27/06/2017. FR . Cleveland , Bogoslof , Sheveluch , Reventador .

Home / Alaska / 27/06/2017. FR . Cleveland , Bogoslof , Sheveluch , Reventador .

27/06/2017. FR . Cleveland , Bogoslof , Sheveluch , Reventador .

27/06/2017.

 

Cleveland , Alaska :

AVO / USGS , Bulletin d’ Activité Volcanique .

Niveau actuel d’alerte du volcan : AVIS
Niveau précédent d’alerte du volcan: ATTENTION
Code couleur actuel de l’aviation: JAUNE
Code couleur de l’aviation précédent: ORANGE

Date d’émission: lundi 26 juin 2017, 12:06 PM AKDT
Source: Observatoire du volcan d’Alaska
Lieu: N 52 deg 49 min W 169 deg 56 min
Altitude: 5676 ft (1730 m)
Zone: Aléoutiennes

AVO Image

Résumé de l’activité volcanique:
Les observations récentes du volcan Cleveland  suggèrent que les troubles ont diminué et il est peu probable que l’activité éruptive se poursuive. Les observations par satellite n’ont donné aucune preuve d’un épanchement continu de lave et il n’y a pas eu de détection de sismicité anormale ou d’infrasons sur le volcan depuis une brève explosion le mardi 16 mai à 19h17 AKDT (03:17 17 mai UTC). Les preuves d’un épanchement de lave dans le cratère du sommet ont été observées dans les données satellitaires le 7 juin, mais depuis lors, les températures de surface ont été plus faibles, ce qui suggère que l’épanchement de lave a fait une pause ou s’est terminé.

Le déclin général des troubles et le manque de preuves d’un épanchement de lave justifient le déclassement du code  couleur de l’aviation en JAUNE et le niveau d’alerte du volcan à AVIS.

Observations récentes:
[Hauteur des nuages ​​volcaniques] N / A
[Autres informations sur le nuage volcanique] N / A

Remarques:
Le volcan Cleveland n’est pas surveillé avec un réseau sismique permanent en temps réel, ce qui empêche l’AVO d’avoir la capacité de détecter les troubles pouvant entraîner une activité future. Nous sommes en mesure de détecter une activité explosive à l’aide d’instruments infrarouges et d’équipements sismiques limités sur l’île.

Source : AVO.

Photo : Werner, Cindy

 

Bogoslof , Alaska :

AVO / USGS , Bulletin d’ Activité Volcanique .

Niveau actuel d’alerte au volcan: ATTENTION
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE

Publié le lundi 26 juin 2017 à 18h48 AKDT
Source: Observatoire du volcan d’Alaska
Lieu: N 53 deg 55 min W 168 deg 2 min
Altitude: 150 m (150 m)
Zone: Aléoutiennes

Résumé de l’activité volcanique:
La sismicité pour l’éruption du volcan Bogoslof à 00:45 UTC le 27 juin (16h45 AKDT le 26 juin) est restée élevée jusqu’à 00:59 UTC (16:59 AKDT) et a depuis décliné vers des niveaux de fond. L’éruption a produit un nuage volcanique qui se déplaçait vers le Nord-Est avec une altitude estimée par satellite à 25 000 pieds . Un pilote a signalé un nuage visible à 22 000 pi. Compte tenu de l’altitude inférieure du nuage volcanique et de la courte durée de l’explosion, le Code  couleur de l’aviation reste à ORANGE et le niveau d’alerte du volcan à ATTENTION.

AVO Image

Le Bogoslof vu du vol Alaska Airlines d’Adak à Anchorage le 6/22.

Des épisodes éruptifs récents ont produit de multiples explosions de courte durée entrecoupées de minutes / heures d’inactivité entre les événements, et de futures explosions pourraient se produire avec peu ou pas d’avertissement. L’AVO continuera de surveiller les données sismiques et infrasons provenant des îles voisines, ainsi que les données du réseau World Wide Lightning Location pour des signes d’activité renouvelée.

Observations récentes:
[Hauteur des nuages ​​volcaniques] : 25,000 ft asl estimé par satellite et rapport pilote
[Autres informations sur le nuage volcanique] : Nuage se déplaçant vers le Nord-Est
[Débit de lave / dôme] N / A
[Débit de lave] N / A

Remarques:
Un message d’avertissement SIGMET pour l’aviation, délivré par l’Unité météorologique de l’aviation du service météorologique national de l’Alaska est actuellement en vigueur jusqu’à 25 000 pieds au-dessus du niveau de la mer.

