24/09/2017. FR. Agung , Copahue , Kilauea , Popocatepetl .

Home / agung / 24/09/2017. FR. Agung , Copahue , Kilauea , Popocatepetl .

24/09/2017. FR. Agung , Copahue , Kilauea , Popocatepetl .

24/09/2017.

 

Agung , Indonésie :

Les appels du gouverneur de Bali aux réfugiés de l’éruption du mont Agung. 

23 SEPTEMBRE 2017. Le gouverneur de Bali, Made Mangku Pastika, a appelé les réfugiés dont le groupe a moins de 200 habitants à se joindre à d’autres réfugiés au poste d’évacuation nommé par le gouvernement. L’appel a été lancé par Pastika après la hausse du statut d’ activité à Awas, de l’ Agung.
« Cela facilitera la distribution de l’aide, qu’il s’agisse de nourriture, de santé ou autre assistance nécessaire », a déclaré Pastika alors qu’il a visité plusieurs camps de réfugiés à Amlapura, Karangasem, samedi (23/9).
Selon lui, le nombre de points de refuge, donne des difficultés pour les agents à enregistrer le nombre de réfugiés. Par conséquent, des groupes de réfugiés qui ont moins de 200 âmes doivent rejoindre immédiatement les postes  qui ont été déterminés par le gouvernement. Comme dans GOR Sweca Pura dans le district de Klungkung, Refugee Post à Rendang et Sidemen, Ulakan, dans le district de Karangasem et les postes de réfugiés dans le village de Les et Tembok à Buleleng Regency.

Jusqu’au samedi 23/9 à 12h00  , le nombre de réfugiés qui ont été enregistrés a atteint 15 124 personnes qui se répartissent dans 126 points dans toutes les régions / villes de Bali. L’emplacement de l’évacuation se fait à la fois dans les postes de réfugiés qui ont été fixés par le gouvernement et les salles de village, les terrains, ainsi que dans des maisons de personnes considérées comme sûres.
Le gouverneur de Bali a également ordonné que la cuisine publique à l’origine située au port de Tanah Ampo soit immédiatement transférée au Refugee Post à Rendang. Pastika . Il a également eu l’occasion de visiter les réfugiés à UPT Rendang .
Il demande aux gens de se calmer, de ne pas paniquer et de ne pas croire facilement à l’inconnu. « Nos gens s’attendent à être attentifs et à écouter attentivement les instructions du sous-district ou des chefs de village », a déclaré Pastika.

Source : Republika

 

Copahue , Chili :

Rapport spécial d’activité volcanique (REAV)
Région de Biobio. 21 septembre 2017.12: 30 heures (heure locale).

Le Service national de géologie et d’exploitation minière (Sernageomin) du Chili annonce les informations suivantes, obtenues par le biais du matériel de surveillance du Réseau national de surveillance volcanique (RNVV), traitées et analysées à l’Observatoire volcanique des Andes méridionales (OVDAS):
Grâce aux caméras IP qui surveillent le volcan Copahue, une augmentation de la hauteur de la colonne de gaz avec présence de matériaux particulaires, émanant du cratère principal, a été observée au cours des derniers jours. Cependant, les niveaux d’énergie des signaux sismiques discrets et continus, ainsi que l’absence de déformation du bâtiment volcanique, représentent un scénario qui peut être considéré comme son activité de base actuelle.

Depuis le début de la reprise de l’activité volcanique en 2012 , il a été enregistré de nombreuses crises et périodes d’émissions continues de matériaux particulaires , lesquels présentaient des intensités basses, ainsi que des pressions et une sismicité identiques à celles enregistrées actuellement , sans montrer une escalade majeure dans le processus éruptif. Ces derniers étant associés principalement à une augmentation du niveau d’énergie et la présence d’activité sismique. Actuellement , on note la remontée d’un petit corps magmatique à des niveaux plus superficiels , qui affecte le système hydrothermal et génère des émissions de cendres et une incandescence nocturne. Cet état de semi stabilité peut durer un certain temps.

Au moment de l’émission de ce rapport, la colonne reste fluctuante avec une faible énergie, ce qui témoigne de l’activité persistante qui se produit dans le système volcanique. Cela suggère que le système reste actif mais avec des émissions passives qui, avec leur dispersion, peuvent affecter la zone proximale du bâtiment volcanique.
En raison de ce qui précède, l’alerte technique volcanique est maintenue au niveau VERT avec une attention particulière à son évolution temporelle. Il est recommandé d’appliquer des restrictions préventives pour accéder à une zone à côté du cratère dans un rayon de 1000 m, en tenant compte de la possibilité que les processus d’activité de fumerolles, tels que rapportés dans ce rapport, se reproduisent encore et avec plus de vigueur.
Le Sernageomin continue avec une surveillance en ligne et informera en temps opportun des changements possibles dans l’activité volcanique de la région.

Source : Sernageomin

Photo : Antonio Huglich/AFP/Getty Images

 

Kilauea , Hawai :

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Sommet :4091 ft (1247 m)
Niveau d’alerte actuel du volcan: ATTENTION
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE

Résumé de l’activité:
Le volcan Kīlauea continue son éruption son sommet et sur l’évent Pu’u’Ō’ō sur sa zone de Rift Est. L’épisode de coulée de lave 61g continue d’entrer dans l’océan à Kamokuna. Une activité de jet de lave (Firehose) a été signalée ce matin sur le delta de l’entrée dans l’océan. L’activité des flux de surface persiste sur la partie supérieure du champ d’écoulement, sur le Pali, et dans des zones dispersées de la plaine côtière. Ces flux de lave ne constituent pas une menace pour les communautés voisines en ce moment. De faibles taux de déformation au sol et de sismicité continuent sur le volcan.

