01/05/2017. FR . Kick ’em Jenny , Poas , Sheveluch , San Miguel ( Chaparrastique).

Home / blog georges Vitton / 01/05/2017. FR . Kick ’em Jenny , Poas , Sheveluch , San Miguel ( Chaparrastique).

01/05/2017. FR . Kick ’em Jenny , Poas , Sheveluch , San Miguel ( Chaparrastique).

01/05/2017.

 

Kick ’em Jenny , Iles Grenadines .

Les avertissements émis par le volcan sous marin près de Grenade deviennent inquietants .

30 AVRIL 2017. L’Agence nationale de gestion des catastrophes surveille une augmentation de l’ activités qui se déroulent à Kick ’em Jenny, le seul volcan sous-marin de la région située entre Grenade et l’île de Carriacou dans les Grenadines.

Dans un communiqué publié dimanche matin, l’agence a déclaré qu’elle avait été informée de l’augmentation de l’activité par le Centre de recherche sismique (SRC) de l’Université des Antilles (UWI).

« L’UWI / SRC a enregistré un signal d’amplitude élevée, d’environ 25 secondes, sur l’une des stations de Grenada. Le signal a également été enregistré sur une station de Montserrat. Ce signal suit une augmentation du nombre d’événements de fond associés au volcan Kick-’em-Jenny « , a déclaré le communiqué qui a confirmé que les personnes dans la région de St Patrick ont ​​signalé avoir ressenti des tremblements ».

En conséquence, le niveau d’alerte est maintenant à jaune  et  les utilisateurs maritimes et les navires ont été prévenus de rester loin du voisinage du volcan sous-marin. « À la lumière de l’actualité, nous conseillons à tous les utilisateurs de la mer de respecter strictement la zone d’exclusion de 5 km (5,0 miles) de Kick ’em Jenny. Le SRC a indiqué qu’une alerte accrue est nécessaire pour la zone d’exclusion « , a ajouté le communiqué.
Une alerte jaune signifie que le volcan est agité; La sismicité et / ou l’activité fumerollienne sont au-dessus du niveau historique,  ou une  activité inhabituelle a été observée ou on peut s’attendre sans avertissement à un évènement majeur.

Photo of this volcano

 

Kick ’em Jenny, un volcan sous-marin historiquement actif à 8 km de la rive nord de l’ile de Grenade, s’élève à 1300 m au dessus du fond marin. Des enquêtes bathymétriques récentes ont montré une structure d’effondrement arquée majeure qui a été la source d’une avalanche de débris sous-marins qui a parcouru plus de 15 km vers l’Ouest. La bathymétrie a également révélé un autre cône sous-marin au Sud-Est, le Kick ’em Jack et des dômes de lave sous-marins vers le Sud. Des anneaux de tuff  subalternes et des coulées de lave sur l’Ile de Caille et d’autres îles voisines peuvent représenter un seul grand complexe volcanique. De nombreuses éruptions historiques, principalement documentées par des signaux acoustiques, se sont produites sur Kick ’em Jenny depuis 1939, lorsqu’un nuage d’éruption s’est élevé de 275 m au dessus de la surface de la mer. Avant l’éruption de 1939, qui a été vue par un grand nombre de personnes dans le Nord de l’ ile de  Grenade, il n’y avait eu aucune mention écrite de Kick ’em Jenny. Ces éruptions ont impliqué à la fois une activité explosive et l’extrusion silencieuse de flux de lave et de dômes de lave dans le cratère du sommet. Des bruits de grondements ont parfois été entendus sur terre. Les éruptions historiques ont modifié la morphologie du cratère du sommet.

Source : ST LUCIA NEWS ONLINE , GVP.

 

Poas , Costa Rica :

Rapport d’activité du volcan Poas, le 30 Avril 2017, Mise à jour à 11h00.
Activité volcanique dans les dernières 24 heures

Au cours des 24 dernières heures, il a été observé des évènements de type LPs et VTs , ainsi qu’un tremor de faible amplitude. Dans le cratère actif du Poas , la formation d’un cône en raison de l’éjection de fragments de lave à faibles altitudes, de cendres et de sédiments lacustres   continue .

Selon les modèles de cartes de dispersion développées par les calculs d’ AERMOD , Laboratoire de chimie atmosphérique (LAQAT-UNA) les émissions du volcan viennent affecter des zones telles que Cabuyal, Naranjo, San Ramon, Esquipulas, Palmares, Cirri, Grecia, le Parc national du volcan Poas, Zarcero, Bajos del Toro, Laguna, Picado, Alto Palomo, Altura, Finca Inés, entre autres lieux à proximité.

Pendant la journée, le panache du Poas est dispersé  principalement vers l’ Ouest et le Sud-Ouest. Au cours des 24 dernières heures, il a été signalé une odeur de soufre dans San Roque de Grecia, San Juanillo de Naranjo et Santa Rosa de Poas.

