24/08/2017. FR. San Cristobal , Poas , Piton de la Fournaise , Bogoslof , Tupungatito .

Home / Alaska / 24/08/2017. FR. San Cristobal , Poas , Piton de la Fournaise , Bogoslof , Tupungatito .

24/08/2017. FR. San Cristobal , Poas , Piton de la Fournaise , Bogoslof , Tupungatito .

24/08/2017.

 

San Cristobal , Nicaragua :

12,702 ° N, 87,004 ° W
Altitude 1745 m

Au moins 50 000 personnes touchées par l’éruption du volcan San Cristóbal au Nicaragua .

22 AOÛT 2017. Au moins 50 000 personnes ont été affectées par la pluie de cendre et l’odeur de soufre dans la municipalité de Chinandega, au Nicaragua, suite à l’éruption du volcan San Cristobal, selon un journal local.
Le vice-président du Nicaragua, Rosario Murillo, a assuré que l’éruption du volcan a généré une colonne de cendres de 400 mètres. Sur les images capturées par le satellite, on observe la sortie des cendres et des gaz, avec une colonne de 500 mètres au-dessus du bord du cratère qui s’est dispersée vers l’Ouest et le Sud-Est du volcan, at-il souligné.
Les autorités de Chinandega ont recommandé que les gens protègent leur nez et leur bouche, ne se frottent pas les yeux, utilisent des serviettes humides, portent des chemises à manches longues et gardent l’eau et la nourriture couvertes, entre autres choses.

 

Selon Armando Saballos, volcanologue de l’Institut Nicaraguayen des Etats Territoriaux (INETER), ce type d’événement survient habituellement une ou deux fois par an sur le volcan San Cristóbal et n’a pas exclu des explosions futures du cratère.

BULLETIN D’ACTIVITÉS VOLCANIQUES 21 août 2017 VOLCAN SAN CRISTOBAL

Au cours du week-end, il y a eu une diminution progressive de l’activité de ce volcan, réduisant l’émanation de gaz et de cendres, qui n’a cessé de sortir jusqu’à tard dans la nuit le samedi 19 août.
 Jusqu’à ce moment, aucune explosion n’est signalée, une émission modérée de gaz volcaniques est maintenue, dans le cadre de l’activité attendue, qui ne représente aucun danger pour la population. Aucune donnée sur les cendres n’a été signalée.
 Les valeurs RSAM se situent dans les plages normales.
 
L’INETER continue de surveiller de près ce phénomène et informera nos populations de tout changement qui pourrait se produire.

Selon un bulletin d’information, à 05h18, le 18 août, le SINAPRED a reçu des rapports de chutes de cendres de certaines communautés près du San Cristóbal, y compris Grecia, et les municipalités d’El Viejo (18 km WSW) et El Realejo (25 km SW). Sur la base de l’analyse des images satellitaires et de l’information de l’INETER, le Washington VAAC a rapporté qu’une petite bouffée de cendres du volcan s’est élevée à 300 m au-dessus de la bordure du cratère et a dérivé vers le nord-ouest. Plus tard ce jour-là, une émission de gaz contenant éventuellement des cendres s’est élevée de 300 m et a dérivé vers l’Ouest . Un panache de cendres a été identifié sur des images satellites jusqu’à 265 km Ouest. La sismicité était élevée. Les émissions de vapeur et de gaz ont continué pendant le reste de la journée.

Source :  EL PAIS , Ineter , GVP

 

Poas , Costa Rica :

10,2 ° N, 84,233 ° W
Altitude 2708 m

22-08-2017, 16:38, volcan Poás :
Après 12 heures, le massif a lancé une nouvelle éruption qui se poursuit jusqu’à cette heure. La colonne dépasse 500 m au-dessus du cratère actif et est dispersée vers l’Ouest, d’après les caméras de surveillance de la r.s.c..

 

L’OVSICORI-UNA a rapporté qu’un événement sur le Poás à 15h17 le 22 août a généré un panache qui s’est élevé de 300 m au-dessus du bord du cratère.

