12/07/2017. FR . Kilauea , Nevado del Ruiz , Fuego , Bromo .

Home / blog georges Vitton / 12/07/2017. FR . Kilauea , Nevado del Ruiz , Fuego , Bromo .

12/07/2017. FR . Kilauea , Nevado del Ruiz , Fuego , Bromo .

12/07/2017.

 

Kilauea , Hawai :

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Sommet : 4091 pi (1247 m)
Niveau actuel d’alerte du volcan: ATTENTION
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE

Résumé de l’activité:
Le volcan Kīlauea continue son éruption à son sommet et sur l’évent du Pu’u’Ō’ō dans la zone de Rift Est. L’épisode  de coulées de lave 61g du Pu’u’Ō’ō continue d’entrer dans l’océan à Kamokuna. Les flux de surface sont actifs au-dessus du Pali, ainsi que sur la plaine côtière, à moins de 950 m (0,6 mi) de la base du Pali. Ces flux ne constituent pas une menace pour les communautés voisines. Le lac de lave au sommet était à environ 26 m (85 pieds) au-dessous du bord du cratère Overlook lorsqu’il a été mesuré ce matin. Il n’y a eu aucun changement important dans les niveaux de sismicité ou dans les tendances de déformation du sol sur le volcan.

Observations du Sommet:
Aucun changement significatif de l’inclinaison du sol n’a été mesuré par les tiltmetres du sommet au cours du dernier jour. De même, le niveau du lac de lave n’a pas beaucoup changé et ce matin, il a été mesuré à 26 m (85 pi) au-dessous de la bordure du cratère Overlook.  Le tremor des sommets continue de fluctuer en fonction des variations des éclaboussures du lac de lave et les tremblements de terre se sont produits à des taux de fond normaux. Les taux d’émission de dioxyde de soufre des sommets restent élevés.

L’image contient peut-être : plein air, eau et nature
L’entrée de la lave dans l’océan à Kamokuna est active, avec des évasions provenant de la coulée. Les fractures de stress du delta sont nettement visibles et rappellent qu’ un autre effondrement probable du delta se produira dans un proche avenir.

Observations sur Pu’u’Ō’ō :
Les images de la webcam continuent de montrer la lumière persistante des sources incandescentes sur Pu’u’Ō’ō, y compris la lueur d’un petit étang de lave sur le côté Ouest du cratère. Aucun changement significatif de l’inclinaison n’a été enregistré par le tiltmetre voisin et il n’y a pas eu de changement significatif dans la sismicité de la zone de Rift Est. Le taux d’émission de dioxyde de soufre des évents de la East Rift Zone s’est stabilisé au cours des derniers mois et reste nettement inférieur au taux d’émission cumulé.

L’image contient peut-être : plein air et nature

La coulée 61G avance sur le Pali , ( Un Pali est un terme hawaïen qui indique une falaise, une pente raide ou un précipice  )


Observations des coulées de lave:
L’épisode d’écoulement 61g  est toujours actif et entre dans l’océan à Kamokuna. Plusieurs grandes fissures se sont développées dans le delta de lave, bien que sa taille et sa forme n’aient pas beaucoup changé au cours des derniers jours. Les fissures s’étendent parallèlement au littoral et s’étendent sur la largeur du delta. Des fissures comme celles-ci rappellent que le delta est intrinsèquement instable et enclin à s’effondrer.

Source : HVO

Photos : HVO , Bruce Omori , David Ford.

 

Nevado Del Ruiz , Colombie :

Bulletin d’activité hebdomadaire du volcan Nevado del Ruiz, du 04 Juillet au 10 Juillet 2017
Le niveau d’activité se poursuit: au niveau d’activité jaune (III): changements dans le comportement de l’activité volcanique.

En ce qui concerne la surveillance de l’activité du volcan Nevado del Ruiz, la Commission Géologique Colombienne rapporte que:

Au cours de la semaine dernière, les différents paramètres de surveillance montrent que le volcan Nevado del Ruiz continue de montrer un comportement instable.

La sismicité provoquée par la fracturation des roches  , a montré une légère augmentation du nombre de séismes enregistrés ainsi que de l’énergie sismique libérés par rapport à la semaine précédente. Au cours de cette période , il a été enregistré deux augmentations d’activité liée à la fracturation des roches . La première, enregistrée le 4 Juillet, qui se trouvait dans la zone du Sud-Est à des profondeurs comprises entre 2,9 et 4,0 km . L‘amplitude maximale enregistrée au cours de cette augmentation, qui correspond au maximum enregistré au cours de la semaine a été de 2,4 ML (Magnitude locale) pour le tremblement de terre à 13h46 (heure locale), situé à 2,6 km au Sud-Est du cratère Arenas , à une profondeur de 3,6 km. La deuxième augmentation a été enregistrée entre les 09 et 10 Juillet dans la zone distale du Nord, à des profondeurs comprises entre 5,6 et 7,0 km .

