07 Décembre 2017. Agung , Nevados de Chillan , Shishaldin , Ambae .

Home / agung / 07 Décembre 2017. Agung , Nevados de Chillan , Shishaldin , Ambae .

07 Décembre 2017. Agung , Nevados de Chillan , Shishaldin , Ambae .

07 Décembre 2017.

 

Agung , Indonésie :

Sur la base de l’analyse des données visuelles et instrumentales et compte tenu des menaces potentielles de danger,  le 27 Novembre 2017 à 06h00, le G. Agung repassait du statut de niveau III (SIAGA) au niveau IV (AWAS). Depuis hier et jusqu’ à aujourd’hui visuellement le volcan est clairement visible jusqu’à la venue de la brume . La fumée émise depuis le cratère est de faible  pression , blanche / grisâtre , qui atteint une altitude d’environ 1000 à 2000 m au-dessus du pic et qui s’incline vers l’Ouest, le Sud-Ouest et l’Est. La nuit, il n’y a pas de lueur visible de la lave incandescente dans le cratère du volcan, car il est couvert de brouillard et de pluie. Ce jour , il n’y a pas d’éruption explosive. Un fort tremor a été enregistré  à 14h46,  pendant 20 minutes ,   à 14h41 pendant 18 minutes et 16h26 pendant 24 minutes.

Les enregistrements des sismographe en date du 06 Décembre 2017 ont noté :
11  tremblements de terre volcaniques peu profonds (VB)
13 tremblements de terre volcaniques profonds (VA)
1 tremblement de terre tectonique local (ressenti ).
Aucun séisme d’éruption explosive .
36 tremblements de terre Basse fréquence.
1 tremor harmonique.
Un tremor  continu avec une amplitude de 1 à 24 mm et une valeur dominante de  1 mm.

En date du 07 Décembre 2017 (de 00h00 à 18h00) il a été enregistré:
Aucun séisme d’émission
12 Tremblements de terre à basse fréquence.
5  tremblements de terre volcaniques peu profonds (VB)
4 tremblements de terre volcaniques profonds (VA)
Aucun séisme tectonique local ..
Un tremor continu avec une amplitude de 1 à 20 mm et une valeur dominante de 1 mm.

Recommandations:
Les communautés autour du G. Agung et les alpinistes / visiteurs / touristes ne doivent pas monter, ne pas escalader et ne pas faire d’activité dans la zone de danger du cratère du G. Agung et dans toutes les zones à moins de 8 km autour du cratère du G. Agung. Il a été ajouté une extension sectorielle au Nord-Est et au Sud-Est-Sud-Sud-Ouest jusqu’à 10 km du cratère du G. Agung. Les risques de zone estimées sont dynamiques et continuellement évalués et peuvent être modifiés à tout moment en fonction des données d’observation les plus récentes du G. Agung.

Source : VSI

Photo : Oystein Lund Andersen ( 06/12)

 

Nevados de Chillan , Chili :

Au cours de cette période, 1068 événements sismiques, dont quatre-vingt ont été classés comme des événements volcano-tectoniques (VT) ,  processus liés à la fracturation de matériaux rigides, avec des magnitudes locales maximales (ML) de 2,6 ont été enregistrés  . Le tremblement de terre le plus puissant se situait à 2,0 km au Sud-Sud-Ouest (SSO) du cratère actif, à une profondeur de 8,48 km.
De même, neuf cent quatre-vingt-huit tremblements de terre associés à la dynamique des fluides ont été enregistrés sur le volcan. De ceux-ci, 984 ont été classés comme des événements de type longue période (LP), avec une valeur de déplacement réduit (DRC) maximale de 13,4 cm2. De plus, un évènement de type tremor (TR) a été enregistré avec une valeur de décalage réduit de plus de 2 cm2 ainsi que cinq tremblements de terre ayant des caractéristiques de type « Tornillo » (TO), avec une valeur de déplacement réduite maximale de 3 cm2.

Les images obtenues par les caméras installées à proximité du complexe volcanique ont montré principalement des fumerolles d’émissions associées à la vapeur qui s’élève des cratères actuellement actifs, avec une hauteur maximale moyenne de colonne de 100 m à partir du niveau du cratère.
Selon les données fournies par les stations GNSS qui sont en service sur le volcan , les déformations attribuables à l’activité interne du volcan ne sont pas observées. Les données fournies par les stations d’ inclinomètres montrent des positions stables pendant la dernière période.
Aucune émissions de dioxyde de soufre (S02) dans le secteur du complexe volcanique n’ont été signalées, selon les données publiées par l’instrument de surveillance de l’ozone , Groupe de dioxyde de  Soufre (OMI) (http://so2.gsfc.nasa.gov/ ) et le Service national d’information et de données par satellite sur l’environnement (NESDIS) (http://satepsanoine.nesdis.noaa.gov).
Aucune alerte thermique n’a été signalée  dans la zone associée au complexe volcanique, en fonction des données traitées par  le Middle Observation infrarouge de l’activité volcanique (Mirova) (http://www.mirovaweb.it/) .

Au cours de la seconde moitié de Novembre aucune explosion n’a été enregistrée  dans la zone des cratères actifs, avec des émissions de gaz discontinues avec une faible puissance de sortie et une coloration préférentiellement blanchâtre , ce qui suggère un fort pourcentage de vapeur d’eau. Cependant , persiste l’enregistrement d’un grand nombre d’évènements d’activités sismiques de surface,  principalement liés à des activités de fluides , ce qui suggère la dynamique d’un système hydrothermal de surface déstabilisé par un corps magmatique sous-jacent . En raison de ce qui précède, dans le scénario actuel, il est possible qu’une activité explosive telle que celle enregistrée au cours des mois précédents soit générée à nouveau. En raison de ce qui précède, l’alerte technique volcanique est maintenue au niveau :
NIVEAU JAUNE: Changements dans le comportement de l’activité volcanique – Temps probable pour une éruption: SEMAINES / MOIS.
Observation: Il est recommandé d’appliquer préventivement des restrictions d’accès dans une zone proche du cratère avec un rayon de 3 kilomètres.

