03/10/2017. FR. Sakurajima ( Aira) , Ambae , Cleveland , Sabancaya , Plateau de Dieng.

Home / aira / 03/10/2017. FR. Sakurajima ( Aira) , Ambae , Cleveland , Sabancaya , Plateau de Dieng.

03/10/2017. FR. Sakurajima ( Aira) , Ambae , Cleveland , Sabancaya , Plateau de Dieng.

03/10/2017.

 

Sakurajima ( Aira) , Japon: 

 

Éruption explosive au cratère Showa sur le Sakurajima . Possibilité de continuation dans le futur :

2 OCTOBRE 2017. Le 29 septembre et le 1er octobre dans le cratère Showa, du volcan Sakurajima, près de la ville de Kagoshima, les 72e et 73e éruptions explosives de l’année ont été observées. La 72ème éruption, à 05h55 le 29, le panache est monté à 2800 mètres, la 73ème éruption à 21h35, le panache s’élevait à 2300 mètres.

Les éjectas ont été dispersés autour du cratère  Showa sur une distance de 800 à 1300 mètres.
Selon l’Agence météorologique, bien que le niveau d’avertissement d’éruption 3 (restriction à l’entrée de la montagne) se poursuive, l’afflux de magma continue profondément dans le sous-sol de la caldeira Aira   (partie Nord de la baie de Kagoshima), il est possible que l’activité volcanique continuer à l’avenir. On dit qu’il y a un risque d’éruptions explosives continues accompagnées de d’éjection de fragments incandescents sur plus d’un kilomètre depuis le cratère Minamidake et du cratère Showa ainsi que de petits écoulements pyroclastiques .

Source : ASAHI SHIMBUN via Jeannie Curtis

 

Ambae , Vanuatu :

Mise à jour du VMGD sur l’activité du volcan Ambae publiée le 2 octobre 2017:
Éruption du volcan Ambae.

En septembre, le volcan d’Ambae a commencé à se réveiller et le VMGD a relevé le niveau d’alerte volcanique pour le volcan au niveau 3. Il n’était pas clair comment l’éruption se développerait. Le volcan est entré dans une phase explosive, construisant un cône de tuf dans le lac. Certains des événements plus importants ont généré des colonnes d’éruption élevées au-dessus de l’île et des chutes de cendres locales. Cette activité était prévue, en fonction de l’activité historique observée sur ce volcan. Les éruptions à la mi-septembre 2017 sont les mêmes qu’en 2005, le même type d’éruptions a été observé cette fois  . Certaines parties de l’île ont connu des chutes de cendres provenant de ce type type d’éruption.

Photo 1 prise le 30 septembre 2017:
Vue aérienne du cône volcanique qui s’est formé dans le lac Voui en septembre près du sommet de l’île d’Ambae. Les évents de production de lave actives sont proches du centre de l’île. La zone de vaporisation bleue est un flux de lave. La vapeur blanche à droite provient de la lave qui entre dans le lac.

Le style de l’éruption a ensuite changé vers le 22 septembre, lorsque le personnel du Geohazards a observé la lave à la surface pour la première fois. Il s’agissait d’un changement important et a soulevé le niveau d’incertitude quant au développement de l’éruption. Le niveau d’alerte volcanique a également été relevé à ce moment-là. L’implication de la lave atteignant la surface n’était pas claire.
Les vols d’observation du samedi 30 septembre et du dimanche 1er octobre 2017 montrent que l’activité au volcan ne se produit que dans l’un des lacs du cratère (Lake Voui). Les photographies et les images infrarouges thermiques prises lors des vols d’observation montrent que l’activité consiste en des explosions et l’éjection de roches chaudes, semblable à ce qui est vu et expérimenté sur le volcan Yasur sur l’île de Tanna. La population locale a pu entendre certaines des explosions et voir l’incandescence sur la montagne à certains moments.

Photo infrarouge prise le 1er octobre 2017:
Vue aérienne du cône volcanique qui s’est formé dans le lac Voui en septembre près du sommet de l’île d’Ambae. Les ouvertures de production de lave actives sont proches du centre de l’île (zone rouge et blanche). La zone blanche est un flux de lave. Les zones rouges au premier plan sont la lave qui entre dans le lac.

Les données satellitaires et les vols d’observation confirment maintenant qu’il y a de petits flux de lave sur la nouvelle île volcanique. Ils atteignent le lac. Il y a aussi un petit cône de scories sur l’île et le nombre d’évents peut changer quotidiennement. Au cours des 3 derniers jours, cela a varié de 2 à 4 orifices. C’est très normal pour un petit cône de scories.
Le personnel du VMGD peut afficher les données de deux stations sismiques sur Ambae et une caméra web (http://www.vmgd.gov.vu/vmgd/index.php/geohazards/volcano). Ces données sont transmises 24 heures par jour. L’activité sismique reflète la nouvelle lave qui se déplace sur le volcan et qui réagit et se mélange avec le système géothermique (donc une légère augmentation de la sismicité). Les données sismiques ne montrent pas une forte augmentation de l’activité sur le volcan d’Ambae. Les scientifiques du VMGD surveilleront de près l’activité, à distance, de Port Vila, grâce à un réseau d’instruments sur Ambae et sur l’île, au besoin.