Source : Ovsicori

 

Sheveluch , Kamchatka :

AVIS D’OBSERVATION VOLCANIQUE POUR L’AVIATION (VONA)

Publié: 20170430 / 2135Z
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE
Code couleur de l’aviation antérieur: orange
Source: KVERT
Localisation : N 56 deg 38 min E 161 deg 18 min
Région: Kamchatka, Russie
Sommet : 10768,24 m (3283 m),
Élévation du dôme ~ 8200 ft (2500 m)

Résumé de l’activité volcanique:
Les explosions ont envoyé des cendres jusqu’à 10 km a.s.l. à 14 h 20 le 30 avril. Le panache de cendres continue de dériver vers le Sud-Sud-Est du volcan, et le front du panache de cendres se trouvait à 310 km du volcan , à une  hauteur d’environ 4,5-5 km a.s.l. à 20h50 UTC le 30 avril.

L’ éruption explosive extrusive du volcan se poursuit. Des explosions de cendres jusqu’à 26 200-32 800 pieds (8-10 km) a.s.l. pourraient se produire à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les avions internationaux volant à faible altitude.

Hauteur des nuages ​​volcaniques: 14760-16400 ft (4500-5000 m)  .
Temps et méthode de détermination de la hauteur du panache de cendres: 20170430 / 2050Z – Himawary-8
Autres informations sur le nuage volcanique:
Distance du panache de cendres / nuage du volcan: 313 km (310 km)
Direction de la dérive du panache de cendres / nuage du volcan: S / azimuth 172 deg

Source : Kvert

Photo : Yu. Demyanchuk, IVS FEB RAS, KVERT

 

San Miguel , ( Chaparrastique) , El Salvador :

Changements sur le volcan Chaparrastique  , avec de fortes émissions de gaz .
Date et heure de publication: 28/04/2017 14:00:00

Hier après-midi, les images de la caméra Web installée sur le Cerro Pacayal ont enregistré une impulsion de gaz atteignant 1200 mètres au-dessus du cratère, il convient de mentionner que durant les heures précédentes , les valeurs RSAM avaient considérablement augmenté. Ce type d’activité a été enregistrée sur le volcan ces dernières années et dans de nombreux cas (comme celui-ci), elle se termine par l’émission de gaz et / ou de cendre.

Au cours des 24 dernières heures, le volcan Chaparrastique continue de montrer des variations dans l’enregistrement de sa vibration sismique interne, qui a oscillé entre 106 et 176 unités en moyenne / heure (la valeur standard considérée est de 50 unités [voir la figure 1]) .

 

Figure 1. La vibration sismique continue de fluctuer.

Ces changements dans les valeurs de vibration sismique interne du volcan se produisent par l’injection continue de fluides magmatiques (vapeur d’eau, de gaz volcaniques et de magma  [voir Figure 2]). Ce processus se termine souvent avec l’émission de gaz et / ou de cendres, comme cela est arrivé hier après-midi, où une impulsion de gaz à 1200 mètres au-dessus du cratère a été enregistrée. Ce type d’activité a été enregistrée sur le volcan au cours des dernières années.

 

Figure 2. Évolution des émissions de gaz et des vibrations sismiques.

Au cours du mois d’ Avril, les valeurs des émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont fluctué entre 76 et 809 tonnes par jour (figure 2). En outre, les émissions de vapeur et d’autres gaz volcaniques sont considérées comme importantes et caractéristiques d’un système de conduit volcanique ouvert actif ayant des injections continues de fluides magmatiques.

Les faibles valeurs représentées sur la figure 3 font suite au vent qui dirige les gaz vers les autres côtés du volcan, et non pas vers les zones où l’équipement de suivi est installé .

 

Figure 3. Les valeurs d’émission de gaz continuent de fluctuer.

Les images capturées par la caméra de surveillance située sur le volcan Pacayal, montre l’émission continue de gaz, qui avaient le matin une direction vers le Nord-Nord-Est. Cependant, après 15 h 32 , l’impulsion forte de gaz a atteint une hauteur d’environ 1200 mètres au-dessus du cratère (figure 4a) et a été enregistrée. Après cette forte impulsion , les émissions de gaz ont continué sur le volcan (figure 4b). Au moment de la publication de ce rapport, le volcan reste couvert avec beaucoup de nuages météorologiques. Le réseau des observateurs locaux n’a rapporté aucune chute de matériau depuis le cratère.

 

Compte tenu du comportement du volcan enregistré ces derniers jours, la sortie de gaz et / ou de magma depuis le cratère central ou sur les flancs du volcan n’est pas exclue.

Le ministère de l’Environnement et des ressources naturelles (MARN) poursuit son dispositif de surveillance renforcé et maintient une communication étroite avec la Direction générale de la protection civile et les observateurs locaux.
Le MARN appelle la population à rester à l’écart du sommet du volcan Chaparrastique en raison du degré de danger que celui ci représente.

Les données suivantes de mise à jour seront publiées le mercredi 3 mai 2017. Si des changements importants se produisent , il sera émis un rapport spécial.

 

Source : Marn El Salvador.

Photo : LPG multimedia

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search