20/08/2017. FR. Piton de la Fournaise , San Cristobal , Misti , Ticsani , Nevados de Chillan .

Home / blog georges Vitton / 20/08/2017. FR. Piton de la Fournaise , San Cristobal , Misti , Ticsani , Nevados de Chillan .

20/08/2017. FR. Piton de la Fournaise , San Cristobal , Misti , Ticsani , Nevados de Chillan .

20/08/2017.

 

Piton de la Fournaise , La Réunion :

Bulletin d’activité du samedi 19 août 2017 à 15h00 (Heure locale).

L’éruption qui a débuté le 14 juillet à 00h50 heure locale se poursuit. Le trémor volcanique (indicateur de l’intensité éruptive en surface), poursuit ses oscillations à un rythme encore moins régulier que les jours précédents.

Figure 1 : Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 00h00 (20h UTC) le 14 Juillet et 15h00 (11h00 UTC) le 19 août sur la station sismique de RVL, localisée sur le flanc sud du volcan. (OVPF/IPGP)

– Aucun séisme volcano-tectonique n’a été enregistré sous les cratères sommitaux au cours de la journée d’hier.
– La légère inflation (gonflement) de l’ensemble du cône terminal du volcan observée depuis le début du mois d’août (< 1 cm depuis le début de l’éruption) semble disparaitre. Cette tendance restera à confirmer dans les prochains jours.

L’image contient peut-être : montagne, ciel, nature et plein air

Les dernières estimations des débits de lave par l’utilisation de satellites, montrent des débits de lave inférieurs à ceux observés jusqu’à présent. Il est à noter que ces estimations restent imprécises suite aux mauvaises conditions météorologiques sur le massif du Piton de la Fournaise.

 

Source : OVPF

 

 

San Cristobal , Nicaragua :

 

Le volcan San Cristóbal a débuté vendredi  un processus de dégazage accompagné d’une production de cendres avec des chutes de cendres dans la direction Nord-Ouest, comme l’ont signalé les habitants des communautés de Grecia .
Le Comité municipal de prévention des catastrophes (COMUPRED) s’est réuni en cas d’urgence pour être attentif à l’activité du volcan le plus élevé du pays.

Les autorités municipales, les pompiers, la Défense civile, la Croix-Rouge, le MINSA et la Police nationale définissent les actions dans les communautés qui signalent des chutes de cendres .
Le volcan ,  jusqu’à présent ne montre aucun signe d’explosion. Les autorités prévoient que, d’ici midi, l’activité ait déjà diminué.
Il est important que les familles proches de la région utilisent des masques ou des serviettes humides pour s’en couvrir la bouche et protéger leurs yeux des cendres, couvrir les puits et faire très attention aux enfants.

Source : Sinapred.

 

Misti , Ticsani , Pérou :

Les volcans Misti et Ticsani maintiennent un niveau d’activité peu élevé .

Les deux volcans, situés près d’ Arequipa et Moquegua, respectivement, sont surveillés par l’Institut géophysique du Pérou à travers des stations sismiques installées à proximité.
Les volcans Misti et Ticsani, volcans qui font partie de la liste des 16 volcans considérés comme actifs et / ou potentiellement actifs au Pérou, ont affiché de faibles niveaux d’activité jusqu’ici cette année, selon les derniers rapports d’activité volcanique publiés par L’Institut géophysique du Pérou.


Volcan Misti.

Les deux géants sont surveillés en temps réel par des stations sismiques installées et réparties stratégiquement dans leur environnement. L’information qui a été analysée en 2017 montre que l’activité sismique prédominante est liée aux événements générés par la fracturation des roches et non aux tremblements de terre liés au mouvement des fluides et / ou à l’ascension de magma.
« À ce jour, nous avons publié 15 rapports d’activités contenant l’analyse hebdomadaire du comportement de chaque volcan. Misti et Ticsani produisent des dizaines de tremblements de terre chaque jour qui sont évalués pour connaître leur source. Heureusement, leur origine n’est pas associée à la remontée du magma. Cependant, il faut savoir qu’un volcan peut commencer une éruption en quelques heures, comme le Calbuco au Chili en 2015. Ce cas est cependant très rare, mais il nous indique qu’il faut être vigilant chaque minute à l’information que nous recevons de nos stations « , a expliqué le Dr Orlando Macedo, directeur du siège de l’IGP à Arequipa.

Volcan Ticsani

Il faut souligner qu’une éventuelle éruption du Misti représente un risque pour environ 1 million de personnes qui vivent dans la ville d’Arequipa. Dans le cas du Ticsani, 5000 personnes vivent dans la zone d’influence de ce volcan et pourraient être lésées par l’apparition d’un processus éruptif.

Source : IGP

 

Nevados de Chillan , Chili :


Au cours de cette période,   1053 événements sismiques ont été enregistrés, dont quarante-neuf (49) ont été classés comme des événements volcaniques de type VT , liés aux processus de fracturation des roches, avec des grandeurs locales maximales (ML) de 2,6. Le tremblement d’énergie le plus élevé a été localisé à 4,1 km au Sud-Sud-Est (SSE) du cratère actif, à une
profondeur de 3,4 km. De même, il y avait mille quatre (1004) tremblements de terre associés à la dynamique des fluides à l’intérieur de l’édifice volcanique, classés comme événements à longue période (LP), avec une valeur de déplacement réduite maximale (DRC) de 164,5 cm2.
Du 3 au 15 août, trente-cinq (35) explosions se sont présentées de manière intermittente, en continuant avec la phase explosive
qu’ a présenté ce volcan depuis le début de 2016.


Les images obtenues à travers les caméras installées à proximité du complexe volcanique ont montré des explosions autour des cratères actuellement actifs, avec une hauteur proche de 300 mètres, à l’exception du  11 Août, ou l’explosion a atteint une hauteur maximale de 1000 mètres.

Selon les données obtenues auprès de quatre (4) stations GNSS, qui mesurent la déformation de surface du volcan, aucune variation significative n’a été observée.
Les longueurs des lignes de contrôle qui traversent les cratères actifs montrent des variations inférieures à 0,1 cm / mois, suggérant qu’il n’y a pas de changements importants sur le  volcan . Les données montrées par un (1) inclinomètre électronique suggèrent également qu’il n’y a pas de processus importants liés aux changements dans la morphologie du volcan .


Aucune émission de dioxyde de soufre (SO2) dans l’atmosphère n’a été signalée dans le secteur du volcan.

Aucune alerte thermique n’a été signalée dans la zone associée au volcan selon les données traitées par l’observation infrarouge moyenne de l’activité volcanique(MIROVA) (http://www.mirovaweb.it/) .

Au cours de la période actuelle, une activité moins explosive de caractère pulsatile a été enregistrée, ce qui a entraîné des émissions de gaz et de particules ayant des hauteurs maximales de 1000 m au-dessus du niveau du cratère. Les données des stations de surveillance suggèrent l’action d’un petit volume apparent de magma qui interagit avec le système hydrothermal de surface et qui le déstabilise , et induit des explosions mineures avec des émission de matière à la surface de manière pulsatile.
Par conséquent, dans le scénario actuel, il est possible que se poursuive ce processus avec la génération d’explosions de taille similaire ou même plus grandes que celles enregistrées.
En raison de ce qui précède, l’alerte technique volcanique est maintenue au:
NIVEAU JAUNE: évolution du comportement de l’activité volcanique Temps probable pour une éruption : SEMAINES / MOIS.
Remarque: Il est recommandé de restreindre l’accès à la zone de risque volcanique élevé, à un rayon de 3 km autour des cratères actuellement actifs.

Source : Sernageomin

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search