Code couleur de l’aviation précédent: rouge
Source: KVERT
Numéro de l’avis: 2017-269
Localisation du volcan  : N 55 deg 58 min E 160 deg 35 min
Région: Kamtchatka, Russie
Sommet  : 9452.96 ft (2882 m)

Résumé de l’activité volcanique:

Selon les données satellite du KVERT, un panache de cendres à une hauteur d’environ 15 km  dérive sur environ 85 km vers le Nord-Est du volcan.

De fortes explosions de cendres jusqu’à 49 200 pi (15 km)  se produisent en ce moment. L’activité en cours pourrait affecter les avions internationaux volant à basse altitude.

Hauteur des nuages ​​volcaniques: 49000 ft (15000 m) AMSL . Temps et méthode de détermination de la hauteur du panache de cendres /  nuages du volcan : 20171220 / 0420Z – Himawari-8
Autres informations sur les nuages ​​volcaniques: Distance du panache de cendres / nuage du volcan: 85 km
Sens de dérive du panache de cendres / nuage du volcan: NE / azimut 53 deg
Temps et méthode de détermination du nuage de cendres / panache: 20171220 / 0420Z – Himawari-8
Début de l’explosion et détermination: 20171220 / 0341Z – Données vidéo.

Selon les données vidéo du RAS, une forte explosion de cendres jusqu’à 10-15 km d’altitude a commencé à 03h55 UTC. Un panache de cendres à une hauteur d’environ 8 km  dérive vers le Nord-Est du volcan. Le KVERT continue de surveiller le volcan Bezymianny.

Source : Kvert

 

Osorno , Chili :

Rapport spécial sur l’activité volcanique (REAV) , Région des lacs, volcan Osorno ,19 décembre 2017, 18: 30 Heure locale (continentale Chili).

Le Service national de géologie et d’exploitation minière du Chili (Sernageomin) communique les informations suivantes, obtenues grâce à l’équipement de surveillance du Réseau national de surveillance volcanique (RNVV), traitées et analysées à l’Observatoire volcanologique des Andes du Sud. (OVDAS):

Hier, mardi 19 décembre à 15h15 heure locale (18h15 GMT), les stations de surveillance installées à proximité du volcan Osorno ont enregistré un séisme associé à la fracturation de la roche (Volcano-Tectonique).
L’événement était situé à 5,2 km au Nord-Ouest (NO) du cratère principal.

Les caractéristiques du tremblement de terre préalablement à son analyse sont les suivantes:

TEMPS D’ORIGINE: 15h15 heure locale 18h15 GMT
LATITUDE: 41.066° S
LONGITUDE: 72.531° O
PROFONDEUR: 2.7 Km
AMPLITUDE LOCALE:
M 3.0(ML)

OBSERVATIONS
Au moment de la publication du rapport, aucune réplique n’a été enregistrée.
Le niveau d’alerte technique du volcan reste au Niveau d’avertissement VERT
Le Sernageomin effectue une surveillance en ligne et informe en temps opportun des changements éventuels dans l’activité volcanique.

Source : Sernageomin .

 

Nevados de Chillan , Chili :

Au cours de cette période , 2447 événements sismiques, dont soixante et onze (71) ont été classés comme volcano-tectoniques (VT),  processus liés à la fracturation d’un matériau rigide, avec des magnitudes locales ( ML) maximum de 2,9 , ont été enregistrées. Le tremblement de terre le plus puissant était situé à 0,6 km à l’Est (E) du cratère actif, à une profondeur de 2,1 km.
De même 2376 tremblements de terre associés à la dynamique des fluides ont été enregistrés sur le volcan, de ces derniers, 1945 ont été considérés comme des événements de type longue période (LP), avec une valeur de déplacement minimale (DRC) de 63 cm2, et situés à 0,7 km au Nord-Nord-Est (NNE) du cratère actif, à une profondeur de 1,5 km. De même, quatre cent vingt-quatre événements de type tremor (TR) ont été enregistrés, avec une valeur de déplacement maximale réduite de 6,1 cm2. En outre sept (7) événements de type longue période ont été enregistrés, dénommés type Tornillo (TO), caractérisés par une enveloppe quasi-harmonique avec une décroissance lente de la série avec le temps, dont la valeur de déplacement réduite était inférieure à 0,7 cm2.

Les images obtenues au travers des caméras Web installées sur le complexe volcanique montrent principalement des émissions de cendres , de vapeur et de gaz associées aux explosions des cratères actuellement actifs , avec des altitudes de colonne d’émission inférieures à 3000m au dessus du cratère. Durant la nuit , les images ont enregistré sporadiquement une incandescence associée à certaines explosions , lesquelles se sont intensifiées dans la matinée du 14/12. Durant la journée du 11/12 , il a été enregistré une émission de soufre formée par une petite fumerolle située à 300 m du cratère actif.