Source : AVO.

Photo : Read, Cyrus.

 

Sheveluch , Kamchatka :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA)

Publié: 2017 , June 27
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE
Code de couleur de l’aviation précédent: orange
Source: KVERT
Numéro de l’avis: 2017-150
Lieu du volcan: N 56 deg 38 min E 161 deg 18 min
Région: Kamchatka, Russie
Élévation du sommet: 10768,24 m (3283 m), l’élévation du dôme ~ 8200 pi (2500 m)


Forte activité de fumeroles et incandescence d’avalanches chaudes sur le dôme de lave  Molodoy du volcan Sheveluch le 25 novembre 2015.


Résumé de l’activité volcanique:
Les données vidéo montrent une explosion de cendres à environ 7 km d’altitude se déplaçant vers l’Est du volcan.
L’ éruption explosive extrusive du volcan se poursuit. Des explosions de cendres jusqu’à 32,800-49,200 pi (10-15 km) d’altitude pourraient se produire à tout moment. L’activité continue pourrait affecter les avions internationaux  volants à faible altitude.

Hauteur des nuages ​​volcaniques: 21320-22960 ft (6500-7000 m) AMSL
Temps et méthode de la détermination de la hauteur du panache de cendres: 20170627 / 0120Z – Données vidéo
 Autres informations sur le nuage volcanique:

Distance du panache de cendres / nuage du volcan: 3 mi (5 km)
Direction de la dérive du panache de cendres / nuage du volcan: E / azimut 90 deg
Temps et méthode de la détermination du panache / nuage de cendres: 20170627 / 0120Z – Données vidéo

Source : Kvert.

Photo : Yu. Demyanchuk, IVS FEB RAS, KVERT

 

Reventador , Equateur :

Rapport spécial volcan Reventador N. 2-2017

Observations du 1 Mai au 29 Juin et 7 Juin, 2017
Mission au sol du 29 Mai au 1 Juin 2017.

Du 29 mai au 01 Juin,  le personnel technique de l’Institut Géophysique a effectué une visite sur le volcan El Reventador afin d’effectuer des tâches de surveillance dans le secteur Azuela (UTM: 208539 m E; 9.991.842 m S) à 4560 m au Nord-Est du sommet du volcan  (Fig. 1).

 

Informe Especial Reventador N. 2 - 2017

Figure 1. trajet: Point de départ (point vert), route (ligne orange) et emplacement du camp Azuela sur le volcan Reventador (point rouge). Base : Wikiloc – Google Maps.

Au camp , l’équipement mobile a été installé pour surveiller l’activité de surface du volcan pendant le temps de travail du groupe  . Les instruments utilisés étaient les suivants: une caméra thermique, un capteur d’infrasons , un équipement de mesure de gaz (MiniDoas) et une caméra vidéo (Fig 2).  Les mesures ont été effectuées pendant le temps où le volcan s’est montré clairement.

Informe Especial Reventador N. 2 - 2017

Figure 2. Camp situé dans la zone de Azuela. Photo: M Almeida (IG-EPN), 30/05/2017.

Climat:
Le volcan est resté nuageux la plupart du temps voir partiellement nuageux. Les pluies ont empêché l’utilisation de la plupart des équipements, ce qui a limité la collecte des données. La température ambiante moyenne était de 15,5 ° C et la direction du vent s’est modifiée de l’Ouest vers le Nord-Est.

Thermique:
10 séquences d’images thermiques ont été effectuées , capturées à une fréquence préétablie d’ 1 seconde entre chaque  . Ces séquences ont permis d’obtenir un enregistrement adéquat de l’activité de surface du volcan, où les différents phénomènes volcaniques on été observés: une coulée de lave déposée sur le flanc Nord-Est, plusieurs explosions et émissions associées des évents Nord et Sud  , effondrements du front de la coulée de lave descendant vers le Nord, flux pyroclastiques, souffles (émission intermittente audible de gaz en peu de temps) et projections balistiques.
Coulée de lave:

