12 Décembre 2017. FR. Agung , Sabancaya , Kanlaon , Fuego , Skjaldbreiður .

Home / agung / 12 Décembre 2017. FR. Agung , Sabancaya , Kanlaon , Fuego , Skjaldbreiður .

12 Décembre 2017. FR. Agung , Sabancaya , Kanlaon , Fuego , Skjaldbreiður .

12 Décembre 2017.

 

Agung , Indonésie :

 Sur la base des résultats de l’analyse des données visuelles et instrumentales et en considérant les menaces potentielles de danger, le 27 novembre 2017 à 06h00, le statut du G. Agung était relevé du Niveau III (SIAGA) au Niveau IV (AWAS). Depuis hier et jusqu’à aujourd’hui visuellement le volcan est clairement visible jusqu’à l’apparition de la brume . Des éruptions ainsi que des bouffées de cendres grises -blanches, épaisses , de moyenne pression ,atteignent une hauteur d’environ 2000 à 2500 m au-dessus du sommet et s’inclinent vers le Nord-Ouest. La nuit, les lueurs de la lave incandescente dans le cratère du volcan sont observées.

Les enregistrements des sismographes en date du 11 Décembre 2017 ont noté:
6 Séismes volcaniques peu profonds (VB)
7 tremblements de terre volcaniques profonds (VA)
Aucun tremblements de terre tectonique local.
3 tremblements de terre d’éruption.
21 évènements de type Basse Fréquence.
50 tremblements de terre d’émission.
1 tremor harmonique.
Un tremor continu avec une amplitude de 1 à 2 mm et une valeur dominante de 1 mm.

En date du 12 décembre 2017 (00:00 à 18:00) il a été enregistré:
12 tremblements de terre d’émission
Aucun tremblement de terre d’éruption.
6 tremblements de terre à basse fréquence.
2 séismes volcaniques peu profonds (VB)
4 tremblements de terre volcanique profonds (VA)
Aucun tremblement de terre tectonique local .
Aucun tremor harmonique.
Un tremor continu avec une amplitude de 1 à 2 mm et une valeur dominante de 1 mm.

Recommandations:
Les communautés autour du G. Agung et les alpinistes / visiteurs / touristes ne doivent pas monter, ne pas escalader et faire des activité dans la zone de danger autour de la zone du cratère du G. Agung et dans toutes les zones à moins de 8 km du cratère du G. Agung. Avec une extension sectorielle au Nord-Est et au Sud-Est-Sud-Sud-Ouest jusqu’à 10 km du cratère du G. Agung. Les risques de zone estimés sont dynamiques et continuellement évalués et peuvent être modifiés à tout moment en fonction des données d’observation les plus récentes du G. Agung.

Source : VSI , Magma.

Photo : Aris Yanto

 

Sabancaya , Pérou : 

Le nombre d’ explosions a diminué au cours de cette semaine, atteignant en moyenne 63 événements par jour. Les séismes associés aux mouvements des fluides (type longue période) continuent à prédominer, bien qu’une légère diminution ait été observée durant cette période. De même, les événements qui indiquent la remontée du magma (type Hybrides) et les émissions de cendres (Type tremor) montrent une faible énergie et une courte durée (1 h), respectivement. 
Les colonnes éruptives de gaz et de cendres sont restées similaires par rapport à la semaine précédente, atteignant une hauteur maximale d’environ 3000 m au-dessus du cratère. La dispersion de cette matière s’est produite dans un rayon d’environ 50 km, principalement dans les directions Nord-Est et Sud-Ouest.


Le suivi de la déformation , à la station SNSE GNSS , maintient une tendance négative depuis le 19 novembre (le volcan montre une déflation). 
Le débit de gaz volcanique (SO2) a enregistré le 4 décembre une valeur maximale de 1392 tonnes / jour, une valeur considérée comme modérée. 
Quatre anomalies thermiques ont été enregistrées selon le système MIROVA, avec des valeurs comprises entre 5 MW et 8 MW de VRP (Puissance Volcanique Irradiée)

En général, l’activité éruptive maintient des niveaux modérés. Aucune autre variation n’est attendue dans les prochains jours.

Source : IGP

 

Kanlaon , Philippines :

Bulletin d’activité du volcan Kanlaon ,  12 décembre 2017 08:00 A.M.

Le réseau de surveillance sismique du volcan Kanlaon a enregistré quatorze (14) séismes volcaniques au cours des dernières 24 heures. Des émissions modérées de panaches blancs chargés de vapeur , s’élevaient à 800 mètres avant de dériver vers le Sud-Est et le Sud-Sud-Ouest. Les données de déformation du sol issues des mesures GPS continues indiquent une légère inflation de l’édifice depuis décembre 2015.

Le niveau d’alerte 2 prévaut sur le volcan Kanlaon, ce qui signifie que le volcan subit un niveau modéré d’agitation. Il y a probablement intrusion de magma en profondeur qui peut ou non conduire à une éruption magmatique. Il est strictement rappelé aux autorités locales et au public qu’il est interdit d’entrer dans le rayon de 4 km de la zone de danger permanent (PDZ) en raison de la possibilité d’éruptions soudaines et dangereuses d’origine vapeur ou phréatique. Les autorités de l’aviation civile doivent également conseiller aux pilotes d’éviter de voler à proximité du sommet du volcan car des éjectas provenant d’une éruption phréatique soudaine peuvent être dangereux pour les aéronefs.

Le DOST-PHIVOLCS surveille de près l’activité du volcan Kanlaon et tout nouveau développement sera relayé à toutes les personnes concernées.

Source : Phivolcs

 

Fuego , Guatemala :

La douzième éruption du volcan Fuego , après plus de 24 heures d’activité intense jusqu’à présent présente une diminution d’activité comme on peut le voir sur le graphique RSAM de la station sismique FG3. Des explosions constantes avec des caractéristiques modérées sont rapportées, qui sont chargées de cendres et la colonne atteint une hauteur approximative de 5 000 m (16 404 pieds) qui se déplace à plus de 20 kilomètres vers le Sud-Ouest, le Sud et le Sud-Est. Des cendres tombent dans les communautés de La Rochela, Morelia, Santa Sofia, entre autres , situées sur le flanc Sud. Il est possible que les cendres soient transportées plus loin en raison des conditions de vent.

 

La source incandescente atteint une hauteur approximative de 150 mètres au-dessus du cratère et alimente une coulée de lave en direction du Canyon Seca (Santa Teresa) de 1 000 mètres de long, ainsi que des avalanches faibles à modérées sur le contour du cratère.
Les explosions sont accompagnées par des grondements modérés qui provoquent une onde de choc faible à modérée, provoquant des vibrations dans les toits des maisons près du volcan, des sons similaires à ceux d’une locomotive.
L’enregistrement sismique montre une diminution de l’énergie des explosions, mais il est toujours possible que des flux pyroclastiques soient générés.

Source : Insivumeh

Photo : Motophil

 

Skjaldbreiður , Islande :

Essaim de tremblements de terre sur le volcan Skjaldbreiður – mais aucun signe d’éruption.

Un essaim inhabituel de tremblements de terre s’est produit sous le volcan dormant Skjaldbreiður qui fait partie de la magnifique chaîne de montagnes du lac Þingvellir hier.
Plus de 100 séismes ont été détectés, le plus grand mesurant M3,8 sur l’échelle de Richter.
Malgré ces nombreux tremblements de terre, un volcanologue du Iceland Met Office affirme qu’il n’y a pas de signe d’éruption et que les gens devront s’y préparer davantage pour anticiper un tel événement.

Source : Iceland monitor

Photo : mbl.is/RAX 

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search