07/07/2017. FR . Copahue , Nevados de Chillan , Reventador , Poas , Turrialba , Rincon de la Vieja .

Home / blog georges Vitton / 07/07/2017. FR . Copahue , Nevados de Chillan , Reventador , Poas , Turrialba , Rincon de la Vieja .

07/07/2017. FR . Copahue , Nevados de Chillan , Reventador , Poas , Turrialba , Rincon de la Vieja .

07/07/2017.

 

Copahue , Chili :


Au cours de cette période , soixante-neuf (69) événements sismiques, dont douze (12) ont été classés comme volcano-tectoniques (VT), associés à des processus de fracturation de matériaux rigides ont été enregistrés. De même, cinquante-sept (57) événements associés à la dynamique des fluides à l’intérieur du volcan, classées comme longue période (LP), avec des valeurs de déplacement réduit maximales (RDC) de 2,1 cm2 ont été enregistrés.
En ce qui concerne la sismicité de type VT, les magnitudes locales (ML) étaient inférieures ou égales à M 1,8. L’événement de plus haute énergie a été localisé au Nord-Nord-Ouest, à 5.9 km du cratère El Agrio avec une profondeur de 5,3 km.
Tout au long de la période un signal de tremor constant de faible amplitude, associé principalement avec l’ échappement des gaz  provenant du cratère El Agrio a été enregistré. Ledit signal a fourni des valeurs de déplacement réduit DRC fluctuantes dans la plage de 2,0 ± 0,5 cm2. Les fréquences dominantes se distinguent en deux bandes prédominantes, une marquée à 0,6 Hz et l’autre  largeur de bande allant de 1,1 à 1,7 Hz.


Depuis le 28 Juin, il a été  enregistré ponctuellement des hausses dans le signal de tremor continu. Ces augmentations sont associés à des explosions dans le cratère , de niveau d’intensité faible, qui ont été accompagnées par de petites augmentations des émission de cendres. Les séries acoustiques associées à ce phénomène sont inférieures ou égales à 0,5 Pascals  , valeur considérée comme faible  .
Suivant les données obtenues à partir de trois (3) stations GNSS qui mesurent la déformation de la surface du volcan, des déplacements de faible amplitude pour les composantes horizontales et verticales sont observées. À son tour, la ligne de contrôle traversant le volcan était stable.
Les caméras IP installées au voisinage du volcan ont montré un dégazage constant du cratère actif (El Agrio) avec des émission constantes et vigoureuses de cendres sur plusieurs jours . La principale colonne d’émissiona été enregistrée le 27 Juin  , qui a été dirigée vers l’Est, avec une hauteur maximale de 800 m.
Aucune émissions de dioxyde de soufre (S02) dans l’atmosphère à côté du secteur du volcan n’ont été signalées, selon les données publiées par l’instrument de surveillance de l’ozone (OMI) Groupe de dioxyde de soufre (http://so2.gsfc.nasa.gov/ ) et  NESDIS , (http://satepsanoine.nesdis.noaa.gov).
Aucune alerte thermique n’a été signalée sur le volcan  , selon les données traitées par  Mirova (http://www.mirovaweb.it/) et  MODVOLC (Http://modis.higp.hawaii.edu/). 

L’activité de très basse fréquence qui a commencé le 29 mai et qui serait associée à une possible remontée de matériel magmatique à l’intérieur des conduits volcaniques a cessé le 14 Juin, générant une instabilité du système hydrothermal de surface , avec des émissions de cendres en continu . Cette activité pourrait évoluer à des niveaux plus élevés avec la possibilité d’explosions mineures affectant  la zone proche du cratère actif. Par conséquent, le volcan Copahue reste au niveau d’alerte technique:

NIVEAU JAUNE:  changements dans le comportement de l’activité volcanique – temps probable pour une éruption: semaines / mois.

Note: Il est recommandé d’appliquer des restrictions préventives sur l’accès d’ une zone proche du cratère avec un rayon de 1000 m.

