02/10/2017. FR. Ambae , Fuego , Popocatepetl , Agung .

Home / agung / 02/10/2017. FR. Ambae , Fuego , Popocatepetl , Agung .

02/10/2017. FR. Ambae , Fuego , Popocatepetl , Agung .

02/10/2017.

 

Ambae , Vanuatu :

 

Des bombes de lave ont été émises , s’élevant de 50 à 100 mètres.

1 OCTOBRE 2017. Le gouvernement de la nation du Pacifique a ordonné une évacuation massive de l’île d’Ambae, après environ une semaine d’escalade d’observations volcaniques de Manaro Voui. Un état d’urgence a été déclaré le 26 septembre.
Tous les 11 000 habitants d’Ambae – cinq pour cent de la population de Vanuatu – ont été invités à évacuer l’île. Au début, les insulaires se sont installés dans des abris sur Ambae, mais le gouvernement a ensuite ordonné une évacuation obligatoire à l’échelle de l’île.

L’alerte volcanique du cratère est au niveau quatre et les avertissements comprennent les gaz, les pluies acides , les cendres et les bombes de lave. L’accès à l’eau potable a été compromis par la chute des cendres acides. Une flottille de bateaux privés, de canots et de navires commerciaux commencera à transporter des milliers de personnes dans d’autres îles aujourd’hui. L’évacuation devrait prendre des jours.
Le volcanologue du GNS Science Brad Scott est arrivé au Vanuatu ce week-end , dans la capitale Port Vila pour fournir une assistance d’expert au gouvernement. Samedi, il était sur un vol d’observation sur Ambae. Il a dit que les bombes de lave étaient montées toutes les huit à dix secondes.
« Peut-être à peu près toutes les 8 à 10 secondes, il y a eu une explosion, lançant des bombes de lave peut-être à 50 à 100 mètres au-dessus du cratère et il y a aussi deux petits flux de lave qui coulent à travers l’île dans le lac aussi ».  a déclaré M. Scott . Il y avait un autre vol d’observation prévu dimanche matin.
Il y a actuellement deux autres volcans actifs au Vanuatu, sur les îles d’Ambrym et Lopevi. M. Scott a déclaré qu’ils espéraient également les évaluer aujourd’hui. Le directeur des opérations du bureau de gestion des catastrophes du Vanuatu, Peter Korisa, a déclaré qu’un plus grand financement serait nécessaire pour l’évacuation obligatoire de l’ensemble de la population d’Ambae.
Lorsque le volcan de Manaro Voui a commencé à émettre des cendres la semaine dernière, le gouvernement a engagé 2 millions de dollars américains pour évacuer  , déplacer les personnes qui vivent près du volcan et les personnes touchées par la chute des cendres  vers les centres d’évacuation des côtés oriental et occidental de l’île .

 

Volcan Manaro Voui  , Ile d’Ambae  , Vanuatu (aka Aoba) montre une anomalie thermique très importante. (1424 Mw).

Il a déclaré que la logistique pour sortir les gens de l’île n’était pas simple. « Ce n’est pas aussi simple que de sortir des bateaux et tout ça. Il y a des récifs et des bateaux limités qui peuvent entrer et évacuer les gens ». Le chef du gouvernement provincial de l’île, Georgewin Garae, a déclaré que tout le monde du côté ouest d’Ambae irait dans la plus grande île du pays, Santo, principalement autour de la ville de Luganville.
Les gens à l’est seraient répartis entre d’autres îles. Maewo avait accepté de prendre 1125 évacués,  Pentecôte en prendrait plus de 1000, tandis que Malekula en prendrait plusieurs centaines.

Mise à jour du Geohazazards sur le volcan d’Ambae délivré le 1er octobre 2017:
De nouvelles observations et analyses de données effectuées par des scientifiques de la division Geohazards du Département de météorologie et de géotechnologie de Vanuatu (VMGD) suggèrent que le volcan semble s’être installé dans un état d’activité plus stable.
Selon le VMGD, les photographies et les images infrarouges thermiques prises lors des vols d’observation samedi 30 septembre et dimanche 1er octobre 2017 montrent que l’activité au volcan est fermement limitée à la zone du cratère.

L’activité consiste en des explosions et l’éjection de roches chaudes semblables à celles du Yasur sur Tanna.
De petits écoulements de lave ont également été observés près des petits cratères et dans le lac. Parce que l’activité est plus stable et concentrée au sommet, la possibilité d’une grande éruption touchant l’ensemble de l’île est maintenant moins probable. Les scientifiques du VMGD surveilleront de près l’activité, à distance, depuis Port Vila, grâce à un réseau d’instruments sur Ambae et sur l’île, au besoin.
Le VMGD continuera de fournir des mises à jour au public et au gouvernement à mesure que la situation évolue.

Source : Radio NZ

Photo : Thomas Boyer , MIROVA (1 OCTOBER 2017) , VMGD.

