09 Decembre 2017. FR. Agung , Öræfajökull , Sheveluch , Shishaldin , Kanlaon .

Home / agung / 09 Decembre 2017. FR. Agung , Öræfajökull , Sheveluch , Shishaldin , Kanlaon .

09 Decembre 2017. FR. Agung , Öræfajökull , Sheveluch , Shishaldin , Kanlaon .

09 Decembre 2017.

 

Agung , Indonésie :

Sur la base des résultats de l’analyse des données visuelles et instrumentales et en considérant les menaces potentielles de danger, le 27 novembre 2017 à 06h00, le statut du G. Agung était relevé du Niveau III (SIAGA) au Niveau IV (AWAS). Depuis hier et jusqu’à aujourd’hui visuellement le volcan est clairement visible jusqu’à l’apparition de la brume . Une épaisse colonne de cendres grises -blanches ,  de moyenne pression atteint une hauteur d’environ 500 à 2100 m au-dessus du sommet et s’incline vers l’Ouest. La nuit, les lueurs de la lave incandescente dans le cratère du volcan sont observées. Ce jour , il y a eu une éruption explosive /émission de cendre  , la hauteur de la colonne de cendres s’élevait à 2100 m au dessus du  sommet. 

 

Les enregistrements des sismographes en date du 08 Décembre 2017 ont noté:
1  Séisme volcanique peu profond (VB)
5 tremblements de terre volcaniques profonds (VA)
2 tremblements de terre tectonique local.
1   tremblement de terre d’éruption.
40 évènements de type Basse Fréquence.
28  tremblements de terre d’émission.
Aucun tremor harmonique.
Un tremor continu avec une amplitude de 1 à 2 mm et une valeur dominante de 1 mm.

En date du 9 décembre 2017 (00:00 à 18:00) enregistré:
3 tremblements de terre d’émission
6 tremblement de terre d’éruption.
5 tremblements de terre à basse fréquence.
1 séisme volcanique peu profond (VB)
5 tremblements de terre volcanique profonds (VA)
Aucun tremblement  de terre tectonique local .
Un tremor continu avec une amplitude de 1 à 2 mm et une valeur dominante de 1 mm.

Recommandations:
Les communautés autour du G. Agung et les alpinistes / visiteurs / touristes ne doivent pas monter, ne pas escalader et faire des activité dans la zone de danger autour de la zone du cratère du G. Agung et dans toutes les zones à moins de 8 km du cratère du G. Agung. Avec une extension sectorielle au Nord-Est et au Sud-Est-Sud-Sud-Ouest jusqu’à 10 km du cratère du G. Agung. Les risques de zone estimés sont dynamiques et continuellement évalués et peuvent être modifiés à tout moment en fonction des données d’observation les plus récentes du G. Agung.

AMLAPURA, BALIPOST.com – Le nombre d’éruptions qui se sont produites sur le Mont Agung continue d’augmenter  . Ce samedi (9/12) dans les 12 dernières heures de 00h00 à 12h00 il y a eu huit éruptions et huit émissions.
À la suite de l’éruption avec un nuage de fumée atteignant une hauteur de 2.000 mètres , qui s’est dispersée vers l’Ouest , le village de Ban, Kubu a été exposé à une pluie de lapili.

Pendant ce temps, le Responsable du Centre de volcanologie et d’atténuation des risques géologiques, Gede Suantika expliquait que les objets retombés dans le village de Ban à moins de 3 km du sommet de la montagne étaient des lapilli. Le lapili est un matériau volcanique , mais a une taille légèrement plus grande que la cendre. « L’émission de Lapili est monnaie courante lorsque la montagne est en éruption. 

Pendant ce temps, le chef de la sous-division de surveillance des volcans du PVMBG, Devy Kamil Syahbana explique l’émission du produit granulaire gris circulaire du mont Agung   en termes de volcanologie est appelé accrétion ou lapilli. Il peut se former sur les colonnes d’éruption en raison des conditions d’humidité et des forces électrostatiques.
La condition en question se produit lorsque le matériau de cendre interagit avec l’eau,  (de sorte qu’il est souvent associé à des éruptions phréato-magmatiques). Mais cette humidité peut également provenir des conditions météorologiques, par exemple, les cendres pulvérisées interagissent avec les nuages ​​de pluie.
« Lorsque ces conditions sont remplies, les cendres deviennent rondes. Donc, c’est en fait encore de la cendre, mais recueilli sous forme de granule « , a déclaré Devy Syahbana. (Eka Parananda / Balipost)

Source : VSI , Magma , Balipost.

 

Öræfajökull , Iceland :

Enregistrement d’un nombre record de tremblements de terre sous le volcan Öræfajökull.

Le système de surveillance sismique de l’Office météorologique islandais a détecté un nombre record de 160 séismes sous le volcan Öræfajökull la semaine dernière. Les séismes, dont la plupart ont été relativement mineurs, ont été détectés sous et autour de la caldeira du volcan à une profondeur pouvant atteindre 10 km (6,4 miles).
L’Öræfajökull a montré des signes croissants d’activité au cours des dernières semaines et des derniers mois. Le niveau accru d’activité sismique et une activité géothermique croissante dans la caldeira sont causés par le magma qui est poussé dans la croûte, des développements qui pourraient être compatibles avec un volcan se préparant à une éruption.

