26/09/2017. FR. Agung , Nevados de Chillan , Cleveland , Sabancaya , Poas , Turrialba , Rincon de la Vieja .

Home / agung / 26/09/2017. FR. Agung , Nevados de Chillan , Cleveland , Sabancaya , Poas , Turrialba , Rincon de la Vieja .

26/09/2017. FR. Agung , Nevados de Chillan , Cleveland , Sabancaya , Poas , Turrialba , Rincon de la Vieja .

26/09/2017.

 

Agung , Indonésie :

BNPB: aucun expert dans le monde ne peut prédire l’éruption des volcans.

25 SEPTEMBRE 2017. Le chef des données et du Centre d’information sur les relations publiques de l’Agence nationale de gestion des catastrophes (BNPB) Sutopo Purwo Nugroho a déclaré qu’il n’y avait aucun moyen pour le Centre de volcanologie et d’atténuation des dangers géologiques (PVMBG) et de tous les experts volcaniques au monde de prédire exactement quand le volcan entrerait en éruption.

« Même pas le PVMBG et l’expert le plus fort du monde ne peuvent prédire une éruption », a déclaré Nugroho sur son compte Twitter , lundi 25/09/2017. Nugroho a tweeté la déclaration car il existe de nombreuses informations fausses prédisant que le Mount Agung va bientôt entrer en éruption diffusées sur Internet.
« Les gens sont invités à ne pas croire et à diffuser des informations trompeuses. L’éruption d’un volcan est imprévisible. Luttons contre le canular », a déclaré Sutopo dans son tweet.

Le VSI de son coté indique que :

Le 26 septembre 2017 de 00:00  à 06:00 , il a été enregistré 74 tremblements de terre volcaniques peu profonds (VB), 86 tremblements de terre volcaniques (VA), 5 séismes tectoniques locaux (TL).

Source : NEWS NETRAL, VSI

 

Nevados de Chillan , Chili :

Durant cette période , il a été enregistré 1511 évènements sismiques , parmi lesquels 89 ont été classés comme évènements volcano- tectoniques (VT) en relation avec des processus de fracturation de matériaux rigides, avec des magnitudes locales maximales ( ML) de 2.6. Le séisme de plus grande magnitude à été localisé à 5.8km au Sud-Sud-Est du cratère actif, à une profondeur de 4.7km De meme , il a été enregistré 1422 séismes associés à la dynamique des fluides à l’intérieur de l’édifice volcanique, classés comme évènements de longue période ( LP) avec des valeurs de déplacement réduits (DRc) maximales de 243,9 cm2

Du 1er au 20 septembre, un total de quarante-trois (43) explosions ont été enregistrées de façon intermittente, en continuation avec la phase explosive que présente ce volcan depuis le début de 2016.
Les images obtenues à travers les caméras installées à proximité du complexe volcanique ont montré des explosions autour des cratères actuellement actifs, dont la plus grande a été enregistrée le 5 septembre , et qui a atteint une hauteur maximale de 2000 mètres.

Selon les données obtenues à partir de quatre (4) stations GNSS, qui mesurent la déformation de la surface du volcan, aucune variation significative n’a été observée. Les longueurs des lignes de contrôle qui traversent les cratères actifs ont montré des variations inférieures à 0,1 cm, ce qui suggère qu’il n’y a pas de changements importants dans le bâtiment volcanique.
Aucune émission de dioxyde de soufre (S02) dans l’atmosphère n’a été signalée dans le secteur du volcan , selon les données publiées par le Groupe de dioxyde de soufre, Ozone Monitoring Instrument (OMI) (http://so2.gsfc.nasa.gov/ ) et du service national d’information et de données satellitaires environnementales (NESDIS) (http://satepsanoine.nesdis.noaa.gov).
Aucune alerte thermique n’a été signalée dans la zone associée au volcan en fonction des données traitées par l’observation infrarouge moyenne de l’activité volcanique (MIROVA) (http://www.mirovaweb.it/) et la surveillance thermique en temps quasi réel du Global Hot-spots (MODVOLC) (http://modis.higp.hawaii.edu/).

Durant les 20 premiers jours de Septembre , il a été enregistré une activité explosive de caractère pulsatile , qui a émis des gazes et des matériaux particulaires , avec des altitudes maximales de 2000 m au dessus du cratère. Les enregistrements des stations de surveillance suggèrent le dégazage d’un petit corps magmatique en ascension , interférant comme source de chaleur , directement ou indirectement, avec le système hydrothermal  superficiel , avec comme conséquences des émissions de matériaux de manière pulsante en surface. Dans le scénario actuel il est possible que ce schéma  continue avec la génération d’explosions de force similaire ou supérieures. Pour tout ceci , le niveau d’alerte volcanique est maintenu au niveau: Amarillo , changements dans le comportement de l’activité volcanique.