Observations du Sommet:
Les inclinomètres du sommet continue d’enregistrer une inclinaison déflationniste. La surface du lac de la lave était à 46  m (151 pi) sous le bord du cratère Overlook lorsqu’il était mesuré ce matin.  La sismicité est dans des conditions normales, à des taux de fond , avec des fluctuations du tremor associées aux éclaboussures du lac de lave. Les taux d’émission de dioxyde de soufre des sommets restent élevés.

Les vapeurs légères ont donné une vue dégagée sur le mur occidental du cratère Overlook ce matin. Juste au dessus de la surface du lac (en bas de la photo), un « anneau de baignoire » s’étend sur le mur à plusieurs mètres, marquant le dernier sommet du lac. Au-dessus, une épaisse couche de roches rouges, blanches et jaunes est exposée dans la paroi du cratère. Les couleurs proviennent de l’oxydation et de l’altération de la vieille lave qui a rempli le cratère Halema’uma’u dans les années 1960 et 1970. Au-dessus des roches colorées, il y a une section de 8 m (26 pieds) d’épaisseur de couches de roche plus sombres, formées par la lave qui a débordé sur le bord de l’évent en avril et mai 2015. Le sommet de la photo montre le plancher plat du cratère Halema’uma’u, couvert d’ une couche continue de cheveux de Pele.

Observations sur Pu’u’Ō’ō :
Les images webcam au cours des 24 dernières heures montrent les lueurs persistante des sources incandescentes dans le cratère et d’un petit étang de lave sur le côté Ouest du cratère. Il n’y a eu aucun changement significatif dans la sismicité au cours des dernières 24 heures et aucun changement important dans l’inclinaison mesurée du sol. Le taux d’émission de dioxyde de soufre des évents de la East Rift Zone s’est stabilisé au cours des derniers mois et reste nettement inférieur au taux d’émission cumulé.

 

 

Le lac de lave du Pu’u ‘O’o était de nouveau très actif, avec des bouillonnements sur toute sa surface. Le panache de gaz soufflait dans une direction favorable, nous donnant une vue assez claire.

Observations des coulées de lave:
L’épisode 61g  est toujours actif et entre dans l’océan à Kamokuna. Une activité de jet de lave (Firehose) a été signalée ce matin sur le delta de l’entrée dans l’océan. Les images de la webcam montrent clairement que l’activité des flux de lave de surface persiste sur la partie supérieure du champ d’écoulement, sur le Pali et dans des zones éparses de la plaine côtière. La lave active la plus proche de la route sur la plaine côtière  était à 1,6 km  , mesurée le 21 septembre. Aucun de ces flux ne constitue une menace pour les communautés  en ce moment.

Source : HVO

Photos : HVO , Bruce Omori.

 

Popocatépetl , Mexique :

23 septembre, 10h00 (23 septembre, 15h00 GMT)

Au cours des dernières 24 heures, les systèmes de surveillance du volcan Popocatépetl ont identifié 147 exhalaisons de faible intensité . En outre, 2 tremblements de terre volcano – tectoniques ont été enregistrés, un hier à 11h46, d’une grandeur préliminaire de M1.8 et un autre aujourd’hui à 05h18 avec une grandeur préliminaire de M2.4.

Pendant la nuit, il n’y avait pas d’incandescence sur le cratère.
Au moment de ce rapport, le volcan a été observé avec une faible émission de vapeur d’eau et de gaz .
Il est important de noter qu’aucune augmentation significative n’a été observée dans l’activité du volcan qui puisse être liée au tremblement de terre de magnitude M7.1, enregistré le 19 septembre avec un épicentre dans l’état de Puebla.
La surveillance du volcan Popocatépetl se fait en permanence 24 heures /24 . Tout changement d’activité sera signalé en temps opportun.

Mise à jour 23 septembre, 17h20 (23 septembre, 22h20 GMT)

À 4h09 et à 5h08, deux explosions ont été enregistrées accompagnées d’une faible émission de vapeur , de cendres et d’émissions de gaz . La hauteur de la colonne était inférieure à 2000 mètres et s’est dissipée en direction préférentielle vers le Nord-Ouest. Ce type d’activité est envisagée dans les scénarios de  l’avertissement volcanique de niveau jaune, étape 2. Il est important de noter qu’aucune augmentation significative n’a été observée dans l’activité du volcan qui puise être liée au tremblement de terre de magnitude M7.1, enregistré 19 septembre avec épicentre dans l’état de Puebla. La surveillance du volcan Popocatépetl se fait en permanence 24 heures par jour. Tout changement d’activité sera signalé en temps opportun.

Le CENAPRED demande de ne pas approcher le volcan et surtout le cratère, en raison du risque de retombées de projectiles.

Le sémaphore d’avertissement volcanique du Popocatépetl est situé à Amarillo Phase 2.

Source : Cenapred

Photo : Luis Garcia

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search