22 Juin 2017. FR. Nevado Del Ruiz , Bezymianny , Katla , Bárðarbunga , Copahue .

Home / Bárðarbunga / 22 Juin 2017. FR. Nevado Del Ruiz , Bezymianny , Katla , Bárðarbunga , Copahue .

22 Juin 2017. FR. Nevado Del Ruiz , Bezymianny , Katla , Bárðarbunga , Copahue .

22 Juin 2017.

 

Nevado Del Ruiz , Colombie :

Bulletin d’activité hebdomadaire du volcan Nevado del Ruiz  , du 13 Juin à 19 Juin 2017
Le niveau d’activité se poursuit: au niveau d’activité jaune (III): changements dans le comportement de l’activité volcanique.

En ce qui concerne la surveillance de l’activité du volcan Nevado del Ruiz, la Commission géologique colombienne rapporte que:

Au cours de la semaine dernière, les différents paramètres de surveillance montrent que le volcan Nevado del Ruiz continue de montrer un comportement instable.

La sismicité provoquée par la fracturation des roches  , a montré une légère augmentation du nombre de tremblements de terre et de l’énergie sismique libérée, par rapport à la semaine précédente. Les tremblements de terre se trouvaient principalement dans les secteurs du Nord distales, Nord-Est et Sud-Ouest , à des profondeurs comprises entre 1,2 et 7,2 km. La magnitude maximale enregistrée au cours de la semaine a été de 1,7 ML (Magnitude locale) pour le tremblement de terre du 13 Juin à 22h56 (heure locale), situé à 2,35 km à l’Est du cratère Arenas , à une profondeur de 3,8 km. Au cours de la semaine, une légère augmentation de l’activité le 19 Juin, située à une distance moyenne de 6,0 km au Sud-Ouest du cratère Arenas , à des profondeurs comprises entre 5,0 et 6,5 km a été mis en évidence . Dans l’ensemble, les événements ont été caractérisés comme ayant peu d’énergie, la plus grande ampleur a été de 1,3 ML (Magnitude locale) pour les tremblements de terre enregistrés à 01h36 et 01h38 (heure locale).

L’activité sismique associée à la dynamique des fluides à l’intérieur des conduits de structure volcanique, a montré une légère augmentation du niveau d’énergie et du nombre d’événements enregistrés, par rapport à la semaine précédente. Ce type d’activité est principalement caractérisé par la présence de plusieurs tremblements de terre de fluide , des événements à longue période et à très longue période et des  impulsions de tremor avec des niveaux d’énergie  et des durées variables. Certains de ces signaux sismiques ont été associés à des émissions de cendres dans l’atmosphère, comme l’ont confirmé  les caméras installées dans  la région du volcan.

La déformation volcanique, mesurée à partir d’inclinomètres électroniques, de systèmes mondiaux de navigation par satellite (GNSS) et d’images par satellite pour déterminer les changements dans l’inclinaison, la position et la forme du volcan continue d’enregistrer au cours des derniers mois un processus déflationniste et des impulsions intermittentes inflation / déflation éventuellement lié à l’émission de gaz et de cendres.

Le volcan continue à émettre dans l’atmosphère des quantités importantes de vapeur d’eau et de gaz, y compris du dioxyde de soufre (SO2)  , comme le montrent les valeurs obtenues par les stations SCANDOAS installées dans la zone du volcan et l’analyse d’images satellite. Dans les informations de suivi fournies par le site Web de la NASA et FIRMES Mírová, aucune anomalie thermique n’a été identifiée au cours de la semaine.

La colonne de gaz, de vapeur et de cendres de temps en temps a atteint une hauteur maximale de 700 m , mesurée sur le sommet du volcan, les 13 et 16 Juin. La direction de dispersion de la colonne a été régie par la direction du vent dans la zone, qui prédominait vers le Nord – Est.

Le volcan Nevado del Ruiz continue au niveau d’activité Amarillo.

Source : SGC

Photo : fincasagroturisticas.com

 

Bezymianny , Kamchatka :


55,97 N, 160,6 E;
Altitude 9453 pi (2882 m)
Code couleur de l’aviation : ORANGE

L’ activité modérée du volcan se poursuit: une incandescence du dôme de lave est observée de nuit et un écoulement de lave s’écoule sur le flanc Ouest du dôme de lave.


Forte activité gaz-vapeur et incandescence sur le dôme de lave du volcan Bezymianny le 18 juin 2017.


Les données satellitaires du KVERT ont montré une augmentation de la température de l’anomalie thermique sur le volcan. Selon les données vidéo par KB EGS RAS, un panache de vapeur s’élève jusqu’à 4 km d’altitude. Des avalanches chaudes sur le dôme de lave étaient observées le 15 juin.


Le 15 juin, le KVERT a signalé que la température d’une anomalie thermique identifiée sur les images satellitaires avait augmenté et que la webcam avait enregistré un panache de gaz et de vapeur montant au-dessus du Bezymianny à 4 km (13 100 ft), et qui avait dérivé vers le Sud-Sud-Est. Des avalanches chaudes de matière provenaient du dôme de lave. Un événement explosif a commencé à 16h53 le 16 juin, produisant un nuage de cendres de 28 x 25 km qui a dérivé vers le Nord -Est. Le Code de couleur de l’aviation a été porté au Rouge (le plus haut niveau sur une échelle de quatre couleurs), mais est redescendu à Orange environ 5 heures plus tard. À 21h10, le nuage de cendres était de 212 x 115 km et  dérivait vers l’ Est . Le front du nuage était  à environ 245 km à l’Est.

Source : Kvert , GVP .

