18/10/2017. FR. Nevado del Ruiz , Cleveland , Ebeko , Tupungatito , Shinmoedake .

Home / Alaska / 18/10/2017. FR. Nevado del Ruiz , Cleveland , Ebeko , Tupungatito , Shinmoedake .

18/10/2017. FR. Nevado del Ruiz , Cleveland , Ebeko , Tupungatito , Shinmoedake .

18/10/2017.

 

Nevado del Ruiz , Colombie :

Objet: Bulletin d’activité du volcan Nevado del Ruiz.
 Le niveau d’activité se poursuit au niveau : Niveau d’activité jaune ou (III): changements dans le comportement de l’activité volcanique.

En ce qui concerne le suivi de l’activité du volcan Nevado del Ruiz, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN rapporte que:

Au cours de la dernière semaine, les différents paramètres de surveillance montrent que le volcan Nevado del Ruiz continue à présenter un comportement instable.

La sismicité causée par la fracturation des roches qui composent le volcan, a présenté une légère diminution par rapport à la semaine précédente. Les tremblements de terre ont été localisés principalement dans le secteur distal Nord , à environ  7,1 km du cratère Arenas et, dans une moindre mesure, dans le secteur Sud-Est et à proximité du cratère Arenas. Les profondeurs des tremblements de terre variaient de 0,7 à 7,0 km. La magnitude maximale enregistrée durant la semaine était de 1,4 ML (magnitude locale), correspondant au tremblement de terre enregistré le 15 octobre à 20h28 (heure locale), situé à 7,5 km au nord du cratère Arenas, à 5,7 km de profondeur.

L’activité sismique associée à la dynamique des fluides à l’intérieur des conduits de la structure volcanique a maintenu les mêmes niveaux que la semaine dernière, en termes de nombre de séismes enregistrés, et a montré une légère augmentation de leur niveau d’énergie. Ce type d’activité était principalement caractérisé par l’apparition de multiples tremblements de terre de fluides, de longues périodes et de très longues périodes, ainsi que des impulsions de tremor. L’ enregistrement de plusieurs courts épisodes de tremors volcaniques continus, de faibles niveaux d’énergie, se détache. L’enregistrement de signaux sismiques de ce type, d’une plus grande énergie pouvant être associés à des émissions de gaz et de cendres, n’est pas éliminé. Les tremblements de terre étaient principalement situés dans le cratère Arenas et dans les environs de celui-ci.

La déformation volcanique mesurée à partir d’inclinomètres électroniques, de stations GNSS (Système satellite de Navigation Globale) et d’ images radar, ont mis en évidence un comportement de stabilité sans enregistrer d’importants processus de déformation de la structure volcanique.

Le volcan continue à émettre de la vapeur d’eau  et des gaz, y compris du dioxyde de soufre (SO2). Au cours de la dernière semaine, les stations SCANDOAS installées dans la zone du volcan et les images satellites ont mis en évidence une augmentation des débits de dégazage du volcan. Pour le suivi des informations fournies par la NASA  et Mirova FIRMES, il a été enregistré une alerte associée à une anomalie thermique, le 10 octobre avec une énergie de 3 MW à proximité du cratère Arenas .

La colonne de gaz et de vapeur a atteint une hauteur maximale de 1650 m mesurée sur le sommet du volcan, le 11 octobre. La direction de dispersion de la colonne a été régie par la direction du vent dans la zone qui, pendant la période , a été prédominante vers le Nord-Ouest du cratère Arenas .

Le volcan Nevado del Ruiz continue au niveau d’activité Jaune.

Source : SGC

 

Cleveland , Alaska :

52 ° 49’20 « N 169 ° 56’42 » W,
Altitude du sommet  : 5676 ft (1730 m)
Volcan : Niveau d’alerte actuel : ATTENTION
Code  couleur  de l’aviation actuel: ORANGE

L’agitation sur le volcan Cleveland continue. Les données satellite du 15 octobre montrent que le dôme de lave dans le cratère du sommet continue de croître lentement et couvre une superficie d’environ 9 500 mètres carrés avec des dimensions de 125 par 100 mètres. Il s’agit d’une augmentation d’environ 15 pour cent depuis le 11 octobre.

Les dômes de lave qui ont été édifiés depuis 2001 ont tous été détruits par une activité explosive dans les semaines ou les mois qui ont suivi l’épanchement de lave. Ces explosions produisent généralement des nuages ​​de cendres volcaniques relativement petits qui se dissipent en quelques heures, mais des émissions de cendres plus importantes sont possibles. Il n’y a aucun moyen de prédire combien de temps ce dôme de lave va croître, ou quand il sera détruit par une explosion. Les nuages ​​ont obscurci les vues  par satellite du volcan et la caméra web aujourd’hui. Il n’y a aucune activité significative liée à l’effusion de lave observée dans les données sismiques et aucune activité explosive détectée dans les données d’infrasons au cours de la dernière journée.

Source : AVO

 

Ebeko , Kamchatka :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA).

