23/07/2017. FR. Piton de la Fournaise , Kilauea , Great Sitkin , Fuego .

Home / Alaska / 23/07/2017. FR. Piton de la Fournaise , Kilauea , Great Sitkin , Fuego .

23/07/2017. FR. Piton de la Fournaise , Kilauea , Great Sitkin , Fuego .

23/07/2017.

 

Piton de la Fournaise , La Réunion :

Bulletin d’activité du samedi 22 juillet 2017 à 17h00 (Heure locale)

L’éruption débutée le 14 juillet à 00h50 heure locale se poursuit. L’intensité du trémor volcanique (indicateur de l’intensité éruptive en surface) est relativement constante depuis 24h et se retrouve à niveau proche de celui observé entre le 18 et le 20 juillet (Figure 1).

Figure 1 : Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 00h00 (20h UTC) le 14 Juillet et 16h00 (12h00 UTC) le 22 Juillet sur la station sismique de RVL, localisée sur le flanc sud du volcan. (© OVPF/IPGP)

Un survol réalisé ce jour par l’OVPF a permis d’établir une cartographie de la coulée de lave par traitement d’images aériennes (Figure 2). La coulée s’étend dans sa longueur maximale sur 2.8 km et dans sa largeur maximale sur 0.6 km. Le front de coulée n’a pas progressé depuis les sept derniers jours.

Figure 2 : Cartographie de la coulée de lave au 22 Juillet 2017, 7h30 (Fond de carte : GoogleEarth). (© OVPF/IPGP)

La morphologie du cône éruptif en aval de la fissure éruptive continue d’évoluer (Figure 2). Les observations à 7h30 ce matin attestaient de la présence de trois bouches actives au niveau du cône principal, toutes les trois ouvertes vers l’Est. Une quatrième bouche située sur l’éponte nord du cône principal restait entièrement fermée et n’émettait que des projections sporadiques.

Ce matin deux bras de coulée étaient actifs : le premier en direction de « Château Fort » en chenal ouvert, le second vers le sud-ouest en tunnel.


Figure 3 : Prise de vue sur le site éruptif le 22 Juillet 2017, 7h30 (heure locale). (© OVPF/IPGP)

– Aucun séisme n’a été enregistré ce jour.
– Une légère déflation (dégonflement) est toujours observée au sommet du cône terminal.

L’image contient peut-être : montagne, ciel, plein air et nature

Les estimations réalisées par méthodes satellites via la plateforme HOTVOLC (OPGC – Clermont Ferrand) font état de débits minimums toujours compris entre 1 et 3 m3/s.

Source : OVPF

Photo : Kiwi.

 

Kilauea , Hawaï :

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Sommet : 4091 ft (1247 m)
Niveau actuel d’alerte du volcan: ATTENTION
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE

Résumé de l’activité:
Le volcan Kīlauea continue son éruption à son sommet et à partir de l’évent du Pu’u’Ō’ō dans la zone de Rift Est. L’épisode de coulée de lave 61g du Pu’u’Ō’ō continue d’entrer dans l’océan à Kamokuna. Les flux de surface sont actifs au-dessus du Pali, avec une activité continue sur la plaine côtière. Ces flux ne constituent pas une menace pour les communautés voisines. Il n’y a eu aucun changement important dans les niveaux de sismicité à travers le volcan. Au sommet, il n’y a pas eu de changement significatif dans l’inclinaison du sol et le niveau du lac a été mesuré à environ 25 m (82 pieds) sous le bord du cratère Overlook ce matin.

https://volcanoes.usgs.gov/observatories/hvo/multimedia_uploads/multimediaFile-1729.jpg
Le temps dégagé donnait une bonne vue sur le lac de lave au sommet du volcan Kīlauea. L’activité du soir était typique pour le lac de lave, avec des éclaboussures variables le long des bords du lac. Les éclaboussures montrées ici sont situées dans la partie Sud-Est du lac, qui est le site le plus courant pour les éclaboussures. Cette photo a été prise par des scientifiques de l’USGS depuis le bord du cratère  Halema’uma’u, une zone qui reste fermée au public en raison des dangers volcaniques en cours.

Observations du Sommet :
Il n’y a pas eu de changement significatif dans l’inclinaison du sol au cours du dernier jour et le niveau du lac de lave a été mesuré à environ 25 m (82 pieds) au-dessous du bord du cratère Overlook.  Le tremor du sommets continue de fluctuer en fonction des variations dans les éclaboussures de lave et les tremblements de terre se sont produits à des taux de fond normaux. Les taux d’émission de dioxyde de soufre du sommet  reste élevé .

https://volcanoes.usgs.gov/observatories/hvo/multimedia_uploads/multimediaFile-1730.jpg

Observations sur Pu’u’Ō’ō :
Les images de la webcam continuent de montrer la lumière persistante des sources incandescentes sur Pu’u’Ō’ō. L’activité sismique est à des taux de fond normaux, et les mesures d’inclinaison au sol ont été affectées par la pluie au cours du dernier jour. Le taux d’émission de dioxyde de soufre des évents de la zone Rift Est a été stable au cours des derniers mois et reste nettement inférieur au taux d’émission cumulé.

