18/08/2017. FR. Piton de la Fournaise , Reventador , Kanlaon , Pacaya .

Home / blog georges Vitton / 18/08/2017. FR. Piton de la Fournaise , Reventador , Kanlaon , Pacaya .

18/08/2017. FR. Piton de la Fournaise , Reventador , Kanlaon , Pacaya .

18/08/2017.

Piton de la Fournaise , La Réunion :

Bulletin d’activité du jeudi 17 août 2017 à 15h00 (Heure locale).

L’éruption qui a débuté le 14 juillet à 00h50 heure locale se poursuit. Le trémor volcanique (indicateur de l’intensité éruptive en surface), poursuit les oscillations qu’il a entamées hier matin.

Figure 1 : Évolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 00h00 (20h UTC) le 14 Juillet et 15h00 (11h00 UTC) le 17 août sur la station sismique de RVL, localisée sur le flanc sud du volcan. (OVPF/IPGP)

– Aucun séisme volcano-tectonique n’a été enregistré sous les cratères sommitaux au cours de la journée d’hier.
– La légère inflation (gonflement) de l’ensemble du cône terminal du volcan observée depuis le début du mois d’août (< 1 cm depuis le début de l’éruption) semble disparaitre.

La présence de nuages durant une partie de la journée, n’a malheureusement pas permis d’effectuer des estimations fiables des débits de lave par l’utilisation de satellites.

Situation incertaine sur la Fournaise !

Impossible de dire si l’activité explosive qui a redémarrée le 15 août au soir continue puisque la caméra est dans les nuages depuis hier. En tout cas, l’activité a sérieusement modifié le cône du côté amont (de l’autre côté de la webcam). Rappelez-vous, jusqu’au 12 août, l’évent amont était encore un trou d’environ deux mètres de diamètre qui laissait échapper une belle flamme. Le 15 août, en plus de s’être agrandi, un second évent dans l’axe de la fissure éruptive était présent, preuve de l’extrême fragilité de la zone avant même que l’activité explosive ne redémarre. Et sur les photos du lendemain, ces deux évents ont disparus sous les projections de l’activité explosive, projections qui ont recouvert toute la zone !

L’image contient peut-être : montagne, nuage, ciel, nature et plein air

Côté effusion, difficile de savoir si le champ de lave est toujours en croissance. Une résurgence à proximité du cône éruptif était active ce matin mais de manière peu dynamique.

De son côté, le trémor fluctue, ce qui n’est pas vraiment bon signe..

Source : OVPF, Objectif volcan / Laurent Perrier / Bernard Duick.

Photos : Dronecopter ( Jonathan Payet ), Laurent Perrier .

 

Reventador , Équateur :

RAPPORT D’ACTIVITE DU VOLCAN REVENTADOR,  jeudi 17 août 2017.

RÉSUMÉ DE L’ACTIVITÉ VOLCANIQUE.

Le volcan maintient une activité éruptive élevée et continue. L’activité au niveau de la surface a été caractérisée par des épisodes d’incandescence accompagnées de projections de blocs incandescents et d’ émissions de gaz et de cendres.

ANNEXE TECHNIQUE ET COMMENTAIRES

Sismicité:
À partir de 11h00 (TL) hier et jusqu’à 11h00 (TL), nous avons enregistré 5 épisodes de tremor (TRA), 5 épisodes de tremor d’ émisssion (TRE), 50 événements de type longue durée (LP) et 48 explosions (EXP ).


Observations, émissions et cendres:
Pendant la nuit, le volcan était en partie dégagé et il y avait une incandescence, accompagné de projections de blocs sur  le flanc Ouest, jusqu’à 300 mètres sous le sommet. Aujourd’hui, le volcan au cours de la matinée a néanmoins été observé entre les nuages ​​avec plusieurs émissions de gaz, de vapeur et de cendres jusqu’à 500 mètres au niveau du cratère se dispersant dans la direction Nord-Est.
Pluie et lahares:
Il n’y a pas de pluie dans le secteur du volcan .

INFORMATIONS GÉNÉRALES:

Ce rapport quotidien sera émis à 12h00 (TL) et aussi longtemps que le niveau d’activité du volcan le justifiera. En cas d’augmentation ou de modification du comportement du volcan, un rapport spécial sera émis immédiatement .

Source : IGEPN

 

Kanlaon , Philippines :

Le Phivolcs relève le niveau d’alerte du volcan Kanlaon.

18 AOÛT 2017. L’Institut philippin de volcanologie et de sismologie (Phivolcs) a relevé le statut d’alerte du volcan Kanlaon au niveau 1 passant de « normal à  anormal », selon le Bureau de la défense civile (OCD) dans les provinces de Negros.
L ‘OCD a expliqué qu’un statut d’alerte de niveau 1 signifiait que le volcan, qui se trouve dans les provinces de Negros Occidental et Negros Oriental, est entré dans une période de troubles.
Les unités du gouvernement local rappellent au public  que l’entrée dans le rayon de quatre kilomètres de la zone de danger permanent (PDZ) est strictement interdite en raison des possibilités d’éruptions soudaines et dangereuses de vapeur ou  phréatiques, a déclaré le Phivolcs.

Les autorités de l’aviation civile doivent également conseiller aux pilotes d’éviter de voler près du sommet du volcan, car la vapeur et d’autres débris volcaniques d’une éventuelle éruption phréatique soudaine pourraient être dangereux pour les avions.
Le Phivolcs surveille une activité sismique accrue qui pourrait être remplacée par des éruptions phréatiques  au cratère du sommet, malgré l’absence de dégazage visuel ou d’émission de vapeur de l’évent actif cette année, a déclaré l’OCD dans un communiqué. Le réseau de surveillance sismique du volcan Kanlaon a enregistré un total de 244 tremblements de terre volcaniques depuis le 24 juin.

Les données de déformation du sol par les mesures GPS continues ont indiqué que l’édifice du Kanlaon reste gonflé depuis décembre 2015,  . « Ces paramètres indiquent que des processus volcaniques sont en cours sous l’édifice qui peuvent être causés par un dégazage profond , une activité hydrothermale ou une intrusion magmatique », a déclaré le Phivolcs.

Source : Inquirer/Jeannie Curtis

 

Pacaya , Guatemala :

Type d’activité: Strombolienne
Morphologie: Stratovolcan composite
Situation géographique: 1 4 ° 22’50 « Latitude Nord ; 90 ° 36’00 » Longitude Ouest.
Altitude: 2,552 m .
Conditions météo: Nuageux.
Vent : moins de 5 mph.
Précipitations: 0,0 mm.

Image associée

Activité:
Comme cela a été signalé, le Pacaya a subi des changements majeurs dans son modèle éruptif, où sont enregistrées et observées des explosions stromboliennes, qui expulsent du matériel volcanique et des colonnes de cendres à 750 mètres de hauteur. L’observatoire de l’OVPAC rapporte que la majeure partie du matériel est déposé à l’intérieur du cratère, certaines bombes volcaniques sont éjectées à une plus grande distance , entre 75 et 100 mètres, descendant au travers des pentes, principalement sur le flanc Ouest. La station sismique de PCG enregistre des explosions stromboliennes et des tremors associés à la remontée du magma et au dégazage. L’activité du Pacaya peut augmenter au cours des jours et générer des explosions plus violentes et expulser du matériel volcanique à plus grande distance , en étant accompagné d’émissions de cendres.

Source : Insivumeh.

Photo : Globe Holidays.

 

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search