Le chaudron dans la calotte glaciaire qui recouvre la caldeira du volcan n’a cessé de s’approfondir au cours des dernières semaines, ce qui est compatible avec l’activité géothermique continue dans la caldeira. Selon l’Agence de protection civile, il n’y a eu aucun changement dans l’écoulement des eaux de fonte de la caldeira.
Le comité consultatif scientifique de l’Agence de protection civile s’est réuni hier pour discuter de la situation sur l’ Öræfajökull. Les autorités ont intensifié le contrôle de l’Öræfajökull ces dernières semaines, en ajoutant de nouveaux moniteurs sismiques, des moniteurs fluviaux, des stations de mesure GPS et des webcams qui permettront aux scientifiques de surveiller de près chaque mouvement du volcan.

Des mesures récentes sur le volcan Öræfajökull ont confirmé l’intrusion d’un dyke,  située dans la partie Sud du volcan Öræfajökull et cette région montre une inflation. À l’heure actuelle, la quantité de magma est maintenant estimée  proche du volume total de ce qui a été émis pour l’ éruption en 2010 du volcan Eyjafjallajökull. Actuellement, le dyke est à une profondeur de 2 à 6 km et cela explique l’activité hydrothermale actuelle du volcan Öræfajökull et pourquoi elle augmente. Combien de temps cela va continuer n’est pas connu pour le moment.  

 

Source : Visir . is , jonfr.com

Sheveluch , Kamchatka :

56,64 N, 161,32 E;
Altitude 10768 ft (3283 m), l’élévation du dôme ~ 8200 ft (2500 m)
Code de couleur de l’aviation : ORANGE

L’éruption explosive-extrusive du volcan continue. Des explosions de cendres pouvant atteindre 10 à 15 km (32 800 à 49 200 pi) pourraient se produire à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les avions internationaux volant à basse altitude.

La croissance du dôme de lave continue (une coulée de lave visqueuse s’épanche sur son flanc Nord  ), une forte activité de fumerolle, des explosions de cendres, des avalanches chaudes , une incandescence des blocs des dômes et des coulées pyroclastiques accompagnent ce processus. Un fort événement explosif s’est produit le 4 décembre: des explosions ont fait retomber des cendres jusqu’à 10,5 km  . Selon les données satellites du KVERT, les panaches de cendres ont dérivé sur environ 500 km dans deux directions différentes – sur une hauteur d’environ 10,5 km vers le Nord-Est et sur la hauteur d’environ 5 km vers l’Est du volcan. Une anomalie thermique au-dessus du volcan a été constatée les 02 et 04-06 décembre; le volcan était obscurci par les nuages ​​pendant les autres jours de la semaine.

Source : Kvert

 

Shishaldin , Alaska :

54 ° 45’19 « N 163 ° 58’16 » W,
Sommet : 9373 pieds (2857 m)
Niveau d’alerte actuel du volcan: AVIS
Code couleur actuel de l’aviation: JAUNE

Le statut du volcan Shishaldin a été relevé au code de couleur de l’aviation JAUNE et au niveau d’alerte volcanique AVIS le 6 décembre après une augmentation de plusieurs semaines de l’amplitude de l’activité sismique et des ondes de pression enregistrées par les capteurs infrasonores. La hausse des amplitudes sismiques et infrasonores est probablement le résultat d’un dégazage plus énergique sur ce volcan à évent ouvert et peut indiquer que le niveau de magma s’est élevé plus près de la surface dans le cratère sommital.

Une colonne de vapeur continue et robuste s’élevant à des centaines de pieds au-dessus du cratère sommital a été observée sur des images claires des caméras Web  tout au long de la semaine. À certains moments, ces émissions de vapeur étaient accompagnées de signaux infrasonores indiquant des épisodes d’émissions de gaz énergétiques de courte durée et / ou de petites explosions. Les observations actuelles représentent un écart par rapport à l’activité de fond normale du Shishaldin, mais n’indiquent pas nécessairement qu’une éruption se produira. Le Shishaldin est surveillé par des capteurs sismiques et infrasonores locaux, des données satellitaires, une caméra Web, un réseau géodésique télémétrique et des réseaux de détecteurs infrasons distants.

Source : AVO

Photo : Read, Cyrus

 

Kanlaon , Philippines :

Bulletin d’activité du volcan Kanlaon , 09 décembre 2017 , 11:30.

Le volcan Kanlaon , sur l’île Negros a généré une éruption phréatique de basse énergie ( vapeur) à 09h47 aujourd’hui, le 9 décembre 2017. L’éruption a duré environ dix (10) minutes en fonction de l’enregistrement sismique. L’événement a éjecté de la vapeur et de la cendre noire mais a été mal observé en raison des nuages ​​couvrant la région du sommet. Un bruit de grondement aurait été entendu à Brgy. Manghanoy, La Castellana et de fines cendres sont tombées sur Sitio Guintubdan, Brgy. Ara-al, La Carlota. Notamment, l’éruption d’aujourd’hui a été précédée par la reprise du dégazage au niveau du cratère sommital à 06h34, qui avait été observée pour la dernière fois en septembre 2016.


Le niveau d’alerte 2 prévaut sur le volcan Kanlaon, ce qui signifie que le volcan subit un niveau modéré d’agitation. Il y a probablement intrusion de magma en profondeur qui peut ou non conduire à une éruption magmatique. Il est  rappelé aux autorités locales et au public qu’il est strictement interdit d’entrer dans le rayon de 4 km de la zone de danger permanent (PDZ) en raison de la possibilité d’éruptions soudaines et dangereuses d’origine vapeur ou phréatique. Les autorités de l’aviation civile doivent également conseiller aux pilotes d’éviter de voler à proximité du sommet du volcan car des éjectas provenant d’une éruption phréatique soudaine peuvent être dangereux pour les aéronefs. Le DOST-PHIVOLCS surveille de près l’activité du volcan Kanlaon  et tout nouveau développement sera relayé à toutes les personnes concernées.

Source : Phivolcs.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search