Résultat de recherche d'images pour "nevado del ruiz"

 

L‘amplitude maximale enregistrée au cours de cette augmentation était de 2,0 ML (Magnitude locale), ce qui correspond à un tremblement de terre enregistré le 10 Juillet à 01h12 (heure locale), situé 7,3 km au Nord du cratère Arenas à une profondeur de 5,4 km. Les autres sources sismiques actives dans la semaine ont été les sources du cratère Arenas et de l’Ouest, avec des tremblements de terre situés à des profondeurs comprises entre 0,5 et 4,6 km.

L’activité sismique associée à la dynamique des fluides à l’intérieur de la structure volcanique est restée au même niveau de sismicité , du nombre de séismes enregistrés et de l’énergie sismique libérée, par rapport à la semaine précédente. Ce type d’activité est principalement caractérisée par la survenue de plusieurs événements sismiques de fluide longue période , de très longue période et des impulsions de tremor ayant un faible niveau d’énergie et des durées variables.

La déformation volcanique, mesurée à partir d’ inclinomètres électroniques continue d’ enregistrer au cours des mois d’un processus de déflation et de petites impulsions intermittentes d ‘inflation / déflation qui pourraient être liées à  des émissions de cendres.

Dans les informations de suivi fournies par le site Web de la NASA et FIRMES Mírová, aucune anomalie thermique n’a été identifiée  au cours de la semaine.

Le volcan Nevado del Ruiz continue au niveau d’activité Amarillo.

Source : SGC

 

Fuego , Guatemala :

Fin de la crise éruptive.

L’Observatoire du volcan Fuego (OVFGO) et le rapport sismique de la station FG3 indiquent qu’après 31 heures d’éruption, le volcan Fuego est revenu à un niveau qui est considéré comme normal, avec l’enregistrement d’une diminution du tremor (vibration interne) générée par la remontée du magma. Les sons générés par l’éruption, comme les explosions et le dégazage sont sporadiques et faibles.

De faibles à modérée explosions de cendres s’élevant à 4.600 mètres (15,091 pieds) se déplaçant sur 6 km vers l’ouest sont observées. Il faut tenir compte du fait que l’éruption est terminée, mais qu’il y a encore des cendres dispersées sur le flanc Ouest sur une distance de 25 kilomètres , qui disparaitront au cours des heures . Il faut également tenir compte du fait que des rafales de vent pourrait entraîner des particules sur plus grande distance, donc  prendre des précautions pour la navigation aérienne.
Quand aux coulées de lave , elles restent encore actives, mais sans alimentation , elles disparaîtront en quelques heures. Cette éruption n’a pas généré de flux pyroclastiques, mais il y a du matériel volcanique abondant dans les canyon donc le risque de descente de lahars modérés à forts reste présent .

Source : Insivumeh

Photo : Ivan Castro

 

Bromo , Indonesie :

Un grand espoir pour la bonne fortune .

11 JUILLET 2017. Un mauvais mouvement, et ils pourraient tomber dans un volcan actif, mais cela n’a pas empêché ces villageois de Java  , de tenter leur chance pour récupérer l’argent et les offrandes qui ont été jetés dans le cratère du Mont Bromo  .

Les offrandes sont faites par les Tenggerese, qui vivent sur les pentes de la montagne, pour marquer le festival Yadnya Kasada en l’honneur de Sang Hyang Widhi Wasa, le dieu suprême de l’hindouisme indonésien.


À l’époque du royaume de Majapahit aux XIVe et XVe siècles, les habitants du Tengger avaient un statut spécial. En effet, dans cette région se trouve, au sud du Bromo, le volcan Semeru, considéré comme le séjour des dieux par les hindouistes de Java. Les habitants du Tengger étaient donc considérés comme les gardiens du lieu.

Le festival, qui tombe le 14ème jour du mois de Kasada dans le calendrier lunaire hindou traditionnel, voit les adorateurs offrir des fruits, des légumes, du bétail, des fleurs ou du riz comme un moyen de remercier et de chercher des bénédictions de la part de Dieu.

Les plus pauvres récupèrent ces offres, car ils croient que cela leur donnera de la chance.

Source :  Straits Times 

Photo : Agence France Presse , Oystein Lund Andersen .

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search