Publié: 17 Octobre 2017
Volcan: Ebeko (CAVW # 290380)
Code couleur de l’aviation actuel: ORANGE
Code couleur de l’aviation précédent: orange
Source: KVERT
Numéro de l’avis: 2017-251
Localisation du volcan: N 50 deg 41 min E 156 deg 0 min
Zone: Kuriles du Nord, Russie
Altitude du sommet: 3791,68 pi (1156 m)

Résumé de l’activité volcanique:
L’ activité explosive modérée du volcan continue. Selon les données visuelles des volcanologues de Severo-Kurilsk, des explosions ont envoyé des cendres jusqu’à 2,5 km d’altitude et le panache de cendres s’est déplacé vers le Nord-Est du volcan. Les données satellitaires du KVERT ont montré que le volcan était redevenu calme.
Une activité gaz-vapeur modéré avec l’émission d’une certaine quantité  de cendres du volcan continue. Des explosion de cendres jusqu’à 16 400 pi (5 km) pourraient se produire à tout moment. L’ activité  en cours pourrait affecter les avions volant à basse altitude et l’aéroport de Severo-Kurilsk.

Hauteur des nuages ​​volcaniques:
6560-8200 ft (2000-2500 m) AMSL Temps et méthode de détermination du panache de cendres / de la hauteur des nuages: 20171017 / 2217Z – Données visuelles

Autres informations sur les nuages ​​volcaniques:
Distance du panache de cendres / nuage du volcan: 1 mi (2 km)
Direction de la dérive du panache de cendres / du nuage du volcan: NE

Source : Kvert

Photo : T. Kotenko. IVS FEB RAS, KVERT

 

Tupungatito , Chili :

Le Sernageomin a effectué un survol du Tupungatito pour évaluer la situation du volcan.

Alvaro Amigo, responsable du Réseau National de Surveillance Volcanique duSernageomin, a déclaré que le Tupungatito correspond au seul centre volcanique qui ait présenté une activité éruptive dans les environs de Santiago au cours des dernières décennies, ce qui rend sa surveillance permanente très pertinente. Cependant, les preuves géologiques et géophysiques indiquent que l’activité enregistrée de façon instrumentale ne serait pas liée à la dynamique éruptive.

Les séismes enregistrés de caractéristiques volcano- tectoniques (fracture de la roche) et supérieurs à 3,5 (ML), sont liés au système des structures corticales, c’est-à-dire une faille géologique, située à l’Ouest du volcan Tupungatito.

À cet égard, le géologue du SERNAGEOMIN, Gabriel Orozco, a souligné que «pendant la durée du survol, la normalité a été observée sur le volcan Tupungatito». Il a ajouté que « par rapport à la visite précédente, le lac acide dans le cratère a maintenu son niveau, et que l’activité fumerolienne présente des intensités similaires », a-t- il conclu.

À l’heure actuelle, le volcan Tupungatito présente une activité de fumerolles permanente concentrée dans un de ses cratères qui, de plus, héberge un lac acide de petites dimensions.

Les enregistrements éruptifs historiques indiquent une vingtaine d’événements depuis le XVIIe siècle, y compris des réactivations mineures et des augmentations de l’activité fumerolienne . Sa dernière éruption majeure a eu lieu en 1958-1961, générant une coulée de lave de presque 2 km de long, en même temps que de plus petites explosions qui ont causé des chutes de cendres dans la province de Mendoza, en Argentine. Son activité la plus récente a eu lieu en 1986, avec une faible colonne de cendre foncée qui recouvrait une partie des glaciers adjacents. L’analyse géochimique des fluides fumariques suggère une source magmatique contaminée par la sédimentation.

Source : Sernageomin

 

Shinmoedake , Japon :

L’avertissement s’élargit pour de nouvelles éruptions du volcan Shinmoedke , sur l’ile de Kyushu .

17 OCTOBRE 2017. Les autorités avertissent les résidents et les exploitants d’hôtel de la possibilité d’éruptions plus importantes et de coulées pyroclastiques sur le mont Shinmoedake, notant une augmentation des gaz émis par le volcan.
La montagne de 1 421 mètres de la chaîne de Kirishima, à cheval sur la frontière entre les préfectures de Miyazaki et de Kagoshima, dans le sud de Kyushu, est entré en éruption pour la première fois en six ans  le 11 octobre.

Une couverture de cendres volcaniques grises a recouvert des quartiers de Kirishima  .
Les employés et les visiteurs des installations d’hébergement dans la zone élargie nécessitant une vigilance ont quitté la zone dangereuse.
La route entre la jonction des trois routes de Shinyu Sansaro et Takachiho-gawara , le long de la route préfectorale 104, la piste de trail Onaminoike et d’autres routes ont été fermées.
Un équipement de surveillance amélioré pour l’activité volcanique était en préparation près de la zone des hôtels le 16 octobre. L’équipement devrait commencer à surveiller la situation le 18 octobre au plus tôt.

Source :  ASAHI SHIMBUN

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search