Observations :

Il est recommandé de restreindre l’accès à une zone de danger volcanique d’un rayon de 3 km autour des cratères actuellement actifs.

Source : Sernageomin

Photo : Volcanes de Chiles, sernageomin

 

Cleveland , Alaska :

AVO / USGS Bulletin d’activité volcanique :

Niveau d’alerte actuel du volcan: ATTENTION
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE

Date d’émission: lundi 25 septembre 2017, 18h15
Source: Observatoire du volcan d’Alaska
Localisation : N 52 deg 49 min W 169 deg 56 min
Altitude: 5676 ft (1730 m)
Zone: Aléoutiennes

Résumé de l’activité volcanique:
Une éruption modérée de 2 minutes de durée s’est produite sur le volcan  Cleveland à partir de 17h47 le 25 septembre  (01:47 26 septembre UTC). L’explosion a été détectée par des capteurs sismiques et  infrasons (pression atmosphérique). Rien n’a été observé dans les données satellitaires à ce jour. Nous conservons le code de couleur de l’aviation / niveau d’alerte à ORANGE / ATTENTION.

Observations récentes:
[Nuage volcanique] Inconnu
[Autres informations sur le nuage volcanique] Inconnu

Remarques: Le volcan Cleveland n’est pas surveillé avec un réseau sismique à plein temps en temps réel, ce qui empêche la capacité de l’AVO de détecter les troubles pouvant entraîner des activités futures. Nous sommes en mesure de détecter une activité explosive à l’aide d’instruments infrarouges et d’équipements sismiques limités sur l’île.

Source : AVO

Sabancaya , Perou :

L’activité explosive a atteint en moyenne 45 explosions / jour, plus élevée que dans la période précédente. Les tremblements de terre associés au mouvement des fluides (longue période) ont légèrement augmenté en nombre, tandis que les tremblements de terre liés à la remontée du magma (hybrides) et aux émissions de cendres (Tremor) maintiennent un niveau d’activité similaire à celui observé dans la période précédente .

Les colonnes éruptives de gaz et de cendres ont augmenté par rapport à la semaine précédente, atteignant une hauteur maximale d’environ 3500 m au-dessus du cratère. La dispersion de ces matériaux s’est produite dans un rayon supérieur à 40 km, principalement dans la direction Est et Sud-Est. 

La surveillance de la déformation à la station GNSS SBSE au cours de la dernière semaine n’a enregistré aucun changement significatif. 
Le flux de gaz volcanique (SO2) a enregistré le 21 septembre une valeur maximale de 1566 tonnes / jour. 
Le système satellite  Mirova a détecté 7 anomalies thermiques, avec des valeurs de VRP (énergie volcanique irradiée) comprises entre 1 et 71 MW.

L’activité éruptive a légèrement augmenté. Ce type de comportement peut se poursuivre au cours des prochains jours.

Source : IGP

 

Poas , Turrialba , Rincon de la Vieja , Costa Rica :

Rapport d’activité des volcans Poás, Turrialba et Rincon de la Vieja. 24 septembre 2017.

Volcan Poas.
Le Poas continue avec une émanation permanente de vapeur d’eau, de gaz magmatiques et d’ aérosols. Le panache s’élève à plus de 500 mètres depuis le fond du cratère et est dispersé par des vents principalement vers le Nord et le Nord-Est du cratère actif. En ce qui concerne l’activité sismique, elle se maintient à des niveaux très bas similaires à ceux des derniers jours.

Volcan Turrialba.
Le volcan Turrialba continue avec un dégazage permanent de vapeur d’eau, de gaz magmatiques et d’aérosols. Des quantités relativement faibles de cendres ont été relâchées sporadiquement pendant de courtes périodes en s’élevant d’environ 500 à 1000 mètres au dessus du cratère actif. L’activité sismique s’est maintenue faible avec un tremor de très faible amplitude et des séismes de type LP sporadiques de faible intensité. Selon la station météorologique de l’IMN, la direction des vents est dans la direction Nord-Ouest.

Volcan Rincón de la Vieja.
Au cours des dernières 24 heures, le volcan présente un tremor de très faible amplitude, aucun autre type d’activité sismique n’est observé sur les enregistrements .

Le 24 septembre 2017 , à 17h46, une petite éruption phréatique s’est produite . Cela a été observé par les résidents des secteurs d’Upala .

L’OVSICORI-UNA est vigilante sur l’activité sismique et volcanique.

Source : Ovsicori.

Photo : Jean Paul Calvo

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search