Entre le 1er et le 15 décembre, un total de deux cent quarante-cinq (245) explosions associées à des émissions de cendres et / ou à l’enregistrement de signaux acoustiques captés par le réseau de microphones installés dans les environs du volcan ont été notées, continuant la phase explosive que présente ce volcan depuis le début de 2015. L’explosion avec le plus d’énergie sismique libérée a été enregistrée le 11 à 18h39 (heure locale) et contient l’évènement de type LP d’énergie plus élevée décrit au paragraphe précédent, suivi d’un tremblement de basse énergie.
A partir des données géodésiques, aucune déformation significative n’est observée qui représente des changements de surface sur le volcan , causés par l’activité volcanique interne.
Aucune émissions de dioxyde de soufre (S02) à l’atmosphère dans le secteur du complexe volcanique n’a été signalée, selon les données publiées par l’instrument de surveillance de l’ozone , Groupe dioxyde de Soufre  (OMI) (http://so2.gsfc.nasa.gov/ ) et le Service national d’information et de données par satellite sur l’environnement (NESDIS) (http://satepsanoine.nesdis.noaa.gov).
Aucune alerte thermique n’a été signalée sur le complexe volcanique  en fonction des données traitées par le Middle Observation infrarouge d’activité volcanique (Mirova) (http://www.mirovaweb.it/) .

Le 1er décembre 2017, une nouvelle période d’explosions a été relancée, laissant derrière elle une période d’activité passive légèrement supérieure à un mois. L’activité explosive pulsatile a entraîné des gaz et des particules à des altitudes maximales proches de 3000 m au-dessus du niveau du cratère, enregistrant à cette période un grand nombre d’explosions qui ont augmenté en nombre ces derniers jours. Les données des stations de surveillance suggèrent l’action d’un petit volume apparent de magma qui interagit avec le système hydrothermal de surface , qui le déstabilise , et induit ces petites explosions avec émission ultérieure de matériau à la surface de façon pulsatile. Par conséquent, dans le scénario actuel, il est possible que ce processus se poursuive avec la génération d’explosions de taille similaire ou même supérieure à celles enregistrées. En raison de ce qui précède, l’alerte technique volcanique est maintenue au niveau:

NIVEAU JAUNE: Changements dans le comportement de l’activité volcanique – Temps probable pour une éruption: SEMAINES / MOIS.
Observation: Il est recommandé d’appliquer préventivement des restrictions d’accès dans une zone proche du cratère avec un rayon de 3 kilomètres.

Source : Sernageomin

 

Kanlaon , Philippines :

Bulletin d’activité du volcan Kanlaon,  (MISE À JOUR) 20 décembre 2017 10:30 AM  .

Le réseau de surveillance sismique du volcan Kanlaon a enregistré quatre cent douze (412) séismes volcaniques, dont 402 micro-séismes, au cours des dernières 24 heures. Un tremblement de terre de type explosion à basse énergie a été enregistré à 2h33 du matin, alors que des bruits ont été entendus à Brgys. Mansalanao et Biaknabato, La Castellana, Negros Occidental au mème moment. Pendant les périodes où le sommet était visible, des émissions modérées de panaches blancs chargés de vapeur ont été observées jusqu’à 400 mètres au dessus du sommet avant de dériver vers le Nord-Est. Les données de déformation du sol issues des mesures GPS continues indiquent une légère inflation de l’édifice depuis décembre 2015. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont été mesurées à une moyenne de 231 tonnes / jour le 19 décembre 2017.

Le niveau d’alerte 2 prévaut sur le volcan Kanlaon, ce qui signifie que le volcan subit un niveau modéré d’agitation. Il y a probablement intrusion de magma en profondeur qui peut ou non conduire à une éruption magmatique. Il est rappelé aux autorités locales et au public qu’il est strictement interdit d’entrer dans le rayon de 4 km de la zone de danger permanent (PDZ) en raison de la possibilité d’éruptions soudaines et dangereuses d’origine vapeur ou phréatique. Les autorités de l’aviation civile doivent également conseiller aux pilotes d’éviter de voler à proximité du sommet du volcan car des éjectas provenant d’une éruption phréatique soudaine peuvent être dangereux pour les aéronefs.

Le DOST-PHIVOLCS surveille de près l’activité du volcan  Kanlaon  et tout nouveau développement sera relayé à toutes les personnes concernées.

Source : Kanlaon

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search