Photo prise le 1er octobre 2017:
Vue aérienne du flux de lave entrant dans le lac Voui.

Le volcan d’Ambae est un très grand volcan qui est souvent actif. Dans l’histoire enregistrée, il y a eu de nombreuses éruptions, toutes les 10-50 années et une activité explosive similaire tous les 100 à 150 ans. Toutes provenaient des cratères du sommet, à l’exception d’une enregistrée en 1670 quand un flux de lave s’est produit près du village de Ndui Ndui. L’éruption actuelle se concentre dans le cratère du sommet, il n’y a aucune indication d’activité ailleurs sur l’île d’Ambae.
Les nouvelles observations du 30 septembre et du 1er octobre ont confirmé que la situation ne se développe pas davantage. Comme l’activité est maintenant plus concentrée, uniquement sur la nouvelle île du Lake Voui, la possibilité d’une grande éruption touchant l’ensemble de l’île est maintenant moins probable.

Source : VMGD

 

Cleveland , Alaska :

52 ° 49’20 « N 169 ° 56’42 » W,
Sommet : 5676 ft (1730 m)
Niveau d’alerte actuel du volcan: ATTENTION
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE

Une effusion de lave a commencé et un nouveau dôme de lave a été observé dans le cratère du sommet sur les données du 30 septembre. Une croissance lente du dôme se produit et, depuis le 1er octobre, la zone du dôme était d’environ 4 200 mètres carrés. L’effusion de lave est généralement confinée au cratère du Cleveland. Le dernier flux de lave significatif (celui s’étendant jusqu’ à l’océan) est survenu en 2001. Les dômes de lave qui sont apparus depuis 2001 ont tous été détruits par une activité explosive dans les semaines /mois suivants après épanchement de lave.

 

Ces explosions produisent généralement des nuages ​​de cendres volcaniques relativement petits qui se dissipent en quelques heures, mais des émissions de cendres plus importantes sont possibles. Il n’y a aucun moyen de prévoir combien de temps ce dôme de lave grandira, ou quand il sera détruit par une explosion. Aucune activité significative liée à l’épanchement de la lave n’a été observée dans les données sismiques ( réseau limité sur le Cleveland) et aucune activité explosive détectée dans les données d’infrasons au cours du dernier jour.

Le volcan Cleveland est surveillé avec un réseau sismique limité en temps réel, ce qui inhibe la capacité de l’AVO à détecter les troubles précurseurs qui peuvent conduire à une éruption explosive. La détection rapide d’une éruption produisant des cendres peut être possible en utilisant une combinaison de données sismiques, d’infrasons, d’éclairs et de satellites.

Source  : AVO

Photo : Lopez, Taryn ( 25/07/2016)

 

Sabancaya , Perou :

Le nombre d’explosions en moyenne observées au cours de la période précédente (45 explosions / jour) a été maintenu. L’activité sismique continue d’être principalement représentée par des tremblements de terre liés aux mouvements des fluides (de type longue période). Les événements qui indiquent l’ascension du magma (Hybrides) et les émissions de cendres (Tremor) maintiennent un faible niveau d’activité. 

Les colonnes éruptives de gaz et de cendres ont atteint une hauteur maximale de 3500 m au-dessus du cratère (semblable à la période précédente). La dispersion de ces matériaux s’est produite dans un rayon de plus de 40 km, principalement vers l’Est et le Nord-Est.

Une tendance positive se poursuit dans la déformation verticale. La composante Est présente un léger déplacement vers l’Ouest. 

L’écoulement du gaz volcanique (SO2) a enregistré une valeur maximale de 1.700 tonnes / jour le 1er octobre, considéré comme important. 
Le système satellitaire Mirova a détecté 7 anomalies thermiques avec des valeurs comprises entre 2 MW et 18 MW de VRP (énergie volcanique irradiée).

L’activité éruptive a maintenu des niveaux similaires à ceux présentés au cours de la période précédente.
Aucun changement majeur n’est attendu dans les prochains jours.

Source : IGP

 

Plateau de Dieng , cratère Sileri , Indonésie :

Suite à l’eruption phréatique et l’activité du 2 juillet 2017 du cratère Sileri , Kabupaten Banjarnegara , Java central, l’activité avait recommencé à augmenter considérablement depuis le 13 septembre 2017 qui se caractérisait par des tremors continus et une augmentation de la température de l’eau du cratère et de la température du sol autour de la lèvre du cratère. Le 14 septembre 2017 à 22h30, le PVMBG-Agence géologique avait élevé le niveau de statut du cratère Sileri de Normal (Niveau I) à Waspada (Niveau II) et recommandé que la communauté et les visiteurs / touristes n’approchent pas à 1 km de la lèvre du cratère .

Desa Kepakisan et Dusun Sekalam avaient été évacués. Depuis le 20 septembre 2017, l’énergie du tremor et la température de l’eau du cratère Sileri et du sol commencent à diminuer lentement. Le PVMBG-Geological Agency , le 2 octobre 2017 à 12h00, a abaissé le statut du cratère Sileri de Waspada (Niveau II) à Normal (Niveau I ). Dans le statut normal du K. Sileri, l’Agence Geographique du PVMBG recommande au public et aux touristes de ne pas se rapprocher du cratère Sileri à une distance de 100 m de la lèvre du cratère.

Source : VSI

Photo : P. Fohl

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search