Le nouveau flux de lave comme on le voit sur le haut du flanc Nord-Est  du volcan a une vitesse très faible. Elle était presque imperceptible pendant les travaux sur le terrain et la seule preuve de son mouvement d’écoulement continu était l’effondrement de son front actif , produisant des avalanches de roches vers la base du cône. Une valeur de température apparente maximale (TMA) de 304 ° C a été obtenue .
Souffles :
Ce phénomène est très fréquent sur le volcan. Il se manifeste par des exhalations pulsatiles de gaz . La perception auditive se manifeste comme le son d’une locomotive. Durant cette étude, les images de capture de fréquence ne nous permettent pas de voir clairement les impulsions d’émission de gaz qui les caractérisent. On a obtenu une valeur de température apparente maximale (TMA) de 65 ° C, ce qui pourrait également supposer que le gaz dominant de ce phénomène est l’H2O (g).
Explosions,  flux pyroclastiques et colonnes d’émission :
Plusieurs explosions ont été observées pendant les quelques moments où le volcan s’est montré clairement, cependant il était possible de les entendre lorsque les conditions visuelles ne permettaient pas les observations directes. La fréquence des explosions était d’environ 15 – 30 minutes, comme indiqué dans l’enregistrement sismique (figure 3)..

Informe Especial Reventador N. 2 - 2017

Figure 3. Enregistrement sismique obtenu pour les 30 et 31 mai 2017, station Reventador Nord, la plus proche du camp. Base: IG-EPN.

Il était évident que le volcan a deux points d’émission (évents Nord et Sud). L’activité de ces ouvertures est caractérisée par des émissions de gaz et l’expulsion de cendres et de balistiques associés à de petites explosions  . les colonnes d »émission ou d’explosion  atteignaient 1 à 2 km d’altitude en fonction de l’énergie de l’explosion. Les plus grandes explosions produisaient également des flux pyroclastiques  atteignant exceptionnellement la base du cône. Le bruit des explosions est facilement entendu plusieurs kilomètres autour du volcan ~ (5-8) km. La séquence enregistrée d’explosions de l’évent Nord (Fig. 4) a permis de mesurer une température maximale apparente de 241 ° C  ; la colonne d’émission de matières pyroclastiques (bombes et cendres  associées ) ont donné une valeur de température apparente maximale (TMA) de 129 ° C.

Cette fois il a été observé que des petits flux secondaire de densité pyroclastique  (CDP), associés à l’effondrement du matériau volcanique accumulé  au sommet ont étét générés . Ces CDP ont des vitesses relativement faibles et  atteignent de courtes distances , ne dépassant pas le périmètre de la base du cône . Grace à une séquence thermique , il a été possible de calculer une vitesse de 10,5 m / sec, pour cet événement. La durée du début à la fin de l’écoulement était de 1 minute 16 secondes et il atteint une distance maximale de 800 mètres. La gamme de température maximale  ressort à 304 ° C, éventuellement associée à la grande quantité de gaz qui se dégage du dépôt de cendres à la fin de l’événement. La deuxième explosion a eu lieu depuis l’évent Sud et n’a pas généré de CDP. Les projections  balistiques ont atteint des distances supérieures au périmètre de la base du cône ~ 1200 mètres, semblables aux explosions de l’évent Nord .La température maximale apparente des images thermiques  pour ce phénomène était de 521 ° C . La colonne d’émission des matériaux pyroclastiques  (bombes et  cendres associées ) ont donné une valeur de températures maximales apparentes de 358 ° C (Fig. 4)  .

Informe Especial Reventador N. 2 - 2017

Figure 4. Fluctuation de températures dans les événements volcaniques liés à l’activité volcanique durant les séquences enregistrées sur le volcan Reventador depuis le camp « Azuela ». (Sec thermique: M Almeida – IGEPN.).

La figure 4 montre les courbes de variation de température pendant la durée de la séquence précédemment établie pour capturer une image toutes les secondes. On peut noter que les courbes (fluctuations) sont différentes pour chacun des événements enregistrés. Le souffle montre un schéma presque horizontal sans beaucoup de variations et avec une pente négative. Les explosions montrent une série de pics qui montent et descendent en flèche (similaires à la moitié supérieure de l’ enregistrement sismique), le premier pic majeur (plus de dégagement d’énergie) et plusieurs impulsions de faible intensité qui en découlent. Dans les explosions qui génèrent des flux pyroclastiques on observe une tendance de courbe , avec une pente positive montrant des explosions d’intensité similaire et consécutives dans de courts intervalles  de temps. Ces dernières impliquent également une plus grande accumulation de matériel au sommet du volcan. Les écoulements pyroclastiques montrent une courbe avec des pentes positives, où les pics observés représentent la rupture des roches et les flux de dégazage lors de son déplacement, ainsi que la recharge de nouveaux matériaux émis sous forme d’impulsions ultérieures aux émissions principales. La coulée de lave est observée avec une pente de courbe « douce et sinueuse »  sans montrer une nette tendance à la fluctuation des températures.