Source : Sernageomin

 

Shishaldin , Alaska :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA).

Émis: 06 Décembre 2017 
Volcan: Shishaldin (VNUM # 311360)
Code de couleurs actuel: JAUNE
Code couleur antérieur: GREEN
Source: Observatoire du volcan de l’Alaska
Localisation du volcan : N 54 deg 45 min W 163 deg 58 min
Zone: Aléoutiennes
Sommet  : 9373 ft (2857 m)

Résumé de l’activité volcanique:
L’Alaska Volcano Observatory relève le code de couleur de l’aviation à JAUNE et le niveau d’alerte à AVIS pour le volcan Shishaldin en se basant sur une activité sismique et infrason accrue au cours des dernières semaines. L’activité sismique reste élevée et des ondes infrasonores continues (pression atmosphérique) ont été détectées pendant plus de 10 heures sur des instruments situés à Sand Point (~ 230 km ou 140 miles à l’Est). Ce matin, les nuages et les images de la webcam du volcan ont été obscurcies par les nuages, mais de fortes émissions de vapeur ont été observées hier après-midi par temps clair. Ces observations représentent un écart par rapport à l’activité de fond normale sur le Shishaldin, mais n’indiquent pas nécessairement qu’une éruption se produira.
Le Shishaldin est surveillé par des capteurs sismiques et infrasonores locaux, des données satellitaires, une caméra Web, un réseau géodésique télémétrique et des réseaux infrasons distants.

Remarques:
Le volcan Shishaldin, situé près du centre de l’île d’Unimak dans les îles Aléoutiennes orientales, est un cône symétrique spectaculaire avec un diamètre de base d’environ 16 km (10 mi). Un cratère sommital en forme d’entonnoir de 200 m de large (660 pi) émet généralement un panache de vapeur et occasionnellement de petites quantités de cendres. Le Shishaldin est l’un des volcans les plus actifs de l’arc volcanique des Aléoutiennes, avec au moins 54 épisodes, dont plus de 24 éruptions confirmées depuis 1775. La plupart des éruptions sont relativement faibles, bien que l’événement d’avril-mai 1999 ait généré une colonne de cendres atteignant 45000 ft au dessus du niveau de la mer.

Source : AVO

Photo : Wetzel, Tarek ( 07/2016 )

 

Ambae , Vanuatu :

Bulletin d’alerte volcanique No 16 émis par le Département de météorologie et de géorisques du Vanuatu (VMGD) le 7 décembre 2017 à 10h14:

L’activité éruptive sur Ambae a chuté au niveau de l’éruption mineure . Son niveau d’alerte est abaissé du niveau 3 au niveau 2.
L’éruption volcanique sur Ambae , confinée à l’intérieur du lac Voui , devient stable. De nouvelles analyses scientifiques confirment que l’activité est actuellement en baisse. En conséquence, le niveau d’alerte volcanique est abaissé au niveau 2. La zone de risque limitée est maintenant limitée à moins de 2 km de l’évent actif du lac Voui.
Les observations effectuées du 22 au 29 novembre 2017 confirment que l’activité éruptive survenue en septembre jusqu’à la fin novembre 2017 est en déclin. Les explosions sont moins fréquentes et les nuages ​​volcaniques émis sont de couleur blanche, ce qui signifie qu’ils contiennent uniquement de la vapeur. 
Ces observations et l’analyse des données sismiques confirment que l’activité volcanique a chuté à l’état d’agitation mineure. L’activité du volcan consiste en une émission continue de nuage de vapeur et / ou de gaz volcanique. La population locale et les visiteurs peuvent sentir le gaz volcanique en s’approchant de la zone volcanique.

L’éruption à Ambae a commencé en septembre, lorsque le niveau d’alerte volcanique a été élevé au niveau 3. Le style d’éruption a changé autour du 22 septembre lorsque le personnel du Geohazards a observé la lave (roche en fusion) à la surface pour la première fois. Ce fut un changement important et a relevé le niveau d’incertitude sur le développement de l’éruption. Le niveau d’alerte volcanique a également été relevé au niveau 4. Avec plus d’observations et l’analyse des données sismiques, gazeuses, thermiques et de déformation par des scientifiques de la Division des géorisques du Département de météorologie et de géorisque du Vanuatu (VMGD) et son homologue international, il est confirmé que le volcan s’est installé dans un état d’activité plus stable, par conséquent le niveau d’alerte a été ramené au niveau 3 le 6 octobre 2017. Les observations actuelles sont cohérentes avec l’activité du niveau d’alerte 2. 

Le volcan Ambae est un très grand volcan et est fréquemment actif. Dans l’histoire, il y a eu de nombreuses éruptions, tous les 10-50 ans au cours des 150 dernières années. Toutes proviennent des cratères du sommet, sauf une enregistrée en 1670 quand une coulée de lave s’est produite dans la région de Ndui Ndui. L’éruption actuelle est concentrée dans le cratère du sommet et il n’y a aucune indication d’activité ailleurs sur l’île d’Ambae.
Le Géohazard recommande à toutes les agences de tourisme, aux autorités locales, aux habitants d’Ambae et au grand public de ne pas accéder à la zone de danger qui se trouve à environ 2 km de l’évent éruptif. Dans cette zone, des gaz volcaniques sont attendus et peut-être abondants.

Source : Geohazard Vanuatu

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search