Source : Sernageomin

 

Nevados de Chillan , Chili :

Durant la période , il a été enregistré 790 évènements sismiques , parmi lesquels 69 ont été classés comme évènements volcano – tectoniques ( VT ), en relation avec des processus de fracturation de roches, avec des magnitudes locales ( ML ) maximales de M 1,7 . Le séisme de plus grande énergie a été localisé à 5  km à l’Est – Sud – Est du cratère actif , , à une profondeur de 9,4 km . Également , il a été enregistré 721 évènements associés à la dynamique des fluides à l’intérieur de l’édifice volcanique , parmi lesquels 683 ont été catalogués comme évènements de longue période ( LP ) avec des valeurs de déplacement réduits ( DRC ) maximales de 216 cm2 . De plus, il a été enregistré 35 évènements de type tremor , avec des valeurs de de déplacement réduits ( DRC )  de 28,7 cm2. Enfin il a été enregistré 3 évènements longue période de type  » Tornillo » ( TO) , en relation avec des mouvements de fluides magmatiques et / ou hydrothermaux dans les conduits magmatiques avec des caractéristiques de haut contraste d’ impédance , dont l’ évènement le plus énergétique a présenté  des valeurs de déplacements réduits ( DRC ) inférieures à 1,0 cm2.

Il a été enregistré des explosions de manière intermittentes entre les 20 et 22 et les 25 et 26 Juin. Les impulsions enregistrées avaient des caractéristiques associées à des explosions de type phréato – magmatiques . L’explosion de plus grande énergie a été enregistrée le 25 Juin avec des valeurs de déplacements réduits de 77 cm2.

Les images obtenues par les caméras installées à proximité du complexe volcanique ont montré des explosions autour des cratères  actuellement actifs à des hauteurs maximales  de 200 m. Avec des facteurs climatiques défavorables, de nombreux signaux avec des caractéristiques d’explosion, ne pouvaient pas être vus au travers des caméras IP.

De mème , selon les informations obtenues depuis 5 stations GNSS qui mesurent la déformation du volcan , il a été observé des variations de basse amplitude , à la fois dans les composantes horizontales et verticales . Les lignes de contrôles qui traversent le volcan présentent des variations identiques , suggérant une instabilité sous forme de déformation . Les données des deux inclinomètres n’ont pas montré de variations attribuables aux changements de la morphologie du complexe.

Les émissions de dioxyde de soufre (S02) enregistré par la station Chillan (DOAS), située à 2,6 km au Sud-Est (SE) du cratère actif présentent une valeur moyenne mensuelle de 1598 ± 1548 t/ jour et une valeur maximale de 2529 t / jour , rapportée le 18 Juin. Les émissions de S02 sont à des niveaux modérés pour ce volcan.
Aucune émission de dioxyde de soufre (S02) dans l’atmosphère dans le secteur du complexe volcanique n’ont été signalées, selon les données publiées par l’instrument de surveillance de l’ozone , Groupe dioxyde de Soufre  OMI (http://so2.gsfc.nasa.gov/ ) et  NESDIS (http://satepsanoine.nesdis.noaa.gov).
Aucune alerte thermique n’a été signalée  dans le complexe volcanique  en fonction des données traitées par  Mirova (http://www.mirovaweb.it/) et  MODVOLC  (http://modis.higp.hawaii.edu/).

Le complexes volcanique présente un comportement de transitions entre les périodes explosives et non explosives qui a été caractéristique du processus commencé en 2016. Il est suggéré que l’interaction entre le système hydrothermal de surface et l’activité d’un corps magmatique a diminué  , générant moins d ‘explosions , avec des hauteurs de colonne d’émission moyennes à faibles. Cependant, au vu du comportement dynamique du système, il est possible de voir l’apparition de nouvelles explosions de grandeur similaires, voire supérieures à celles enregistrées . Par conséquent, le niveau d’alerte volcanique technique reste au niveau:

NIVEAU JAUNE:  changements dans le comportement de l’activité volcanique – temps probable pour une éruption: semaines / mois.