L’image contient peut-être : ciel, nuage, plein air et nature

Observations des coulées de lave:
L’épisode de coulées 61g est toujours actif et entre dans l’océan à Kamokuna. Plusieurs grandes fissures se sont développées sur le delta de lave, parallèlement au littoral et s’étendent sur la largeur du delta. Ces fissures augmentent la probabilité d’un effondrement du delta.
Les flux de surface se poursuivent sur la partie supérieure du champ d’écoulement au-dessus du Pali. Des évasions mineures sur la plaine côtière continuent, à environ 2 km (1,2 mi) au dessus de la route d’urgence.

Source : HVO

Photos : HVO , David Ford .

 

Great Sitkin , Alaska :

52 ° 4’35 « N 176 ° 6’39 » W,
Sommet : 5409 pi (1740 m)
Niveau actuel d’alerte du volcan: NORMAL
Code 52 ° 4’35 « N 176 ° 6’39 » W,
Sommet Élevée 5409 pi (1740 m)
Niveau actuel d’alerte au volcan: NORMAL
Code couleur actuel de l’aviation: VERT

Une augmentation de l’activité sismique a été détectée sur le Great Sitkin à partir du tremblement sismique du 21 juillet 16:17 AKDT (22 juillet 00:17 UTC). Après environ une heure, un tremor s’est produit avec des séismes discrets. Les petits séismes continuent actuellement à un taux beaucoup plus faible de plusieurs par heure. Aucune émissions anormales n’ont été détectées sur le réseau  infrasons Adak, et rien n’a été observé dans les données satellitaires au-dessus des nuages ​​météorologiques, qui se situaient à environ 10 000 pieds environ. L’AVO continue de surveiller le Great Sitkin avec un réseau sismique local, des réseaux infrasons éloignés et des observations satellites.

AVO Image

Le grand volcan de Sitkin est un volcan de nature basique et andésite qui occupe la plus grande partie de la moitié Nord de la grande île de Sitkin, qui appartient au groupe des îles Andreanof dans les îles Aléoutiennes centrales . Il est situé à 43 km (26 milles) à l’Est de la communauté d’Adak. Le volcan est une structure composite formée d’un volcan décapité plus ancien et d’un cône parasite plus jeune avec un cratère au sommet de 2 à 3 km de diamètre. Un dôme abrupt occupe le centre du cratère. Le Great Sitkin est entré en éruption au moins trois fois au 20ème siècle, plus récemment en 1974, lorsqu’un dôme de lave s’est formé dans le cratère , accompagné d’au moins un nuage de cendres qui a atteint 10 000 pieds au-dessus du niveau de la mer. Une éruption mal documentée s’est produite en 1945, produisant également un dôme de lave qui a été partiellement détruit lors de l’éruption de 1974. Au cours des 280 dernières années, une grande éruption explosive a produit des flux pyroclastiques qui ont partiellement rempli la vallée du Glacier Creek sur le flanc Sud-Ouest.

Source : AVO

Photo : Mees, Burke

 

Fuego , Guatemala :

Type d’activité: Vulcanienne
Morphologie: Stratovolcan composite
Localisation géographique: latitude 14 ° 28’54˝ N; longitude 90 ° 52’54˝   W.
Altitude : 3,763msnm.
Conditions météo: Partiellement nuageux
Vent: Est 10 kmh
Précipitations: 0.0 mm.

Activité:
Le volcan présente un faible panache blanc atteignant une hauteur de 4.200 mètres (13,780 pieds) , qui se déplace vers le Nord-Ouest, l’ Ouest et le Sud-Ouest. Il y a en moyenne entre 3 et 5 explosions faibles à modérées par heure, éjectant des panaches de cendres à une hauteur d’environ 4.500 à 4.800 mètres (14,763 à 15,748 pieds) qui se déplacent à une distance de 11 kilomètres vers le Nord-Ouest, l’ Ouest et le Sud-Ouest.

Des grondements modérés sont entendus , générant de faibles ondes de choc qui provoquent des vibrations dans les maisons. Des impulsions incandescentes qui montent de 150 à 200 mètres au-dessus du cratère provoquent des avalanches faibles à modérées en direction des canyons Santa Teresa, Taniluyá, Ceniza, Trinidad, Las Lajas et Honda. Des chutes de cendres sont rapportées des communautés de Panimaché, Morelia, Sainte-Sophie, El Porvenir, Sangre de Cristo, Panimaché II, San Pedro Yepocapa, entre autres.

Source : Insivumeh

Photo : Rosendo Morales

 

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search