Fuego , Guatemela :

L’observatoire volcanologique du volcan Fuego OVFGO2 et la station sismique FG3 enregistrent la descente de lahars modérés par le ravin Seca (Santa Teresa) et le canyon El Mineral, affluents de la rivière Pantaleón. L’activité constante qu’ a maintenu le volcan Fuego au cours des derniers mois a généré des dépôts de matières volcaniques dans les ravins du flanc sud-Ouest, et en raison de l’accumulation d’humidité et des pluies constantes dans la zone volcanique, on observe la descente de ces lahars .

Ces lahars transportent des matériaux volcaniques fins, des blocs d’un diamètre d’environ 1,5 mètres, des troncs et des branches, et sur leur chemin, soulèvent des colonnes de vapeur et ont une largeur de 6 mètres. Ils peuvent endommager les voies d’accès dans les passages de véhicules entre San Pedro Yepocaya et Sangre de Cristo ainsi qu’entre Finca Palo Verde et El Porvenir, entre autres. Il est nécessaire de prendre des précautions et ne pas rester dans les ravins.

Source : Insivumeh

Popocatepetl , Mexique :

1er octobre, 11h00 (1er octobre, 16h00 GMT)

Au cours des dernières 24 heures, grâce aux systèmes de surveillance sismique du volcan Popocatépetl, 32 exhalaisons de faible intensité ont été identifiées. En outre, il y a eu six événements de type VT, qui se sont produits hier à 16h45, 17h18, 17h28, 17h43, 19h33 et 20h44, avec des grandeurs de M 2.1 à M 1.5 .

La nuit, à 22 h 57, il y a eu une explosion qui a produit l’émission de fragments incandescents qui sont retombés sur les pentes du volcan à une distance d’au plus 0,8 km par rapport au cratère, produisant en outre une colonne éruptive supérieure à 2 km de hauteur avec un contenu modéré en cendres , qui a été dispersé  en direction Nord-Ouest et plus tard vers le Sud-Est .

Cette activité se situe dans les paramètres normaux du volcan  considérés pour le niveau d’alerte de la Phase 2 jaune, de sorte que l’évacuation préventive n’est pas requise. L’activité présentée par le volcan n’est pas directement liée au tremblement de terre de magnitude M7.1, enregistré le 19 septembre avec un épicentre dans l’état de Puebla.

Depuis la nuit dernière et jusqu’au moment de ce rapport, il n’y a pas eu de visibilité sur le volcan en raison de conditions nuageuses, mais le suivi sismique indique que jusqu’à présent le volcan reste à un faible niveau d’activité.

La surveillance du volcan Popocatépetl se fait en permanence 24 heures par jour. Tout changement d’activité sera signalé en temps opportun. Le sémaphore d’avertissement volcanique du Popocatépetl est situé à Amarillo Phase 2

 

Source : Cenapred.

 

Agung , Indonésie :

Le G. Agung est administrativement situé dans la régence de Karangasem, province de Bali, situé aux coordonnées de Longitude 115.5080 et Latitude 8.3420, hauteur maximale de 3142 mètres au-dessus du niveau de la mer. Au cours du mois de septembre 2017, le G. Agung a connu une augmentation des niveaux d’activité à partir du 14 septembre 2017 , passant au niveau II (WASPADA). L’activité volcanique a encore augmenté, et le 18 septembre 2017 il est passé au niveau III (SIAGA). Les tremblements de terre volcaniques augmentant encore de manière significative, puis le 22 septembre 2017 à 20:30 WITA , il est passé au niveau IV (AWAS).

Visuel: la visibilité du volcan Agung au cours de septembre 2017 est en général ensoleillée / pluvieuse, avec des précipitations maximales de 54,9 mm, du vent faible à moyen, depuis l’Est et le Nord. La température de l’air est d’environ 18 à 31 ° C. Humidité 92%. Pression d’air 84 mmHg. Le volcan était clairement visible jusqu’à ce qu’il soit couvert de brouillard. Les fumées principales du cratère s’élèvent à une hauteur maximale de 200 mètres du haut du pic, leur pression est faible à moyenne, de couleur blanche à grise et d’intensité faible à modérée.
Tremblement de terre: en septembre 2017, la sismicité est dominée par les séismes volcaniques peu profonds (VB) et les tremblements de terre volcaniques (VA) qui ont enregistré 2284 et 6982 incidents par mois. Les détails des tremblement de terre sont les suivants :

Niveau d’activité: basé sur les données visuelles et sismiques de septembre 2017 , le niveau d’activité de l’Agung est toujours au niveau IV (AWAS). Au cours de ce mois-ci, il n’y avait pas de victimes .

Recommandations:
Les communautés autour du G. Agung et les grimpeurs / visiteurs / touristes ne doivent pas être sur le volcan ,  grimper et ne faire aucune activité dans la Zone d’Estimation Dangereuse qui se trouve dans la zone du cratère du G. Agung et dans toutes les zones dans un rayon de 9 km autour du G. Agung . Il a été ajouté une expansion sectorielle au Nord-Nord-Est , au Sud et au Sud-Ouest sur 12 km. Les zones estimées de dangers sont dynamiques et sont continuellement évaluées et peuvent être modifiées à tout moment à la suite des dernières données d’observation récentes du G. Agung.

Source : VSI

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search