13/07/2017. FR . Turrialba , Poas , Sinabung , Vésuve .

Home / blog georges Vitton / 13/07/2017. FR . Turrialba , Poas , Sinabung , Vésuve .

13/07/2017. FR . Turrialba , Poas , Sinabung , Vésuve .

13/07/2017.

 

Turrialba , Costa Rica :

Rapport d’activité du volcan Turrialba :
12 juillet 2017 – 11h00

Volcan Turrialba: Depuis hier, le volcan a montré une activité de dégazage et une éruption de cendres a commencé vers 14h00. La colonne de gaz et de cendres a atteint une hauteur d’environ 500 mètres et s’est dissipée dans une direction Sud-Ouest. Il n’a été reçu aucun rapport d’odeur de soufre ou de chutes de cendres .

L’image contient peut-être : 1 personne, ciel, montagne, nuage, plein air et nature

L’activité sismique présente des signaux de tremor de faible intensité et des tremblements de terre de basse fréquence (Lp). Pendant la nuit, il y également eu des émissions de cendres diffuses qui ont recouvert la caméra . Actuellement il n’y a pas d’observation directe du cratère . Les conditions nuageuses dans la région ne permettent pas une observation continue du cratère.

Source : Ovsicori

 

Poas , Costa Rica :

Rapport d’activité du volcan Poas :
12 juillet 2017 – 11h00

Volcan Poas  :

L’activité prédominante dans les dernières heures a été le dégazage . La colonne de gaz a atteint des hauteurs allant jusqu’à 500 mètres et s’est dissipée dans une direction Sud . Il n’a été reçu aucun rapport d’odeur de soufre . Le signal sismique présente peu d’évènements de type Lp de basse fréquence  , plusieurs tremblements de terre de type volcano – tectoniques dont le plus grand , hier à 18h11, d’une magnitude de M2,4 degrés sur l’échelle de Richter, a été situé à l’Ouest du cratère.

On note en plus  une amplitude moyenne du signal de tremor. Les conditions nuageuses dans la région  ne permettent pas l’observation constante du cratère . Aucun rapport d’odeur de soufre n’a été reçu .

L’image contient peut-être : montagne, plein air et nature

Sur les images qui ont été capturés le matin du 12/07 par des caméras de surveillance situées dans le bunker du RSN en bordure Sud du cratère actif , on voit clairement qu’il n’y a pas de traces d’eau dans la région du lac . Le cône pyroclastique formé dans la zone où avant se trouvait l’ancien dôme constitue maintenant le principal point d’émission, d’où est généré une activité éruptive. Il est également possible d’apprécier le point d’émission d’un panache riche en soufre .

L’image contient peut-être : montagne, nuage, ciel, plein air et nature

En Juin et durant la première moitié de Juillet , l’activité a généré des éruptions de cendres passives, de durée variable et émettant des quantités variable de matière solide. Pendant certaines des périodes , il a été émis des blocs balistiques  incandescents. Entre les 8 et 12 Juillet il a été enregistré des séismes volcano-tectoniques qui ont brisé les roches qui sont situées à moins de 1 km de profondeur avec des magnitudes (Mw) comprises entre M2,0 et M4,0. L’enregistrement d’un tremor volcanique d’amplitude  modérée et d’autres  séismes de courtes durées associés à la circulation des fluide a été également maintenue.

 

Source : Ovsicori , Rsn.

Photo : RSN

 

Sinabung , Indonésie :

Avis d’observation du volcan pour l’aviation (VONA):

Dernière publication: 11/07/2017
Code actuel de couleur de l’aviation: ORANGE

L’image contient peut-être : nuage, ciel, plein air et nature

Résumé de l’activité volcanique:
Éruption avec des nuages de cendres à 01:28 UTC (08h28 heure locale). L’éruption a duré 222 secondes

Altitude du nuage volcanique :
La meilleure estimation de l’ altitude du nuage de cendres est d’environ 12672 FT (3960 M) au-dessus du niveau de la mer, peut être plus élevée que ce qui peut être observé clairement.
Source des données de hauteur: observateur au sol.

Autre information sur le nuage volcanique:
Le nuage de cendres se déplace vers l’Est – Sud – Est

Remarques:
L’activité sismique se caractérise par des tremblement de terre profonds, des tremblements de terre à faible fréquence et des séismes hybrides. Les avalanches de roche (lave incandescente) ne sont pas identifiées.

Kegempaan Sinabung

Conclusion:
Le niveau d’activité du G. Sinabung est au Niveau IV  (Awas)
Recommandations:
Les communauté et les visiteurs / touristes ne doivent pas exercer d’ activités dans un rayon de 3 km autour du sommet,  à 7 km dans le secteur Sud-Est, à une distance de 6 km dans le secteur Est-Sud-Est du secteur, et à une distance de 4 km dans le secteur Nord-Est du G. Sinabung. Et les personnes qui vivent près des rivières qui déversent depuis le G. Sinabung doivent rester vigilants sur les dangers potentiels de lahars. Les dépôts volcaniques ont formé un barrage en amont sur la rivière Laborus . Les gens qui vivent et se déplacent autour du bassin versant en aval doivent maintenir une vigilance parce que ces barrages peuvent être brisés à tout moment avec comme résultat en aval des lahars / inondations. Le BPBDs Tanah Karo diffusera immédiatement en cas de catastrophe / menace de lahar / inondation pour les gens qui vivent et se déplacent en aval , le long  et autour de la rivière Laborus.

 

Source : VSI , Magma.

Photo : Endro Lewa

 

Vésuve , Italie :

Incendie sur le Vésuve.

Cela ressemble à une éruption mais c’ est vraiment un incendie criminel.

Le feu, la fumée et les cendres brûlent pendant plusieurs jours les pentes du Vésuve. La situation se poursuit sans frein et certains résidents ont déjà été évacués, ainsi qu’ une maison de retraite et un refuge pour les immigrants. La peur ici a toujours été que l’un des volcans les plus célèbres dans le monde s’éveille. Mais cette fois, les flocons de feu et de cendres qui tombent du ciel viennent d’un des feux qui balaie le sud de l’Italie ces jours-ci. De Naples à la Sicile, par Gargano (Pouilles), ils ont déjà brûlé plusieurs hectares de forêt avec plusieurs incendies volontaires dans les réserves naturelles. L’Italie a déjà déployé 800 pompiers dans tout le pays.

L’image contient peut-être : océan

Les procureurs enquêtant sur les feux du Vésuve ont des doutes qu’ils ont été intentionnels. Tel que rapporté dans le journal local Il Mattino, la cause de l’incendie sont membres d’un clan de la Camorra. En fait, pour propager le feu , ils ont utilisé des animaux vivants pulvérisés d’essence. En ce moment , les flammes ont détruit 70 hectares de terres parmi lesquels il y a des champs et des plantations d’arbres fruitiers. Mais on commence à craindre pour les villages. L’aspect le plus critique est celui de Torre del Greco, où il y a cinq foyers incontrôlés couvrant deux kilomètres de large. Le panache de fumée est si grand qu’il a déjà traversé l’Italie et a atteint le Salento (Pouilles).

L’image contient peut-être : nuage, ciel, montagne, plein air et nature

Les avions et hélicoptères essaient d’ étouffer les flammes depuis le ciel, mais si elles continuent de se propager , elles pourraient également menacer les sites archéologiques de Pompéi et Herculanum, qui ont déjà évacué des dizaines d’habitants.

Sources : Avcan, Olga Rodriguez ,

Photos : Mario Coppola , Cyrus Fusco / AP .

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search