Gaz:
Les conditions météorologiques ont entravé la mesure du débit d’ émissions de SO2 provenant du volcan, mais il était possible d’obtenir quelques mesures qui ont donné des valeurs d’environ 150 tonnes par jour (t / j).

Survol aérien du 7 Juin, 2017.
Le personnel de l’ Institut Géophysique  a effectué un survol de surveillance du volcan Reventador, dans un Cessna 206 – TURBO, dirigé par Cap. Daniel Whitehead de l’Empresa Alas de Socorro del Ecuador. La duré du survols a été de deux heures sur le volcan et a suivi la route  indiquée sur la Figure 5.

Informe Especial Reventador N. 2 - 2017

Figure 5. Trajet du survol effectué 06/07/2017. (Base: Google Earth).

Climat:
Les conditions météo étaient appropriés pour l’imagerie et les séquences thermiques, le volcan s’est montré tout à fait clair,  la présence de nuages élevés a permis de diminuer l’incidence du rayonnement solaire sur le volcan (Fig. 6). La direction du vent était variable du Nord-Ouest au Nord prédominant  (NW – N), la température atmosphérique moyenne était de 5 ° C avec 90% d’humidité relative.

Informe Especial Reventador N. 2 - 2017

Figure 6. Photo du volcan Reventador. Photo: M Almeida (IG-EPN), 06/07/2017.

Observations visuelles:
Pendant le survol , il a été possible de vérifier la présence de plusieurs dépôts récents de flux pyroclastique sur tous les côtés du volcan, les plus évidentes et plus longues (1,2 km) sur les côté Sud et Nord . La présence de grosses bombes volcaniques est notoire sur toute la périphérie du cône avec une portée maximale de 1,3 km . Ces balistiques n’ont pas endommagé les instruments installés dans les zones les plus proches du cratère. La présence de coulée de lave sur le flanc Nord-Nord-Est,  a une longueur approximative de 200 mètres et n’est apparemment pas liée aux évents Nord et Sud du volcan, ce qui donne l’idée qui a été confirmée qu’ il peut y avoir un nouvel évent d’ où  sort cette coulée. Plusieurs explosions ont été observées depuis les deux orifices situés dans le cratère (Fig. 7).

Informe Especial Reventador N. 2 - 2017

Figure 7. Photo du volcan Reventador, noter les deux évents situés dans le cratère. Photo: P Ramon (IG-EPN), 07/06/2017.

Au cours de cette mission , il n’a pas été possible d’observer la génération d’écoulements pyroclastiques . Cependant , enregistré par la mission  terrestre, il a pu être confirmé un événement parallèle, produit  par l’effondrement de la matière accumulée pendant les explosions précédentes , pouvant coïncider avec une plus grande explosion, dont l’énergie a contribué à déstabiliser les matériaux. La preuve de cette hypothèse est un « récent » glissement de terrain d’ environ 50 mètres d’ouverture vers le Nord (fig. 8).

Informe Especial Reventador N. 2 - 2017

Figure 8. Photo du volcan  Reventador, notez le glissement  ouvert sur le coté nord. Photo: M Almeida (IG-EPN), 06/07/2017.

Thermique:
L’imagerie et les séquences thermiques ont permis l’identification de l’activité volcanique intense générant des produits volcaniques depuis trois centres d’émission: deux associés aux explosions, aux émissions balistiques et aux flux pyroclastiques et celui associé à un faible débit de lave (Fig. 9) .

Informe Especial Reventador N. 2 - 2017

Figure 9. Illustration des trois évents d’émission du volcan Reventador. Illustration: M Almeida (IG-EPN), 07/06/2017.

Dans un contexte général, on peut voir que les deux bouches montrent des températures élevées, avec les plus chaudes sur l’évent Nord. Les enregistrements des températures des flux de lave sont similaires à celles calculées lors de l’expédition terrestres .

Gaz:
Durant ce survol aérien il a été possible d’obtenir la première mesure multigaz du panache du volcan  . Il a été possible de mesurer la concentration de gaz volcaniques: CO2 = 620 ppmv , avec une valeur du CO2 atmosphérique = 437 ppmv  , SO2 = 0,7 ppmv et H2S = 4 ppmv . Le rapport résultant de CO2 / ST est assez élevée , entre 35 et 40.

 

Source : IGEPN
Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search