Source : Dr. Maurice M. Mora , GVP

 

Piton de la Fournaise , La Réunion :

Bulletin d’activité du mercredi 23 août 2017 à 15h00 (Heure locale).

L’éruption qui a débuté le 14 juillet à 00h50 heure locale se poursuit. Le trémor volcanique (indicateur de l’intensité éruptive en surface), se maintient à un niveau stable et faible.

Figure 1 : Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 00h00 (20h UTC) le 14 Juillet et 15h00 (11h00 UTC) le 23 août sur la station sismique de RVL, localisée sur le flanc sud du volcan. (OVPF/IPGP)

–  Deux séismes volcano-tectoniques de faibles magnitudes ont été enregistrés sous la région sud-est de l’enclos au cours de la journée d’hier.
– Aucune déformation significative n’est observée depuis quelques jours.

Les conditions météorologiques souvent défavorables, ainsi que les flux faibles observés, n’ont pas permis d’effectuer d’estimations fiables du débit de lave par l’utilisation de satellites.

Source : OVPF

Photo : F Leveneur

 

Bogoslof , Alaska :

53 ° 55’38 « N 168 ° 2’4 » W,
Sommet : 492 pi (150 m)
Niveau d’alerte actuel du volcan: ATTENTION
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE

Les troubles continuent sur le volcan Bogoslof. Certaines explosions mineures ont été détectées dans les données  infrasons (pression atmosphérique) ce matin vers 4h10 AKDT (12h10 UTC), mais aucune activité significative n’a été observée. Les données satellitaires obtenues aujourd’hui indiquent que le dôme de lave dans le lac au centre de l’ile, juste à l’Ouest des laves de 1992 a atteint environ 525 pieds (160 m de diamètre) depuis le 20 août.

La présence d’un monticule croissant de lave a annoncé la fin de plusieurs éruptions passées du Bogoslof. Cependant, pendant certaines périodes d’éruption, l’effusion de lave a été suivie d’explosions supplémentaires et de destruction du dôme. Si des explosions futures se produisent, il est possible que le nuage volcanique qui en résulte soit plus riche en cendres que ceux qui se sont produits jusqu’à présent lors de l’éruption du Bogoslof de 2016-17.

Le code de la couleur de l’aviation reste à ORANGE et le niveau d’alerte reste à ATTENTION.

Source : AVO

Photo : Schaefer, Janet

 

Tupungatito , Chili :

Rapport d’activité volcanique spécial (REAV) Région métropolitaine 23 août 2017.

Le Service national de géologie et d’exploitation minière (Sernageomin) annonce les informations suivantes, obtenues auprès des équipes de suivi du Réseau national de surveillance volcanique, traitées et analysées à l’Observatoire volcanique des Andes méridionales, centre d’interprétation des données du Sernageomin:

Hier ,  mercredi 23 août 2017 à 07h39 heure locale (10:39 GMT), les stations de surveillance installées à proximité du volcan Tupungatito, ont enregistré une série de tremblements de terre associés à la fracturation de roches, appelés Volcano- Tectonique. L’événement principal a été situé à 6,1 km à l’ouest (O) du cratère principal.

L’emplacement obtenu était le suivant:

HEURE D’ORIGINE: 10:39 (GMT -3)
LATITUDE: 33 ° 23’28.20 « Sud
LONGITUDE: 69 ° 53’30.00 » Ouest
PROFONDEUR : 8.2 km
MAGNITUDE LOCALE : 3.3 (ML)

OBSERVATIONS:

Au moment de la publication de ce rapport, 18 tremblements de terre de plus petite ampleur ont été enregistrés. Il convient de noter que la série d’événements a commencé par un séisme volcan-tectonique de plus petite ampleur (ML 2.9) et un emplacement similaire à celui rapporté. Il faut espérer que le développement de ce processus tectonique lancé avec des preuves plus importantes dès le début du mois d’août se poursuivra, ce qui sera probablement maintenu pendant une période supplémentaire.

L’alerte technique volcanique est maintenue au niveau vert.

Le Sernageomin continue avec le suivi en ligne, et fera rapport en temps opportun sur les changements possibles de l’activité volcanique de la région.

Source : Sernageomin

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search