Photo : A. Belousov, IVS FEB RAS

 

 

Katla , Bárðarbunga , Islande :

Hier matin ,  vers 6h31, trois tremblements de terre ont été détectés sous le volcan Bárðarbunga. Le plus grand était de M3.1 à 6h36, mais les deux autres étaient plus petits que M3.0.

Le 20 juin, vers 18 h 51, un essaim sismique a été détecté sous le côté Est de la caldeira du Katla. Le tremblement de terre le plus important était de M3.6 à 18h52. Aucun autre tremblement de terre de M3.0 ou plus ne se trouvait dans cet essaim, mais plus de 10 séismes ont été mesurés au total.

Emis le 21 juin à 07:46 GMT

 

L’image contient peut-être : ciel, nature, plein air et eau

Les tremblements de terre sous le volcan Katla sont plus fréquents en été qu’en hiver. 

 

Les tremblements de terre sous le volcan  Katla ne sont pas un signe d’éruption .

21 JUIN 2017. «Il n’y a aucun signe d’éruption du Katla», déclare Sigríður Magnea Óskarsdóttir, du bureau islandais du Met. Une série de tremblements de terre s’est produite hier sous Katla, l’un des volcans important d’Islande.
Le plus grand a été mesuré à une grandeur de M 3,6 sur l’échelle de Richter et ils étaient plus de 10 au total, situés dans la partie Est du volcan.
« Il n’y a pas eu beaucoup de choses depuis hier », dit Óskarsdóttir. Elle souligne que les tremblements de terre comme ceux-ci ne sont pas inhabituels à cette période de l’année. Il y a souvent des tremblements de terre sous le Katla au cours de l’été, bien que personne ne soit sûr de la raison exacte. L’une des théories est celle de la fonte du glacier au dessus du volcan.

Les tremblements de terre sous le Bárðarbunga aujourd’hui.
Bien que Katla soit calme aujourd’hui, il y avait des tremblements de terre sous le volcan Bárðarbunga et le glacier Vatnajökull. Le plus important était de M3,1 sur l’échelle de Richter.

Óskarsdóttir dit que les tremblements de terre du Katla et du Bárðarbunga ne sont pas connectés, car les deux volcans sont éloignés et ne se basent pas sur la même source.

Source : en.vedur.is. ICELAND MONITOR .

Photo : Iceland Monitor/Rax

 

Copahue , Chili :

Durant cette période , il a été enregistré 126 évènements sismiques, 15 de ceux ci ont été classés comme volcano-tectoniques (VT) associés à un processus de fracturation de roches . De mème , il a été enregistré 111 évènements associés à la dynamique des fluides sous le volcan , dont 70 ont été classés comme évènements de longue période , avec des valeurs de déplacement réduits de 9,3 cm2 maximum. De plus, 41 évènements de type très longue période , avec des valeurs de déplacement réduits de  37 cm2 maximum ont été enregistrés.

En ce qui concerne l’activité sismique de type VT, les grandeurs locales (ML) sont inférieures ou égales à M 2,2. L’événement de plus haute énergie a été localisé vers le Nord-Nord-Ouest (NNO) , à 5,4 km du cratère Agrio avec une profondeur de 1,7 km.
Le 05 Juin, un tremblement de terre avec moins d’intensité , signalé comme ressenti par la communauté  de Caviahue était enregistré. Il était situé à 7,3 km à l’Est du cratère Agrio et à une profondeur de 5,3 km. L’événement a été une magnitude locale (ML) égale à  M1,9.

Durant toute cette période , il a été enregistré un signal de tremor constant , de faible intensité , associé principalement à la sortie des gaz du cratère Agrio . Ce signal présentait des valeurs de DRC fluctuantes , de l’ordre de 1,5 +/-0,5 cm2 . Les fréquences dominantes se distinguaient en deux bandes , la première vers 0,6 Hz et l’autre comprise entre 1,1 et 1,7 Hz.

Sur les données obtenues à partir de trois (3) stations GNSS qui mesurent la déformation de la surface du volcan, des valeurs presque nulle pour les deux composantes de déplacement horizontal et vertical ont été observées. À son tour, la ligne de contrôle qui traverse le volcan était stable.
Les caméras IP installées au voisinage du volcan ont montré un dégazage constant du cratère actif (Agrio) , des émissions  vigoureuses de cendres constantes sur plusieurs jours ont été rapportées. La principale colonne d’émission a été enregistrée le 05 Juin, qui était  dirigée vers l’Est, avec une hauteur maximale de 300 m.
Aucune émissions de dioxyde de soufre (S02) dans l’atmosphère  n’ ont été signalées, selon les données publiées par l’instrument de surveillance de l’ozone (OMI) Groupe de dioxyde de soufre (http://so2.gsfc.nasa.gov/ ) .
Une (1) alerte thermique est rapportée ,  associée au volcan au cours de la première quinzaine le 05 Juin avec une puissance volcanique radiative   (VRP) de 3 MW. Ce qui est considéré comme faible .


Les paramètres de surveillance indiquent que depuis le 4 Juin , le système était excité à nouveau, précédé par l’enregistrement de  tremblements de terre de  type VLP , éventuellement associés à l’augmentation de petits volumes de matériau magmatique à l’intérieur des conduits volcaniques, déséquilibrant à nouveau le système. Par conséquent, le volcan Copahue reste au niveau d’alerte technique:
NIVEAU JAUNE:  changements dans le comportement de l’activité volcanique – temps probable pour une éruption: semaines / mois.
Note: Il est recommandé d’appliquer des restrictions préventives sur l’accès d’ une zone proche du cratère avec un rayon de 1000 m, étant donné que l’activité de fumerolles persiste.

Source : Sernageomin

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search