Note: Il est recommandé d’appliquer des restrictions préventives sur l’accès d’ une zone proche du cratère avec un rayon de 3 kilomètres.

Source : Sernageomin

 

Reventador , Équateur :

RÉSUMÉ DE L’ACTIVITÉ DU VOLCAN jeudi 6 Juillet 2017 .

Le volcan persiste avec une activité élevée et continue. La plupart du temps, le volcan est resté couvert. Entre les nuages ​​il a été possible de voir un petit écoulement pyroclastique descendre le flanc Est.

ANNEXE TECHNIQUE ET OBSERVATIONS

Sismicité:
Depuis 11h00 (TL) hier jusqu’à 11h00 (TL) aujourd’hui, 4 épisodes de tremor harmonique (TRA),  31 événements de type longue période    (LP) et 28 explosions (EXP) ont été enregistrés.
Observations, émissions et cendres:
La plupart du temps, le volcan est resté couvert. Entre les nuages ​​il a été possible de voir un petit écoulement pyroclastique qui est descendu sur le flanc Est à environ 800 mètres au-dessous du sommet.
Pluies et lahars:
Il n’a pas été enregistré de pluies légères .

INFORMATIONS GÉNÉRALES
Le présent rapport sur une base quotidienne sera publiée à 12h00 (TL) . Dans le cas d’une augmentation ou d’un changement dans le comportement du volcan il sera immédiatement publié un rapport spécial.

Source : IGEPN

Photo : P. Taschler

 

Poas , Turrialba, Rincon de la Vieja , Costa Rica :

Rapport d’activité des volcans Poas , Turrialba et Rincon de la Vieja , 6 juillet 2017, mise à jour à 11:15 .

Volcan Poas:
Le tremor d’ amplitude moyenne qui avait été enregistré depuis deux heures hier s’est arrêté aujourd’hui à 4 heures, en laissant un faible signal de tremor de très faible amplitude. On continue  à enregistrer plusieurs tremblements de terre de type volcano-tectoniques (VT) , associés à la rupture de la roche et situés à proximité et au Sud-Ouest du cratère actif. L’émission de panaches de vapeur, de gaz magmatiques et d’ aérosols de fines particules (liquides ou solides) se produit sous forme passive (non explosif). Pendant la matinée , la bouche fumerolienne A (Boca Roja) a émis par intermittence , pendant des intervalles de temps courts, des quantités modérées de cendres de couleur gris-brun.


Le panache s’ est élevé verticalement entre 200 à 600 mètres au-dessus du cratère et a été  dispersé  par les vents dominants vers l’Ouest-Sud-Ouest et le Sud. Une forte odeur de soufre a été rapporté dans Alajuela: Canton Central, Grecia, Zarcero, Naranjo, ainsi qu’ à Heredia: Barva et San Rafael.

Volcan Turrialba:

Le Turrialba présente un signal de tremor volcanique fluctuant , de faible amplitude et de fréquents séismes volcaniques de basse fréquence (BF), tous deux associés à la circulation des fluides (eau, gaz, magma). L’émission d’un panache bleuté, riche en vapeur d’eau,  gaz magmatiques et  aérosols  (très fines particules liquides ou solides) a été observé sous forme passive . Le volcan a émis sporadiquement des quantités modérées de cendres, en formant un panache d’une hauteur d’environ 100 à 200 m au-dessus du cratère, de midi hier au début de ce matin.

Une incandescence continue d’être observée durant la nuit dans le cratère Ouest , au travers des webcams.
Le vent a dispersé le panache en direction Nord – Ouest , Ouest , Sud-Ouest. Les habitants ont rapporté des chutes de cendres très légère à San Jose: Coronado; ainsi que dans Heredia: Barva et San Rafael.

Volcan Rincón de la Vieja :
Aucune activité significative n’a été signalée au cours des 24 dernières heures. La webcam située à 3,8 km au Nord  du volcan, n’ a montré aucun événement particulier autour du cratère.

Source : Ovsicori

Photos : Blas Enrique Sánchez ,

 

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search